Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques informations sur l’activité volcanique dans le monde.

L’INGV indique qu’à partir de 6h15 (UTC) le 16 novembre 2022, le réseau de caméras de surveillance du Stromboli (Sicile) a observé une augmentation de l’activité du cratère Nord, avec un débordement de lave le long de partie supérieure de la Sciara del Fuoco. L’événement s’est accompagné d’une hausse de l’amplitude du tremor volcanique qui est ensuite revenu à son niveau précédent. Aucun changement significatif n’est signalé dans la fréquence et l’amplitude des explosions. Retour à la normale le 17 novembre avec disparition de la coulée de lave.
Source: INGV.

 

++++++++++

Dans un bulletin diffusé le 15 novembre 2022, l’INGV indique que dans l’après-midi de ce même jour, on a observé sur l’Etna (Sicile) une hausse de l’amplitude du tremor volcanique avec une source dans le secteur de la Bocca Nuova, à environ 3000 m d’altitude. Les stations de surveillance inclinomètrique ont également observé des variations significatives correspondant à un soulèvement de la zone sommitale n’excédant toutefois pas un microradian. Aucun phénomène éruptif n’a été enregistré par les instruments. Retour à la normale par la suite.

A noter que la neige a fait son apparition sur le sommet du volcan.

Source: INGV.

 

++++++++++

À la mi-novembre, les données satellitaires ont montré une importante émission de SO2 sur l’île d’Ambae (Vanuatu). La sismicité a également légèrement augmenté. Les habitants des parties sud et nord de l’île ont signalé une forte odeur de SO2 et entendu des explosions. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 0 à 5) et le public est invité à rester à l’extérieur d’un rayon de 2 km des bouches actives du lac Voui et à l’écart des ravines lors de fortes pluies.
Source : GéoHazards.

Activité éruptive dans le Lac Voui (Source: GeoHazards)

++++++++++

La lente émission de lave se poursuit sur le Great Sitkin (Aléoutiennes / Alaska). La sismicité est faible. Des températures de surface élevées sont visibles sur les images satellites. Le niveau d’alerte volcanique reste à Watch (Vigilance) et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue à Orange.
Source : AVO.

Source : AVO

++++++++++

Sur le Kilauea (Hawaï), la lave continue d’être émise par une bouche dans la partie inférieure de la paroi ouest du cratère de l’Halema`uma`u. La lave alimente le lac de lave et se répand sur le plancher du cratère. Le 9 novembre 2022, les émissions de SO2 atteignaient 600 tonnes par jour. La partie active du lac reste à un niveau stable. La couleur de l’alerte aérienne et le niveau d’alerte volcanique restent respectivement à Orange et Watch (Vigilance).
Source : HVO.

Crédit photo: HVO

++++++++++

Une activité volcanique mineure est toujours observée dans la région du Taupo (Nouvelle-Zélande), avec une persistance de la sismicité et des déformations du sol depuis le dernier bulletin émis par GeoNet le 11 octobre 2022.
La fréquence et l’intensité de la sismicité ont varié depuis leur hausse au début du mois de mai. Après un pic de 30 à 40 événements par semaine de juin à septembre, le nombre de séismes a chuté au cours du dernier mois à 10 – 12 événements par semaine, avant de remonter au cours des deux dernières semaines à plus de 20 événements par semaine.
En plus de l’activité sismique, les instruments GPS autour du lac continuent d’observer des mouvements du sol horizontaux et verticaux, probablement liés au magma et aux fluides hydrothermaux à l’intérieur du volcan. Selon les scientifiques de GeoNet, cette activité pourrait se poursuivre au cours des semaines ou des mois à venir, à des rythmes ou des intensités variables.
Il y a eu 17 épisodes semblables d’activité dans la région du Taupo au cours des 150 dernières années et aucun n’a débouché sur une éruption.
Le niveau d’alerte volcanique a été relevé à 1 le 20 septembre 2022 et est resté inchangé depuis cette date.
Source : GeoNet.

Le lac Taupo (Photo: C. Grandpey)

++++++++++

Des panaches de cendres sont fréquemment observés sur les images de la webcam de l’Anak Krakatau (Indonésie). Ils s’élèvent jusqu’à 200 – 300 m au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4), et le public est invité à rester à au moins 5 km du cratère.
Source : CVGHM.

++++++++++

Des panaches de gaz et de vapeur sont encore observés sur le Mayon (Philippines). Les émissions de SO2 étaient en moyenne de 276 tonnes par jour début novembre. Une faible incandescence est parfois observée la nuit au niveau du cratère. Les données GPS et inclinomètriques montrent que le volcan a légèrement gonflé, en particulier sur les flancs NO et SE, depuis 2020. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 0 à 5) et il est rappelé au public de rester en dehors de la Zone de danger permanent de 6 km de rayon.
Source : PHIVOLCS.

++++++++++

L’éruption du Reventador (Equateur) se poursuit, avec de fréquentes explosions et des séismes longue période, ainsi que des épisodes de tremor harmonique. Les panaches de gaz, de vapeur et de cendres s’élèvent jusqu’à 1,3 km au-dessus du sommet. L’incandescence du cratère est parfois visible la nuit et une coulée de lave reste active sur le flanc NE. Une avalanche incandescente a été observée sur le flanc N dans la nuit du 9 novembre 2022 ; le 10 novembre, elle avait parcouru 800 m en aval du cratère.
Source : Instituto Geofisico.

++++++++++

La sismicité reste élevée sur le Nevado del Ruiz (Colombie). Certains signaux correspondent à des émissions de gaz et de cendres. Les panaches de cendres s’élèvent jusqu’à 6 à 7 km au-dessus du niveau de la mer. Plusieurs anomalies thermiques ont été identifiées au niveau du cratère Arenas sur les images satellites. Le niveau d’alerte reste à 3 (Jaune, le deuxième niveau sur une échelle de quatre couleurs).
Source : Servizio Geologico Colombiano.

++++++++++

L’activité reste globalement stable sur les autres volcans.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news about volcanic activity around the world.

INGV indicates that from 6:15 a.m. (UTC) on November 16th, 2022, the network of surveillance cameras at Stromboli (Sicily) observed an increase in the activity of the North crater, with a lava overflow along part upper part of the Sciara del Fuoco. The event was accompanied by an increase in the amplitude of the volcanic tremor which then returned to its previous level. No significant change is reported in the frequency and amplitude of the explosions. The situation was normal again on November 17th and the lava flow had disappeared.
Source: INGV.

++++++++++

In a bulletin issued on November 15th, 2022, INGV indicates that in the afternoon of the same day, an increase in the amplitude of the volcanic tremor was observed on Mt Etna (Sicily) with a source in the Bocca Nuova area, about 3000m above sea level. The inclinometric monitoring stations also observed significant variations corresponding to an uplift of the summit area not exceeding one microradian. No eruptive phenomenon was recorded by the instruments.
Snow has appeared on the summit area of the volcano.
Source: INGV.

++++++++++

By mid November, satellite data showed a large SO2 emission from Ambae (Vanuatu). Seismicity also slightly increased. Residents on the southern and northern parts of the island reported a strong smell of SO2 and heard explosions. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 0-5) and the public is asked to stay outside a 2-km radius from the active vents in Lake Voui, and away from drainages during heavy rains.

Source: GeoHazards.

++++++++++

Slow lava effusion continues at Great Sitkin (Aleutians / Alaska). Seismicity is low. Elevated surface temperatures are identified on satellite images. The Volcano Alert Level remains at Watch and the Aviation Color Code is kept at Orange.

Source: AVO.

++++++++++

Lava continues to be emitted by a vent in the lower W wall of Kilauea’s Halema`uma`u Crater (Hawaii). It flows into the lava lake and onto the crater floor. On November 9th, 2022, SO2 emissions reached 600 tonnes per day. The active part of the lake remains at a steady level. The Aviation Color Code and the Volcano Alert Level are kept at Orange and Watch, respectively.

Source: HVO.

++++++++++

Minor volcanic unrest continues at Taupo (New Zealand), with continued seismicity and ground deformation since the last bulletin issued by GeoNet on October 11th, 2022.

The rate of seismicity has varied since the increase started in May. After a peak of about 30 – 40 events per week from June to September, the number of earthquakes dropped over the last month to about 10 – 12 per week, before rising again over the last two weeks to over 20 events per week.

In addition to seismic activity, GPS instruments around the lake continue to observe both horizontal and vertical changes, probably associated with magma and hydrothermal fluids inside the volcano. According to GeoNet scientists, this activity could continue for the coming weeks or months at varying rates or intensities.

There have been 17 previous episodes of unrest at Taupo over the past 150 years and none have resulted in an eruption.

The Volcanic Alert Level was raised to 1 on September 20th, 2022 and has been unchanged since that time.

Source: GeoNet.

++++++++++

Ash plumes are frequently observed in webcam images of Anak Krakatau (Indonesia). They rise as high as 200 – 300 m above the summit. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4), and the public is asked to stay at least 5 km away from the crater.

Source: CVGHM.

++++++++++

Gas-and-steam plumes are still observed at Mayon (Philippines). SO2 emissions averaged 276 tons per day in early November. Faint crater incandescence is sometimes observed at night. GPS and tilt monitoring data show that the volcano had been slightly inflated, especially on the NW and SE flanks, since 2020. The Alert Level remains at 2 (on a 0-5 scale) and the public is reminded to stay outside the 6-km-radius Permanent Danger Zone.

Source: PHIVOLCS.

++++++++++

The eruption of Reventador (Ecuador) continues, with frequent explosions and long-period earthquakes, as well as periods of harmonic tremor. Gas, steam, and ash plumes rise as high as 1.3 km above the summit. Crater incandescence is occasionally visible at night and the lava flow on the NE flank is active. An incandescent avalanche was visible on the N flank during the night of November 9th, 2022 ; by November 10th, it had traveled to 800 m below the crater.

Source: Instituto Geofisico.

++++++++++

Seismicity remains elevated at Nevado del Ruiz (Colombia). Some of the signals are associated with gas-and-ash emissions. Ash plumes rise up to 6 -7 km above sea leval. Several thermal anomalies in Arenas Crater have been identified in satellite images.The Alert Level remains at 3 (Yellow; the second level on a four-color scale).

Source: Servizio Geologico Colombiano.

++++++++++

Activity remains globally stable on other volcanoes.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Stromboli à nouveau dans la boue !

Stromboli est de nouveau envahie par la boue après la pluie tombée ces dernières heures. Les rues et les dépendances des maisons, ainsi que certaines installations touristiques, sont de nouveau aux prises avec la boue, les cailloux et les détritus qui sont descendus de la montagne. C’est toujours la conséquence du violent incendie qui a ravagé la végétation sur le flanc nord-est du volcan.le 25 mai dernier pendant le tournage. de la fiction de la RAI sur la Protection civile. Le maire a activé tous les moyens nécessaires pour nettoyer les ruelles où il est actuellement pratiquement impossible de circuler.

J’ai écrit plusieurs notes (12 , 13 et 28 août 2022) expliquant la situation de l’île suite à cet incendie, ainsi que la lenteur, voire l’indifférence, des autorités siciliennes quant à la prise de mesures efficaces.

Source: La Sicilia.

Flanc NE du Stromboli le 26 mai 2022 (Crédit photo: Protection civile)

Tourisme: bilan de l’été 2022 à Vulcano et Stromboli (Iles Eoliennes)

Le bilan touristique dans les îles Éoliennes pour l’été 2022 semble satisfaisant. L’une des principales sources d’attraction est certainement l’île de Stromboli et son volcan, visité quotidiennement, par plusieurs centaines de visiteurs, malgré les limites d’ascension imposées par les autorités pour des raisons de sécurité parfaitement justifiées. En effet, le Stromboli connaît des crises éruptives soudaines et violentes susceptibles de mettre en danger des touristes qui se trouveraient sur le Pizzo.

La fréquentation de l’île de Vulcano est en baisse, compte tenu de l’interdiction de gravir le cratère et de profiter des bains de boue en raison de l’ordonnance émise par le maire de Lipari suite à la forte concentration de gaz dans la zone de La Fossa.

La presse sicilienne fait remarquer que, dans le cas de Vulcano, l’interdiction n’empêche cependant pas certaines personnes de grimper jusqu’au cratère, avec le double risque dû aux émanations nocives et à la forte verbalisation en cas de présence de la police. Au cours du week-end dernier, pas moins de 14 randonneurs ont été interceptés et verbalisés par les carabiniers, ce qui augmente considérablement le prix des vacances. Deux touristes ont également verbalisés sur le Stromboli pour avoir dépassé le niveau d’altitude autorisé pour les excursions.

Source: La Sicilia.

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Plusieurs événements ont été signalés depuis ma dernière note sur l’activité volcanique dans le monde.

L’effondrement d’une partie de la terrasse cratèrique Nord du Stromboli (Sicile) et les événements (coulée pyroclastique, coulée de lave) qui l’ont accompagné ont maintenant pris fin .
La coulée de lave s’est arrêtée sur la Sciara del Fuoco et ll n’y a plus d’effondrements. On observe toujours une activité de spattering sur le cratère Nord 2 mais elle est est nettement moins intense que ces derniers jours.
Suite à cette baisse d’activité, les restrictions d’accès au volcan ont été levées, mais l’accès au sommet reste interdit. Au mieux, vous pourrez monter jusqu’à 400 m d’altitude avec l’accompagnement des guides.

Source: INGV, La Sicilia.

 

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Une éruption explosive a commencé sur le Chikurachki (île Paramushir / Kouriles du Nord) vers 15h10 (UTC) le 15 octobre 2022. Le panache éruptif est monté jusqu’à 4,5 km d’altitude avant de dériver vers l’ESE sur 345 km. La couleur de l’alerte aérienne est passée du Vert à l’Orange car la cendre émise pendant l’éruption pourrait affecter le trafic aérien.

Des émissions de cendres ont été observées pour la dernière fois le 17 octobre. La couleur de l’alerte aérienne a alors été abaissée au Jaune le 18 octobre, puis au Vert le 19 de ce même mois.
Source : KVERT.

Source : Copernicus EU/Sentinel-3

++++++++++

Dès que le volcan sous-glaciaire Katla (Islande) commence à s’agiter, beaucoup de gens craignent qu’une éruption ne se prépare.

Deux séismes de magnitude supérieure à M3 ont été détectés sur le glacier Mýrdalsjökull le 16 octobre. Dans les 48 heures avant 13h20 (UTC) le 17 octobre 2022, le Met Office islandais (IMO) a enregistré 27 séismes dans la région, avec des magnitudes allant de M 1 à plus de M 3.
L’IMO indique qu’il est rare d’enregistrer trois séismes significatifs à intervalles rapprochés sur le Mýrdalsjökull. On pense qu’ils ont été causés par l’activité hydrothermale sous le Katla.

En ce qui concerne les éruptions de ce volcan, une scientifique islandaise a déclaré : « Nous n’avons pas de données fiables concernant des éruptions volcaniques du Katla. Nous ne connaissons donc pas exactement quels sont les signes avant-coureurs d’une éruption. Les descriptions en notre possession sont des chroniques de nos ancêtres. Dans ces descriptions, il est fait état de séismes que les gens ressentent dans le voisinage du volcan, et même des vibrations. Il y a des descriptions expliquant que la surface de l’eau près du Katla vibre avant une éruption. » Autrement dit, il sera très difficile de prévoir la prochaine éruption du volcan sous-glaciaire.
La dernière éruption connue du Katla a eu lieu en 1918 avec un VEI 4.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

L’éruption de l’Alaid (îles Kouriles / Russie) se poursuit et une anomalie thermique a été identifiée sur les images satellites. L’activité explosive génère des panaches de cendres qui s’élèvent en moyenne à 3,7 km au-dessus du niveau de la mer. La couleur de l’alerte aérienne reste à Orange.
Source : KVERT.

Source: Copernicus / Sentinel 3

++++++++++

Le PHIVOLCS a fait passer le niveau d’alerte du Bulusan (Philippines) à 1 (sur une échelle de 0 à 5) le 12 octobre 2022 en raison de l’augmentation de la sismicité, de l’inflation et des émissions de gaz. D’autres données montrent une hausse de l’activité hydrothermale, notamment une augmentation des températures et des émissions de dioxyde de carbone. Le PHIVOLCS demande au public de ne pas entrer dans la zone de danger permanent (PDZ) de 4 km de rayon, ni dans la zone de danger étendue (EDZ) de 2 km sur le flanc SE du volcan.

Crédit photo: Wikipedia

++++++++++

Des panaches de vapeur et de cendres s’élevant jusqu’à 350 – 500 m au-dessus du sommet sont encore émis par le Kerinci (Indonésie). Suite à une intensification de ces émissions, la couleur de l’alerte aérienne a été portée à Orange le 19 octobre. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et le public est invité à rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.
Source : CVGHM.

Crédit photo: Wikipedia

+++++++++++

Un niveau d’activité élevé est encore observé sur le Taal (Philippines). Des remontées de gaz et de fluides chauds dans le lac sont visibles presque quotidiennement. Les émissions de vapeur s’élèvent généralement jusqu’à 1,5 km au-dessus du lac. La sismicité est toujours importante. Les émissions de SO2 étaient en moyenne de 3 882 tonnes par jour le 13 octobre 2022. Les mesures de déformation du sol montrent toujours une légère inflation dans la moitié ouest de la caldeira et une déflation dans la moitié est. Le niveau d’alerte reste à 1 (sur une échelle de 0 à 5), et le PHIVOLCS rappelle au public que l’ensemble de Volcano Island est une zone de danger permanent (PDZ).
Source : PHIVOLCS.

Taal et Volcano Island (Crédit photo: Wikipedia)

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

  Several events have been reported since my previous post about volcanic activity around the world.

The collapse of a part of the northern crater terrace of Stromboli (Sicily) and the events (pyroclastic flow, lava flow) that accompanied it have now come to an end.
The lava flow has stopped on the Sciara del Fuoco and there are no more collapses. There is still some spattering activity at North Crater 2 but it is much less intense than in recent days.
Following this drop in activity, access restrictions to the volcano have been cancelled but access to the summit remains prohibited. At best, you will climb up to 400 m a.s.l. with the accompaniment of the guides. .
Source: INGV, La Sicilia.

++++++++++

An explosive eruption began at Chikurachki (Paramushir Island / Northern Kuriles) at around 15:10 (UTC) on October 15th, 2022. The eruptive plume rose up to 4.5 km before drifting ESE over 345 km. The Aviation Color Code was raised from Green to Orange as the ash emission could affect air traffic.

Ash emissions were last seen on October 17th. The Aviation Color Code was lowered to Yellow on October 18th , and then to Green on October 19th.

Source: KVERT.

++++++++++

As soon as some unrest is detected at Katla subglacial volcano (Iceland), many people fear an eruption might be in the brewing.

Two earthquakes with magnitudes above M3 were detected in Mýrdalsjökull on October 16th. In 48 hours to 13:20 (UTC) on October 17th, 2022, the Icelandic Met Office (IMO) registered a total of 27 earthquakes in the area, with magnitudes ranging from M 1 to above M 3.

IMO indicates that it is unusual for three large earthquakes to occur at short intervals in Mýrdalsjökull. It is believed they were caused by hydrothermal activity beneath Katla volcano. As far as the eruptions of Katla are concerned, an Icelandic scientists has declared:  » We have no measurements of volcanic eruptions in Katla, of which we are absolutely sure. So we don’t know exactly how the run-up is. Except only those descriptions we have from the chronicles of our ancestors. And in those descriptions it is quite clear that there are earthquakes that people feel in the vicinity and even vibrations, there are descriptions of how the water surface near Katla vibrates before an eruption occurs. » In other words, it will be very difficult to predict the next eruption of the subglacial volcano.

Katla’s last known eruption took place in 1918 with a VEI 4.

++++++++++

The eruption at Alaid (Kuril Islands / Russia) continues and a thermal anomaly was identified in satellite images. Explosive activity generates ash plumes that rose to 3.7 km a.s.l. The Aviation Color Code remains at Orange.

Source: KVERT.

+++++++++

PHIVOLCS raised the Alert Level for Bulusan (Philippines) to 1 (on a scale of 0-5) on October 12th, 2022 due to increased seismicity, inflation, and gas emissions. Other data suggested increased hydrothermal activity and unrest including increased temperatures and carbon dioxide emissions. PHIVOLCS reminds the public not to enter the 4-km-radius Permanent Danger Zone (PDZ), nor the 2 km Extended Danger Zone (EDZ) on the SE flank.

++++++++++

Steam and ash plumes rising as high as 350 – 500 m above the summit are still emitted by Kerinci (Indonesia). The Aviation Color Code was raised to Orange on October 19th. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and the public is asked to remain outside of the 3-km exclusion zone.

Source: CVGHM.

++++++++++

A high level of activity is still observed at Taal (Philippines). Upwelling gasses and hot fluids in the lake are still visible almost daily. Steam emissions generally rise as high as 1.5 km above the lake. Seismicity is still significant. SO2 emissions averaged 3,882 tonnes per day on October 13th, 2022. Ground deformation measurements continued to show slight inflation in the western half of the caldera and deflation in the eastern half. The Alert Level remains at 1 (on a scale of 0-5), and PHIVOLCS reminds the public that the entire Taal Volcano Island is a Permanent Danger Zone (PDZ).

Source: PHIVOLCS.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm