Séisme et crainte d’une éruption en Colombie // Earthquake and fear of an eruption in Colombia

drapeau francaisLe Service Géologique de Colombie a fait passer ce mardi du Jaune à l’Orange les niveaux d’alerte du Cerro Negro et du Chiles, deux volcans situés à la frontière entre la Colombie et l’Equateur, après qu’un séisme de magnitude 5,6 ait frappé la région. Le niveau Orange signifie qu’«une éruption est probable dans quelques jours ou quelques semaines. »
Si ces volcans entrent en éruption, ce sera surtout la province de Nariño qui sera la plus menacée. Le gouvernement local a commencé à prendre des mesures de sécurité afin de prévenir des tragédies. Il a recommandé la fermeture des classes, mis en place un système de communication pour les communautés autochtones de la région et fourni à ces communautés des tentes si elles devaient évacuer leurs habitations en cas d’alerte volcanique maximale.
Source: Journaux colombiens.

 —————————————————-

drapeau anglaisColombia’s Geological Service raised alert levels of Cerro Negro and Chiles, on Colombia’s southern border with Ecuador, from yellow to orange on Tuesday after an M 5.6 earthquake hit the border region. The orange alert level is defined by the Geological Service as “probable eruption in term of days to weeks.”

If the volcanoes are to erupt, it will mostly affect the Nariño state where the local government has started to take security measures in order prevent tragedies. It has recommended suspending school classes, delivered a special communication system to indigenous communities in the area and offered these communities tents if they need to evacuate their premises while the volcanoes are on high alert.

Source: Colombian newspapers.

Barðarbunga (Islande): Hausse de la sismicité // Increase in seismicity

drapeau francaisTrois séismes de M 4.5 ou plus ont été enregistrés autour du Bárðarbunga au cours des dernières 24 heures. Au cours des derniers jours, les secousses de M 5.0 ont eu lieu dans la région à un intervalle d’environ 30 heures. Les volcanologues islandais indiquent que l’activité sismique dans la région est extrêmement élevée. Les séismes sont liés à l’affaissement de la caldeira du Bárðarbunga. Ils sont probablement causés par l’écoulement du magma qui s’échappe de la caldeira et suit le dyke vers l’éruption dans l’Holuhraun.
Vendredi dernier, les sismos ont enregistré plus de 40 petites secousses au niveau du glacier Tungnafellsjökull, à environ 20 km au NO du Bárðarbunga. Un volcan se trouve sous ce glacier, mais son activité est mal connue. Les scientifiques suivent attentivement l’évolution de la situation.

Source : Iceland Review.

 —————————————–

drapeau anglaisThree earthquakes of M 4.5 or larger have hit the area around Bárðarbunga volcano in the last 24 hours. In the past days, earthquakes around M 5.0 have occurred in the area at an interval of approximately 30 hours. Icelandic volcanologists confirm that seismic activity in the area is extremely high. They occur in consistency with the subsidence of the Bárðarbunga caldera. They are probably caused by magma flowing out of the caldera and into the dike that leads to the eruption in Holuhraun.

On Friday, sensors recorded more than 40 minor earthquakes at Tungnafellsjökull glacier, about 20 km NW of Bárðarbunga. A volcano lies under the icecap but not much is known about its activity. Scientists are following the developments.

Source : Iceland Review.

Barda-blog

Graphique montant l’évolution de l’affaissement de la caldeira du Barðarbunga et la sismicité associée.

(Source:  Icelandic Met office)

Holuhraun (Islande): Envie de survoler l’éruption? // How about a flight over the eruption?

drapeau francaisLa situation n’a pas beaucoup évolué et le Met Office indique que l’éruption dans l’Holuhraun « continue avec la même intensité et avec le même débit de lave ».
La sismicité reste élevée sur le Barðarbunga où on observe toujours un affaissement de la caldeira voir l’autre note à propos de l’éruption).
Le principal problème avec  cette éruption est la pollution par les gaz car les émissions de SO2 sont susceptibles d’affecter les zones habitées. C’est également la raison pour laquelle le site de l’éruption a été fermé aux visiteurs. Pour les touristes, la seule solution est de prendre un avion ou un hélicoptère à Reykjavik ou à Akureyri. Voici quelques informations pratiques:

– Une virée en avion depuis l’aéroport de Reykjavík dure environ 2 heures et demie et vous coûtera 100 000 ISK, soit environ 655 euros. Nombre minimum de passagers: 2.
– Un circuit en avion au départ de l’aéroport de Akureyri dure environ 75 minutes et vous coûtera 60 000 ISK, soit environ 400 euros. Nombre minimum de passagers: 2 ou 3 (Le vol depuis Reykjavik n’est pas inclus dans le prix).
– Une balade en hélicoptère depuis l’aéroport de Reykjavík dure entre 2h30 et 3h30, et vous coûtera 239 900 ISK, soit environ 1571 euros. Nombre minimum de passagers: 3.

Voici ce que vous verrez depuis l’hélicoptère:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=wN_Qfv7qp98

 ————————————–

drapeau anglaisThe situation has not much changed and the Met Office indicated that the eruption in Holuhraun “continues at a similar intensity and with similar lava flow”.

Seismicity is still elevated in the Barðarbunga caldeira where subsidence is still observed (see the other note about the eruption).

The main problem with the eruption is the gas pollution as SO2 emissions may affect populated areas. It is also the reason why the eruption site has been closed to visitors. The only way for tourists to see the eruption is to take a plane or a helicopter either from Reykjavik or from Akureyri. Here is some practical information:

– An airplane tour from Reykjavik Domestic Airport lasts about 2.5 hours and will cost you 100,000 ISK, or about 655 euros. Minimum passengers: 2

– An airplane tour from Akureyri Domestic Airport lasts about 75 minutes and will cost you 60,000 ISK, or about 400 euros. Minimum passengers: 2 or 3. (The flight from Reykjavik in not included in the price).

– A helicopter tour from Reykjavik Domestic Airport lasts 2.5 – 3.5 hours and will cost you 239,900 ISK, or about 1571 euros. Minimum passengers: 3.

Here is what you will see from the helicopter:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=wN_Qfv7qp98

Barda-blog

L’éruption vue depuis les airs  (Crédit photo:  Wikipedia)