Le tsunami des Tonga // The Tonga tsunami

Le tsunami déclenché par l’éruption dans les Tonga a touché plusieurs pays autour de l’océan Pacifique.
Au Japon, près de 230 000 habitants ont été invités à se réfugier sur les hauteurs. L’Agence météorologique japonaise a d’abord annoncé des vagues atteignant 3 mètres, mais a ensuite rétrogradé le niveau d’alerte. L’alerte tsunami a été levée à 14 heures. le 16 janvier 2022. L’agence a déclaré que l’événement était différent d’un tsunami typique causé par un séisme. Les scientifiques japonais pensent qu’il a pu être causé par un changement soudain de pression atmosphérique dû à l’éruption. Des dizaines de bateaux ont chaviré, coulé ou ont rompu leurs amarres dans plusieurs ports japonais.
À Kona, sur la grande île d’Hawaï, une régate a été annulée car des vagues de tsunami ont inondé la jetée de Kona, endommageant un hôtel, du matériel et des embarcations. Les autorités locales ont déclaré que la dernière fois qu’elles avaient vu de telles vagues, c’était lorsqu’un tsunami avait frappé Hawaï en 2011.
Des scènes similaires ont été observées dans l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande.
La question est maintenant de savoir si de nouvelles vagues pourraient être observées dans les prochains jours. Une autre hypothèse est que le tsunami du 15 janvier a été déclenché par des effondrements dans la caldeira qui a provoqué l’éruption.
Plus de détails sur l’éruption dans une note à paraître demain sur ce blog.

———————————————–

The tsunami triggered by the Tonga eruption affected several countries around the Pacific Ocean.

In Japan, nearly 230,000 residents were urged to move to high ground. The Meteorological Agency first predicted waves as high as 3 meters, but later downgraded the warnings to advisories. All the advisories were lifted by 2 p.m. on January 16th, 2022. The agency said that the surge was different from a typical tsunami caused by an earthquake, noting that it may have been caused by a sudden change in atmospheric pressure due to the eruption. Tens of boats either capsized, sank or floated away in several Japanese ports.

In Kona, on Hawaii Big Island, a regatta was canceled as tsunami surges flooded the Kona pier damaging a hotel, equipment and canoes. Local authorities said the last time they saw surges like that was when a tsunami hit Hawaii in 2011.

Simailar scenes were observed in New Zealand’s North Island.

The question is now to know whether similar surges may occuer in the next days. Another scientific hypothesis is that the 15 January tsunami was triggred by collapses within the caldeira that caused the eruption.

More details about the eruption in a post to be released tomorrow on this blog.

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

L’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) continue avec l’édification d’un cône au-dessus de la fissure éruptive. Les projections dépassent rarement sa lèvre. On a observé quelques débordements ces derniers jours du petit lac de lave qui s’agite dans le cône, avec des coulées qui n’avancent toutefois pas très loin et la lave a tendance à s’étaler latéralement et par épaississement. D’après la webcam du Piton de Bert, une nouvelle langue de lave longe le rempart Sud de l’Enclos. Le tremor garde des valeurs relativement stables

Source: OVPF..

++++++++++

C’est le grand calme en ce moment sur la Péninsule de Reykjanes. Les prévisionnistes en herbe se seraient-il trompés? La sismicité a retrouvé un niveau quasiment normal. La question est de savoir si cette situation est définitive, ou si, comme au mois de mars 2021, elle est le prélude à une nouvelle éruption. Mais ça, personne ne le sait.

 Source: IMO

++++++++++

Presque toutes les familles sont rentrées chez elles dans la « zone rouge » (Porto Levante, Sotto Lentia et Istmo di Vulcanello) de Vulcano (Iles Eoliennes), à l’exception de quelques personnes souffrant de problèmes respiratoires
Les techniciens de la société « Fagor Consulting » ont effectué des mesures dans toutes les maisons de la zone de Porto di Levante. Comme indiqué précédemment, une maison a été déclarée inhabitable par arrêté du maire de Lipari, à cause des émanations de CO2 à l’intérieur, mais elle était déjà inoccupée.
L’accès reste interdit dans une partie de la zone au pied du cratère car c’est la plus exposée aux gaz.
D’autres mesures sont effectuées par l’ARPA et l’Ispra,. Le maire de Lipari prévoit d’organiser une réunion publique rassemblant les scientifiques et les habitants de Vulcano. Sur la base des nouvelles données qui émergeront, le nouveau plan de la Protection civile sera adapté à la situation et un exercice de simulation d’évacuation de l’île sera organisé.

L’état d’urgence a été décrété jusqu’au mois de juin par le gouvernement de Mario Draghi. Les principaux acteurs commerciaux s’inquiètent des conséquences pour la prochaine saison touristiques. Au vu du décret gouvernemental, les touristes ne sont pas autorisés à débarquer sur l’île de Vulcano pour le moment.

Source: La Sicilia.

++++++++++

L’éruption sommitale du Kilauea (Hawaii), dans le cratère Halema’uma’u, a repris dans l’après-midi du 7 janvier 2021, après une pause d’une journée. L’activité reste confinée à l’intérieur du cratère, et il n’y a aucune indication de migration du magma ailleurs sur le Kilauea. L’activité sismique dans la zone sommitale reste inférieure au niveau de fond. Les émissions de SO2 ont été mesurées à environ 3 300 tonnes par jour le 6 janvier. Aucune activité particulière n’a été observée sur l’East Rift Zone.
Source : HVO.

 

Image thermique de la nouvelle émission de lave dans l’Halema’uma’u (Source: HVO)

++++++++++

Rien de très nouveau du côté du Kamchatka où lla couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange pour le Sheveluch et le Karymsky et au Jaune pour le Bezymianny. La situation peut, bien sûr, évoluer rapidement car un des volcans de cette région de subduction peut connaître une activité explosive soudaine.

Source: KVERT.

Cratère du Karymsky (Source: KVERT)

++++++++++

L’éruption du volcan Wolf (Galapagos / Equateur) qui a débuté le 7 janvier 2022, se poursuit avec une coulée de lave qui a maintenant parcouru environ 15 km sur d’anciens champs de lave et se situe à moins de 5 km de la côte dans la partie est de l’île.
La direction de la lave montre que la population d’iguanes roses est maintenue hors de danger,

Voici une courte vidéo de l’éruption tournée la semaine dernière :
https://twitter.com/i/status/148093600124655617

La coulée de lave vue depuis l’espace (Copernicus / Sentinel 2)

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————

Here is some news of volcanic activity around the world :

The eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) continues with the building of a cone above the eruptive fissure. The projections rarely go beyond its rim. Some overflows have been observed in recent days of the small lava lake within the cone, with lava flows that do not travel very far, tend to spread laterally and get thicker. According to the Piton de Bert webcam, a new lava flow is moving along the southern wall of the Enclos. The tremor keeps relatively stable values.
Source: OVPF.

++++++++++

The situation is currently very quiet on the Reykjanes Peninsula. Seismicity has fallen back to background levels. The question is to know whether this is a definitive situation, or if it is heralding a new eruption, like in March 2021. But nobody is able to answer this question.

++++++++++

Almost all the families returned home to the « red zone » (Porto Levante, Sotto Lentia and Istmo di Vulcanello) of Vulcano (Aeolian Islands), except a few people with respiratory problems.
Technicians from « Fagor Consulting » carried out measurements in all the houses in the Porto di Levante area. As previously indicated, a house was declared uninhabitable by ordnance of the mayor of Lipari, due to the CO2 emissions inside, but it was already unoccupied.
Access remains prohibited in part of the area at the foot of the crater because it is the most exposed to gas.
Other measurements are carried out by ARPA and Ispra. The mayor of Lipari plans to organize a public meeting bringing together scientists and residents of Vulcano. Based on the new data that will emerge, the new Civil Protection plan will be adapted to the situation and an evacuation simulation of the island will be organized.
The state of emergency was declared until June by the government of Mario Draghi. The main commercial players are worried about the consequences for the next tourist season. In view of the government decree, tourists are not allowed to disembark on the island of Vulcano for the moment.
Source: La Sicilia.

++++++++++

The summit eruption of Kilauea (Hawaii) volcano, within Halemaʻumaʻu crater, resumed in the afternoon of January 7th, 2021, after a 1-day-long pause. All recent lava activity has been confined to the crater, and there are no indications of magma migrating elsewhere on Kilauea. Earthquake activity in the summit region remains below background level. SO2 emissions were measured at about 3,300 tonnes per day on January 6th. No unusual activity has been noted in the East Rift Zone.
Source: HVO.

++++++++++

The situation has not much changed in Kamchatka where the aviation color code remains at Orange for Karymasky and Sheveluch, and at Yellow for Bezymianny. However, the situation may change rapidly as one of the volcanoes in this subduction region may go through a sudden explosive activity.

Source: KVERT.

++++++++++

The eruption of Wolf volcano (Galapagos / Ecuador) that started on January 7th, 2022, continues witha lava flow that has now travelled about 15 km over ancient lava fields and is less than 5 km from the coast, toward the east side of the island.

The direction of the lava shows that the population of pink iguanas is kept out of danger,

Here is a short video of the eruption shot last week:

https://twitter.com/i/status/148093600124655617

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Hawaii : prise de conscience volcanique // Hawaii : Volcano Awareness

En janvier 2010, l’Observatoire des Volcans d’Hawaii, le HVO, a organisé la première session du Volcano Awareness Month, autrement un mois de sensibilisation aux volcans de la Grand Ile. Le but de l’événement est de permettre à la population locale et aux visiteurs de mieux comprendre les volcans qui les entourent. D’autres événements semblables ont été organisés depuis cette époque. Le mois de janvier 2022 est donc une nouvelle occasion de mettre en valeur l’importance des volcans hawaiiens.
Une série d’entretiens enregistrés par le personnel du HVO sera publiée sur le site web de l’Observatoire tout au long du mois de janvier et répondra aux questions que les gens se posent sur les volcans. Les discussions porteront sur l’activité actuelle du Kilauea et sur les sursauts d’activité du Mauna Loa.
Les anniversaires d’éruptions en janvier incluent le début de l’éruption du Pu’uO’o sur la Middle East Rift Zone du Kilauea (1983-2018) et l’éruption de Kapoho en 1960. Jusqu’en 2018, ce furent les deux éruptions les plus destructrices du Kilauea. L’éruption de 2018, avec l’effondrement sommital du volcan et les gigantesque coulées de lave a été la plus dévastatrice des 200 dernières années.
Le Mauna Loa n’est pas entré en éruption depuis plus de 36 ans, mais il ne faudrait pas l’oublier en raison de l’impact potentiel que pourrait avoir une future grande éruption. Le mois de janvier marque l’anniversaire de l’éruption du Mauna Loa en 1859; la lave a rempli la baie de Kīholo et détruit le village de Wainānāli’i au sud des stations balnéaires de Waikoloa. Une éruption similaire aujourd’hui risquerait de couper les routes ( Highways) 19 et 190 dans cette région, ce qui affecterait gravement la vie économique de l’île, même si aucune habitation n’est détruite. De nos jours, la répétition des nombreuses éruptions du Mauna Loa observées dans le passé couperait non seulement des routes, mais menacerait également les zones habitées. Ainsi, des coulées de lave ont traversé la route 11 et sont entrées dans l’océan entre Miloli’i et le capitaine Cook à peine quatre heures après le début de l’éruption de 1950.
Il ne faudrait pas oublier, non plus, que si le Hualālai entre en éruption beaucoup moins fréquemment que le Mauna Loa et le Kilauea, une répétition de la coulée de lave de 1800-1801 sur la trajectoire de laquelle se trouve l’aéroport international de Kona causerait aujourd’hui de gros problèmes.
Le HVO insiste sur le fait que le Mois de Sensibilisation aux volcans est l’occasion de mettre en valeur la relation entre les Hawaïens et leurs volcans. L’Observatoire espère que la population locale et les visiteurs apprendront « quelque chose de nouveau et de précieux sur les volcans actifs d’Hawaï et leur activité éruptive » au cours du mois de janvier 2022.
Source : HVO.

—————————————–

January 2010 was the first session of the Island of Hawai‘i’s annual Volcano Awareness Month as part of an effort to increase people’s understanding of Hawaiian volcanoes. Similar events have been organised since that time. Volcano Awareness Month 2022 is another opportunity to promote the importance of  volcanoes on which Hawaiians live.

A series of recorded talks by HVO staff will be posted on the HVO website throughout the month of January which will answer questions people are asking about volcanoes. Talks will cover Kilauea’s volcanic year in review and Mauna Loa’s sporadic restlessness and deformation.

Important eruption anniversaries in January include the start of Kilauea’s long-lived Pu’uO’o eruption on the middle East Rift Zone (1983–2018) and the 1960 Kapoho eruption. Until 2018, these were the two most destructive recent eruptions of Kilauea… until the 2018 lower East Rift Zone eruption and summit collapse which were the largest and most destructive events on Kilauea in at least 200 years.

Mauna Loa hasn’t erupted in over 36 years, but it can never be forgotten because of the potential impact a future large eruption could have. January also marks the anniversary of Mauna Loa’s 1859 eruption that filled Kīholo Bay and destroyed the village of Wainānāli‘i south of the Waikoloa resorts. A similar eruption today could potentially close both the upper and lower highways (Highways 19 and 190) in that area, severely disrupting the Island of Hawai‘i’s economy without destroying a single home. Repeats of many past Mauna Loa eruptions would not only close roads but threaten communities as well. For example, lava flows crossed Highway 11 and entered the ocean between Miloli‘i and Captain Cook a mere four hours after the 1950 eruption began.

And we should remember that while Hualālai erupts much less frequently than Mauna Loa and Kīlauea, a repeat of the 1800–1801 lava flow that the Kona International Airport sits on would also be highly disruptive.

HVO insists that the Volcano Awareness Month is a moment to also reflect the relationship with the volcanoes Hawaians are living with. The Observatory hopes that residents and visitors will learn something new and valuable about Hawaii’s active volcanoes and their eruptive activity during January 2022

Source: HVO.

          

Eruption du Kilauea en 2018 (Crédit photo : HVO)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Le dernier rapport de l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) de 2021 indique que l’activité volcanique est actuellement intense sur le flanc sud de Nyiragongo (RDC) qui conduit vers la ville de Goma.

Selon l’OVG, les observations de terrain effectuées du 23 au 29 décembre 2021 montrent que l’activité se concentre entre Kibati, Shaheru et Mudjoga. Elle se caractérise par des fumerolles blanches et bleuâtres et une chaleur intense. En d’autres endroits de la zone, on observe des effondrements et une odeur de dioxyde de soufre se fait sentir. Des épisodes de tremor intenses sont également enregistrés aux stations de Nyiragongo sommet, Kibati, Rusayo et Bulengo, Il est demandé aux habitants de Goma et de la périphérie d’être vigilznts et d’observer les strictes règles d’hygiène en lavant les mains et les légumes, en couvrant les aliments et la vaisselle et à ne pas utiliser l’eau de pluie et du lac non traitée comme eau de boisson et de rapporter tout phénomène anormal constaté en rapport avec le volcan.

Source: lesvolcansnews.net, OVG.

Crédit photo : Wikipedia

++++++++++

L’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) se poursuit. Le tremor montre toujours des fluctuations dues à l’édification du cône au-dessus de la fissure éruptive ou à la libération de bulles de gaz. Son amplitude se situe à 50-60% de sa valeur initiale. Les fontaines de lave dépassent rarement la lèvre du cône

De nombreuses résurgences sporadiques de coulées de lave sont visible sur la voûte du tunnel de lave qui s’est mis en place en aval du cône. Le front de la coulée ne progresse que très lentement et a plutôt tendance à s’étaler latéralement.

Source: OVPF.

Voici de nouvelles photos prises le 2 janvier 2022 par l’ami Christian Holveck que je remercie chaudement.

Photos : C. Holveck

++++++++++

C’est le grand calme en ce moment sur la Péninsule de Reykjanes. La sismicité a retrouvé un niveau quasiment normal. La question est de savoir si cette situation est définitive, ou si, comme au moi de mars 2021, elle est le prélude à une nouvelle éruption. Mais ça, personne ne le sait.

 Source :  IMO

++++++++++

Aux dernières nouvelles, les mesures de gaz effectuées dans 75 maisons situées dans la zone rouge de l’île de Vulcano (Iles Eoliennes) ont donné des résultats négatifs. Il n’y a eu qu’une maison où les mesures ont révélé une valeur élevée. La maison est inhabitée depuis novembre. Le propriétaire était censé revenir ce lundi, mais il ne pourra pas occuper son logement pour le moment.
Une autre bonne nouvelle est que les mesures réalisées dans la zone rouge par les techniciens de l’ARPA et de l’ISPRA sont également révélé des valeurs normales.
En revanche, ce qui inquiète les habitants de Vulcano, c’est la déclaration d’état d’urgence promulguée par le gouvernement Draghi qui est valable pour une période de six mois, en raison des fortes concentrations dans l’air du CO2, du SO2 et de l’H2S. Les hôteliers, tour-opérateurs et autres commerces se demandent si cette situation d’urgence est destinée à durer jusqu’en juin. En conséquence, ils ont sollicité une rencontre avec l’INGV et la Protection civile. L’état d’urgence déclaré par le gouvernement Draghi prévoit toutefois une contribution de 2 millions d’euros (la Région avait demandé 5 millions) qui servira notamment au ravitaillement, à l’achat de nouveaux équipements, à la signalétique et à cinq stations mobiles qui seront utilisées en permanence pour garder l’île sous observation, avec l’envoi en temps réel des données aux structures scientifiques.
Source: Notiziaro Eolie.

Image thermique du cratère de La Fossa (Source: INGV)

++++++++++

L’éruption du Kilauea (Hawaï) n’est vraiment pas vigoureuse. La lave est émise faiblement – ou pas du tout – à partir d’une bouche dans la paroi ouest du cratère de l’Halema’uma’u.
Aucune activité particulière n’a été observée dans l’East Rift Zone du Kilauea.
Source : HVO.

 Le plancher de l’Halema’uma’u vu par la caméra thermique du HVO

++++++++++

L’éruption du Semeru (Indonésie) se poursuit. Des avalanches de blocs sont toujours observées dans lla ravine de Kobokan sur le flanc SE du volcan, ainsi que des coulées pyroclastiques pouvant atteindre 5 km de distance.
Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1-4). Le public est prié de rester à au moins 500 m de la ravine de Kobokan et des autrezs ravines en raison du risque de lahar, d’avalanches et coulées pyroclastiques.
Source : CVGHM.

Photo : C. Grandpey

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————

Here is some news of volcanic activity around the world :

The latest report from the Goma Volcanological Observatory (OVG) for 2021 indicates that volcanic activity is currently intense on the southern flank of Nyiragongo (DRC) which leads to the city of Goma.
According to OVG, field observations from December 23rd to 29th, 2021 show that activity is concentrated between Kibati, Shaheru and Mudjoga. It is characterized by white and bluish fumaroles and intense heat. In other parts of the area, collapses can be observed and the smell of sulfur dioxide can be felt. Episodes of intense tremor are also recorded at the stations of Nyiragongo summit, Kibati, Rusayo and Bulengo. Residents of Goma and the outskirts are asked to be vigilant and observe the strict rules of hygiene by washing their hands and vegetables, covering food and dishes, and not to use rain and lake water as drinking water if it has not been purified. People are also asked to report any abnormal phenomenon observed in connection with the volcano.
Source: lesvolcansnews.net, OVG.

++++++++++

The eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) continues. The tremor still shows some fluctuations; its amplitude is approximately 50-60% of its initial value. Lava fountains rarely rise beyond the rim of the cone
The lava tunnel activity at the foot of the cone continues, with occasional outbreaks. The flow front is progressing very slowly and rather laterally..
Source: OVPF.

See above more photos taken on January 2nd, 2022.

++++++++++

The situation is currently very quiet on the Reykjanes Peninsula. Seismicity has fallen back to background levels. The question is to know whether this is a definitive situation, or if it is heralding a new eruption, like in March 2021. But nobody is able to answer this question.

++++++++++

The eruption of Kilauea (Hawaii) is not very vigorous; it has just started a new  » pause », after lava had emerged from a vent in the western wall of Halema’uma’u Crater.
No unusual activity has been observed in Kilauea’s East Rift Zone.
Source: HVO.

++++++++++

According to the latest news, gas measurements carried out in 75 houses located in the red zone of the island of Vulcano (Aeolian Islands) gave negative results. There was only one house where the measurements showed a high value. The house has been uninhabited since November. The owner was supposed to come back this Monday, but he will not be allowed to occupy his accomodation for the moment.
Another good news is that measurements made in the red zone by technicians from ARPA and ISPRA also revealed normal values.
On the other hand, what worries the inhabitants of Vulcano is the declaration of state of emergency promulgated by the Draghi government which is valid for a period of six months, due to the high concentrations in the air of CO2, SO2 and H2S. Hotel owners, tour operators and other businesses are wondering if this emergency is destined to last until June. Consequently, they requested a meeting with INGV and Civil Protection. The state of emergency declared by the Draghi government, however, provides for a contribution of 2 million euros (the Region had requested 5 million) which will be used in particular for supplies, the purchase of new equipment, signage and five mobile stations which will be used permanently to keep the island under observation, with the data being sent in real time to scientific structures.
Source: notizarioeolie.it.

++++++++++

The eruption of Semeru (Indonesia) continues. Block avalanches are still observed down the Kobokan drainage on the SE flank, as well as pyroclastic flows that may trvel as far as 5 km.

The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4). The public is asked to stay at least 500 m away from the Kobokan drainage and other drainages due to lahar, avalanche, and pyroclastic flow hazards.

Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm