Cumbre Vieja (La Palma): la lave proche de la mer ! // Lava close to the sea !

20 heures: C’est ce qu’on appelle une prévision ratée! Alors que tout semblait réuni cet après-midi pour annoncer la fin de l’éruption (chute du tremor en particulier) cette dernière a repris en fin d’après-midi avec des explosions stromboliennes de faible intensité. Le volcan a surpris tout le monde! La prévision volcanique est très loin d’être parfaite!

Pour le moment, la situation n’est pas préoccupante pour la population car il va falloir que la lave recommence à zéro. On ne se trouve pas dans le contexte des volcans hawaiiens où la lave pahoehoe très fluide peut emprunter un réseau de tunnels. Dans le cas du Cumbre Vieja, on se trouve en présence coulées de lave a’a qui avancent comme le ferait un tapis roulant.
A noter que les météorologues prévoient un changement de direction du vent qui a emporter la cendre du volcan de La Palma vers le sud-est, vers La Gomera et Tenerife dans les prochains jours.

Activité strombolienne et coulée de lave ce soir (capture écran webcam)

++++++++++

23 heures: Suite à la réactivation de l’éruption en fin d’après-midi, c’est une nouvelle coulée de lave relativement fluide qui a émergé du cône principal. Grâce à sa fluidité, elle descend au-dessus des précédentes à une vitesse élevée. La lave progresse tellement vite qu’elle est déjà à environ 300 mètres de la mer qu’elle atteindra très probablement pendant la nuit. .

Source: El Pais.

L’éruption à 23 heures (capture écran webcam)

——————————————–

20:00: This is what can be called a failed prediction! While everything this afternoon seemed to announce the end of the eruption (drop of the tremor in particular) , it started again at the end of the afternoon with low intensity strombolian explosions. The volcano surprised evrybody. Volcanic prediction is far from perfect!
For the moment, the situation is not worrying for the population because the lava will have to start again from zero. We are not in the context of Hawaiian volcanoes where very fluid pahoehoe lava can travel through a network of tunnels. In the case of Cumbre Vieja, a’a lava flows which advance like a conveyor belt.
Meteorologists are predicting a change in wind direction that will carry the ash from the volcano of La Palma to the southeast, towards La Gomera and Tenerife in the coming days.
Source: El Pais.

 ++++++++++

11 p.m .: Following the reactivation of the eruption in the late afternoon, a new relatively fluid lava flow has emerged from the main cone and descends above the previous ones at a high speed. The rapidly advancing lava is already about 300 meters from the sea it will probably reach during the night..
Source: El Pais.

Islande : avancée spectaculaire de la lave // Iceland : dramatic advance of the lava

La météo n’est pas bonne en ce moment sur le site de l’éruption qui reste enfoui dans le brouillard et dans la pluie. Hier soir une éclaircie a permis de voir que la lave a complètement encerclé l’ancienne colline d’observation. Elle a également totalement submergé la digue qui avait été édifiée pour essayer de la freiner. Les Islandais vont-ils construire un nouveau barrage plus en aval ? Au vu de l’image e la webcam, la coulée de lave progresse vite et il n’est pas certain qu’un tel rempart tiendra le coup très longtemps. La route littorale est maintenant sérieusement sous la menace de la rivière incandescente.

———————————

The weather conditions are not good at the moment at the site of the eruption which remains shrouded in fog and rain. Last night the view cleared up a bit and one could see that lava had fully surrounded the former observation hill. It also completely submerged the dike that had been built to try to slow it down. Are Icelanders going to build a new dam further down in the valley ? Judging from the webcam image, the lava flow is progressing quickly and it is not certain that such a rampart would hold up very long. The coastal road is now seriously  under the threat of the incandescent river.

Prévisions sur la coulée de lave en Islande // Predictions about the lava flow in Iceland

Après que la lave ait escaladé la digue édifiée par les bulldozers dans la vallée de Nátthagi, la grande question était:de savoir si elle atteindrait Suðurstrandarvegur (la route le long de la côte sud), si elle menacerait un câble à fibre optique et si elle parviendrait à atteindre la mer.

Un géophysicien de l’Université d’Islande a tenté d’apporter des réponses à ces questions sur le site Internet Iceland Monitor. En supposant que l’éruption de Fagradalsfjall se poursuive, il pense que la lave pourrait prendre trois mois pour remplir la vallée.

Selon les premières estimations des scientifiques, au vu de la morhologie de Nátthagi et de la pente ailleurs sur le  site éruptif, il faudra environ trois mois pour que la vallée se remplisse. Les scientifiques ont cartographié la progression de lave une fois par semaine ; les résultats montrent que la lave semble se comporter de la même manière que dans les vallées de Meradalir. Elle ne couvre pas une longue distance chaque jour. La coulée s’épaissit d’environ un mètre par jour et il lui faut une certaine pente pour avancer. Plus sa longueur de la coulée devient importante, plus la lave devient visqueuse. Elle s’épaissit parfois plus lentement, d’une cinquantaine de centimètres par jour. La progression de la coulée n’est pas constante. Il y a des périodes où la lave s’accumule, puis d’autres où elle stagne parce qu’elle s’écoule dans un autre secteur.

En outre, les scientifiques expliquent que le paysage de la vallée contribue à refroidir la lave. En effet, sa température diminue au fur et à mesure qu’elle s’étale sur la pente. Cela la rend plus visqueuse et plus susceptible de s’accumuler, de sorte qu’elle avance moins vite.

Afin de ralentir la progression de la lave, une nouvelle digue au sud de la vallée de Nátthagi pourrait permettre de gagner du temps. Si un tel édifice atteint dix mètres de hauteur et que la lave s’épaissit de 50 centimètres par jour, il lui faudra 20 jours avant de passer par-dessus le mur de protection.

Comme je l’ai indiqué précédemment, le sentier A a été interdit d’accès car la lave menace de le recouvrir et d’isoler le point d’observation le plus populaire car le plus facile d’accès. Pour le moment, la coulée de lave n’a pas encore effectué la jonction avec la lave de l’autre vallée, mais son front reste actif.

Source: Iceland Monitor.

——————————————

After lava climbed over the protective wall built by the bulldozers in the Nátthagi valley, the big question was : will lava invade Suðurstrandarvegur (the road along the south coast), threaten a fiber optic cable and manage to reach the sea?

A geophysicist at the University of Iceland tried to bring some answers on the Iceland Monitor website. In his opinion, assuming the Fagradalsfjall eruption continues, the lava could take three months to fill the valley.

According to the scientists’ first assessment, based on the size of Nátthagi and the slope of the lava elsewhere, it will take about three months for the valley to fill up. The researchers have been mapping the lava once a week, and lava appears to behave in a similar way as it does in Meradalir valleys. It is not moving a long distance. It thickens by about a metre a day and requires a certain slope to move on. The more extensive it gets, the more viscous, and then one can expect it to thicken more slowly, or by half a metre a day.

However, this development is not continuous. There are periods when the lava accumulates, and then there are periods when it stays still, because it is flowing elsewhere.

Besides, the scientists explain that the landscape in the valley works like a cooling system for the lava. It flows down slopes and its temperature decreases as it spreads. This, in turn, makes the lava more viscous and likelier to accumulate, so that it is moving forward less fast.

In order to slow down the advance of the lava, a new protective wall south of Nátthagi valley could help to save some time. If such a wall is ten metres high and the lava thickens by half a metre a day, it will need 20 days before it flows over a potential protective wall.

As I put it before, Trail A was closed because lava threatens to cover it and isolate the most popular observation point whose access was the easiest. For the moment, the lava flow has not yet made the junction with the lava of the other valley, but its front remains active.

Source: Iceland Monitor.

Faudra-t-il construire une nouvelle digue pour freiner les ardeurs de la lave? (Photo : http://www.ruv.is)

Nouvel épisode éruptif sur l’Etna (Sicile) // New eruptive episode on Mt Etna (Sicily)

Le 19 mai 2021 vers 2h20 (heure locale), l’INGV a enregistré une reprise de l’activité strombolienne dans le Cratère SE de l’Etna. Une heure plus tard, cette activité s’est intensifiée, avec l’apparition de fontaines de lave.

Image webcam L.A.V.E.

Le phénomène s’est accompagné d’une forte hausse du tremor éruptif. Vers 4h30 ce matin, une petite coulée de lave avançait sur le versant SO du volcan.

L’intensité du tremor a ensuite chuté et est en train de retrouver une valeur normale.

Source : INGV.

—————————————-

On May 19th, 2021 at about 2:20 a.m. (local time), INGV recorded a resumption of Strombolian activity in Mt Etna’s SE Crater. An hour later, this activity intensified, with lava fountains. The phenomenon was accompanied by a sharp rise in the eruptive tremor. Around 4:30 am this morning, a small lava flow was advancing on the SW slope of the volcano. The intensity of the tremor then dropped and is returning to normal values.

Source: INGV.