Ça gronde à Vulcano (Iles Eoliennes / Sicile)

Le 21 décembre 2022, l’état d’urgence a été prolongé par le Conseil des ministres pour 6 mois supplémentaires en raison des fortes concentrations de gaz volcaniques sur l’île Éolienne de Vulcano.

Un mois après cette décision, la population de l’île a décidé d’exprimer son désaccord sur diverses questions concernant la situation d’urgence avec une manifestation pacifique prévue le dimanche 22 janvier 2023. Les habitants de Vulcano veulent exprimer leur amertume, leur colère et leur incompréhension devant la gestion de l’urgence par le Comité de Coordination des Mesures pour la Protection de la santé et de la Sécurité publique.

Les questions sont nombreuses, à commencer par la non-implication des citoyens dans l’élaboration du plan d’urgence. Il y a aussi contestation de la prise en compte des « Risques Gaz » dans les facteurs de risque, que les citoyens perçoivent comme une stratégie mise en œuvre pour pouvoir justifier la situation d’urgence.
D’autres questions concernent les fonds alloués par le ministère de l’Intérieur pour venir en aide à la population et jamais reçus, ou des travaux publics qui n’ont jamais été achevés, comme la non-construction de la route vers Vulcano Piano et la sécurisation des jetées de secours. Un autre désaccord concerne la situation « d’urgence » décrétée par les autorités, alors qu’au cours de la saison estivale 2022 personne n’a été malade parmi les innombrables visiteurs qui, ignorant ou faisant fi des ordonnances existantes, se sont rendus dans les zones interdites.

Si on considère que le tourisme en Italie couvre environ 6,4% du PIB et que l’île de Vulcano est considérée comme un site du patrimoine de l’UNESCO et une destination touristique en raison de la présence du Cratère de la Fossa, des spas naturels et de nombreuses autres ressources naturelles, il est difficile d’envisager une augmentation du nombre de touristes si on maintient en permanence des fermetures de ces sites.
Afin de préserver leur territoire d’un point de vue naturaliste, social et économique, la population de Vulcano a décidé d’appeler à une manifestation pacifique qui se tiendra dimanche 22 janvier à 10h30 à partir de Porto Levante.

Source : La Sicilia.

 (Photo : C. Grandpey)

Dans son dernier bulletin hebdomadaire émis le 17 janvier 2023, l’INGV donne des précisions sur la situation actuelle à Vulcano :
Les températures enregistrées sur la lèvre du cratère sont stables mais restent à des valeurs pouvant être élevée. La fourchette va de 184°C à 368°C.
Les émissions de CO2 dans la zone du cratère restent à des valeurs élevées.
Les émissions de SO2 dans la zone du cratère restent à un niveau moyen-élevé.
A la base du cône de La Fossa, les émissions de CO2 sont stables et un peu supérieures à la normale. Elles sont stables et en légère diminution dans la zone de Vulcano Porto.

Au vu de ces mesures, on se rend compte que la situation à Vulcano ne montre pas d’évolution alarmante. S’agissant de la température des fumerolles sur la lèvre du cratère, je peux faire remarquer qu’elle était supérieure aux valeurs actuelles dans les années 1990, époque où le volcan a connu un coup de chaud et inquiétait les scientifiques. Malgré cela, aucune interdiction d’accès au cratère n’avait été décrétée.

Température des fumerolles en 1992 (Photo : C. Grandpey)

Aujourd’hui, les autorités ne se mouillent plus et font rapidement valoir le principe de précaution. Elles ont peur de se trouver confrontées à des problèmes judiciaires en cas de problème.

Au vu de la stabilité de la situation actuelle, je pense – à titre purement personnel – que l’accès au sentier qui fait le tour du cratère de la Fossa pourrait être rouvert au public. La zone est bien ventilée (nous sommes dans les Iles Eoliennes) et le risque d’asphyxie est quasiment inexistant. Il est bien évident que le montée est à déconseiller aux personnes souffrant de problèmes respiratoires, asthme en particulier. Comme le font remarquer les habitants de Vulcano, les personnes qui ont bravé les interdictions l’été dernier n’ont pas connu de problèmes particulier. Les amendes de 500 euros étaient beaucoup plus difficiles à digérer. En revanche, la descente à l’intérieur du cratère doit rester interdite à cause du risque d’accumulation de gaz nocifs.

Emissions de CO2 sur les différents sites de Vulcano (Source : INGV)

Les émanations de CO2 persistant sur l’île il faut juste éviter de faire coucher les touristes au rez-de-chaussée des maisons. Le camping reste, bien sûr, interdit.

Reste à savoir si la manifestation du 22 janvier parviendra à faire fléchir les autorités et à alléger les restrictions d’accès sur l’île de Vulcano…

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques informations sur l’activité volcanique dans le monde.

L’Ollagüe est un stratovolcan andésitique à la frontière entre le Chili et la Bolivie. Les stations de surveillance ont enregistré un séisme de M3.0 à une profondeur de 2,3 km sous le volcan le 2 janvier 2023. Quatre répliques ont également été enregistrées. L’analyse de l’événement a montré qu’il s’agissait d’un séisme volcano-tectonique lié à la fracturation des roches causée par le mouvement du magma
Aucune éruption historique n’a été observée sur ce volcan dont l’activité se limite à des périodes d’activité fumerolienne intense. Le niveau d’alerte reste au Vert.
Source : SERNAGEOMIN.

 

Photos: C. Grandpey

++++++++++

Une ordonnance qui vient d’être publiée par le maire de Lipari prolonge jusqu’au 31 mars 2023 l’interdiction d’accès au cratère de La Fossa sur l’île de Vulcano (Iles Eoliennes / Sicile) en raison des émissions gazeuses anormales qui mettent en danger la sécurité du public.
Le 21 décembre 2022, le Conseil des ministres, sur proposition du ministre de la protection civile et des politiques maritimes, a approuvé la prolongation de six mois de l’état d’urgence déjà mis en place en raison des fortes concentrations de gaz volcaniques dans l’air sur le territoire de l’île.

Source : La Sicilia.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Le KVERT indique que le dôme de lave du Sheveluch (Kamtchatka) continue de croître. Ce processus s’accompagne d’une forte activité fumerolienne, d’une incandescence au niveau du dôme, d’explosions et de coulées pyroclastiques. Les satellites ont détecté une anomalie thermique sur le volcan.
La couleur de l’alerte aérienne reste à Orange. Comme à son habitude, le KVERT indique que des explosions générant des panaches de cendres peuvent affecter le trafic aérien dans la région.

 

Le Sheveluch début janvier 12023. Image obtenue par le satellite Copernicus / Sentinel-2.

++++++++++

Dans un bulletin publié le 2 janvier 2023, l’INGV indiquait qu’un débordement de lave était observé au niveau de la zone de cratère Nord du Stromboli (Sicile). Le 3 janvier, l’Institut précisait que la coulée était en perte de vitesse et la lave en cours de refroidissement. Une activité strombolienne classique était observée dans la zone de cratère Nord. En revanche, aucune activité n’était détectée dans la zone de cratère centre-sud. Le tremor montre des valeurs moyennes.

Source : INGV.

Image thermique du Stromboli le 4 janvier 2023

++++++++++

L’éruption effusive de l’Etna (Sicile) se poursuit. La lave s’écoule depuis sa source à la base NE du Cratère Sud-Est depuis le 27 novembre 2022. Les coulées se dirigent ensuite vers la Valle del Leone.

L’Etna le 1er janvier 2023 (Image webcam)

++++++++++

Des dépôts de cendres récents étaient visibles sur les flancs du Mont Cerberus du Semisopochnoi (Aléoutiennes / Alaska) sur les images de la webcam dans les derniers jours de décembre 2022, indiquant que l’activité avait repris dans le cratère N le 27 décembre. Des épisodes de tremor et des explosions étaient toujours observés dans les premiers jours de janvier, avec des émissions de vapeur et de nouveaux dépôts de cendres. L’AVO a fait passer la couleur de l’alerte aérienne à Orange et le niveau d’alerte volcanique à Watch (Vigilance).

++++++++++

La lente émission de lave se poursuit probablement sur le Great Sitkin (Aléoutiennes / Alaska), bien que les nuages masquent souvent les images satellitaires et celles de la webcam. En général, quelques petits séismes locaux sont enregistrés quotidiennement et un panache de vapeur s’élève de la coulée de lave. Le niveau d’alerte volcanique reste à Watch (Vigilance) et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue à Orange.
Source : AVO.

++++++++++

Le KVERT a abaissé la couleur de l’alerte aérienne pour l’Alaid (îles Kouriles / Russie) au Jaune le 30 décembre 2022, puis au Vert le 4 janvier 2023. Des panaches de cendres ont été observés pour la dernière fois le 26 novembre 2022.

++++++++++

Dans un bulletin spécial publié le 27 décembre 2022, le PVMBG a signalé que la sismicité sur le Marapi (Indonésie) a augmenté du 25 au 26 décembre, avec une hausse du nombre de séismes volcaniques profonds, d’événements de type tornillo et une activité sismique à faible profondeur liée à l’activité hydrothermale. Des panaches blancs diffus s’élèvent jusqu’à 100 m au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4).

++++++++++

Des événements stromboliens éjectent toujours des matériaux incandescents sur les flancs supérieurs du Villarrica (Chili) jusqu’à 480 m de la lèvre du cratère. Le niveau d’alerte reste au Jaune et le public est prévenu que des matériaux peuvent être projetés jusqu’à 500 m du cratère.
Source : SERNAGEOMIN.

++++++++++

L’activité éruptive reste intense sur le Yasur (Vanuatu). Des explosions faibles à modérées projettent des bombes à l’intérieur du cratère, avec des émissions de cendres, de gaz et de vapeur. Le niveau d’alerte reste à 2. Il est rappelé au public de ne pas entrer dans une zone à moins de 600 m autour du cône.
Source : Géohazards.

++++++++++

L’activité reste globalement stable sur les autres volcans.

J’ai dressé un bilan de l’année volcanique 2022. Vous le trouverez en cliquant sur ce lien :

https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2023/01/02/bilan-dactivite-volcanique-2022/

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news about volcanic activity around the world.

Ollagüe is an andesitic stratovolcano on the Chile-Bolivia border. Monitoring stations detected an M3.0 earthquake at a depth of 2.3 km under the volcano on January 2nd, 2023. Four aftershocks were also recorded. Analysis of the event showed this was a volcano-tectonic earthquake, associated with rock fracturing caused by the movement of magma

No historical eruptions have been recorded at this volcano whose activity has been restricted to periods of intense fumarolic activity. The Alert Level remains at Green.
Source : SERNAGEOMIN.

++++++++++

An ordinance just published by the mayor of Lipari extends until March 31, 2023 the access ban to the crater of La Fossa on the island of Vulcano (Aeolian Islands / Sicily) due to abnormal gas emissions which endanger public safety.
On December 21st, 2022, the Council of Ministers, on the proposal of the Minister of Civil Protection and Maritime Policies, approved the six-month extension of the state of emergency due to the high concentrations of volcanic gases in the air on the territory of the island.
Source: La Sicilia.

++++++++++

KVERT indicates that the lava dome at Sheveluch (Kamchatka) keeps growing. This process is accompanied by strong fumarolic activity, incandescence of the lava dome, explosions and hot avalanches. Satellites have detected a thermal anomaly over the volcano.

The Aviation Color Code remains at Orange. As usual, KVERT warns that ash explosions could affect air trafic in the region.

++++++++++

In an update published on January 2nd, 2023, INGV indicated that a lava overflow was observed at Stromboli‘s North crater area. On January 3rd, the Institute specified that the flow was losing speed and lava was cooling. Conventional Strombolian activity was observed in the North Crater area. No activity was detected in the center-south crater area. The tremor keeps medium values.
Source: INGV.

++++++++++

The effusive eruption of Mt Etna (Sicily) continues. Lava has been emitted by a vent at the NE base of the South-East Crater since November 27th, 2022. Lava is flowing into the Val del Leone.

++++++++++

Fresh ash deposits on the flanks of Semisopochnoi’s Mount Cerberus (Aleutians / Alaska) were visible in webcam images in the last days of December 2022, indicating that activity at the N crater had resumed on December 27th. Seismic tremor and explosions persisted in the first days of January, with steam emissions and a new ash deposit. AVO raised the Aviation Color Code to Orange and the Volcano Alert Level to Watch.

++++++++++

Slow lava effusion likely continues at Great Sitkin (Aleutians / Alaska), though weather clouds mostly obscure satellite and webcam views. In general, a few small daily local earthquakes are recorded and a steam plume is seen rising from the lava flow. The Volcano Alert Level remains at Watch and the Aviation Color Code remains at Orange.

Source : AVO.

++++++++++

KVERT lowered the Aviation Color Code for Alaid (Kuril Islands / Russia) to Yellow on December 30rh, 2022, and then to Green on January 4th, 2023. Ash plumes were last observed on November 26th, 2022.

++++++++++

In a special report posted on December 27th, 2022, PVMBG reported that seismicity at Marapi (Indonesia) increased during 25-26 December, with an increase in the number of deep volcanic earthquakes, tornillo-type events, and shallow volcanic earthquakes associated with hydrothermal activity. Diffuse white plumes are rising as high as 100 m above the summit. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4).

++++++++++

Strombolian events still eject incandescent material onto Villarrica’s upper flanks (Chile) as far as 480 m from the crater rim, The Alert Level remains at Yellow and the public is warned that material could be ejected within 500 m from the crater.

Source : SERNAGEOMIN.

++++++++++

A high level of activity continues at Yasur (Vanuatu). Low-to-moderate explosions eject bombs within the crater and produce ash, gas, and steam emissions. The Alert Level remains at 2. The public is reminded to not enter the restricted area within 600 m around the cone.

Source : Geohazards.

++++++++++

Activity remains globally stable on other volcanoes.

You will find a report of volcanic activity in 2022 by clicking on this link :

https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2023/01/02/volcanic-activity-report-2022/

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Nouvelles de Vulcano (Iles Eoliennes) // News of Vulcano (Aeolian Islands)

Personne n’en parle, mais l’accès à la Fossa di Vulcano (Iles Eoliennes) reste interdit au public, avec de fortes amendes aux personnes qui braveraient l’interdiction.

Photo: C. Grandpey

S’agissant des mesures effectuées par l’INGV, la situation n’a guère évolué par rapport aux semaines précédentes. Voici le bilan proposé le 20 décembre 2022 concernant les mesures effectuées entre le 12 et le 18 de ce même mois ;

– Température des fumerolles au niveau du cratère : elles restent stables à des valeurs élevées, autour de 370°C.

– Emissions de CO2 dans la zone du cratère : Elles se situent à des valeurs élevées avec une moyenne quotidienne de 2781 g/m2 pour le mois de décembre en cours.
Emissions de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto : Les émissions enregistrés sur le site de Camping Sicilia montrent des valeurs supérieures à la normale. Le site Palizzi montre des valeurs moyennes, tandis que des valeurs proches de la normale sont enregistrées sur le site de Faraglione.

Source: INGV

– Emissions de SO2 dans la zone du cratère : elles demeurent à un niveau moyen-élevé mais en diminution.

Source: INGV

Sismicité : Faible à l’échelle locale. En revanche l’activité sismique se poursuit dans un secteur de la mer à l’ouest de l’île.
Déformations : Rien de significatif.

S’agissant des prévisions, l’INGV n’écarte aucune possibilité et énumère les risques observés généralement sur ce type de volcan : augmentation du dégazage fumerollien ; élévation de la température des gaz ; augmentation de la sismicité et des déformations ; apparition de phénomènes explosifs tels que des explosions phréatiques. Persistance du danger lié aux émissions de CO2 au niveau des sols dans les zones les plus vulnérables où le gaz est susceptible de s’accumuler.

————————————-

Nobody is talking much about it, but access to the Fossa di Vulcano (Aeolian Islands) remains forbidden to the public, with heavy fines for those who defy the ban.
With regard to the measurements carried out by INGV, the situation has hardly changed compared to the previous weeks. Here is the report suggested on December 20th, 2022 concerning the measurements carried out between the 12th and the 18th of this month;
Temperature of the fumaroles at the crater: they remain stable at high values, around 370°C.
CO2 emissions in the crater area: they are at high values with a daily average of 2781 g/m2 for the current month of December.
SO2 emissions in the crater area: they remain at a medium-high level but are decreasing.
CO2 emissions at the base of the La Fossa cone and in the Vulcano Porto area: the emissions recorded at Camping Sicilia show values higher than normal. The Palizzi site shows medium values, while values close to normal are recorded at the Faraglione site.
Seismicity: Low locally. On the other hand, seismic activity continues in a sea area to the west of the island.
Deformation: Nothing significant.

As far as predictions are concerned, INGV does not rule out any possibility and lists the risks generally observed on this type of volcano: increase in fumarollian degassing; rise in gas temperature; increased seismicity and deformation; occurrence of explosive phenomena such as phreatic explosions. Persistence of the danger related to CO2 emissions at ground level in the most vulnerable areas where the gas is likely to accumulate.

Tourisme: bilan de l’été 2022 à Vulcano et Stromboli (Iles Eoliennes)

Le bilan touristique dans les îles Éoliennes pour l’été 2022 semble satisfaisant. L’une des principales sources d’attraction est certainement l’île de Stromboli et son volcan, visité quotidiennement, par plusieurs centaines de visiteurs, malgré les limites d’ascension imposées par les autorités pour des raisons de sécurité parfaitement justifiées. En effet, le Stromboli connaît des crises éruptives soudaines et violentes susceptibles de mettre en danger des touristes qui se trouveraient sur le Pizzo.

La fréquentation de l’île de Vulcano est en baisse, compte tenu de l’interdiction de gravir le cratère et de profiter des bains de boue en raison de l’ordonnance émise par le maire de Lipari suite à la forte concentration de gaz dans la zone de La Fossa.

La presse sicilienne fait remarquer que, dans le cas de Vulcano, l’interdiction n’empêche cependant pas certaines personnes de grimper jusqu’au cratère, avec le double risque dû aux émanations nocives et à la forte verbalisation en cas de présence de la police. Au cours du week-end dernier, pas moins de 14 randonneurs ont été interceptés et verbalisés par les carabiniers, ce qui augmente considérablement le prix des vacances. Deux touristes ont également verbalisés sur le Stromboli pour avoir dépassé le niveau d’altitude autorisé pour les excursions.

Source: La Sicilia.