Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

Les services géologiques des Tonga indiquent qu’une nouvelle éruption sous-marine a débuté à Home Reef le 10 septembre 2022, au vu d’un panache de gaz observé sur des images satellitaires. L’éruption a formé une nouvelle petite île, d’environ 70 mètres de diamètre et s’élevant à environ 10 m au-dessus de la surface de l’océan. Les émissions de gaz n’ont pas dépassé 1 km au-dessus de la mer. Une nouvelle activité sous-marine a été détectée les 12 et 13 septembre et une anomalie thermique a été identifiée sur une image satellite le 13 septembre. La couleur de l’alerte aérienne est passée au Jaune (le deuxième niveau sur une échelle de quatre couleurs) et il a été demandé aux marins de rester à 5 km du volcan. Les émissions de gaz ont persisté au moins jusqu’au 14 septembre, avec des panaches s’élevant à moins de 1 km de hauteur.

Apparition d’une nouvelle île à Home Reef lors d’une éruption en aoüt 2006 (Source: GVN)

++++++++++

Le HVO indique que sur le Kilauea (Hawaii) la lave continue d’être émise depuis une bouche au bas de la paroi ouest du cratère de l’Halema`uma`u. Elle entre dans le lac de lave et s’écoule sur le plancher du cratère. Une partie de la surface du lac est active en permanence. Le 12 septembre 2022, on estimait qu’environ 111 millions de mètres cubes de lave avaient été émis par la bouche active depuis le début de l’éruption le 29 septembre 2021. Le plancher du cratère s’est ainsi élevé de 143 m. La couleur de l’alerte aérienne et le niveau d’alerte volcanique restent respectivement à Orange et Watch (Vigilance).

Crédit photo: HVO

++++++++++

Le PVMBG indique que l’éruption du Lewotolok (Indonésie) se poursuit avec des émissions de vapeur et de cendres qui s’élèvent jusqu’à 500 m au-dessus du sommet. L’incandescence est parfois observée au-dessus du cratère. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4) et le public est invité à rester à 3 km du cratère sommital et à 4 km du cratère sur le flanc SE.

++++++++++

L’OVSICORI indique que l’activité du Poás (Costa Rica) est en hausse depuis la mi-août, en particulier l’activité sismique. Les émissions de SO2 autour du cratère sont en général stables à 100 tonnes par jour, bien que les concentrations puissent atteindre 300 à 500 tonnes par jour. Le volume d’eau à l’intérieur du lac Boca A a considérablement augmenté entre août 2021 et septembre 2022, avec 1,4 million de mètres cubes entre juillet et septembre. Les cellules de convection dans le lac sont plus actives et une nouvelle cellule s’est formée dans la partie N du lac (au-dessus de la bouche Boca C) depuis la mi-août. Selon l’OVSICORI, ces données indiquent des modifications dans le système hydrothermal peu profond et ne correspondent à aucune remontée de magma.

Crédit photo: OVSICORI

++++++++++

Le PVMBG indique que l’éruption du Semeru (Indonésie) se poursuit. Les événements éruptifs génèrent des panaches de cendres qui s’élèvent de 300 à 700 m au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4). Le public est prié de rester à au moins 5 km du sommet.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

L’activité du Yasur (Vanuatu) reste intense. Le niveau d’alerte est maintenu à 2, sur une échelle de 0 à 4. Des émissions de cendres et de gaz et de fortes explosions continuent d’être enregistrées, avec des bombes qui retombent dans et autour du cratère. Il est rappelé au public de ne pas s’approcher à moins de 600 m du cône.
Source : Géohazards.

Source: Geohazards

++++++++++

Aucune nouvelle mise à jour n’a été publiée par l’OVPF suite à la crise sismique du 7 septembre 2022 sur le Piton de la Fournaise (île de la Réunion) qui devait être suivie d’une éruption à très court terme. L’intrusion magmatique semble s’être arrêtée. L’Observatoire explique que le processus de recharge du réservoir peu profond peut prendre des jours ou des semaines avant que le magma n’atteigne la surface, mais le processus peut également s’arrêter sans éruption. En d’autres termes, personne ne sait ce qui va se passer! La prévision éruptive est loin d’être parfaite. Ce n’est pas très grave sur ce volcan car aucune zone habitée n’est vraiment menacée.

Photo: C. Grandpey

——————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world.

The Tonga Geological Services indicates that a new submarine eruption at Home Reef began at on September 10th, 2022, based on a volcanic gas plume detected in satellite images. The eruption formed a new small island, about 70 meters in diameter and rising about 10 m above the ocean surface. Gas emissions rose less than 1 km above the sea. Submarine activity was detected on Septmber 12th and 13th, and a thermal anomaly was identified in a satellite image on September 13th. The Aviation Color Code was raised to Yellow (the second level on a four-color scale) and mariners were advised to stay 5 km away from the volcano. Gas emissions persisted at least through September 14th, with plumes rising less than 1 km.

Source: Tonga Geological Services, Government of Tonga.

++++++++++

HVO indicates that lava continues to be emitted by a vent in the lower W wall of Kilauea’s Halema`uma`u Crater. It enters the lava lake and flows onto the crater floor. Part of the lake’s surface is continuously active. By September 12th, 2022, about 111 million cubic meters of lava had been erupted from the vent since the start of the eruption on September 29th, 2021, raising the crater floor by 143 m. The Aviation Color Code and the Volcano Alert Level remain at Orange and Watch, respectively.

++++++++++

PVMBG indicates that the eruption at Lewotolok (Indonesia) continues with steam and ash emissions that rise as high as 500 m above the summit. Incandescence is sometimes observed above the crater rim. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4) and the public is asked to stay 3 km away from the summit crater and 4 km away from the crater on the SE flank.

++++++++++

OVSICORI indicates that activity at Poás (Costa Rica) has increased since mid-August, with increased seismicity. SO2 emissions around the crater are mainly stable at 100 tons per day, though the concentrations may reach about 300-500 tons per day. The volume of water in Boca A lake significantly increased during August 2021-September 2022, stabilizing at 1.4 million cubic meters between July and September. Convection cells in the lake are more active and a new one has formed in the N part of the lake (over the Boca C vent) since mid-August. According to OVSICORI, these data indicate disturbances in the shallow hydrothermal system and do not reflect any magma ascent.

++++++++++

PVMBG indicates that the eruption of Semeru (Indonesia) continues. Eruptive events produce ash plumes that rise 300-700 m above the summit. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4). The public is asked to stay at least 5 km away from the summit.

++++++++++

Activity at Yasur (Vanuatu) continues at a high level. The Alert Level is kept at 2, on a scale of 0-4. Ash-and-gas emissions and loud explosions continue to be recorded, with bombs falling in and around the crater. The public is reminded not to enter the restricted area within 600 m around the cone.

Source : Geohazards.

++++++++++

No new update has been released by OVPF following the seismic crisis of September 7th, 2022 on Piton de la Fournaise (Reunion Island) which was supposed to be followed by an eruption in the very short term. However, the magma intrusion seems to have stopped. The observatory explains that the recharge process of the shallow reservoir may take days or weeks before magma reaches the surface, but the process may also stop with no eruption. In other words, nobody knows what will happen next ! Eruptive prediction is far from perfect. It does not really matter on this volcano as no populated area is really at risk.

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Plusieurs événements ont été signalés depuis ma dernière note sur l’activité volcanique dans le monde.

Ce devait être une affaire de minutes, voire d’heures, mais il faudra peut-être attendre plusieurs jours avant de voir une éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion). Ce sont les aléas de la prévision volcanique. Cette erreur d’appréciation n’a pas trop d’importance sur un volcan comme la Fournaise car l’événement – s’il se produit – aura très probablement lieu dans l’Enclos qui est une zone inhabitée.

Après la crise du 7 septembre, la sismicité a fortement diminué. En revanche le gonflement du volcan se poursuit, mais l’OVPF explique qu »aucun mouvement de magma depuis ce réservoir vers la surface n’est à noter »

Suite à ces observations, la préfecture annonce un retour en phase de Vigilance à compter du 9 septembre à 8h. L’accès à l’Enclos sera restreint. L’interdiction d’accès du public à la partie haute est levée. Les restrictions se trouvent sur le site de l’OVPF.

Source: OVPF.

Photo: C. Grandpey

°°°°°°°°°°

Depuis le 3 septembre 2022, et pour 2 ans, se tient à la Cité du Volcan (Ile de la Réunion) une exposition intitulée « 30 ans déjà » consacrée à Katia et Maurice Krafft.

Vous trouverez le descriptif de l’exposition à cette adresse :

https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/cite-du-volcan-inauguration-de-l-exposition-maurice-et-katia-krafft-couple-de-volcanologue-disparu-en-1991-1317900.html

++++++++++

En raison des coulées de boue et des dégâts causés par la violente tempête du 11 août 2022, l’ancien sentier emprunté par les guides pour conduire les touristes vers la plate-forme d’observation du Stromboli (Sicile) avait dû être fermé. Un sentier provisoire avait été mis en place côté Ginostra, mais ce n’était pas l’idéal.

Depuis la mi-août, les travaux sont allés bon train pour tracer un nouveau sentier et les excursions ont pu reprendre le 5 septembre. C’est un,soulagement pour l’île car la grimpette, même si elle n’a rien à voir à celle d’il y a quelques années, est l’une des principales sources économiques de l’île.

Le nouveau chemin a été tracé en un temps record, par les guides forestiers, de montagne et volcanologiques de Stromboli, grâce à la donation d’un terrain par un citoyen.

Le feu vert a été donné par un géologue de la Protection Civile ainsi que par le maire lui-même.

Une nouvelle ordonnance confirme les restrictions qui existaient avant le 12 août. Jusqu’à une altitude de 290 mètres au-dessus du niveau de la mer, il est possible de faire des excursions sans l’aide de guides. De 291 à 400 mètres, l’accès n’est autorisé qu’avec les guides. Au-delà de 400 m, l’accès n’est autorisé qu’au personnel scientifique et de la protection civile. L’accès vers la zone sommitale du volcan reste strictement interdit aux autres personnes, y compris les touristes, sous peine de forte amende.

Source: presse italienne.

Image webcam

++++++++++

Les autorités russes indiquent que 8 personnes sont mortes le 4 septembre 2022 lors de l’ascension du Klyuchevskoy (Kamtchatka). Un premier bilan faisait état de cinq victimes, mais trois autres cadavres ont été découverts par les sauveteurs lors de l’opération de sauvetage qui avait été retardée par de mauvaises conditions météorologiques. Ces dernières avaient généré des nuages de cendres et entraîné le passage momentané à l’Orange de l’alerte aérienne sur le volcan. Quatre personnes ont survécu à l’accident et ont attendu les secours à différentes altitudes. L’accident s’est produit à environ 500 mètres sous le sommet qui culmine à 4 750 mètres. Tous les alpinistes étaient russes.
Source : Toronto Star.

La tragédie fait suite à une série d’accidents survenus sur plusieurs volcans de la planète. En août, trois alpinistes sont morts et 12 autres ont été blessés au cours d’une chute sur le volcan Carihuairazo en Équateur. En juin, une femme est décédée et son compagnon a été blessé alors qu’ils escaladaient le sommet – pourtant interdit – du Popocatepetl. En juillet, un touriste américain a dû être secouru sur le Vésuve après avoir glissé dans le cratère – dans une zone là aussi interdite – alors qu’il tentait de récupérer son téléphone portable.

Crédit photo: KVERT

++++++++++

L’éruption du Sabancaya (Pérou) se poursuit sans changements significatifs. On observe une cinquantaine d’explosions quotidiennes. Elles génèrent des panaches de cendres qui montent en moyenne à 3 km au-dessus du volcan.

Source: IGP.

++++++++++

L’Observatoire Volcanologique du Karthala (île de la Grande Comore) a signalé le début d’une hausse significative du nombre de petits séismes sous le flanc ouest du volcan le 15 juillet 2022. L’activité anormale a persisté pendant les jours suivants et le niveau d’alerte a été porté au Jaune (le deuxième niveau sur une échelle de trois niveaux) le 16 août. La population a été invitée à limiter les activités sur et autour du volcan.

++++++++++

Dans un bulletin spécial publié le 2 septembre 2022, le CVGHM a signalé que les données de déformation du Marapi (Indonésie) montraient une tendance à l’inflation au sommet, et à la déflation le long des flancs du volcan. La sismicité a continué à fluctuer, probablement à cause d’une activité hydrothermale. Une éruption phréatique est le type d’activité le plus probable susceptible de se produire sur le volcan. Le public a été invité à rester à au moins 3 km du sommet. Le niveau d’alerte rste à 2 (sur une échelle de 1 à 4).

++++++++++

Au Guatemala, l’INSIVUMEH indique que 4 à 13 explosions par heure sont observées sur le Fuego. Elles génèrent des panaches de cendres qui s’élèvent jusqu’à 1,1 km au-dessus du cratère et éjectent des matériaux incandescents à 100-300 m au-dessus du sommet. Comme d’habitude, des retombées de cendres sont signalées dans les zones sous le vent. Des ondes de choc secouent quotidiennement les structures dans les localités jusqu’à une dizaine de kilomètres autour du volcan. Des avalanches de blocs dévalent encore plusieurs ravines, atteignant souvent des zones de végétation. Des lahars résultant de précipitations importantes se sont engouffrés dans les ravines Las Lajas, El Jute et Ceniza les 29 et 30 août 2022.

L’éruption au niveau du complexe de dômes du Santiaguito se poursuit. Le dôme Caliente alimente des coulées de lave qui ont parcouru les ravines San Isidro et El Tambor sur 4,2 km fin août. Des avalanches de blocs génèrent parfois des panaches de cendres qui s’élèvent jusqu’à 500 m au-dessus du complexe du dômes. L’incandescence du dôme et des coulées de lave est parfois visible la nuit ou tôt le matin.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Several events have been reported since my previous post about volcanic activity around the world.

It was supposed to be a matter of minutes, even hours, but it may take several days before we see an eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island). These are the uncertaintiess of volcanic prediction. This error is not really a problem on a volcano like Piton de la Fournaise because the event – if it occurs – will very probably take place in the Enclos which is an uninhabited area.

After the crisis of September 7th, seismicity has much decreased but the volcano continues to inflate. . However, OVPF explains that « no movement of magma from the reservoir to the surface is to be noted »
Following these observations, the prefecture announced a return to the Vigilance phase from September 9h at 8 a.m. Access to the Enclos will be restricted. The ban on public access to the upper part of the volcano is lifted. The restrictions can be found on the OVPF website.
Source: OVPF.

°°°°°°°°°°

Since September 3, 2022, and for 2 years, an exhibition entitled « 30 years already » dedicated to Katia and Maurice Krafft is being held at the Cité du Volcan (Reunion Island).
You will find the description of the exhibition at this address:

https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/cite-du-volcan-inauguration-de-l-exposition-maurice-et-katia-krafft-couple-de-volcanologue-disparu-en-1991-1317900.html

++++++++++

Due to the mudslides and the damage caused by the violent storm of August 11, 2022, the old footpath used by the guides to lead tourists to the observation platform of Stromboli (Sicily) had to be closed. A temporary footpath had been set up on the Ginostra side, but it was not the best solution.
Since mid-August, work has been going well to trace a new trail and excursions were able to resume on September 5th. It is a relief for the island because the climb, even if it has nothing to do with that of a few years ago, is one of the main economic sources of the island.
The new path was traced in record time, by the forest, mountain and volcanological guides of Stromboli, thanks to the donation of land by a citizen.
The green light was given by a geologist from the Civil Protection as well as by the mayor himself.
A new ordnance confirms the restrictions that existed before August 12th. Up to an altitude of 290 meters above sea level, it is possible to make excursions without the help of guides. From 291 to 400 meters, access is only authorized with guides. Beyond 400 m, access is only authorized to scientific and civil protection staff. Access to the summit area of ​​the volcano remains strictly forbidden to other people, including tourists, under penalty of heavy fines.
Source: Italian press.

++++++++++

Russian authorities indicate that 8 persons have died while climbing Klyuchevskoy (Kamchatka) on September 4th, 2022. The initial toll was five but three more corpses were discovered by rescuers during the rescue operation that had been delayed by poor weather conditions. Strong winds lifted ash plumes that caused the aviation color code to be raised momentarily to Orange. Four people survived the accident and waited for the rescuers at different altitudes. The accident occurred about 500 meters below the 4,750-meter summit. All the climbers were Russians.

Source: Toronto Star.

The incident marks the latest in a recent string of climbing accidents involving volcanoes around the world. In August, three mountaineers died and 12 were injured after they fell while climbing Ecuador’s Carihuairazo volcano. In June, a woman died and her companion was injured when they scaled the off-limits peak of Popocatepetl. In July, an American tourist had to be rescued on Mount Vesuvius after he slipped into the Italian volcano’s crater in a prohibited area while trying to recover his fallen cell phone.

++++++++++

The eruption of Sabancaya (Peru) continues without significant changes. About fifty explosions are observed daily. They generate ash plumes that rise up to an average of 3 km above the volcano.
Source: IGP.

++++++++++

The Observatoire Volcanologique du Karthala (Grand Comore Island) reported that a significant increase in the number of small earthquakes beneath the volcano’s W flank began to be detected on July 15tn, 2022. The abnormal activity persisted and the Alert Level was raised to Yellow (the second level on a three-level scale) on August 16th. Residents were asked to limit activities on and around the volcano.

++++++++++

In a special notice posted on September 2nd, 2022, CVGHM reported that tiltmeter deformation data for Marapi (Indonesia) showed a trend of inflation at the summit and deflation along the flanks. Seismicity continued to fluctuate, indicating hydrothermal activity. A phreatic eruption is the most likely kind of volcanic activity that could occur at the volcano. The public was asked to stay at least 3 km away from the summit. The Alert Level remained at 2 (on a scale of 1-4).

++++++++++

In Guatemala, INSIVUMEH reports that 4-13 explosions per hour are recorded at Fuego. They generate ash plumes that rise as high as 1.1 km above the crater and eject incandescent material 100-300 m above the summit. As usual, ashfall is reported in downwind areas. Daily shock waves rattled structures in communities within about 10 km around the volcano. Block avalanches still travel down several drainages, often reaching vegetated areas. Lahars resulting from substantial rainfall descended the Las Lajas, El Jute and Ceniza drainages on August 29th and 30th, 2022.

The eruption at the Santiaguito lava-dome complex continues. The Caliente cone feeds lava flows that descended the San Isidro and El Tambor drainages over 4.2 km by the end of August. Block avalanches sometimes generate ash plumes that rise as high as 500 m above the dome complex. Incandescence from the dome and the lava flows can sometimes de seen at night or during early mornings.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Plusieurs événements ont été signalés depuis ma dernière note sur l’activité volcanique dans le monde.

En raison des mauvaises conditions météorologiques, le site de l’éruption dans la Meradalir (Islande) a été fermé ces derniers jours et a rouvert le 10 août 2022. L’éruption se déroule de manière assez stable. La sismicité est faible sur la péninsule de Reykjanes et le tremor éruptif semble également stable. Le Met Office islandais indique qu’il pourrait s’agir d’une éruption de longue durée.

Le débit était d’environ 32 mètres cubes par seconde pendant les premières heures de l’éruption, puis il a diminué à une moyenne de 18 mètres cubes par seconde le 4 août 2022, date à laquelle environ 1,6 million de mètres cubes de lave avaient recouvert une zone de 0,14 kilomètres carrés. L’épaisseur moyenne de la coulée était d’environ 11 m.

Selon un volcanologue islandais, la lave émise par l’éruption a presque atteint le col qui se trouve dans la partie orientale de la Meradalir et il n’est pas impossible qu’elle se mette à couler en direction de la Suðurstrandarvegur (Rte 427). Cette route se trouve le long de la côte sud de la péninsule de Reykjanes, entre Grindavík et Ölfus. The distance. Il y a environ quatre kilomètres entre le col et la route. Selon le volcanologue, il manque à la lave environ un mètre de heuteur pour qu’elle prenne la direction de la route. Si c’est le cas, la lave pourrait mettre de deux à trois semaines – voire seulement quelques jours – pour atteindre la route si l’éruption continue au rythme actuel où elle couvre 15 mètres carrés par seconde. La lave peut également couler traverser un sentier dans les collines de Fagradalsfjall. Elle peut également couvrir une zone où un câble à fibre optique a été installé dans le sol. Affaire à suivre.

Source: Iceland Review.

Image webcam

++++++++++

Le Met Office islandais (IMO) indique que la sismicité sur le Grímsvötn a retrouvé un niveau normal au cours des derniers jours. Aucune fluctuation significative n’a été observée dans les données géochimiques ou de déformation. En conséquence, la couleur de l’alerte aérienne a été abaissée au Vert le 9 août 2022.

Source: IMO

++++++++++

L’Agence météorologique japonaise (JMA) indique que pour la première fois en 1 000 ans, des épisodes éruptifs auraient eu lieu au large de la côte sud du volcan Ioto, également connu sous le nom d’Iwoto, Iwojima et Iojima. Situé dans la partie centrale des îles volcaniques de l’arc Izu-Marianas, Ioto se trouve à l’intérieur d’une caldeira sous-marine de 9 km de large.
De petites séquences éruptives ont commencé le 11 juillet 2022, à quelque 900 m de la côte. Du 12 au 15 juillet, elles se sont produites toutes les 5 minutes et se sont poursuivies tout le reste du mois, avec des colonnes d’eau atteignant 30 m de hauteur.
L’analyse des roches qui se sont échouées sur l’île a montré de petites cavités. les scientifiques pensent qu’il s’agit probablement de la lave refroidie, d’autant plus que la température à l’intérieur de certaines roches atteignait 120 °C.
Les derniers épisodes éruptifs sont probablement les premiers depuis ceux survenus il y a environ 1 300 ans. Une éruption majeure s’est produite il y a environ 100 000 ans, laissant derrière elle une caldeira de 10 km de large.
Source : JMA, Smithsonian Institution.

 

 

Le Ioto le 9 août 2022 (Source: Copernicus EU/Sentinel-2, The Watchers)

++++++++++

Une incandescence est encore observée la nuit au niveau du cratère Minamidake du Sakurajima (Japon). Les panaches de cendres s’élèvent jusqu’à 2,8 km au-dessus du cratère et des matériaux sont éjectés jusqu’à 1,3 km au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 3
Source : JMA.

++++++++++

On enregistre 3 à 10 explosions par heure sur le Fuego (Guatemala). Elles éjectent des matériaux incandescents à 100-300 m au-dessus du sommet. Elles génèrent également des panaches de cendres qui s’élèvent jusqu’à 1,1 km au-dessus du cratère. Des retombées de cendres sont toujours signalées dans les zones sous le vent. Des ondes de choc secouent chaque jour les structures dans les localités autour du volcan. Des avalanches de blocs descendent plusieurs ravines sur les flancs du Fuego.
Source : INSIVUMEH.

++++++++++

L’éruption de l’Anak Krakatau (Indonésie) se poursuit. Les événements éruptifs génèrent des panaches de cendres denses qui s’élèvent jusqu’à 1,5 km au-dessus du sommet. L’incandescence au niveau ou à proximité de la bouche active est visible de nuit la plupart du temps. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4).
Source : CVGHM.

++++++++++

L’activité du Sabancaya (Pérou)se caractérise par une moyenne quotidienne de 19 explosions qui génèrent. des panaches de gaz et de cendres atteignant 2,7 km au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à Orange.
Source : IGP.

 

++++++++++

Au Kamtchatka, la couleur de l’alerte aérienne reste à Orange pour le Karymsky, le Sheveluch et l’Ebeko, et Jaune pour le Bezymianny.
Source : KVERT.

++++++++++

A l’attention de ceux qui visiteront le Stromboli (Sicile), le volcan produit des explosions à partir de deux bouches dans la zone du cratère nord et de deux autres dans la zone du cratère centre-sud. Les explosions de faible intensité de la zone nord éjectent principalement de la cendre, ainsi que des matériaux à une hauteur de 80 à 150 m, à raison de 2 à 6 explosions par heure. Les explosions de faible intensité au niveau des deux bouches de la zone sud se produisent à un rythme de 3 à 4 événements par heure.
Source : INGV.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Several events have been reported since my previous post about volcanic activity around the world.

Due to poor weather conditions, the eruption site in Meradalir (Iceland) was closed in the past days and reopened on August 10th, 2022. The eruption is going on in a fairly stable way. Seismicity is low on the Reykjanes Peninsula and the eruptive tremor looks stable too. The Icelandic Met Office warns that it could be a long-term eruption.

The flow rate was about 32 cubic meters per second during the initial hours of the eruption, then decreased to an average of 18 cubic meters per second on August 4th, 2022, by which time about 1.6 million cubic meters of lava had covered an area of 0.14 square kilometers. The average flow thickness was around 11 m.

According to an Icelandic volcanologist, lava from the eruption at Fagradalsfjall has almost reached the pass in the eastern part of Meradalir and it looks like it would flow in the direction of  Suðurstrandarvegur Rte 427). This road runs along the south coast of the Reykjanes peninsula between the villages of Grindavík and Ölfus. The distance is approximately four kilometers from the pass to the road. According to the volcanologist, it will only take maybe a metre or so for it to overflow. If it does, it will take the lava anywhere from two to three weeks – or even just a few days – to flow to the road, if the volcanic eruption maintains the same output. The production of the eruption is now 15 square meters per second. Lava may also flow over a walking path which is in the hills of Fagradalsfjall and it could also cover an area where a fiber optic cable has been installed in the ground.

Source: Iceland Review.

++++++++++

The Icelandic Met Office (IMO) indicates that seismicity at Grímsvötn has declined to normal levels during the past few days, and no significant fluctuations were observed in geochemical or deformation data. As a consequence, the Aviation Color Code was lowered to Green on August 9th, 2022.

++++++++++

The Japan Meteorological Agency (JMA) reports that for the first time in 1 000 years, volcanic eruptions are believed to have taken place just off the southern coast of Ioto volcano, also known as Iwoto, Iwojima and Iojima. Located in the central Volcano Islands portion of the Izu-Marianas arc, Ioto lies within a 9-km-wide submarine caldera.

Small eruptions started on July 11th, 2022, some 900 m from the coast. From July 12th to 15th, they occurred every 5 minutes, and continued through the rest of the month, creating water columns up to 30 m high.

Analysis of the rocks that washed ashore on the island showed small cavities inside the rocks, which are believed to be cooled lava. In addition, the temperature inside some of the rocks was as high as 120 °C.

The most recent magma eruptions were probably the first since those that occurred about 1 300 years ago. A large-scale eruption of the volcano occurred about 100 000 years ago, leaving a 10-km- wide caldera in its center.

Source: JMA, Smithsonian Institution.

++++++++++

Nighttime incandescence is still observed at Sakurajima‘s Minamidake Crater (Japan).Volcanic plumes rise as high as 2.8 km above the crater and material is ejected as high as 1.3 km above the summit. The Alert Level remains at 3

Source: JMA.

++++++++++

3-10 explosions per hour are recorded at Fuego (Guatemala), ejecting incandescent material 100-300 m above the summit. They generate ash plumes that rise as high as 1.1 km above the crater. Ashfall is still reported in areas downwind. Daily shock waves rattle structures in communities around the volcano. Block avalanches descend several drainages.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

The eruption at Anak Krakatau (Indonesia) continues. Eruptive events produce dense ash plumes that rise as high as 1.5 km above the summit Incandescence at or near the active vent can be seen at night on most days.The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4).

Source: CVGHM.

++++++++++

Activity at Sabancaya (Peru) is characterized by a daily average of 19 explosions that generate. gas-and-ash plumes as high as 2.7 km above the summit. The Alert Level remains at Orange.

Source: IGP.

++++++++++

In Kamchatka, the aviation colour codes remain at Orange for Karymsky, Sheveluch and Ebeko, and Yellow for Bezymianny.

Source: KVERT.

++++++++++

To the attention of those who will visit Stromboli (Sicily), activity is characterized by ongoing explosions from two vents in the North Crater area and two vents in the South-Central Crater area. Low-intensity explosions from Area N eject mostly ash, with some course material, 80-150 m high at a rate of 2-6 explosions per hour. Low-intensity explosions at two South vents occur at a rate of 3-4 events per hour.

Source: INGV.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

L’activité éruptive s’est intensifiée sur le Fuego (Guatemala) le 2 juillet 2022, avec de volumineux panaches de gaz et de cendres, ainsi qu’une nouvelle coulée de lave qui a parcouru au moins 1 km.
L’activité s’est encore intensifiée le 4 juillet, avec des coulées pyroclastiques qui ont parcouru environ 6 km en direction de la ravine Ceniza. Ce jour-là, le panache de cendres a atteint 5 km d’altitude et provoqué des retombées dans les localités voisines.
5 à 8 explosions faibles, modérées et parfois fortes par heure ont été enregistrées le 5 juillet; elles ont généré une colonne de cendres de 4,8 km de hauteur. De nouvelles retombées de cendres ont été signalées dans les localités proches du volcan.
Le Fuego peut être très destructeur. Une série d’explosions et de coulées pyroclastiques le 3 juin 2018 a causé la mort de 190 personnes et fait 256 disparus. Ce sont les chiffres officiels, mais le nombre réel de morts est beaucoup plus élevé. On estime que probablement 2000 personnes ont péri sous les coulées pyroclastiques. Il s’agit de l’éruption la plus meurtrière au Guatemala depuis 1929.
Source : INSIVUMEH.

Voici une petite vidéo et une photo de l’éruption :

https://twitter.com/i/status/1544295435866619907

 

Crédit photo: INSINUMEH

++++++++++

Une phase explosive s’est produite sur le Chikurachki (île de Paramushir / Russie) le 30 juin 2022 avec des panaches de cendres qui se sont élevés jusqu’à 4,5 km d’altitude. La couleur de l’alerte aérienne a été momentanément portée à Orange, puis abaissée à Jaune le 4 juillet, puis à Vert le lendemain.
Source : KVERT.

++++++++++

Une incandescence nocturne est visible au-dessus du cratère Minamidake du Sakurajima (Japon). Fin juin, deux événements éruptifs et une explosion ont généré des panaches qui se sont élevés jusqu’à 1,6 km au-dessus du cratère. Le niveau d’alerte reste à 3.
Source : JMA.

++++++++++

L’éruption du Great Sitkin (Aléoutiennes / Alaska) se poursuit. Le champ de lave a légèrement augmenté, avec une progression d’une quinzaine de mètres vers l’Est. La couleur de l’alerte aérienne et le niveau d’alerte volcanique restent respectivement à Orange et Vigilance (Watch).
Source : AVO.

+++++++++

En Indonésie, l’éruption du Lewotolok se poursuit. Les panaches de vapeur et de cendres s’élèvent jusqu’à 1,3 km au-dessus du sommet. Les photos montrent une activité strombolienne dans le cratère. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4)

L’éruption du Semeru se poursuit avec des événements éruptifs qui produisent des panaches de cendres qui s’élèvent de 400 à 1 500 m au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4)

L’éruption du Merapi continue. La hauteur et la morphologie des dômes de lave SO et central restent inchangées, et la sismicité est toujours à des niveaux élevés. Des avalanches continuent de descendre la ravine de la Bebeng sur le flanc SO, jusqu’à 1,8 km de distance. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4)
Source : CVGHM.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

Eruptive activity intensified at Fuego (Guatemala) on July 2nd, 2022, with voluminous gas and ash plumes, as well as a new lava flow that travelled at least 1 km.

The activity further intensified on July 4th, with pyroclastic flows that travelled about 6 km toward the Ceniza drainage.On that day, the ash plume reached 5 km above sea level, causing ashfall in nearby communities.

5 to 8 weak, moderate and some strong explosions per hour were recorded on July 5th, generating an ash column 4.8 km high. More ashfall was reported in communities close to the volcano.

Fuego can be very destructive. A series of explosions and pyroclastic flows on June 3rd, 2018, caused the deaths of 190 people and left 256 more missing. These are the official numbers, but the real death toll is much higher, probably reaching 2000 persons that have been buried. It was Guatemala’s deadliest eruption since 1929.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

An explosive phase occurred at Chikurachki (Paramushir Island / Russia) on June 30th, 2022 with ash plumes rising up to 4.5 km above sea level. The Aviation Color Code was momentarily raised to Orange, and lowered to Yellow on July 4th and then to Green the next day.

Source: KVERT.

++++++++++

Nighttime incandescence can be seen at Sakurajima‘s Minamidake Crater (Japan). By the end of June, two eruptive events and one explosion produced plumes that rose as high as 1.6 km above the crater. The Alert Level remains at 3.

Source: JMA.

++++++++++

The eruption of Great Sitkin (Aleutians / Alaska) continues. The lava-flow field has grown slightly, expanding 15 m E. The Aviation Color Code and the Volcano Alert Level remain at Orange and Watch, respectively.

Source: AVO.

++++++++++

In Indonesia, the eruption at Lewotolok continues. Steam and ash plumes rise as high as 1.3 km above the summit. Photos posted in reports show Strombolian activity from the crater. The Alert Level remained at 3 (on a scale of 1-4)

The eruption of Semeru continues with eruptive events that produce ashplumes that rising 400-1,500 m above the summit. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4)

The eruption of Merapi continues. The heights and morphologies of the SW and central lava domes remain unchanged, and seismicity is still at high levels. Avalanches keep travelling down the Bebeng drainage on the SW flank, reaching a maximum distance of 1.8 km. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4)

Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm