Ontake (Japon): Le bilan s’alourdit // The death toll rises

drapeau francaisLes secouristes viennent de retrouver quatre autres corps près du sommet du Mont Ontake qui a connu une violente éruption phréato-magmatique samedi dernier. Le bilan (probablement encore provisoire) est donc de 51 morts.

Plus de 900 secouristes ont recommencé leurs tristes recherches qui avaient été interrompues par la pluie.

Il n’a pas été dit si les quatre victimes faisaient partie des 16 personnes figurant sur la liste des disparus.

 ——————————————

drapeau anglaisRescuers on Saturday retrieved four more bodies near the summit of Mount Ontake that went through a violent phreatomagmatic eruption last weekend, raising the death toll to 51.

More than 900 rescue workers resumed searching the slopes after rain had halted their activity.

It was not immediately known if the four were among the 16 people that authorities said are believed still missing.

Ontake-blog

Le panache du volcan Ontake vu depuis l’espace le 28 septembre 2014  (Crédit photo:  NASA)

Holuhraun (Islande): L’éruption continue // The eruption continues

drapeau francaisSelon les derniers bulletins du Met Office, l’éruption fissurale qui a commencé à la fin du mois d’août dans l’Holuhraun se poursuit avec la même intensité. Dans le même temps, la caldeira du Barðarbubga continue à s’affaisser, avec des événements sismiques entre M 3 et M 4 pour la plupart. On observe actuellement une certaine baisse de la sismicité dans la partie nord du dyke et sur le site de l’éruption.
Des concentrations élevées de SO2 (en moyenne 35000 tonnes par jour) sont encore détectées. Les émissions de gaz affectent généralement la partie nord de l’Islande, mais peuvent varier en fonction de la direction du vent. Il est conseillé à la population de se tenir informée de la qualité de l’air et des conditions environnementales. Une carte montrant les prévisions de déplacement des gaz est accessible sur la page web du Met Office islandais:
www.vedur.is/vedur/spar/textaspar/oskufok/

Une carte interactive montrant la répartition des gaz se trouve à cette adresse:
www.vedur.is/vedur/spar/gasdreifing

Par ailleurs, il convient de noter que le Barðabunga n’est pas en éruption comme on pourrait le croire en lisant certains articles de presse et rapports scientifiques. Certes, le magma a migré depuis ce volcan avant d’atteindre la plaine d’Holuhraun en suivant un réseau de fractures, mais le Barðarbunga n’est jamais entré en éruption !! S’il l’avait fait, les choses auraient été fort différentes. Une éruption sous-glaciaire aurait très probablement généré des panaches de cendres, des perturbations dans le trafic aérien et des inondations autour du glacier. Il est beaucoup plus pertinent de parler d’une éruption de (ou dans) l’Holuhraun.

 ————————————————–

drapeau anglaisAccording to the Met Office’s latest updates, the fissure eruption that started at the end of August in Holuhraun continues with unchanged intensity. The Barðarbubga caldera is still subsiding, with seismic events between M 3 and M 4 for most of them. Fewer earthquakes are now detected the northern part of the dyke and around the eruption site.

High concentrations of  SO2 (an average of 35,000 tons per day) are still detected. The gas emissions usually affect the northern part of Iceland but may vary according to the wind direction. People are encouraged to follow closely the air quality monitoring data and environmental conditions. A map showing the

gas forecast can be found on the web page of the Icelandic Met Office:

www.vedur.is/vedur/spar/textaspar/oskufok/

An interactive map showing the gas distribution can be seen at :

www.vedur.is/vedur/spar/gasdreifing

By the way, it should be noted that no eruption is occurring at Bardabunga volcano as can be read in many media and scientific reports. Sure, magma migrated from beneath this volcano and then travelled to Holuhraun where a fissure eruption is taking place, but Bardarbunga never erupted!! Had it done so, it would have been another matter. It would have been a subglacial eruption, with probable ash plumes, disruptions to air traffic and flooding around the glacier. Speaking of « Holuhraun eruption » is far more relevant!

Holuhraun-eruption

L’éruption vue hier par l’une des webcams.

Bardarbunga-blog

Graphique montrant l’affaissement du glacier du Barðarbunga,  ainsi que la sismicité qui l’accompagne  (Source: Icelandic Met Office).

Stromboli (Sicile / Italie): Poursuite de l’activité effusive

drapeau francaisL’activité effusive observée ces dernières semaines se poursuit à Stromboli, comme on peut le voir sur la capture d’écran de la webcam ci-dessous. Il semble toutefois que le débit effusive soit irrégulier, faisant alterner des jours où la coulée est bien alimentée et des périodes où l’activité est plus sporadique.

Des explosions stromboliennes sont observées de temps en temps au niveau des bouches éruptives au sommet du volcan.

Pendant ce temps, l’Etna est en phase de repos et aucune activité n’anime son sommet.

 ———————————————————–

drapeau anglaisEffusive activity that has been observed over the past weeks is going on at Stromboli, as can be seen on the screenshot of the webcam here below. However, it seems that the lava output is quite irregular with a continuous flow on some days and more sporadic effusion on the other days.

Strombolian explosions are observed from time to time at the summit craters.

Meantime, Mount Etna is very quiet.

Stromboli-octobre-2014