Eruption aux Galapagos (Equateur) // Eruption at Galapagos Islands (Ecuador)

Selon le site The Watchers, une éruption a commencé sur le volcan Wolf (Galapagos / Equateur) vers 05h30 (UTC) le 7 janvier 2022. La dernière éruption de ce volcan a eu lieu en 2015 après 33 ans de sommeil, avec un VEI 4.
Selon le Washington VAAC, l’éruption a généré un panache qui est monté jusqu’à 3,6 km au-dessus du niveau de la mer.
La Smithsonian Institution explique que le Wolf (1710 m) est le plus haut volcan des îles Galápagos. Il chevauche l’équateur à l’extrémité nord d’Isabela, la plus grande île de l’archipel.
Une profonde caldeira de 6 x 7 km est située au sommet.
L’éruption de 1797 a été la première éruption historique documentée dans les îles Galápagos
Source : The Watchers, Smithsonian Institution.

——————————————-

According to the website The Watchers, an eruption began at Wolf volcano (Galapagos / Ecuador) at around 05:30 (UTC) on January 7th, 2022. The last eruption of this volcano took place in 2015 after 33 years of sleep, with a VEI 4.

According to the Washington VAAC, the eruption is sending a plume up to 3.6 km above sea level,.

The Smithsonian Institution explains that Wolf (1,710 m) is the highest volcano of the Galápagos Islands. It straddles the equator at the north end of the archipelago’s largest island, Isabela.

A deep 6 x 7 km caldera is located at the summit.

An eruption in 1797 was the first documented historical eruption in the Galápagos Islands

Source : The Watchers, Smithsonian Institution.

Image satellite NASA Landsat 7

Sur le front des glaciers

Si les glaciers et leur fonte vous intéressent, je vous invite à regarder un documentaire particulièrement intéressant diffusé par la chaîne de télévision France 5. Il est intitulé « Sur le front des glaciers » et est visible sur le site web de la chaîne jusqu’au 31 décembre 2021.

https://www.france.tv/france-5/sur-le-front/1303881-les-glaciers.html

Le film vous fera voyager pendant 105 minutes dans l’Arctique sur les traces de Mike Horn. Au Svalbard, les glaciers viennent vêler dans la mer en reculant à une vitesse incroyable. Un hélicoptère vous déposera sur la Mer de Glace où la grotte qui y est creusée n’a plus que quelques années à vivre. Vous ferez une halte au pied du glacier de Planpincieux dans le Val d’Aoste en Italie. Selon moi, la séquence la plus intéressante se déroule au Pérou où la ville de Huaraz est sous la menace d’un tsunami glaciaire. Des exercices d’évacuation ont lieu régulièrement, au cas où…

Vous retrouverez dans ce documentaire les messages d’alerte que j’envoie régulièrement sur ce blog. Je n’insisterai jamais assez sur les conséquences désastreuses de la fonte des glaciers et de la banquise.

Le Sawyer (Alaska) et la Mer de Glace (France) : des glaciers en perdition (Photos: C. Grandpey)

Vol en wingsuit au-dessus du cratère du Villarrica (Chili) // Wingsuit flight above the Villarrica crater (Chile)

Voici le genre d' »exploit » que je n’apprécie pas et qui ne me fait pas vraiment frémir. Je trouve la performance à la fois inutile et douteux car elle peut avoir des conséquences tragiques et mettre en danger la vie des sauveteurs en cas d’échec.

L’auteur du pseudo exploit est un pratiquant du vol en wingsuit – autrement dit vol en combinaison ailée. une pratique à la mode, en particulier dans l’hémisphère sud. La combinaison se gonfle d’air dès que celui ou celle qui la porte se lance dans le vise depuis un avion ou un hélicoptère. Un vol en wingsuit se termine par l’ouverture d’un parachute.
Un ancien pilote de l’armée de l’air chilienne et casse-cou de nature, avec pour surnom « Écureuil » est récemment devenu la première personne équipée d’un wingsuit à entrer et sortir du cratère d’un volcan actif. En fait, il a plus volé au-dessus du cratère que vraiment à l’intérieur.
Une vidéo spectaculaire montre l’homme de 36 ans en train d’accomplir son vol à la fin du mois de novembre 2021 sur le volcan Villarrica.
L’amateur de sensations fortes a sauté d’un hélicoptère à une altitude de près de 3 500 m et a atteint une vitesse d’environ 290 km/h pour entrer et sortir du cratère d’environ 200 mètres de large.
L’article publié par le New York Post explique qu’il a fallu au bonhomme plus d’un an pour se préparer à ce genre de cascade qui a nécessité 500 sauts d’entraînement.
Source : New York Post.

Voici la vidéo de l' »exploit »qui a nécessité plusieurs tentatives. D’un point de vue volcanique, il est intéressant de noter que fin novembre il n’y avait pas de lac de lave au fond du cratère du Villarrica.
https://www.redbull.com/int-en/volcano-sebastian-ardilla-alvarez-wingsuit

——————————————–

Here is the kind of « feat » I don’t like. It is both useless and can have tragic cosequences in case it fails. putting at risk the rescuers.

The author of the pseudo feat is a practitioner of wingsuit flight, a fashionable practice, especially in the southern hemisphere. The suit inflates with air as soon as the wearer launches from an airplane or helicopter. A wingsuit flight ends with the opening of a parachute.

A former Chilean Air Force pilot and wingsuit daredevil whose nickname means “Squirrel” recently became the first person to fly in and out of an active volcano. He actually rather flew above than inside the crater.

A dramatic video posted shows the 36-year-old man accomplishing the death-defying feat by the end of November 2021 at Villarrica volcano.

The thrill-seeker jumped out of a helicopter at an altitude of almost 3500 m and reached speeds of about 290 kmph as he flew into and out of the 200-meter-wide crater of the volcano.

The article released by the New York Post explains it took the wingsuit daredevil more than a year to prepare for the stunt, which required 500 practice jumps.

Source: New York Post.

Here is the video of the « feat » which required several attempts. From a volcanic point of view, it is interesting to note that at the end of November there was no lava lake at the bottom of the Villarrica crater.
https://www.redbull.com/int-en/volcano-sebastian-ardilla-alvarez-wingsuit

Crédit photo: Wikipedia

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

L’éruption du Cumbre Vieja continue sur l’île de La Palma. Le volcan reste actif, malgré une certaine baisse de la sisimcité. On observe toujours des coulées de lave qui continuent à détruire des bâtiments.

Vous trouverez une description de l’éruption dans les différentes notes publiées quotidiennement sur ce blog.

Capture écran webcam

++++++++++

En Islande la crue glaciaire – jokulhlaup en islandais – du Grimsvötn (glacier Vatnajökull) a eu lieu le 5 décembre, avec toutefois un débit plus faible que prévu. Par précaution, l’alerte aérienne du volcan est passée à l’Orange, mais rien n’indique le la crue glaciaire sera suivie d’une éruption. Aucune sismicité significative n’a été enregistrée.
Source : Iceland Monitor.

Source : IMO

++++++++++

Les opérations de recherche pour retrouver d’éventuels survivants continuent dans les villages engloutis sous la cendre du Semeru (Indonésie). Le bilan actuel fait état de 39 morts et 12 disparus. Près de 3 700 personnes ont été évacuées de la zone affectée par les coulées pyroclastiques. Le gouvernement indonésien envisage de reloger les populations vivant dans des zones jugées dangereuses. Cela signifie qu’environ 2 000 maisons sont concernées.
Source : Médias d’information indonésiens.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

L’éruption du Kilauea (Hawaii) a redémarré dans la soirée du 6 décembre 2021, après une pause de 3 jours, à partir de la bouche située dans la partie ouest du cratère de l’Halema’uma’u. La lave a fait sa réapparition et a recouvert l’ancienne surface du lac de lave. Cette pause d’activité était la quatrième, mais aussi la plus longue depuis le début de l’éruption le 29 septembre. Aucune des pauses précédentes n’avait duré plus de 24 heures avant la reprise de l’activité éruptive.

Source: HVO.

Image thermique de la lave dans l’Halema’uma’u (HVO)

++++++++++

Après une longue période de calme, le Cratère Sud-Est (CSE) de l’Etna (Sicile) a repris du service avec une nouvelle phase d’activité strombolienne accompagnée de panaches de cendre. L’amplitude du tremor reste stable, à des valeurs moyennes. Aucune déformation significative n’a été observée.

Source: INGV.

++++++++++

GeoHazards indique que des émissions de vapeur s’élèvaient à une hauteur d’environ 250 m au-dessus du lac Voui (Ambae / Vanuatu) début décembre. Une image fixe tirée d’une vidéo prise depuis un avion montre de l’eau couleur marron autour d’ un cône actif qui envoie des tephra à quelques mètres au-dessus de la surface du lac. Le niveau d’alerte reste à 1 (sur une échelle de 0 à 5) et le public est prié de rester en dehors d’un rayon de 2 km autour des bouches actives de 2017-2018 du lac Voui et à l’écart des ravines où persiste un risque de lahars lors de fortes pluies.

Activité éruptive dans le lac Voui (Source: GeoHazards)

++++++++++

L’activité du Sangay (Equateur) se caractérise par une hausse de la sismicité, des explosions et des émissions de cendres, et une nouvelle coulée de lave sur le flanc nord. Les panaches de cendres s’élèvent à 7-10 km au-dessus du sommet
Source : Instituto Geofisico.

Panache du Sangay (Source: Wikipedia)

++++++++++

L’AVO a détecté un certain changement dans le schéma de déformation d’Okmok (Aléoutiennes / Alaska) dans la caldeira du volcan entre septembre et novembre 2021.
Le modèle de déformation consiste en une inflation presque continue qui est généralement considérée comme étant liée à l’injection de magma entre 2 et 4 km sous le plancher de la caldeira.
Cependant, la déformation est depuis revenue aux niveaux de fond et il n’y a eu aucun changement significatif dans l’activité sismique au cours de la période. Les images satellites n’ont montré aucun changement de surface.
Okmok a éclaté pour la dernière fois en juillet-août 2008. Cette éruption a entraîné la construction d’un nouveau cône (Ahmanilix) dans la caldeira.
Il n’y a pas de zones peuplées à proximité du volcan.
Source : AVO.

Vue de l’Okmok en juin 2020 (Crédit photo : AVO)

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————

Here is some news of volcanic activity around the world :

The eruption of Cumbre Vieja continues on the island of La Palma. The volcano remains active, despite a certain decrease in sisimcity. There are still lava flows that continue to destroy buildings.
You will find a description of the eruption in the various posts published daily on this blog.

++++++++++

In Iceland, the glacial outburst flood – jokulhlaup in Icelandic – of Grimsvötn (Vatnajökull) was observed on December 5th , but with a lower flow than expected. As a precaution, the volcano’s aviation color code was raised to Orange, but there is no indication that the glacial flood will be followed by an eruption. No significant seismicity was recorded.
Source: Iceland Monitor.

++++++++++

Rescue operations to find any survivors continue in villages submerged in the ash from Mt Semeru (Indonesia). The current toll is 34 dead and 22 missing. Almost 3,700 people were evacuated from the area affected by the pyroclastic flows. The Indonesian government plans to relocate people living in areas deemed dangerous. This means that around 2,000 homes are affected.
Source: Indonesian news media.

++++++++++

The eruption of Kilauea (Hawaii) resumed on the evening of December 6th, 2021, after a 3-day pause, from the vent in the western part of Halema’uma’u Crater. Lava reappeared and covered the ancient surface of the lava lake. The break from activity was the fourth, but also the longest since the eruption began on September 29th. None of the previous pauses had lasted more than 24 hours before the resumption of eruptive activity.
Source: HVO.

++++++++++

After a long period of calm, Mt Etna‘s Southeast Crater (CSE) in Sicily became active again with a new phase of Strombolian activity accompanied by ash plumes. The amplitude of the tremor remains stable, at medium values. No significant deformation has been observed.
Source: INGV.

+++++++++

GeoHazards indicates that steam emissions are rising an average of 250 m from Lake Voui (Ambae / Vanuatu) in early December. A still image of video taken from a plane showed brown water surrounding an active and growing cone that was ejecting tephra a few meters above the lake’s surface. The Alert Level remains at 1 (on a scale of 0-5) and the public is asked to stay outside a 2-km radius around the 2017-2018 active vents in Lake Voui and away from drainages during heavy rains, with a risk of lahars.

++++++++++

Activity at Sangay (Ecuador) is characterized by increased seismicity, explosions and ash emissions, and a new lava flow on the northern flank. The ash plumes rise 7-10 km above the summit

Source: Instituto Geofisico.

++++++++++

AVO has detected some change in the deformation pattern of Okmok (Aleutians / Alaska) within the volcano’s caldera between September and November 2021.

The deformation pattern consists of near-continuous inflation which is generally thought to be related to magma injection between 2 – 4 km below the caldera floor.

However, the deformation has since returned to background levels and there have been no significant changes in seismic activity during period. Satellite images have shown no surface changes.

Okmok last erupted in July – August 2008. This eruption resulted in the construction of a new cone (Ahmanilix) within the caldera.

There are no populated areas close to the volcano.

Source: AVO.

°°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm