Ascension du Stromboli : jusqu’à 400 m et uniquement avec des guides alpins et volcanologiques

Comme je l’ai indiqué précédemment, les touristes peuvent de nouveau gravir le Stromboli, mais à deux conditions : 1) ils ne pourront pas monter plus haut que 400 mètres d’altitude et 2) ils devront être accompagnés de guides alpins et volcanologiques. Le maire de Lipari vient de signer une ordonnance dans ce sens. Il a ainsi satisfait les guides locaux qui avaient demandé ces dernières semaines une plus grande sécurité sur le volcan et la possibilité d’une autorégulation

Selon le maire de Lipari, « le choix exclusif de cette catégorie professionnelle est lié à une connaissance plus complète des activités volcaniques, acquise à l’issue d’un cursus spécifique, ce qui leur garantit une évaluation du risque volcanique. » Pour cette raison, la nouvelle ordonnance crée également un «Centre de coordination des excursions» dont le but est de faciliter la mise en place de secours rapides en cas de problème.

Cette réouverture du volcan est une bouffée d’oxygène pour les guides de Stromboli après deux saisons estivales au cours desquelles le volcan est resté fermé aux visiteurs suite aux événements éruptifs de juillet et août 2019.

Afin de mettre en place la nouvelle politique d’accès, les guides expliquent qu’il faut prévoir une nouvelle signalétique, avec en particulier des panneaux comportant des informations détaillées pour la sécurité des visiteurs.
L’ordonnance a provoqué la colère des guides de randonnée et naturalistes qui sont exclus de l’autorisation. Le président de l’AIGAE regrette le refus de concertation des autorités. Selon lui, l’ordonnance est illégale au regard de la réglementation européenne sur la libre concurrence et sur la liberté des professionnels de se déplacer,  d’exercer librement leurs activités et de dynamiser le marché, comme le font les 3 000 membres de l’association depuis plusieurs années.

Source : La Repubblica / Palermo.

Photo : C. Grandpey

Stromboli (suite)

Voici (en italien) le texte de l’ordonnance régissant l’accès au Stromboli, telle qu’elle vient d’être publiée par la mairie de Lipari. Comme je l’indiquais précédemment, vous ne pourrez montrer que jusqu’à 400 mètre d’altitude, avec accompagnement obligatoire des guides. Les groupes ne devront pas dépasser 20 personnes. Les excursions ne pourront se faire qu’entre 11 heures et minuit.

Ordonnance Stromboli septembre 2020

Voici deux extraits de l’ordonnance. Buona lettura!

Stromboli : excursions guidées autorisées jusqu’à 400 mètres d’altitude // Stromboli: guided excursions allowed up to 400 metres a.s.l.

Dans une note rédigée le 19 juillet 2020, j’indiquais que « l’accès au Stromboli est actuellement restreint et les touristes ne peuvent grimper qu’à 400 m d’altitude avec les guides locaux. » Je tenais cette information d’un ami italien, mais il semblerait que j’aie fait preuve d’un trop grand optimisme. En effet, un article paru dans la Gazzetta del Sud précise que jusqu’à ces derniers jours, l’accès au volcan n’était possible que jusqu’à 290 mètres d’altitude. Cette limite d’accès était motivée par l’activité imprévisible du Stromboli qui est capable de produire de fortes explosions, comme au cours de l’été 2019.

Le journal italien nous apprend que le maire de Lipari a signé le 14 septembre 2020, en concertation avec la Protection Civile et les volcanologues italiens, un décret permettant l’accès jusqu’à une altitude de 400 mètres, avec accompagnement de guides volcanologiques autorisés.
Cette décision est, évidemment, bien accueillie sur l’île de Stromboli et plus généralement dans tout l’archipel éolien car les excursions sur le volcan attirent chaque année des milliers de touristes, dont beaucoup d’étrangers. La crise sanitaire n’a rien arrangé en 2020. Les autorités compétentes font toutefois remarquer que la nouvelle altitude d’accès peut être modulée en fonction de l’activité volcanique. .

Source: Gazzeta del Sud. Tous mes remerciements à mon ami sicilien Santo Scalia de m’avoir transmis l’information.

———————————————

In a post written on July 19th, 2020, I indicated that “access to Stromboli is currently restricted and tourists can only climb to an altitude of 400m with the local guides.” I got this information from an Italian friend, but it seems I was overly optimistic. Indeed, an article in the Gazzetta del Sud explains that until recent days, access to the volcano was only possible up to an altitude of 290 metres. This access limit was motivated by the unpredictable activity of Stromboli which is capable of producing strong explosions, as in the summer of 2019.
The Italian newspaper tells us that the mayor of Lipari signed on September 14th, 2020, in consultation with Civil Protection and Italian volcanologists, an ordnance allowing access up to an altitude of 400 metres, with the accompaniement of authorized volcanological guides.
This decision was, of course, wolcomed on the island of Stromboli and more generally in the whole Aeolian archipelago because the excursions on the volcano attract each year thousands of tourists, many of them foreigners. The health crisis did not help in 2020. The competent authorities note, however, that the new access altitude can be modulated according to volcanic activity.

Source: Gazzeta del Sud. Many thanks to my Sicilian friend Santo Scalia for passing the information on to me.

Photo : C. Grandpey

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

Le Raung (Indonésie) continue d’émettre des panaches de cendres et de vapeur qui s’élèvent à 100-200 mètres au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et le public est invité à rester à l’extérieur de la zone d’exclusion de 2 km.
Source: CVGHM.

++++++++++

Le Sinabung (Indonésie) émet des panaches blancs et gris. Une série de sept éruptions le 13 août 2020 a généré des panaches de cendres qui ont atteint 2 km. De nouveaux événements éruptifs les 14, 17 et 18 août ont produit des panaches de cendres qui ont atteint 2-4 km de hauteur. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4), avec une zone d’exclusion générale de 3 km et des extensions à 5 km sur le secteur SE et 4 km dans le secteur NE.
Source: CVGHM.

++++++++++

L’activité éruptive reste intense sur le Reventador (Equateur). Le volcan émet fréquemment des panaches de gaz, de vapeur et de cendres qui s’élèvent jusqu’à 1 km au-dessus du sommet. Des blocs incandescents roulent souvent sur 500 à 700 m le long des flancs NE et E. Une coulée de lave a parcouru 200 m sur le flanc nord-est le 13 août 2020. Elle atteignait 300 m le 15 août et est restée active jusqu’au 18 août. Une petite coulée pyroclastique a descendu le flanc nord-est le 15 août.
Source: Instituto Geofisico.

++++++++++

Au Kamtchatka, la couleur de l’alerte aérienne reste Orange pour les volcans Ebeko, Karymsky et Sheveluch.
Source: KVERT.

++++++++++

Le Stromboli (Sicile) a montré son activité strombolienne habituelle au cours des derniers jours, avec des explosions d’intensité variable. On a enregistré entre 4 et une vingtaine d’événements par heure. Les explosions avaient pour origine essentiellement trois bouches dans la zone cratèrique nord et deux bouches dans la zone centre-sud. Dans l’après-midi du 13 août, une explosion plus forte a secoué cette dernière zone. Aucune déformation significative de l’édifice volcanique n’a été enregistrée.

Source : INGV.

++++++++++

L’Etna (Sicile) continue d’émettre des panaches de cendre qui se dirigent vers le sud-est. La source de l’activité se trouve au niveau du cône sur la « selle » entre le Cratère SE et le Nouveau Cratère Sud-Est. Elle est de type strombolien et elle est parfaitement visible sur les images de la webcam L.A.V.E. (voir captures d’écran ci-dessous). Contrairement à ce qu’on laissé entendre certains médias, il ne s’agit pas d’un début d’éruption, ni d’une éruption, de l’Etna. Ce type d’activité apparaît de temps en temps sur le volcan où, selon l’INGV, le tremor éruptif se maintient à des valeurs moyennes.

———————————————

Here is some news of volcanic activity around the world.

Raung (Indonesia) is still emitting ash and steam plumes rising 100-200 metres above the summit. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4), and the public is asked to remain outside the 2-km exclusion zone.

Source: CVGHM.

+++++++++

Sinabung (Indonesia) is emitting white and grey plumes. A series of seven eruptions late on August 13th, 2020 generated ash plumes that rose as high as 2 km. More eruptive events on August 14th, 17th and 18th produced ash plumes that rose up to 2-4 km. The alert level remains at 3 (on a scale of 1-4), with a general exclusion zone of 3 km and extensions to 5 km on the SE sector and 4 km in the NE sector.

Source : CVGHM.

++++++++++

Eruptive activity is still high at Reventador (Ecuador). Numerous gas, steam, and ash emissions rise as high as 1 km above the summit. Incandescent blocks often roll 500-700 m down mainly the NE and E flanks. A lava flow travelled 200 m down the NE flank on August.13th, 2020. The flow lengthened to 300 m by August 15th and remained active until August 18th. A small pyroclastic flow descended the NE flank on August 15th.

Source : Instituto Geofisico.

++++++++++

In Kamchatka, the aviation colour code remains at Orange for Ebeko, Karymsky and Sheveluch volcanoes.

Source: KVERT.

++++++++++

Stromboli (Sicily) showed its usual Strombolian activity over the past few days, with explosions of varying intensity. Between 4 and 20 events were recordd each hour. The explosions originated essentially from three vents in the north crater area and two vents in the central-south zone. On the afternoon of August 13th, a larger explosion rocked the south-central area. No significant deformation of the volcanic edifice has been recorded.
Source: INGV.

++++++++++

Mt Etna (Sicily) is still emitting ash clouds that are drifting SE. The source of this activity is the cone on the “saddle” between the SE Crater and the New SE Crater; it is strombolian and cen perfectly be seen on the the LAVE webcam (see screenshots below). Contrary to what was suggested by some media, this is not the start of a new major eruption of Mt Etna. This type of activity appears from time to time on the volcano where the eruptive tremor keeps medium values.

Panache de cendre et activité strombolienne sur l’Etna (Webcam L.A.V.E.)

 

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

Le Langila (Papouasie-Nouvelle-Guinée) a connu un nouvel épisode d’activité. Il a émis des panaches de cendres qui se sont élevés jusqu’à environ 2400 m au-dessus du niveau de la mer les 2 et 3 août 2020.
La dernière éruption du Langila a duré du 2 avril 2016 au 30 octobre 2018, avec un VEI 2.
Source: Darwin VAAC.

+++++++++

Le volcan sur l’île Nishinoshima (Japon) est toujours très actif. Au cours des derniers jours, le panache de cendres s’élevait jusqu’à 5000-6000 m au-dessus du niveau de la mer. Selon les garde-côtes japonais, les explosions sont fréquentes et de la lave coule toujours sur le flanc du volcan.

Source : Garde côte japonaise.

++++++++++

L’activité explosive se poursuit sur le Suwanosejima (Japon), avec des panaches de cendres s’élevant à plus de 2 km au-dessus du niveau de la mer.
Des émissions importantes de SO2 sont enregistrées vers le sud du volcan au-dessus de l’Océan Pacifique.
Le niveau d’alerte est à 2 (sur une échelle de 5 niveaux) depuis le 1er décembre 2007.
Source: JMA.

++++++++++

Le Stromboli (Sicile) reste bien actif et le spectacle devrait plaire aux nombreux touristes qui séjournent sur l’île pendant l’été. Cependant, l’accès au volcan n’est autorisé que jusqu’à 400 mètres d’altitude, avec les guides. L’INGV enregistre actuellement environ 15 explosions stromboliennes (événements VLP) par heure. L’amplitude du tremor reste à un niveau moyen. Aucune déformation significative de l’édifice volcanique n’a été enregistrée.
Source: INGV.

Activité à voir en direct avec l’excellente webcam Skyline : https://www.skylinewebcams.com/fr/webcam/italia/sicilia/messina/stromboli.html

++++++++++

Le Turrialba (Costa Rica) a montré un regain d’activité dans les derniers jours de juillet avec des explosions qui ont envoyé des panaches de cendres à 200-300 m au-dessus du cratère. Cependant, ces événements n’étaient pas des éruptions majeures comme le laissent supposer certains articles dans la presse française.
Source: OVSICORI.

++++++++++

Au Guatemala, le Fuego reste très actif avec des explosions qui génèrent des panaches de cendres et des ondes de choc. Des matériaux incandescents sont éjectés à 100-350 m de hauteur et provoque des avalanches de blocs dans plusieurs ravines. Des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs zones sous le vent.

Les explosions au sommet du Santiaguito génèrent des panaches de cendres qui s’élèvent généralement à 900 m au-dessus du cratère. Des avalanches de blocs descendent le long des flancs SE, S et SW du cône Caliente. De petites retombées de cendres ont été signalées dans certaines zones sous le vent.

Fin juillet et début août, les explosions stromboliennes dans le cratère Mackenney du Pacaya ont éjecté des matériaux jusqu’à 150 m au-dessus du cratère. Aucune coulée de lave active n’était visible à cette époque.
Source: INSIVUMEH.

++++++++++

Sur le Semeru (Indonésie), les panaches de cendres s’élèvent généralement de 200 à 400 m au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et il est rappelé au public de rester en dehors d’un rayon de 1 km du sommet et de 4 km sur le flanc SSE.
Source: CVGHM.

———————————————

Here is some news of volcanic activity around the world.

Langila volcano (Papua New Guinea) has gone through a new outbreak of activity. It emitted ash plumes  that rose up to about 2 400 m above sea level on August 2nd  and 3rd, 2020.

Langila’s last eruption lasted from April 2nd, 2016 to October 30th, 2018, with a VEI 2.

Source: Darwin VAAC.

++++++++++

Nishinoshima volcano (Japan) is still very active. During the past days, the ash plume was rising up to 5000-6000 m above sea level. According to the Japanese coast guard, there are frequent explosions and lava is still flowing on the flank of the volcano.

Source: Japan Coast Guard. .

++++++++++

Explosive activity continues at Suwanosejima (Japan), with ash plumes rising more than 2 km above sea level.

Significant SO2 emissions are extending to the south of the volcano across the Pacific Ocean.

The Alert Level has remained at 2 (on a 5-level scale) since December 1st, 2007.

Source: JMA.

++++++++++

 Stromboli (Sicily) is quite active and the show should please the numerous tourists who stay on the island during the summer. However, access to the volcano is only allowed up to 400 metres a.s.l. with the guides. INGV currently records about 15 strombolian explosions (VLP events) per hour. The amplitude of the tremor is still at medium levels. No significant deformation of the volcano edifice has been recorded.
Source: INGV.

Live webcam Skyline : https://www.skylinewebcams.com/fr/webcam/italia/sicilia/messina/stromboli.html

++++++++++

Turrialba (Costa Rica) showed an increase in activity in the last days of July with explosions that sent ash plumes 200-300 m above the crater. However, these events were not major eruptions as suggested by some articles in the French newspapers.

Source: OVSICORI.

++++++++++

In Guatemala, Fuego remains very active with explosions that generate ash plumes and shock waves. Incandescent material is ejected 100-350 m high and causes avalanches of blocks in several drainages. Ashfall has been reported in several downwind areas.

Explosions at Santiaguito’s lava-dome complex generate ash plumes that usually rise 900 m above the crater. Avalanches of blocks descend the SE, S, and SW flanks of Caliente cone. Minor ashfall has been reported in some downwind areas.

In late July and early August, Strombolian explosions at Pacaya’s Mackenney Crater ejected material as high as 150 m above the crater rim. No active lava flows were visible.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

At Semeru (Indonesia), ash plumes usually rise 200-400 m above the summit. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and the public is reminded to stay outside the 1-km radius from the summit and 4 km on the SSE flank.

Source: CVGHM.

Le Stromboli comme si vous y étiez…

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

Le CENAPRED indique qu’une puissante éruption s’est produite sur le Popocatepetl (Mexique) dans l’après-midi du 22 juillet 2020. Le VAAC de Washington indique que le panache de cendres a atteint une altitude d’environ 7300 m. Des retombéesde cendres étaient attendues dans les zones sous le vent. De tels événements se produisent é général quand la pression détruit le dôme de lave au fond du cratère.
Le reste du temps, le système de surveillance enregistre les habituelles «exhalaisons», autrement dit des panaches de gaz et de vapeur.
Le niveau d’alerte volcanique reste à la couleur Jaune Phase 2.
Malgré les restrictions, in voit des randonneurs inconscients grimper jusqu’au cratère et filmer le sommet du volcan.

++++++++++

L’activité strombolienne reste intense dans le cratère Mackenney du Pacaya (Guatemala). Le volcan projette des matériaux incandescents jusqu’à 100 mètres au-dessus du cratère. Une nouvelle coulée de lave a émergé de la base nord-ouest du cône sommital, devant Cerro Chino le 20 juillet. Les autres coulées mentionnées précédemment sont toujours actives. Les stations sismiques enregistrent un tremor en relation avec l’arrivée de magma et de gaz. La population et les touristes sont invités à rester à l’écart du volcan
Source: INSIVUMEH.

++++++++++

L’INGV donne plus de détails sur les derniers événements observés sur le Stromboli (Sicile). L’activité explosive se situe dans deux bouches de la zone cratèrique N (nord) et quatre bouches dans la zone C-S (zone cratèrique centre-sud). Des explosions de la bouche N1 projettent parfois des téphra à 200 m de hauteur, ainsi que des lapilli et des bombes qui arrosent toute la zone sommitale. Des explosions de faible intensité au niveau de la bouche N2 expédient des téphra à 80 m de hauteur. Des explosions sont également observées au niveau des bouches S1 et S2 de la zone C-S.
Comme je l’ai indiqué précédemment, une forte séquence explosive a débuté à 5h00 le 19 juillet 2020 et a duré environ 4 minutes. La première explosion s’est produite au niveau de la bouche centrale de la zone C-S, mais en quelques secondes, toutes les bouches de la zone C-S ont montré de l’activité. Un panache de cendres s’est élevé jusqu’à 1 km de hauteur. Les blocs et lapilli sont retombés le long de la Sciara del Fuoco et ont atteint la mer environ 40 secondes après le début de l’événement. L’événement a endommagé la caméra infrarouge de l’INGV.

++++++++++

Une grande quantité de cendres est toujours émise par le cratère sommital de Nishinoshima (Japon), avec des panaches de cendres s’élevant à environ 1,7 km, avec des retombées jusque dans la mer. Des dépôts de gros blocs jonchent le sol au pied du cône. Des fontaines de lave s’élevant à 200 m au-dessus du cratère sont observées pendant la nuit, avec des éclairs dans les panaches de cendres. Le cône atteint environ 200 m de hauteur, soit environ 40 m de plus qu’au 1er décembre 2019. Il ;est demandé aux embarcations de rester à au moins 2,5 km du cône.
Source: JMA.

++++++++++

Aucun événement majeur n’a été enregistré sur l’Agung (Bali / Indonésie) au cours des derniers mois. La dernière éruption a été enregistrée le 13 juin 2019. Au cours de l’année écoulée, la sismicité est restée généralement faible; des séismes d’origine volcanique sont toujours enregistrés, mais ils sont de moins en moins fréquents. Les données de déformation indiquent une stabilisation du processus de déflation de l’édifice volcanique. Une anomalie thermique a été détectée pour la dernière fois dans les données satellitaires en octobre 2019 et n’est pas réapparue. On peut vour des panaches blancs s’élever de 20 à 150 m au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte de l’Agung a été abaissé à 2 (sur une échelle de 1 à 4) le 16 juillet 2020 et il est demandé au public de ne pas pénétrer dans une zone d’exclusion d’un rayon de 2 km.
Source: VSI.

++++++++++

Aucun événement volcanique significatif n’est actuellement observé à Hawaii. C’est une bonne chose car le Covid-19 se répand dans l’archipel, avec de nombreux cas, comme dans le reste des États-Unis.
Le Kilauea n’est pas en éruption. On observe les niveaux habituels de sismicité et de déformation du sol, ainsi que de faibles émissions de SO2. On a relevé des modifications géologiques mineures depuis la fin de l’activité éruptive en septembre 2018. Le lac au fond de l’Halema’uma’u continue de grandir et de s’approfondir lentement. Le 30 juin 2020, la profondeur du lac était d’environ 39 mètres.
Le Mauna Loa n’est pas en éruption et reste au niveau d’alerte « Advisory » (surveillance conseillée). Cela ne signifie pas qu’une éruption est imminente, mais que le volcan doit être tout de même surveillé. Des séismes de faible magnitude sont enregistrés dans la partie supérieure du volcan; la plupart des hypocentres sont à faible profondeur. Les mesures GPS montrent une lente inflation sommitale sur le long terme, en relation avec la recharge en magma du réservoir superficiel du volcan.
Source: HVO.

———————————————

 Here is some news of volcanic activity around the world.

CENAPRED indicates that a powerful eruption occurred at Popocatepetl (Mexico) in the afternoon of July 22nd, 2020. The Washington VAAC indicates that the ash plume reached an altitude of about 7 300 m. Ashfall was expected in downwind areas. Similar events usually happen when gas pressure destroys the come at the bottom of the crater. The rest of the time, the monitoring system identifies the usual ‘exhalations’, gas and steam plumes..

The Volcanic Alert level is kept Yellow Phase 2.

Despite the restrictions, reckless mountaineers have been seen climbing to the crater, even filming the top of the volcano.

++++++++++

Strombolian activity is still elevated at Pacaya‘s Mackenney crater (Guatemala). The volcano is ejecting incandescent material up to 100 metres above the crater. A new lava flow emerged from the north-western base of the summit cone, in front of Cerro Chino on July 20th. The other flows mentioned previously are still active. Seismic stations register new tremors associated with the rise of magma and gas. Residents and tourists are advised to stay away from the volcano

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

INGV gives more details about the latest events at Stromboli (Sicily). The volcano’s explosive activity is located in two vents in Area N (north crater area) and four vents in Area C-S (south-central crater area). Explosions at the N1 vent in Area N sometimes ejected tephra 200 m high, and ejected lapilli and bombs radially. Low-intensity explosions at vent N2 ejected tephra 80 m high. Explosions at the S1 and S2 vents in Area C-S aso ejected tephra.

As I put it previously, a sequence of high-energy explosions began at 0500 on July 19th, 2020 and lasted about 4 minutes. The first explosion originated at the central vent in Area C-S but within a few seconds involved all Area C-S vents. An ash plume rose as high as 1 km. Tephra was ejected radially; some material was deposited along the Sciara del Fuoco and reached the coast within about 40 seconds after the beginning of the event. The event damaged INGV’s infrared camera.

++++++++++

A large amount of ash is still emitted by Nishinoshima’s summit crater (Japan), with plumes rising about 1.7 km, dropping ash into the sea. Deposits of large blocks cen be seen at the foot of the cone. Lava fountains rising 200 m above the crater can be obseved at night, along with lightning in the ash plumes. The cone has grown to about 200 m, about 40 m higher than on December 1st, 2019. Ships are asked to stay at least 2.5 km away from the cone.

Source : JMA.

++++++++++

No major event has been recorded at Agung (Bali / Indonesia) during the past months. The last eruption was recorded on June 13th, 2019. Over the past year seismicity was generally low; volcanic earthquakes continued to be recorded but at a low occurrence rate. Deformation data indicated a stabilisation of the deflationary process. A thermal anomaly was last visible in satellite data in October 2019 and did not reappear. White plumes can be seen rising 20-150 m above the summit. The alert level at Agung was lowered to 2 (on a scale of 1-4) on July 16th, 2020 and the public should not enter an exclusion zone set at a 2-km radius.

Source : VSI.

++++++++++

No significant volcanic event is currently observed in Hawaii. It’s a good thing because Covid-19 is spreading in the archipelago, with many cases, like in the rest of the U..S.

Kilauea is not erupting. Typical rates of seismicity and ground deformation are observed, together with low rates of SO2 emissions, and only minor geologic changes since the end of eruptive activity in September 2018. The water lake at the bottom of Halema‘uma‘u continues to slowly expand and deepen. As of June 30th, 2020, the lake depth was approximately 39 metres.

Mauna Loa is not erupting and remains at volcano alert level ADVISORY. This does not mean that an eruption is imminent, but that the volcano should be closely monitored. Small-magnitude earthquakes are recorded beneath the upper-elevations; most of them at shallow depths. GPS measurements show long-term slowly increasing summit inflation, consistent with magma supply to the volcano’s shallow storage system.

Source: HVO.

Graphique montrant l’évolution du niveau du lac au fond du cratère de l’Halema’uma’u (Source: HVO)

Stromboli (Sicile) : retour au calme mais Ginostra gronde

Rien de très nouveau sur le Stromboli ce matin. Après avoir vidé sa bile, le volcan a retrouvé un comportement normal. Malgré cela, les restrictions d’accès aux visiteurs restent bien sûr en place.

Comme je l’ai indiqué précédemment, l’épisode éruptif du 19 juillet 2020 était moins intense que celui observé en 2019, avec le décès d’un randonneur. Le maire de Lipari se veut rassurant et explique à qui veut l’entendre (les touristes en particulier) que de telles explosions font partie du comportement du volcan et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. D’ailleurs, cette fois-ci, les sirènes d’alerte ne se sont pas déclenchées.

Tout le monde sur l’île ne partage pas cet optimisme et les habitants – en particulier ceux de Ginostra – attirent l’attention sur le manque de sécurité volcanique. Ils indiquent que depuis des semaines le volcan montre une activité plus intense, mais aucun signal d’alerte précoce n’est venu des autorités. Ils trouvent inconcevable qu’après plus de sept ans et un prêt de 880 mille euros, la municipalité de Lipari n’ait même pas réussi à démarrer les travaux de sécurisation de la jetée qui représente le principal moyen d’évacuation rapide des habitants de Ginostra. D’autres promesses sont restées sur le papier, comme la consolidation de la crête rocheuse sur laquelle repose le village et qui surplombe la voie d’accès à l’embarcadère, ou encore l’amélioration de la ligne téléphonique, la mise en place d’une signalisation adéquate indiquant les comportements à suivre et les points de rassemblement en cas d’éruption, la rénovation de l’église, la restauration et l’entretien programmé des rues et des chemins.
Source : La Sicilia.

Ginostra et son port (Photos: C. Grandpey)