La Palma (Iles Canaries) , un an après… // La Palma (Canary Islands), one year after….

La Palma vient de célébrer le premier anniversaire de l’éruption de la Cumbre Vieja qui a plongé l’île dans une grande détresse. L’événement n’a fait aucune victime mais a ravagé la vie de nombreuses personnes.
Alors que les autorités organisaient des cérémonies le 19 septembre 2022 pour commémorer le premier anniversaire du début de l’éruption, l’île espagnole n’est plus la même, géologiquement, économiquement ou socialement.
Quelque 3 000 bâtiments ont été ensevelis sous une épaisse couche de lave qui met du temps à se refroidir après avoir atteint une température de 1 140 °C. De nombreuses bananeraies, des routes et des systèmes d’irrigation ont subi le même sort.
A côté de l’agriculture, le tourisme est essentiel à l’économie de l’île. Cependant, la moitié des 8 000 lieux d’hébergement officiellement répertoriés restent fermés en raison de la présence de gaz toxiques. C’est aussi la raison pour laquelle environ 170 habitants vivent encore dans des chambres d’hôtel.
L’ancien site touristique de Puerto Naos est devenu une ville fantôme. La lave n’a pas atteint la ville, mais la forte concentration de gaz carbonique a entraîné l’évacuation de ses 1 000 habitants. La plupart vivent chez des proches et tous continuent de se demander quand ils seront autorisés à rentrer chez eux.
La Palma, avec une population de 84 790 habitants, a vu la visite de nombreux hommes politiques et autres dignitaires. Des membres du gouvernement, dont le Premier ministre Pedro Sánchez, se sont rendus sur l’île à de nombreuses reprises, principalement pour annoncer de nouveaux programmes d’aide. Des fonds publics d’un montant total de 566 millions d’euros, destinés à aider à la reconstruction, ont été débloqués par le gouvernement.
Pourtant, un groupe de personnes affectées par l’éruption célèbre l’anniversaire en protestant contre la mauvaise gestion des fonds. D’autres expliquent qu’après l’éruption qui a duré 85 jours, la solidarité a disparu. Les producteurs de bananes se plaignent de l’insuffisance des subventions.
Cependant, certains entrepreneurs font des efforts pour faire redémarrer leurs entreprises et essaient de tirer parti de l’éruption. Pendant l’événement, j’ai évoqué un astronome qui proposait des programmes nocturnes d’observation des étoiles sous le ciel clair des îles Canaries. D’autres habitants guident les visiteurs à travers la cendre volcanique.
Le volcan n’a pas encore reçu de nom. Avant l’éruption, on le connaissait sous le nom de Cumbre Vieja, qui était aussi le nom du parc national tout autour. Cet été, les habitants de l’île ont proposé de l’appeler Tajogaite, le nom de la région dans l’ancienne langue Guanche.
Malgré les dommages qu’ils ont subis, les habitants de La Palma ont envie de s’en sortir. Il y a à peine deux mois, ils ont obtenu une petite victoire sur le volcan avec l’ouverture d’une nouvelle route tracée sur la lave pour relier les flancs opposés de la vallée d’Aridane qui avait été coupée en deux par l’éruption. La route permet d’atteindre en deux heures des maisons isolées; elle raccourcit les trajets scolaires des enfants et permet l’accès aux plantations de bananes qui ont échappé à l’éruption dans la vallée.
Source : médias d’information internationaux.

———————————————

La Palma has just celebrated the first anniversary of the three-month-long eruption of Cumbre Vieja eruption. The event left no casualties but wreaked havoc in the lives of many.

As officials held ceremonies on September 19th, 2022 to commemorate the first anniversary of the start of the eruption, the Spanish island in the Canary archipelago is not the same, geologically, economically, or socially.

Under the thick layer of lava, still slowly cooling down from the initial 1,140°C temperature, some 3,000 buildings were buried along with many banana plantations, roads and irrigation systems.

Alongside agriculture, tourism is essential to the island’s economy. However, half of the 8,000 registered places of accommodation remain closed due to the presence of poisonous gases. This is also the reason why about 170 local people are still living in hotel rooms.

The former touristic spot of Puerto Naos has become a ghost town. The lava didn’t reach the town, but the high concentration of CO2 gases forced the evacuation of its 1,000 residents. Most are staying with relatives, and all continue to wonder when they will be allowed back home.

La Palma, with a population of 84,790 has seen the visit of many politicians and dignitaries. Cabinet members including Prime Minister Pedro Sánchez have visited the island 60 times, mostly to announce new aid packages. Public funds totalling 566 million euros to aid reconstruction have been delivered by the government.

Yet a group of people affected by the volcano is celebrating the anniversary with a protest against the bad management of the funds. Others explain that after the 85-day eruption solidarity disappeared. Banana farmers complain that subsidies were insufficient.

However, some entrepreneurs are finding ways to reshape their businesses and exploit the eruption.

during the event, I wrote about an astronomer who offered nighttime stargazing programs under the clear Canary Island sky. Other locals guide visitors through the volcanic ashes.

The volcano has not yet been given a name. Befoer the eruption, it was known as as Cumbre Vieja, the name of the surrounding national park. This summer, island residents voted to call it Tajogaite, the name of the area in the ancient Guanche language.

Despite the damage they suffered, local people are determined to thrive. Just two months ago, the islanders were able to claim a minor victory over the volcano with the opening of a new road built over the lava rock to connect the sides of the Aridane Valley that was split in two by the eruption.The road takes two hours to reach isolated houses, shortens kids’ school routes and allows access to the surviving banana plantations in the valley.

Source: International news media.

Les webcams ont permis d’observer l’éruption du Cumbre Vieja depuis son fauteuil, avec de superbes images…

Une photo de l’éruption, prise par Nathalie Duverlie, figure sur la couverture du livre « Histoire de Volcans »

 

 

 

 

 

 

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Plusieurs événements ont été signalés depuis ma dernière note sur l’activité volcanique dans le monde.

L’Observatoire des Volcans d’Hawaii (HVO) indique que l’essaim sismique sur l’île de Taʻū dans les Samoa américaines se poursuit. Le réseau sismique de l’USGS a détecté au moins 30 événements suffisamment importants pour être ressentis par les habitants des îles Manuʻa. Cependant, aucun séisme susceptible de causer des dégâts n’a été signalé à l’intérieur de cet essaim.
Les données sismiques confirment que la source de cette sismicité est stable et n’a pas bougé depuis plusieurs jours.
Les scientifiques ne sont pas en mesure de dire si l’activité sismique actuelle peut déboucher sur une éruption volcanique, ni à quel endroit une éruption pourrait se produire. Selon le HVO, une telle éruption pourrait présenter des risques importants pour la population des Samoa américaines : gaz et cendres volcaniques, coulées de lave, séismes et tsunami.
Dans les semaines à venir, l’USGS installera des récepteurs GPS pour améliorer le réseau de surveillance des îles Manuʻa.
La couleur de l’alerte aérienne reste au Jaune.
Source : USGS, HVO.

Source: USGS

++++++++++

Dans un bulletin émis le 31 août 2022, l’OVPF indique que depuis le 28 août 2022 une hausse de la sismicité est observée sous le Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion). 20 séismes volcano-tectoniques ont été enregistrés le 28 août, 24 le 29 août et 41 le 30 août. Ces séismes de faible magnitude sont localisés sous le cratère Dolomieu entre 1,5 et 2,5 km de profondeur. Cette sismicité fait suite à plus de 7 mois d’inflation de la base et du sommet de l’édifice du Piton de la Fournaise.
Cette inflation est liée à une mise en pression du réservoir magmatique superficiel à environ 1,5-2 km de profondeur. Ce processus de recharge du réservoir superficiel peut durer plusieurs jours à plusieurs semaines avant que le toit du réservoir se fragilise et se rompe, donnant ainsi lieu à une éruption, mais peut également s’arrêter sans qu’aucun événement éruptif se produise. (Personnellement, j’appelle cela une prévision de Normand!)
Le niveau d’alerte volcanique reste à Vigilance

Source: OVPF.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange our l’Ebeko, le Karymsky, le Klyuchevskoy et le Sheveluch. Elle est Jaune pour le Bezymianny.

Source: KVERT.

Klyuchevskoy (Crédit photo: KVERT)

++++++++++

Le 23 août 2022, le maire de Lipari a publié une nouvelle ordonnance définissant l’accès au Stromboli (Sicile) dont il a la charge administrative.

https://drive.google.com/file/d/16t_wRRQ2gwOtV0eJo4R_Vq4GYKA5KeL8/view

On peut lire en particulier que l’accès au volcan est formellement interdit aux visiteurs au-dessus de 290 mètres d’altitude et jusqu’au sommet.

L’accès est interdit sur le versant côté Ginostra par le sentier de Punta Corvi au-dessus de 130 mètres d’altitude et jusqu’au sommet.

Toujours côté Ginostra, l’accès peut se faire avec l’accompagnement obligatoire des guides depuis 130 m jusqu’à 400 mètres d’altitude.

Toute personne ne respectant pas ces conditions d’accès recevra une amende de 500 euros.

Les guides qui enfreindraient la lois seront révoqués.

Source: Eolie News.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Le 29 août 2022, une explosion au niveau du Dôme 4 du cratère Nicanor du Nevados de Chillán (Chili) a généré un panache riche en téphra qui s’est élevé à 2 km au-dessus du cratère. L’explosion a également généré une coulée pyroclastique qui est descendue jusqu’à 500 m sur les flancs E et SE. Le niveau d’alerte reste au Jaune. Le public doit rester à au moins 2 km du cratère.
Source : SERNAGEOMIN.

++++++++++

Des anomalies thermiques d’intensité variable ont été détectées sur les images satellitaires des cratères N et S de l’Erta Ale (Éthiopie) en août 2022. Le 1er août, il y avait deux anomalies dans le cratère S et aucune dans le cratère N. Le 16 août, deux anomalies étaient à nouveau visibles dans le cratère S, tandis qu’une grande anomalie occupait le cratère N. Les nuages ont empêché de faire de bonnes observations les jours suivants mais une anomalie était encore visible dans le cratère S.
Source : Réseau Sentinel.

++++++++++

L’éruption du Merapi (Indonésie) se poursuit, avec une intensification de la sismicité fin août. Le nombre de séismes profonds a augmenté et a indiqué une activité magmatique à moins de 1,5 km. Plusieurs avalanches descendent toujours la ravine de la Bebeng sur le flanc SO, jusqu’à 1,8 km de distance. La hauteur des dômes de lave SO et central reste inchangée. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4) et le public est invité à rester à 3-7 km du sommet selon les endroits.
Source : BPPTKG.

++++++++++

Sans oublier, le 25 août 2022, la sortie du livre « Histoire de Volcans » de Dominique Decobecq et Claude Grandpey. Il est disponible dans tous les bonnes librairies au prix de 39 euros.

Comme écrit sur la 4ème de couverture, « cet ouvrage vous propose un voyage tout en couleur à travers photographies et documents historiques de premier plan. »

 

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Several events have been reported since my previous post about volcanic activity around the world.

The Hawaiian Volcano Observatory (HVO) indicates that the earthquake swarm related to Taʻū Island in American Samoa continues. The USGS seismic network has detected at least 30 earthquakes that were large enough to be felt by people on the Manuʻa Islands. However, no physically damaging earthquakes have been reported as part of this swarm.

Seismic data confirms that the source location of the earthquakes is stable and has not moved for many days.

Scientists are not able to say whether this earthquake unrest will escalate to a volcanic eruption and exactly where an eruption might occur. According to HVO, such an eruption could pose significant hazards to residents of American Samoa: volcanic gases, volcanic ash, lava flows, earthquake shaking, and tsunami.

In the coming weeks, USGS staff will install GPS receivers to improve the Manuʻa Islands’ monitoring network.

The Aviation Color Code remains at Yellow.

Source: USGS, HVO.

++++++++++

In a bulletin released on August 31st, 2022, OVPF indicates that since August 28th, 2022 an increase in seismicity has been observed beneath Piton de la Fournaise (Reunion Island). 20 volcano-tectonic earthquakes were recorded on August 28th, 24 on August 29th and 41 on August 30th. These low magnitude earthquakes were located under the Dolomieu crater between 1.5 and 2.5 km deep. This seismicity follows more than 7 months of inflation of the base and summit of Piton de la Fournaise.
This inflation is linked to a pressurization of the shallow magma reservoir at a depth of about 1.5-2 km. This process of recharge can take several days to several weeks before the reservoir roof weakens and ruptures, triggering an eruption, but the process can also stop without any eruptive event occurring.
The volcanic alert level remains at « Vigilance » (Watch).
Source: OVPF.

++++++++++

In Kamchatka, the aviation colour code remains Orange for Ebeko, Karymsky, Klyuchevskoy and Sheveluch. It is kept at Yellow for Bezymianny.

Source: KVERT.

++++++++++

On August 23rd, 2022, the mayor of Lipari published a new ordinance defining access to the volcano of Stromboli (Sicily) which he manages administratively.
https://drive.google.com/file/d/16t_wRRQ2gwOtV0eJo4R_Vq4GYKA5KeL8/view
We can read in particular that access to the volcano is strictly forbidden to visitors above 290 meters above sea level and up to the summit.
Access is prohibited on the Ginostra side by the Punta Corvi trail above 130 meters and up to the summit.
Still on the Ginostra side, access can be done with the compulsory accompaniment of guides, from 130 m to 400 meters above sea level.
Anyone who would not respect these conditions of access will be fined 500 euros.
Guides who break the law will be revoked.
Source: Eolie News.

++++++++++

On August 29th, 2022, an explosion at Dome 4 in Nevados de Chillán’s Nicanor Crater (Chile) produced a plume with a high tephra content that rose 2 km above the crater. The explosion also generated a pyroclastic flow that descended less than 500 m on the E and SE flanks. The Alert Level remains at Yellow. The public should stay at least 2 km away from the crater.

Source: SERNAGEOMIN.

++++++++++

Thermal anomalies of variable intensities at Erta Ale’s N and S pit craters (Ethiopia) were periodically identified in satellite images during August 2022. On August 1st, there were two anomalies in the S pit crater and none in the N pit crater. On August 16th, two anomalies were again visible in the S pit crater while one large anomaly occupied the N crater. Clouds obscured views on the following days but an anomaly was still visible in the S pit crater.

Source: Sentinel Hub

++++++++++

The eruption at Merapi (Indonesia) continues, with an intensifisation of seismicity by the end of August. The number of deep volcanic earthquakes increased and indicated magmatic activity at depths less than 1.5 km. Several lava avalanches travel down the Bebeng drainage on the SW flank, reaching a distance of 1.8 km. The height of the SW and central lava domes remains unchanged. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4), and the public is asked to stay 3-7 km away from the summit based on location.

Source: BPPTKG.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

HISTOIRES DE VOLCANS – Chroniques d’éruptions

Il était en gestation depuis plusieurs mois. Dominique Decobecq et moi-même avons le plaisir de vous faire part de la naissance d’un nouvel ouvrage intitulé « Histoires de Volcans – Chroniques d’éruptions » (Editions OMNISCIENCE).

Au travers des 288 pages, nous vous invitons à un voyage tout en couleur, agrémenté de photographies et documents historiques de premier plan. Vous découvrirez plus d’une soixantaine d’éruptions volcaniques et leur impact sur les populations. Une éruption volcanique est toujours un événement incroyable, quelles que soient son intensité et sa durée. Elle ne laisse personne indifférent. Les habitants sont alors témoins de l’énergie d’une planète indomptable qui les pousse à la résignation ou à la fuite… Une éruption est aussi le spectacle hors du commun d’une nature qui donne à observer, à peindre, à photographier, à étudier pour archiver et tenter de mieux comprendre la Terre.

La dérive des continents : une réalité dans le cadre de la tectonique des plaques

« Histoires de Volcans« , c’est la rencontre d’éruptions récentes comme celles de la Cumbre Vieja aux îles Canaries, du mont Fagradalsfjall en Islande, de la Soufrière de Saint-Vincent, ou encore du Taal aux Philippines.

Laissez-vous aussi conter les histoires mémorables de volcans comme le mont Agung, la montagne des Dieux, de l’Asama et de ses estampes, du volcan sous-glaciaire du Bardarbunga, du Chaiten resté longtemps inconnu, du Changbaishan si important pour le régime nord-coréen, du Cotopaxi dont les glaciers disparaissent, de l’éruption sans témoin du Katmai, du cratère vert du Kawah-Ijen, ou encore du royaume de la déesse Pélé sur le Kilauea.

Nous vous donnons aussi rendez-vous, entre autres, avec le cataclysme du Krakatau et celui du Laki qui a profondément affecté toute l’Europe de la fin du 18ème siècle. Vous grimperez sur le Lengai et ses laves si particulières. Sans oublier le terrible Mayon, les nuées ardentes du Merapi, le lac de lave de l’Erta Ale, les éruptions spectaculaires du Nyiragongo, le mont Saint Helens, le mont Fuji, le Sakurajima, l’activité continue du Stromboli, les éruptions historiques de l’Etna… mais aussi le Vésuve où est apparue la volcanologie.

 En cliquant sur ce lien, vous aurez un aperçu du chapitre consacré à la Cumbre Vieja (Iles Canaries) :

http://www.omniscience.fr/files/2022/07/26/itm0909_Cumbre_Vieja.pdf

 

L’ouvrage est disponible en librairie au prix de 39 euros à partir du 25 août 2022.

Des livres pour Noël…

A l’approche des fêtes de Noël, voici quelques idées de cadeaux et de lecture. Les ouvrages ci-dessous sont disponibles par correspondance, dédicacés si vous le désirez. Pour les acquérir, il suffit d’envoyer un message à  mon adresse électronique (grandpeyc@club-internet.fr) en n’oubliant pas de me laisser vos coordonnées postales.

°°°°°°°°°°°°°°°°

« Terres de Feu, voyages dans le monde des volcans » – Abondamment illustré, de format 25 x 33 cm, le livre relate, au fil des 230 pages, des impressions de voyages sur les terres volcaniques de la planète. Prix : 37 euros (frais d’envoi inclus *).

« Mémoires Volcaniques » – Des contes et légendes vous feront voyager à travers le monde des volcans.   Prix : 22 euros (frais d’envoi inclus*).

« Dans les Pas de l’Ours »L’ouvrage vous fera voyager des Pyrénées à l’Alaska en vous entraînant dans le monde passionnant de l’Ours. Tantôt vénéré, tantôt haï, le nounours de notre enfance ne saurait laisser indifférent.  Prix : 20 euros (frais d’envoi inclus*).

« Glaciers en péril – Les effets du réchauffement climatique »  – Le but des quelque 140 pages de texte accompagnées d’un CD de 160 photos prises à travers le monde, est de montrer la vitesse à laquelle les glaciers sont en train de fondre sous les coups de boutoir du réchauffement climatique. Prix : 15 euros (frais d’envoi inclus*).

* Les tarifs indiqués sont pour la France métropolitaine. Me consulter pour l’outre-mer et l’étranger.