Nouvelles du Stromboli et de l’Etna (Sicile / Italie)

La webcam ‘live’ du Stromboli montre que l’activité est relativement soutenue en ce moment, avec de belles gerbes incandescentes relativement fréquentes Ces observations sont confirmées par le Laboratoire de géophysique Expérimentale (LGS) qui précise que cette activité se caractérise par de puissantes émissions de gaz au niveau du cratère NE et par des explosions au niveau de ce même cratère NE et du cratère central C. S’agissant de la sismicité, les événements VLP ont une amplitude moyenne. Le tremor montre des valeurs moyennes. Les émissions de SO2 dans la partie NE de la terrasse cratérique continuent à montrer des valeurs moyennes.

En résumé, l’activité du Stromboli est intéressante mais n’a rien d’exceptionnel. Comparent mes observations personnelles sur le terrain il y a quelques années et l’activité actuelle, j’ai eu l’occasion de passer des nuits beaucoup plus intenses et bruyantes sur la Cima….dont l’accès était autorisé !

 

Dans son bulletin hebdomadaire couvrant la période du 11 au 17 janviers 2019, le Laboratoire de Géophysique expérimentale (LGS) indique que l’on observe actuellement sur l’Etna une activité explosive périodique qui génère un signal d’amplitude moyenne. Cela correspond à des événements essentiellement situés dans la Bocca Nuova et la Voragine. A noter qu’une nouvelle bouche s’est ouverte sur la paroi interne de ce dernier cratère, à une quarantaine de mètres au NO de la petite bouche qui était apparue en août 2016. Selon Carmelo Ferlito, cette nouvelle bouche émet des gaz, fait entendre des explosions et montre probablement de l’incandescence de nuit.  Les anomalies thermiques de basse intensité détectées par les satellites confirment cette activité. Le tremor se maintient à un niveau bas.

———————————————————

The ‘live’ webcam of Stromboli shows that activity is relatively sustained at the moment, with nice ejections of incandescent materials. These observations are confirmed by the Laboratory of Experimental Geophysics (LGS) which specifies that this activity is characterized by powerful gas emissions at the NE crater and explosions at the NE crater and central crater C. Regarding seismicity, VLP events have a medium amplitude. The tremor shows medium values. SO2 emissions in the NE portion of the crater terrace continue to show medium values.
In short, the current activity of Stromboli is interesting but not exceptional. Comparing my personal observations on the ground a few years ago and the current activity, I must say I had the opportunity to observe much more intense and noisy nights at the Cima … .whose access was not prohibited!

In its weekly bulletin for the period from 11 to 17 January, 2019, the Laboratory of Experimental Geophysics (LGS) indicates that there is currently on Mt Etna a periodic explosive activity that generates a signal of medium amplitude. This corresponds to events mainly located in the Bocca Nuova and Voragine. A new vent has opened on the inner wall of this crater, about 40 metres from the vent that appeared in August 2016. According to Carmelo Ferlito, the new vent emits gases accompanied by explosions and probably shows incandescence at night. , The low intensity thermal anomalies detected by the satellites confirm this activity. The tremor stays at a low level.

Photos: C. Grandpey

Inquiétude à Ginostra (Ile de Stromboli / Sicile) // Worries at Ginostra (Stromboli Island / Sicily)

Ginostra n’est pas seulement le titre du film de Manuel Pradal, sorti sur les écrans en 2003. C’est avant tout une petite localité située au pied du versant sud-ouest du Stromboli où vivent une quarantaine d’habitants et une dizaine de mulets.

Depuis 2004, les bateaux et les aliscaphes accostent le long d’une nouvelle jetée, mais j’ai souvenir de l’époque où les ferries devaient faire une halte à une cinquantaine de mètres de l’île et une barque venait récupérer les quelques passagers et leurs bagages.

L’intensification de l’activité éruptive du Stromboli ces derniers temps inquiète cette petite population car le petit port de Ginostra est en mauvais état, ce qui rendrait une évacuation d’urgence rapidement problématique. Les récentes tempêtes ont  endommagé encore davantage la structure du port. De plus, les feux de signalisation sur la jetée ne fonctionnent plus et doivent être rétablis du côté où accostent les aliscaphes.

Les deux conseillers municipaux de Ginostra ont alerté le préfet de Messine sur l’urgence qu’il y a à effectuer des réparations.

Source : La Sicilia.

—————————————————–

Ginostra is not only the title of Manuel Pradal’s film, released in 2003. It is above all a small village located at the foot of the south-west slope of Stromboli, with about forty inhabitants and a dozen mules.
Since 2004, boats and aliscaphs have docked along a new pier, but I remember the time when the ferries had to stop at about fifty metres from the island and a boat came to pick up the few passengers and their luggage.
The intensification of Stromboli’s eruptive activity in the past days worries this small population because the small port of Ginostra is in bad condition, which would make an emergency evacuation quickly problematic. Recent storms have further damaged the harbour structure. In addition, the lights on the jetty no longer work and should be changed on the side where the aliscaphs dock.
The two city councillors of Ginostra have alerted the prefect of Messina about the urgency of making repairs.
Source: La Sicilia.

Vue de Ginostra

Débarquement « à l’ancienne » en 1993

Il y a quelques années, les guides touristiques affirmaient que Ginostra était « le plus petit port au monde ». A vérifier!

(Photos: C. Grandpey)

 

Stromboli (Sicile)

Comme je l’ai écrit dans une note précédente, l’activité du Stromboli s’est intensifiée au cours des derniers jours, en particulier dans le secteur nord-est où un nouveau cône de matériaux est en cours d’édification (voir l’image de la webcam ci-dessous). Je viens d’observer le Stromboli ce matin (7 janvier 2019) et le volcan présentait son activité strombolienne habituelle, sans événement significatif.
Selon le rapport quotidien publié par le Laboratorio Geofisica Sperimentale (LGS) dans la matinée du 6 janvier 2019, le nombre d’événements sismiques VLP (Very Long Period) était élevé, avec une moyenne de 16 événements par heure. L’amplitude des événements VLP était moyenne, tandis que l’amplitude du tremor était élevée. Cependant, l’analyse des inclinomètres ne montre aucune déformation significative de l’édifice volcanique. Certains observateurs pensent que cette activité plus intense pourrait se solder par des débordements de lave. Le niveau d’alerte est à la couleur Jaune depuis le 24 décembre 2018.

Suite à cette augmentation de l’activité éruptive, une ordonnance émise par la municipalité de Lipari le 4 janvier 2019 interdit l’accès au Stromboli au-dessus de 400 mètres d’altitude. Le maire de Lipari indique que le niveau d’activité « élevé » du volcan à l’heure actuelle motive cette décision. Les guides accrédités – uniquement dans le cadre d’opérations de surveillance – ainsi que les scientifiques ne sont pas concernés par l’interdiction. Cela signifie que les touristes, même accompagnés par les guides, ne peuvent plus accéder, jusqu’à nouvel ordre, à la zone sommitale du volcan.

—————————————————

As I put it in a previous post, activity at Stromboli volcano intensified during the past days, especially in its northeastern vents where a new cinder cone is growing (see webcam image below). I have just observed this activity this morning (January 7th, 2019) and the volcano had its usual strombolian activity, with no significant events.

According to the Stromboli Daily Report published by the Laboratorio Geofisica Sperimentale (LGS) in the morning of January 6th, 2019, the number of VLP seismic events was high, with an average of 16 events per hour. The amplitude of VLP events was medium while the amplitude of seismic tremor was high. However, tiltmeters analysis shows no significant deformation of the volcanic edifice. Some observers think that this increased activity might lead to lava overflows. The alert level was raised from Green to Yellow on December 24th, 2018.

Due to this increased activity, an ordinance issued by the Municipality of Lipari on January 4th, 2019 prohibits access to Stromboli above 400 metres above sea level. The Mayor of Lipari indicates that the « high » level of activity of the volcano at the moment motivates this decision. Authorised guides – only in the context of monitoring operations – as well as scientists are not affected by the interdiction. This means that tourists, even accompanied by guides, are not allowed to climb to the summit area of ​​the volcano until further notice..

Vue du Stromboli vers 9 heures le 7 janvier 2019, avec un événement explosif d’intensité moyenne. Au premier plan, on distingue dans la partie NE du cratère le petit cône de matériaux en cours d’édification.

Activité sismique sur le Stromboli le 7 janviers 2019 (Source: INGV)

Merapi (Indonésie) et Stromboli (Sicile)

Dans un bulletin émis le 5 janvier 2019, l’agence indonésienne de gestion des catastrophes indique que des retombées de cendre en provenance du Merapi ont été observées le 4 janvier dans les villages de Tegalmulyo and Tlogowoatu, dans la région de Yogyakarta. L’événement a duré une vingtaine de minutes. Quelque 5000 masques anti-poussière ont été distribués aux habitants.

Cela fait plusieurs mois que l’on observe un gonflement du dôme sommital du Merapi. Dans son dernier bulletin de la mi décembre, le GVN indiquait que son volume était estimé à environ 350 000 mètres cubes at une croissance moyenne de 2000 mètres cubes par jour

Même si le niveau d’alerte reste à 2 (Waspada), la situation mérite d’être surveillée étroitement car des effondrements sont susceptibles de se produire. .

°°°°°°°°°°

Une ordonnance émise par la municipalité de Lipari le 4 janvier 2019 interdit l’accès au Stromboli au-dessus de 400 mètres d’altitude. Le maire de Lipari indique que le niveau d’activité « élevé » du volcan à l’heure actuelle motive cette décision. Les guides accrédités – uniquement dans le cadre d’opérations de surveillance – ainsi que les scientifiques ne sont pas concernés par l’interdiction. Cela signifie que les touristes, même accompagnés par les guides, ne peuvent plus accéder, jusqu’à nouvel ordre, à la zone sommitale du volcan.

L’activité du Stromboli peut être observée en direct à cette adresse :

https://www.skylinewebcams.com/fr/webcam/italia/sicilia/messina/stromboli.html

—————————————————–

In a bulletin issued on January 5th, 2019, the Indonesian Disaster Management Agency reports that ashfall from Mt Merapi was observed on January 4th in the villages of Tegalmulyo and Tlogowoatu in the Yogyakarta region. The event lasted about twenty minutes. Some 5,000 masks were distributed to local residents.
The summit dome of Mt Merapi has been swelling for several months. In its last report of mid-December, GVN indicated that its volume was estimated at about 350,000 cubic metres with an average growth of 2,000 cubic metres per day
Even if the alert level remains at 2 (Waspada), the situation should be closely monitored as collapses are likely to occur.

°°°°°°°°°°

An ordinance issued by the Municipality of Lipari on January 4th, 2019 prohibits access to Stromboli above 400 metres above sea level. The Mayor of Lipari indicates that the « high » level of activity of the volcano at the moment motivates this decision. Authorised guides – only in the context of monitoring operations – as well as scientists are not affected by the interdiction. This means that tourists, even accompanied by guides, are not allowed to climb to the summit area of ​​the volcano until further notice..
The activity of Stromboli can be observed live at this address:
https://www.skylinewebcams.com/fr/webcam/italia/sicilia/messina/stromboli.html

Image webcam du Stromboli le 5 janvier 2019 au matin

Noël sur l’Etna (Sicile) // Christmas on Mt Etna (Sicily)

11 heures : L’éruption se poursuit sur l’Etna et la lave continue à avancer le long de la paroi occidentale de la Valle del Bove. La sismicité a diminué mais on enregistre encore aujourd’hui quelques secousses de M 2,7 à M 2,9. Comme je l’ai indiqué précédemment, la source de la coulée se trouve à 2400 mètres d’altitude, la base du Nouveau Cratère Sud-Est, dans la partie inférieure de la fracture éruptive qui s’est ouverte hier. Les sismogrammes mis en ligne par l’INGV et la webcam de l’association L.A.V.E . montrent qu’elle est bien alimentée. Dans le même temps, un panache de cendre s’élève au-dessus de la zone sommitale du volcan. L’INGV explique qu’il est produit par l’activité strombolienne au niveau des cratères sommitaux, en particulier la Bocca Nuova et le Cratère NE. Le trafic aérien a repris à l’aéroport de Catane.

Il fallait se lever de bonne heure en ce jour de Noël pour voir la zone sommitale. La mauvais temps s’est maintenant installé et au moment où j’écris ces lignes, il neige sur l’Etna.

————————————————–

11 am: The eruption continues on Mount Etna and lava is travelling along the western wall of the Valle del Bove. Seismicity has decreased but there are still a few quakes with magnitudes between M 2.7 and M 2.9. As I put it earlier, the source of the flow is at 2400 metres above sea level, at the base of the New Southeast Crater, in the lower part of the eruptive fissure that opened yesterday. INGV’s online seismograms and the LAVE webcam show that it is well fed. At the same time, an ash plume still rises above the summit area of the volcano. INGV explains it is generated by the strombolian activity in the Bocca Nuova and the NE Crater. Catania airport is again operational.

Only people who get up early could see the summit area of Mt Etna this morning. Poor weather conditions now prevent from seeing the eruption and it is snowing on the volcano.

L’éruption vue depuis l’espace (Source: ESA)

Capture d’image de la webcam Skyline ce matin

L’émission de lave s’est stabilisée à un bon niveau (Source: INGV)

La coulée de lave vue par la webcam L.A.V.E.

Aperçu du tremor éruptif (Source: INGV)

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

17 heures : L’éruption semble se stabiliser, comme le montrent le tremor et la sismicité. Tout laisse à penser que la lave va couler encore quelque temps sur la pente du Nouveau Cratère Sud-Est, avant de terminer sa course dans la Valle del Bove. En ce moment, elle ne présente aucun danger pour les zones habitées et la situation est bien différente de l’éruption de 1991-1994 qui avait provoqué l’inquiétude des habitants de Zafferana Etnea.

Nous sommes en hiver et la météo n’est pas toujours favorable. Quand le temps est dégagé, on obtient un bon point de vue sur l’éruption depuis le Monte Pomiciaro ou le Monte Zoccolaro. Ils étaient mes lieux d’observation nocturne préférés en 1999 quand j’ai pris cette photo. Des moments inoubliables.

—————————————-

17:00: It looks as if the eruption is stabilising, as can be seen with the tremor and the seismicity. As I put it previously, everything suggests that lava will keep flowing for some time on the slope of the New South-East Crater, before spreading in the Valle del Bove. At present, it poses no threat to inhabited areas and the situation is quite different from the 1991-1994 eruption that worried the inhabitants of Zafferana Etnea.
We are in winter and weather conditions are sometimes quite poor. When the weather is clear, you get a good view of the eruption from Monte Pomiciaro or Monte Zoccolaro. They were my favourite nighttime viewing spots in 1999 when I took this picture. Unforgettable moments.

Photo: C. Grandpey

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Le Stromboli sous surveillance // Stromboli closely monitored

A noter que la Protection Civile a ordonné le passage à la couleur Jaune du niveau d’alerte du Stromboli. En effet, selon les volcanologues italiens, « indépendamment des phénomènes volcaniques locaux qui peuvent varier fréquemment, une situation de déséquilibre volcanique significatif persiste sur le volcan ». Des changements soudains de l’activité sont toujours possibles.

En ce moment, la sismicité ne révèle pas d’anomalies et les images de la webcam montrent que le Stromboli traverse une période relativement calme, avec les quelques épisodes éruptifs habituels (voir captures d’écran ci-dessous). L’INGV a pour habitude d’intensifier sa surveillance du volcan quand l’Etna entre en éruption, même si aucun lien n’a été prouvé entre l’activité de ces deux volcans..

——————————————

It should be noted that the Civil Protection has raised to the yellow colour the alert level for Stromboli. Indeed, according to Italian experts, « independently of local volcanic phenomena that can vary frequently, a situation of significant volcanic imbalance persists on the volcano ». Sudden changes in activity are always possible.
At this moment, seismicity does not reveal anomalies and the images of the webcam show that Stromboli is going through a relatively calm period, with the few usual eruptive episodes (see screenshots below). INGV is used to intensifying its surveillance of the volcano when Mt Etna erupts, even if no link has ever been proved between the activity of both volcanoes.

Le Stromboli (Iles Eoliennes / Sicile) // Stromboli Volcano (Aeolian Islands / Sicily)

Le Stromboli, le « Phare de la Méditerranée » domine la plus septentrionale des Iles Eoliennes. Il attire chaque année des foules de touristes. La plupart désirent grimper au sommet du volcan pour assister à l’activité …strombolienne qui dure depuis des millénaires.

Il est bon de savoir que l’excursion demande une bonne forme physique car il faut s’élever par un sentier pentu depuis le niveau de la mer jusqu’à quasiment 900 mètres d’altitude. La randonnée commence en général en fin d’après-midi et se prolonge dans la nuit. Il est donc prudent de prévoir des vêtements chauds pour le séjour au sommet et de bonnes chaussures pour ne pas revenir avec des ampoules plein les pieds.

Depuis quelques années, pour des raisons de sécurité que certains trouvent discutables, mais aussi pour des raisons commerciales évidentes, la montée au sommet du Stromboli ne peut se faire qu’avec l’accompagnement de guides locaux. Il est bien loin le temps où l’on pouvait passer la nuit dans des nids de pierre le long de la partie sommitale de la Sciara des Fuoco. Il ne faudrait tout de même pas oublier que le Stromboli peut connaître des périodes de comportement imprévisible et parfois brutal – donc dangereux – et il serait dommage qu’un séjour sur l’île se solde par un séjour à l’hôpital de Lipari.

En général, l’ascension avec les guides prend environ 2h30. Une fois arrivés à destination, les touristes peuvent admirer pendant environ une heure les explosions et les gerbes de matériaux incandescents. Ces dernières se produisent actuellement environ toutes les 15 à 20 minutes, mais c’est selon l’humeur du volcan. Certains touristes sont redescendus enchantés de leur visite sommitale alors que d’autres sont revenus extrêmement déçus car le volcan était resté silencieux. Au bout d’une heure environ, selon l’humeur du volcan…et celle des guides, ces derniers donnent le signal du retour par le même sentier. Comme ça descend, il faut un peu moins de temps. Compter environ 2 heures. Au total, l’ensemble de l’excursion accompagnée dure environ 6 heures.

Plusieurs compagnies de guides comme Magmatrek et Stromboli Adventures assurent cette prestation. Aux dernières nouvelles, il fallait débourser une trentaine d’euros. Pour qui n’a jamais vu un volcan en éruption, la montée au sommet du Stromboli restera une expérience inoubliable, à condition, bien sûr, que le volcan soit en forme.

Pour ceux qui n’ont pas envie de se rendre dans les Iles Eoliennes, il existe un moyen beaucoup moins fatiguant de voir les éruptions du Stromboli. Une webcam propose en direct et avec le son de superbes images du Stromboli. L’adresse est la suivante :

https://www.skylinewebcams.com/fr/webcam/italia/sicilia/messina/stromboli.html

Je recommande fortement de mettre le plein écran car le spectacle est magnifique, avec des images de grande qualité. Armez-vous de patience car il faut parfois attendre plusieurs dizaines de minutes pour assister à une séquence éruptive…

——————————————

Stromboli, the « Lighthouse of the Mediterranean » dominates the northernmost of the Aeolian Islands. It attracts crowds of tourists every year. Most of them want to climb to the top of the volcano to attend the strombolian activity that has lasted for millennia.
It is good to know that the excursion requires a good physical shape because you have to climb a steep path from sea level to almost 900 metres. The hike usually starts at the end of the afternoon and continues into the night. It is therefore advisable to provide warm clothes for the stay at the top and good shoes not to come back with blisters on your feet.
In recent years, for security reasons that some people find debatable, but also for obvious commercial reasons, the climb to the top can only be done with the accompaniment of local guides. I can remember the time when one could spend the night in stone nests along the summit area of the Sciara des Fuoco. However, it should not be forgotten that Stromboli can experience periods of unpredictable and sometimes brutal – therefore dangerous – behaviour and it would be a pity if a stay on the island resulted in a stay at the Lipari hospital.
In general, the climb with the guides takes about two hours and a half. Once at their destination, tourists can admire explosions and ejections of incandescent materials for about an hour. They currently occur approximately every 15 to 20 minutes, but it depends on the mood of the volcano. Some tourists came back delighted with their summit visit while others came back extremely disappointed because the volcano had remained silent. After about an hour, according to the mood of the volcano … and that of the guides, they give the signal of the return by the same path. As it goes down, it takes a little less time. Count around 2 hours. In all, the entire guided tour lasts about 6 hours.
Several guide companies like Magmatrek and Stromboli Adventures provide this service. As far as I know, the cost of the hike is about thirty euros. For those who have never seen an erupting volcano, the climb to the top of Stromboli will remain an unforgettable experience, provided, of course, that the volcano is in good shape.
For those who do not want to visit the Aeolian Islands, there is a much less tiring way to see the eruptions of Stromboli. A webcam offers live – and with the sound – beautiful images of Stromboli. Here is the address :
https://www.skylinewebcams.com/fr/webcam/italia/sicilia/messina/stromboli.html

I strongly recommend to put the full screen because the show is beautiful, with high quality images. Be patient because sometimes it takes several tens of minutes to attend an eruptive sequence …

Capture d’image de la webcam

Photos: C. Grandpey

L’ouragan Hector peut-il modifier l’activité éruptive à Hawaii ? // Can hurricane Hector alter volcanic activity at Hawaii?

L’ouragan Hector – de niveau 4 depuis quelques heures – se rapproche d’Hawaï et effleurer la Grande Ile mardi ou mercredi. Les scientifiques se demandent si le système de basses pressions généré par l’ouragan pourrait avoir un effet sur l’éruption actuelle dans la Lower East Rift Zone. Certains pensent que les basses pressions atmosphériques pourraient entraîner une augmentation de l’activité volcanique.
En ce qui me concerne, j’ai étudié le lien possible entre la pression atmosphérique et l’activité volcanique sur l’île sicilienne de Stromboli. Vous trouverez un résumé de cette étude dans la colonne de gauche de ce blog. Pour être bref, je n’ai pas vraiment décelé de preuve significative d’une relation entre la pression atmosphérique et l’activité strombolienne. Stromboli est un petit volcan avec une quantité limitée de magma en jeu, comparé au Kilauea. Je n’ai pas étudié le phénomène lors du passage d’une tempête majeure ou d’un ouragan au-dessus du volcan. Cependant, même en changeant d’échelle, je ne pense pas que le système de basse pression généré par l’ouragan Hector puisse entraîner une augmentation de l’activité éruptive à Hawaii. Pour information, il convient de noter que l’éruption actuelle au niveau de la Fracture n° 8 a diminué au cours des derniers jours. Nous verrons si l’ouragan peut avoir une influence sur Madame Pele …

———————————————

Hurricane Hector is getting closer and closer to Hawaii and is expected to brush pas the Big Island Tuesday or Wednesday. Scientists are wondering whether the low-pressure system caused by the hurricane might have an effect on the current eruption in the Lower East Rift Zone. Some of them think atmospheric low pressure might increase volcanic activity.

As far as I am concerned, I have studied the possible link between atmospheric pressure and volcanic activity on the Sicilian island of Stromboli. You can find an abstract of the study in the left-hand column of this blog. To put it shortly, I have found no real significant evidence of a relationship between atmospheric pressure and Strombolian activity. Stromboli is a small volcano with a limited amount of magma at stake, compared with Kilauea. I have not studied the phenomenon while a major storm or a hurricane was passing over the volcano. However, changing the scale, I do not think the low pressure system caused by Hurricane Hector could increase activity at Hawaii. By the way, it should be noted that the current eruption at Fissure 8 decreased during the past days. We’ll see whether the hurricane can have an influence on Madame Pele…

Source: Central Pacific Hurricane Center

Crédit photo: USGS / HVO