Islande : avancée spectaculaire de la lave // Iceland : dramatic advance of the lava

La météo n’est pas bonne en ce moment sur le site de l’éruption qui reste enfoui dans le brouillard et dans la pluie. Hier soir une éclaircie a permis de voir que la lave a complètement encerclé l’ancienne colline d’observation. Elle a également totalement submergé la digue qui avait été édifiée pour essayer de la freiner. Les Islandais vont-ils construire un nouveau barrage plus en aval ? Au vu de l’image e la webcam, la coulée de lave progresse vite et il n’est pas certain qu’un tel rempart tiendra le coup très longtemps. La route littorale est maintenant sérieusement sous la menace de la rivière incandescente.

———————————

The weather conditions are not good at the moment at the site of the eruption which remains shrouded in fog and rain. Last night the view cleared up a bit and one could see that lava had fully surrounded the former observation hill. It also completely submerged the dike that had been built to try to slow it down. Are Icelanders going to build a new dam further down in the valley ? Judging from the webcam image, the lava flow is progressing quickly and it is not certain that such a rampart would hold up very long. The coastal road is now seriously  under the threat of the incandescent river.

Prévisions sur la coulée de lave en Islande // Predictions about the lava flow in Iceland

Après que la lave ait escaladé la digue édifiée par les bulldozers dans la vallée de Nátthagi, la grande question était:de savoir si elle atteindrait Suðurstrandarvegur (la route le long de la côte sud), si elle menacerait un câble à fibre optique et si elle parviendrait à atteindre la mer.

Un géophysicien de l’Université d’Islande a tenté d’apporter des réponses à ces questions sur le site Internet Iceland Monitor. En supposant que l’éruption de Fagradalsfjall se poursuive, il pense que la lave pourrait prendre trois mois pour remplir la vallée.

Selon les premières estimations des scientifiques, au vu de la morhologie de Nátthagi et de la pente ailleurs sur le  site éruptif, il faudra environ trois mois pour que la vallée se remplisse. Les scientifiques ont cartographié la progression de lave une fois par semaine ; les résultats montrent que la lave semble se comporter de la même manière que dans les vallées de Meradalir. Elle ne couvre pas une longue distance chaque jour. La coulée s’épaissit d’environ un mètre par jour et il lui faut une certaine pente pour avancer. Plus sa longueur de la coulée devient importante, plus la lave devient visqueuse. Elle s’épaissit parfois plus lentement, d’une cinquantaine de centimètres par jour. La progression de la coulée n’est pas constante. Il y a des périodes où la lave s’accumule, puis d’autres où elle stagne parce qu’elle s’écoule dans un autre secteur.

En outre, les scientifiques expliquent que le paysage de la vallée contribue à refroidir la lave. En effet, sa température diminue au fur et à mesure qu’elle s’étale sur la pente. Cela la rend plus visqueuse et plus susceptible de s’accumuler, de sorte qu’elle avance moins vite.

Afin de ralentir la progression de la lave, une nouvelle digue au sud de la vallée de Nátthagi pourrait permettre de gagner du temps. Si un tel édifice atteint dix mètres de hauteur et que la lave s’épaissit de 50 centimètres par jour, il lui faudra 20 jours avant de passer par-dessus le mur de protection.

Comme je l’ai indiqué précédemment, le sentier A a été interdit d’accès car la lave menace de le recouvrir et d’isoler le point d’observation le plus populaire car le plus facile d’accès. Pour le moment, la coulée de lave n’a pas encore effectué la jonction avec la lave de l’autre vallée, mais son front reste actif.

Source: Iceland Monitor.

——————————————

After lava climbed over the protective wall built by the bulldozers in the Nátthagi valley, the big question was : will lava invade Suðurstrandarvegur (the road along the south coast), threaten a fiber optic cable and manage to reach the sea?

A geophysicist at the University of Iceland tried to bring some answers on the Iceland Monitor website. In his opinion, assuming the Fagradalsfjall eruption continues, the lava could take three months to fill the valley.

According to the scientists’ first assessment, based on the size of Nátthagi and the slope of the lava elsewhere, it will take about three months for the valley to fill up. The researchers have been mapping the lava once a week, and lava appears to behave in a similar way as it does in Meradalir valleys. It is not moving a long distance. It thickens by about a metre a day and requires a certain slope to move on. The more extensive it gets, the more viscous, and then one can expect it to thicken more slowly, or by half a metre a day.

However, this development is not continuous. There are periods when the lava accumulates, and then there are periods when it stays still, because it is flowing elsewhere.

Besides, the scientists explain that the landscape in the valley works like a cooling system for the lava. It flows down slopes and its temperature decreases as it spreads. This, in turn, makes the lava more viscous and likelier to accumulate, so that it is moving forward less fast.

In order to slow down the advance of the lava, a new protective wall south of Nátthagi valley could help to save some time. If such a wall is ten metres high and the lava thickens by half a metre a day, it will need 20 days before it flows over a potential protective wall.

As I put it before, Trail A was closed because lava threatens to cover it and isolate the most popular observation point whose access was the easiest. For the moment, the lava flow has not yet made the junction with the lava of the other valley, but its front remains active.

Source: Iceland Monitor.

Faudra-t-il construire une nouvelle digue pour freiner les ardeurs de la lave? (Photo : http://www.ruv.is)

Etna & Stromboli (Sicile)

A partir d’environ 01h30 (heure locale) le 21 mai 2021, l’INGV a observé la reprise d’une activité strombolienne sur le Cratère Sud-Est de l’Etna, avec un nuage de cendre qui se dirigeait vers le SE. L’amplitude du tremor montrait une hausse qui s’est confirmée avec la poursuite de l’activité strombolienne pendant l’heure suivante.

Vers 3 heures du matin, l’activité strombolienne a évolué en fontaine de lave jusque vers 5 heures quand ’activité a cessé et le tremor a vite chuté vers des valeurs normales. A noter que, comme lors de la crise éruptive précédente, une coulée de lava a avancé sur le flanc SO du volcan.

°°°°°°°°°°

Les caméras de surveillance du Stromboli montrent que la coulée de lave le long de la Sciara del Fuoco est toujours bien alimentée. L’activité de spattering se poursuit dans les zones cratèriques Nord et Centre-Sud. On continue à observer des épisodes explosifs parfois plus intenses. Le tremor continue à fluctuer entre des valeurs moyennes à élevées et faibles à moyennes.

Dernière minute : Le dernier bulletin de l’INGV indique que la coulée le long de la Sciara el Fuoco est moins alimentée et n’atteint plus le littoral.

Source : INGV.

 ———————————–

Starting at about 01:30 (local time) on May 21st, 2021, INGV observed the resumption of Strombolian activity at Mt Etna’s South-East Crater, with an ash cloud drifting SE. The amplitude of the tremor showed an increase which was confirmed with the continuation of the strombolian activity during the following hour.

At about 3 a.m., Strombolian activity evolved into a lava fountain until around 5 a.m. when the activity ceased and the tremor quickly dropped back to normal values. Like during the previous eruptive crisis, a lava flow advanced on the SW flank of the volcano.

°°°°°°°°°°

Stromboli’s  surveillance cameras show that the lava flow along the Sciara del Fuoco is still well fed. The spattering activity continues in the North and Center-South crater areas. Explosive episodes are sometimes more intense. The tremor continues to fluctuate between medium to high and low to medium values.

Last minute : INGV’s latest update indicates that the lava flow along the Sciara del Fuoco is less fed and no longer reaches the coastline.

Source: INGV.

Nouvel épisode éruptif sur l’Etna (Sicile) // New eruptive episode on Mt Etna (Sicily)

Le 19 mai 2021 vers 2h20 (heure locale), l’INGV a enregistré une reprise de l’activité strombolienne dans le Cratère SE de l’Etna. Une heure plus tard, cette activité s’est intensifiée, avec l’apparition de fontaines de lave.

Image webcam L.A.V.E.

Le phénomène s’est accompagné d’une forte hausse du tremor éruptif. Vers 4h30 ce matin, une petite coulée de lave avançait sur le versant SO du volcan.

L’intensité du tremor a ensuite chuté et est en train de retrouver une valeur normale.

Source : INGV.

—————————————-

On May 19th, 2021 at about 2:20 a.m. (local time), INGV recorded a resumption of Strombolian activity in Mt Etna’s SE Crater. An hour later, this activity intensified, with lava fountains. The phenomenon was accompanied by a sharp rise in the eruptive tremor. Around 4:30 am this morning, a small lava flow was advancing on the SW slope of the volcano. The intensity of the tremor then dropped and is returning to normal values.

Source: INGV.

 

Etna (Sicile) : 17ème paroxysme ! // 17th paroxysm !

31 mars 2021 – 23 heures (heure locale) : Depuis 20 heures (heure locale), on observe aune augmentation de l’activité strombolienne dans le Cratère SE  de l’Etna. Dans le même temps, la coulée de lave mentionnée précédemment qui se dirige vers le SSE reste bien alimentée. Son front se trouve en bordure de la Valle del Bove.

La situation a encore évolué au cours des dernières heures avec une hausse du tremor qui semble annoncer le 17ème paroxysme. Malheureusement il est tard et le sommeil se fait sentir après une longue journée de travaux campagnards… On verra donc la suite des événements demain matin!

+++++++++

1er avril 2021- 7 heures : A partir d’une heure du matin le 1er avril (heure locale), l’activité strombolienne au Cratère SE s’est progressivement commuée en fontaine de lave. Dans le même temps, le panache de cendres atteignait une altitude d’environ 7000 m et se dirigeait vers le SSO. A partir de 02h18 (heure locale) le 1er avril, l’INGV indique qu’un débordement de lave était observé sur la lèvre orientale du Cratère SE avec un écoulement dans la partie supérieure de la Valle del Bove. En outre, l’activité effusive signalée précédemment continue à la base sud du cratère. L’activité éruptive des autres cratères sommitaux reste inchangée. Ce matin le tremor se maintient à un niveau très élevé et l’Etna émet de volumineux panaches de cendre.

8 heures : Les  fontaines de lave sont en déclin mais le Cratère SE continue d’émettre de volumineux panaches de cendre. Le tremor reste à un niveau élevé. La pression est encore très forte dans le conduit éruptif. Les explosions projettent d’impressionnantes bombes sur les flancs du Cratère SE.

Les impacts des bombes sur le flanc du Cratère SE sont impressionnants. Il n’y a pas intérêt à se trouver à cet endroit! N’hésitez pas à regarder en plein écran la webcam des Guide de l’Etna :

https://www.guidetna.it/webcam-etna/

L’éruption islandaise semble bien gentille à côté de cette démonstration de force de l’Etna!

++++++++++

9h30 : Le tremor vient d’amorcer son déclin. L’activité éruptive va donc perdre de son intensité, même siei de volumineux panaches de cendre continuent à s’échapper du Cratère SE. Les balais vont reprendre du service sur les pentes de l’Etna sous le vent!

++++++++++

11 heures : L’INGV donne des informations complémentaires sur le 17ème paroxysme de l’Etna. Le panache éruptif a atteint une altitude de plus de 9000 mètres avant de s’étirer vers le SSO. L’Institut confirme que la lave continue à avancer dans la partie supérieure de la Valle del Bove, avec e front de coulée à environ 2600 m d’altitude. La coulée apparue à la base du Cratère SE reste également alimentée et avance dans la partie ouest de la Valle del Bove ; son front a été localisé à environ 2000 m d’altitude. La coulée de lave en direction du SO semble s’être stabilisée à une altitude d’environ 2600 m au dessus du niveau de la mer.

Le tremor continue à décroître mais reste à un niveau encore élevé, confirmé par la vigueur des émissions de cendre au sommet du Cratère SE.

Source : INGV.

++++++++++

13 heures : Le tremor met beaucoup de temps à décroître. Deux coulées de lave restent actives sur le versant SO du volcan.

++++++++++

17 heures : Dans son dernier rapport publié en cours d’après-midi, l’INGV confirme la baisse d’intensité du tremor. On remarquera toutefois que le retour à un niveau normal a pris plus de temps qu’à l’accoutumée, preuve de l’énergie qui réside en ce moment à l’intérieur de l’édifice volcanique.

En dépit de la couverture nuageuse, l’INGV a pu constater que le premier débordement de lave qui s’est dirigé vers la Valle del Bove, et le second débordement qui a atteint la base orientale du Cratère SE, semblent moins alimentés que précédemment. S’agissant des coulées de lave qui ont pris la direction du SSE et du SO durant le paroxysme, leur front s’est stabilisé à environ 2600 m d’altitude.

Le panache éruptif était chargé en cendre. Il est fait état d’une couche de lapilli d’environ 1 cm au Refuge Sapienza en fin de matinée et d’une fine couche de cendres à Nicolosi et Catane.

++++++++++

20 heures : L’INGV indique ce soir que la coulée de lave orientée SSE a atteint et traversé le rebord ouest de la Valle del Bove. Pour le moment, le front se trouve à une altitude d’environ 2300 m au dessus du niveau de la mer. De plus,  la coulée de lave du SE semble encore alimentée ; son front se trouve à environ 1900 m d’altitude. En revanche, les deux coulées issues des débordements de la lèvre E du cratère SE, sont en cours de refroidissement.

———————————–

March 31st, 2021 – 11 p.m. (local time): Since 8 p.m. (local time), there has been an increase in Strombolian activity at Lt Etna’s SE Crater. At the same time, the previously mentioned lava flow heading towards SSE remains well fed. Its front is on the edge of the Valle del Bove.

The situation has further evolved over the last few hours with an increase in the tremor which seems to announce the 17th paroxysm.

Unfortunately it is late and I feel sleepy after a long day of country work … See you tomorrow!

+++++++++

April 1st, 2021 – 7 am : From 1 a.m. on April 1st (local time), Strombolian activity at the SE Crater gradually turned into a lava fountain. At the same time, the ash plume reached an altitude of around 7,000 m and was moving SSW. As of 02:18 (local time) on April 1st, INGV reported that a lava overflow was observed on the eastern rim of the SE Crater with a lava flow in the upper part of the Valle del Bove. In addition, the previously reported effusive activity continues at the southern base of the crater. The eruptive activity of the other summit craters remains unchanged. This morning the tremor remains at a very high level and Mt Etna emits voluminous ash plumes.

++++++++++

8 am: Lava fountains are declining but the SE Crater continues to emit huge ash plumes. The tremor remains at a high level. The pressure is still very high in the eruptive conduit. The explosions eject impressive bombs on the flanks of the SE Crater.

The impacts of the bombs on the flank of the SE Crater are impressive. There is no point in staying there! Do not hesitate to watch the Etna Guides’ webcam in full screen:

https://www.guidetna.it/webcam-etna/

The Icelandic eruption seems very quiet compared with this show of force from Mt Etna!

+++++++++

9:30 am: The tremor has just started to decline. The eruptive activity will therefore lose its intensity, even if large plumes of ash continue to come out of the SE Crater. The brooms will resume service on the downwind slopes of Mt Etna!

++++++++++

11 am: INGV has provided additional information about Mt Etna’s 17th paroxysm. The eruptive plume reached an altitude of more than 9,000 metres before drifting SSW. The Institute confirms that lava continues to advance in the upper part of the Valle del Bove, with the flow front at about 2600 m above sea level. The flow that appeared at the base of the SE Crater also remains fed and advances in the western part of the Valle del Bove; its front was located at an altitude of about 2,000 m. The SW lava flow appears to have stabilized at an elevation of about 2,600 m above sea level. The tremor continues to decrease but remains at a high level, confirmed by the vigour of the ash emissions at the summit of the SE Crater. Source: INGV.

++++++++++

1 pm : The eruptive tremor is decreasing very slowly. Two lava flows are still active on the SW flank of the volcano.

++++++++++

5 p.m .: In its latest report published in the afternoon, INGV confirms the decrease in the intensity of the tremor. One should note, however, that the return to normal values took longer than usual, proof of the energy inside the volcanic edifice.

Despite the cloud cover, INGV was able to observe that the first lava overflow which headed towards the Valle del Bove, and the second overflow which reached the eastern base of the SE Crater, appear to be less fed than previously.

With regard to the lava flows which travelled SSE and the SW during the paroxysm, their front stabilized at about 2600 m a.s.l..

The eruptive plume was laden with ash. A layer of lapilli about 1 cm thick was reported at Refiugio Sapienza in the late morning and a thin layer of ash was observed at Nicolosi and Catania.

++++++++++

8 p.m .: INGV indicates tonight that the SSE trending lava flow has reached and crossed the western edge of the Valle del Bove. For the moment, the front lies about 2300 m above sea level. In addition, the SE lava flow still seems to be fed; its front is about 1900 m above sea level. However, the two flows resulting from the overflows on the E rim of the SE crater, are in the process of cooling.

Stromboli !

 A l’image de l’Etna, la Stromboli est très actif ces jours-ci, comme on peut s’en rendre compte en regardant le volcan en direct avec la webcam Skyline. En plus des explosions stromboliennes dans les cratères Nord et Centre-Sud, on observe un débordement et une coulée de lave au niveau de la zone cratèrique Nord. La lave avance dans la partie supérieure de la Sciara del Fuoco, jusqu’à environ 600 m d’altitude. Des blocs se détachent de la coulée et roulent jusqu’à la mer. Aucune déformation significative de l’édifice volcanique n’est enregistrée.

Source : INGV.

Il ne fait malheureusement pas bon d’aller se promener en Sicile en ce moment. La pandémie de Covid-19 est particulièrement active sur le îles.

—————————————-

Like Mt Etna, Stromboli is very active these days, as one can see when watching the Skyline webcam. In addition to Strombolian explosions in the North and Center-South craters, there is a lava overflow and a lava flow at the North crater area.Lava is moving forward in the upper part of the Sciara del Fuoco, down to about 600 m a.s.l.Rocks break away from the flow and roll down to the sea. No significant deformation of the volcanic edifice is recorded.

Source: INGV.

Unfortunately, it is unadvisable to travel to Sicily these days. The Covid-19 pandemic is very active on the islands.

Voici quelques captures d’écran effectuées au crépuscule, l’un de mes moments préférés sur le Stromboli…

La coulée de lave vue par la webcam thermique de l’INGV: