Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Aucun événement volcanique majeur n’a été observé au cours de la semaine écoulée.

L’activité volcanique reste élevée sur le Ruapehu (Nouvelle-Zélande). Comme je l’ai écrit précédemment, on enregistre une hausse du tremor volcanique, une élévation de la température du lac de cratère, ainsi que d’importantes émissions de gaz. Ces paramètres indiquent que le magma pourrait être à l’origine de l’activité. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2.
Au cours des sept derniers jours, le niveau du tremor est resté élevé mais a diminué par rapport au pic atteint les 6 et 7 avril 2022. Un survol du volcan effectué le 11 avril a confirmé une augmentation des émissions de gaz, en particulier de CO2. La température du lac de cratère est de 38 °C et la modélisation montre qu’environ 280 MW de chaleur sont nécessaires pour maintenir la température de ce lac.
Les volcanologues de GNS Science indiquent que la nature de l’activité actuelle diffère de celle généralement observée au début d’une phase de montée en chaleur du volcan. Le tremor volcanique et les émissions de gaz semblent révéler des processus provoqués par une interaction du magma avec le système hydrothermal profond. Cependant, les scientifiques précisent que la suite la plus probable de cet épisode d’activité ne sera pas une activité éruptive, car aucune éruption n’a suivi une hausse d’activité du Ruapehu au cours des 15 dernières années. Il existe toutefois la possibilité d’une ou plusieurs éruptions mineures qui pourraient avoir un impact sur la zone sommitale et générer des lahars dans certaines ravines sur les pentes du volcan, en particulier dans la vallée de Whangaehu. Il est très peu probable que l’on assiste à une éruption de longue durée.
Source : GNS Science.

Photo : C. Grandpey

++++++++++

Le 6 avril 2022, un événement explosif soudain a été enregistré dans la partie nord du Poas (Costa Rica). Il a duré environ 3 minutes et a généré un panache de vapeur qui s’est élevé à quelque 500 m au-dessus du cratère.
L’éruption, qui était probablement phréatique, s’est produite sans aucun précurseur détectable, comme une augmentation de l’activité sismique ou de la température des fumerolles.
Source : OVSICORI.

 

Source : OVSICORI

++++++++++

Des centaines de petits séismes ont été enregistrés près du Mont Edgecumbe dans le sud-est de l’Alaska. On pense que le volcan est en sommeil depuis au moins 800 ans.
La cause des secousses n’est pas connue. Cependant, les géophysiciens du HVO disent qu’elles ne sont probablement pas une indication d’activité volcanique.
Le Mont Edgecumbe est un stratovolcan de 976 mètres situé sur l’île de Kruzof, à environ 24 kilomètres à l’ouest de Sitka. Le volcan fait partie d’un champ volcanique sous-marin composé de dômes et de cratères. Une telle sismicité est quelque peu surprenante dans la région où les événements ont en général une origine tectonique et non volcanique.
Il n’y a aucune trace écrite de l’activité éruptive du Mont Edgecumbe, mais l’histoire orale des Tlingit raconte que de petites éruptions ont eu lieu il y a environ 800 ans. La dernière manifestation du Mont Edgecumbe conservée dans les archives géologiques remonte à environ 4 500 ans. Il existe également des tracesd’une grande éruption il y a 13 000 à 14 500 ans avec des dépôts de cendre atteignant 1 mètre sur ce qui est maintenant Sitka.
Source : AVO, journaux d’Alaska.

Crédit photo : Wikipedia

++++++++++

Un volcan de boue est entré en éruption près du temple Huang Yuan Sheng Tien dans le canton de Wandan (Taiwan) le 8 avril 2022. L’éruption a émis de grandes quantités de boue qui s’est répandue sur les routes et les terres agricoles environnantes. Il s’agit de la deuxième éruption de ce volcan de boue depuis le 13 octobre 2021. Afin d’empêcher la boue de recouvrir les rizières voisines, des engins l’ont canalisée vers des fossés d’évacuation.
Normalement, on met le feu au gaz pour accélérer sa libération, mais comme cette éruption s’est produite près du temple, le village a décidé de laisser le gaz s’échapper normalement.
Source : The Watchers.

https://twitter.com/i/status/1512425052125503500

++++++++++

Au vu de la baisse régulière du niveau d’activité volcanique et de la confirmation que les émissions de cendres observées ces derniers temps ont cessé, le niveau d’alerte volcanique pour White Island (Nouvelle-Zélande) a été abaissé à 1 et la couleur de l’alerte aérienne passe au Vert.

Source : GNS Science.


Photo : C. Grandpey

++++++++++

Un essaim sismique est enregistré dans la Péninsule de Reykjanes (Islande) depuis le 12 avril 2022 au soir. L’essaim a commencé avec un événement de M 3,9. La sismicité s’est calmée dans les heures qui ont suivi et il n’y a aucun signe d’activité volcanique dans la région.
Les volcanologues locaux disent qu’il s’agit d’un essaim typique de cette région. Il se trouve à bonne distance à l’ouest du site de l’éruption dans la Geldingadalir.
Source : IMO.

++++++++++

L’activité du Kilauea (Hawaii) est relativement stable et reste confinée dans le cratère de l’Halema’uma’u. Le tremor et les émissions de SO2 restent élevées. La couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange et le niveau d’alerte volcanique est maintenu à Watch (Vigilance).

++++++++++

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange pour le Karymsky et le Sheveluch. Elle est maintenue au Jaune pour le Bezymianny.

Source: KVERT.

++++++++++

La sismicité reste intense sur le Puracé (Colombie), avec des événements volcano-tectoniques (VT) indiquant des fracturations de roche, des événements longue période (LP) et des épisodes de tremor volcanique révélant des mouvements de fluides. La magnitude des séismes a atteint M 3,3. Deux fractures se sont ouvertes le 29 mars, chacune d’une quarantaine de mètres de long, avec des émissions de gaz ; des cendres ont également été signalées dans la région. Cette activité sismique soutenue s’est poursuivie en avril.
Source : Servicio Geologico Colombiano.

++++++++++

Suite à une baisse significative de l’activité, le PHIVOLCS a abaissé à 2 (sur une échelle de 0-5) le niveau d’alerte du Taal (Philippines).

++++++++++

L’éruption du volcan Wolf (Galapagos) continue. On observe de petites émissions de SO2, ainsi que des coulées de lave actives à proximité de la côte.

Source : Instituto Geofisico.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

No major volcanic event has been observed during the past week.

Volcanic unrest remains elevated at Ruapehu (New Zealand). As I put it before, an increase in the volcanic tremor has been recorded as well as a rise oc the Crater Lake’s temperature, together with high gas outputs. These changes indicate magma may now be driving the unrest. The Volcanic Alert Level remains at 2.

Over the past seven days, the elevated volcanic unrest has reached heightened levels. The tremor levels remain elevated but have declined from the peak reached on April 6th and 7th, 2022. An airborne gas flight completed on April 11th has confirmed an increase in gas output, in particular of CO2. The Crater Lake temperature is now 38 °C and modeling suggests that about 280 MW of heat is required to sustain this lake temperature.

GNS Science volcanologists indicate that the nature of the current volcanic unrest differs from those typically seen during the start of a heating phase. The volcanic tremor signals and elevated gas output are now more indicative of processes being driven by magma interacting with the geothermal system at depth in the volcano. However, they specify that the most likely outcome of this unrest episode is no eruptive activity, as no eruptions have followed unrest in the past 15 years. There is also a possibility of a single or multiple eruptions that could impact the summit area and generate lahars into some drainages on the slopes of the volcano, especially the Whangaehu Valley. The chances of a prolonged and larger eruption remains very unlikely.

Source : GNS Science.

++++++++++

On April 6th, 2022, a sudden explosive eruption took place in the northern part of Poas (Costa Rica). The event lasted about 3 minutes, generating a steam plume that rose some 500 m above the crater .

The eruption, which was probably phreatic, came without any detectable precursors, such as increase in seismic activity or temperature of fumaroles.

Source: OVSICORI.

++++++++++

Hundreds of small earthquakes have been reported near Mt Edgecumbe in southeast Alaska. The volcano is believed to have been dormant for at least 800 years.

The cause of the quakes are not known. However, HVO geophysicists say they may not be an indication of volcanic activity.

Mount Edgecumbe is a 976-meter stratovolcano located on Kruzof Island, about 24 kilometers west of Sitka. The volcano is part of a larger underwater volcanic field of lava domes and craters. The earthquakes are somewhat unusual since seismicity in the area is usually tectonic, not volcanic.

There is no written record of Mount Edgecumbe’s eruptive activitys, butTlingit oral history tells about small eruptions about 800 years ago. The last Mount Edgecumbe eruption preserved in the geological record was about 4,500 years ago. There is also evidence of a large eruption 13,000 to 14,500 years ago when up to 1 meter of ash was deposited on what is now Sitka .

Source : AVO, Alaskan newspapers.

++++++++++

A mud volcano erupted near Huang Yuan Sheng Tien temple in Wandan Township (Taiwan) on April 8th, 2022. The eruption emitted large amounts of mud that flowed into surrounding roads and farmland. This is the second eruption of this mud volcano since October 13th, 2021. In order to keep the mud from further spreading into nearby rice paddies, excavators were mobilized to channel it toward drainage ditches.

Normally a fire would be lit to accelerate the release of natural gas, but because this eruption occurred close to the temple, the village decided to let the gas release on its own.

Source: The Watchers.

https://twitter.com/i/status/1512425052125503500

++++++++++

Based on the slowly decreasing level of volcanic activity and confirmation that the recently observed ash emissions have ceased, the Volcanic Alert Level for White Island (New Zealand) has been lowered to 1. The Aviation Colour Code is also changed to Green.

Source: GNS Science.

++++++++++

A seismic swarm has been recorded in the Reykjanes Peninsula (Iceland) since April 12th, 2022 in the evening. The swarm began with an earthquake measuring M 3.9. Seismicity calmed in the following hours and there is no sign of volcanic unrest in the area.

Local volcanologists say it is a typical swarm in this area. It is a fair distance west from the Geldingadalir eruption site.

Source : IMO.

++++++++++

Activity at Kilauea Volcano (Hawaii) is stable and remains confined within Halemaʻumaʻu crater, The tremor and the SO2 emission rates remain elevated. The aviation color code and the volcano alert level remain at Orange and Watch, respectively.

Source: HVO.

+++++++++++

In Kamchatka, the aviation color code remains Orange for Karymsky and Sheveluch. It is kept at Yellow for Bezymianny.

Source: KVERT.

++++++++++

Seismicity remains elevated at Puracé (Colombia), with volcano-tectonic (VT) events indicating rock fracturing, and long-period (LP) and volcanic tremor (TR) events indicating fluid movement. Their magnitudes reached M 3.3. Two fractures opened on March 29th, each about 40 m long, and produced gas emissions ; ash was also reported by observers in the area. Significant unrest continued in April.

Source : Servicio Geologico Colombiano.

++++++++++

Due to a significant decrease in activity during the previous two weeks. PHIVOLCS lowered the Alert Level for Taal (Philippines) to 2 (on a scale of 0-5) on April 9th, 2022.

++++++++++

The eruption at Wolf (Galapagos) continues. Minor SO2 emissions are recorded. Lava flows are still observed close to the coast.

Source : Instituto Geofisico.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Eruption phréatomagmatique sur le Taal (Philippines)

Une éruption phréatomagmatique s’est produite sur le Taal (Philippines) à 07h22 (heure locale) le 26 mars 2022). En conséquence, le PHIVOLS a relevé le niveau d’alerte de 2 à 3. L’Institut indique que « cela signifie qu’il y a une intrusion magmatique au niveau du cratère principal qui pourrait entraîner davantage d’éruptions ».

L’événement a été de courte durée et a été suivi d’une activité phréatomagmatique quasi continue qui a généré des panaches montant à 1 500 m au-dessus du cratère, avec des séismes volcaniques et de signaux infrasonores.
Selon le VAAC de Tokyo, les images satellites ont montré des panaches de cendres s’élevant jusqu’à 3,3 km et dérivant vers l’ouest à 28 km/h.
Le PHIVOLCS recommande fortement l’évacuation Volcano Island et des barangays à haut risque proches du lac en raison du risques de coulées pyroclastiques et de tsunami si des éruptions plus fortes devaient se produire.
Il est rappelé au public que l’ensemble de Volcano Island est une zone de danger permanent (PDZ) et que l’entrée sur l’île ainsi que dans les barangays d’Agoncillo et de Laurel est interdite. Toutes les activités sur le lac Taal sont également interdites pour le moment.
Il est conseillé aux pilotes d’éviter de survoler Volcano Island, car les cendres et les projections provenant de possibles explosions et coulées pyroclastique peuvent présenter un danger pour les aéronefs.
Les garde-côtes philippins qui ont procédé aux évacuations indiquent que le volcan s’est calmé depuis l’éruption.
Source : PHIVOLCS.

———————————————-

A phreatomagmatic eruption occurred at Taal Volcano (Philippines) at 07:22 (local time) on March 26th, 2022). As a consequence, the Philippine Institute of Volcanology and Seismology (PHIVOLS) has raised the alert level from 2 to 3. The Institutes indicates that « this means that there is magmatic intrusion at the Main Crater that may lead to more eruptions, » The eruption was short-lived, followed by a nearly continuous phreatomagmatic activity that generated plumes 1,500 m above the crater, accompanied by volcanic earthquakes and infrasound signals.

According to the Tokyo VAAC, volcanic ash was continuously observed in satellite imagery rising up to 3.3 km and drifting W at 28 km/h.

PHIVOLCS strongly recommends Taal Volcano Island and high-risk barangays close to the lake be evacuated due to the possible hazards of pyroclastic flows and volcanic tsunami if stronger eruptions should occur.

The public is reminded that the entire Taal Volcano Island is a Permanent Danger Zone (PDZ), and entry into the island as well as high-risk barangays of Agoncillo and Laurel must be prohibited. All activities on Taal Lake should not be allowed at this time.

Civil aviation authorities advised pilots to avoid flying over Taal Volcano Island as airborne ash and ballistic fragments from sudden explosions and pyroclastic density currents may pose hazards to aircraft.

The Philippine Coast Guard (PCG), which was evacuating residents from the area, observed that the volcano has calmed down since the eruption.

Source: PHIVOLCS.

https://video.fcdg1-1.fna.fbcdn.net/v/t42.1790-2/277093691_269125415413880_8790127066803192398_n.mp4?_nc_cat=1&ccb=1-5&_nc_sid=985c63&efg=eyJybHIiOjM2MywicmxhIjo1MTIsInZlbmNvZGVfdGFnIjoic3ZlX3NkIn0%3D&_nc_ohc=TOvHAvy6T08AX-Lu7eH&rl=363&vabr=202&_nc_ht=video.fcdg1-1.fna&edm=AGo2L-IEAAAA&oh=00_AT9v7MIy-RECHdeSsdsiQLBCbZRPQD0hEwB-Iokndxvidg&oe=623F15DF

Vue de l’éruption entre 7h22 et 8h59 le 26 mars 2022.

Vue du Taal et de Volcano Island (Source: Wikipedia)

Eruption du Hunga Tonga-Hunga-Ha’apai : pas d’effet sur la température terrestre // No impact on Earth’s temperature

Les scientifiques viennent de confirmer que l’éruption sous-marine du Hunga Tonga-Hunga Ha’apai en janvier 2022 n’affectera pas le climat de la Terre malgré la présence de nuages de cendres de dizaines de kilomètres de hauteur dans l’atmosphère (voir ma note précédente à ce sujet),
De puissantes éruptions volcaniques provoquent parfois un refroidissement à court terme de la planète, mais ce ne sera pas le cas avec le récent événement dans l’archipel des Tonga.
Une nouvelle étude confirme en effet les estimations précédentes. Elle indique que l’effet de refroidissement du Hunga Tonga ne dépasserait pas 0,004 ° C dans l’hémisphère nord et 0,01 ° C dans l’hémisphère sud, ce qui est encore moins que certaines estimations précédentes.
La clé de l’impact d’une éruption volcanique sur la température de la Terre est la quantité de dioxyde de soufre (SO2) qui a été émise par le volcan. En effet, dans l’atmosphère, le gaz forme des particules d’aérosol qui font obstacle à la lumière du soleil, avec diminution de la quantité d’énergie qui entre dans le système terrestre. Par exemple, l’éruption du Pinatubo en 1991 a entraîné un refroidissement d’environ 0,6°C qui a duré près de deux ans. La différence avec l’éruption aux Tonga, c’est que les cendres rejetées dans l’air par le Pinatubo contenaient environ 50 fois plus de dioxyde de soufre.
Source : space.com.

——————————————

Scientists have just confirmed that the Hunga Tonga submarine eruption in January 2022 will not affect Earth’s climate despite sending clouds of ash dozens of kilometers high into the atmosphere (see my previous post about this topic),

Powerful volcanic eruptions sometimes cause short-term cooling of the planet, but this won’t be the case of the recent Tonga event.

A new study confirms previous estimates, stating that the cooling effect of Hunga Tonga could range from just 0.004°C in the northern hemisphere to 0.01°C in the southern hemisphere, which is even less than some of the previous estimates expected.

The key to the impact of a volcanic eruption on the Earth’s temperature is the amounrt of sulfur dioxide (SO2) that has been emitted by the volcano. Indeed, in the atmosphere the gas forms aerosol particles, which deflect sunlight, thus decreasing the amount of energy that enters the Earth’s system. For example, the 1991 explosive eruption of Mount Pinatubo produced a cooling of about 0.6°C that lasted for nearly two years. The difference with the Tonga eruption is that the ash spewed into the air by Mount Pinatubo contained about 50 times as much sulfur dioxide.

Source: space.com.

Effet de l’éruption du Pinatubo sur l’atmosphère (Source : Wikipedia)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Alors que l’Etna s’est bien calmé depuis la crise éruptive du 10 février 2022, le Stromboli (Sicile) montre son habituelle activité strombolienne. Lorsque j’ai observé les images de l’excellente webcam Skyline le 13 février au soir, cette activité se concentrait essentiellement dans la partie nord de la terrasse cratèrique qui émettait de l’incandescence par impulsions. On avait l’impression de voir battre le coeur du volcan. De temps à autre, une explosion strombolienne animait la partie centrale de la terrasse. Autrement dit, le volcan présentait une activité normale, mais qui justifie les mesures de sécurité et les restrictions d’accès au sommet. Le Stromboli n’est pas suffisamment stable pour séjourner sur le Pizzo et mettre en péril la vie des touristes.

Capture d’écran de la webcam Skyline le 13 février 2022

++++++++++

Aux Philippines, le PHIVOLCS indique que le Taal continue à montrer des signes d’activité, avec des épisodes de tremor correspondant à la circulation de fluides volcaniques haute température dans le lac de cratère. Des panaches de gaz et de vapeur s’élèvent jusqu’à 3 km au-dessus du lac. Les émissions de SO2 restent élevées et atteignent en moyenne 8 686 à 10 270 tonnes/jour. Une brève éruption phréatomagmatique le 10 février 2022 a généré un panache qui s’est élevé à 300 m au-dessus du lac. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 (sur une échelle de 0 à 5).

Le PHIVOLCS a publié un bulletin spécial pour le Kanlaon le 9 février 2022, indiquant une activité sismique sur la partie inférieure du flanc nord-ouest. Les données de déformation du sol révèlent une légère inflation du milieu et de la partie supérieure des flancs du volcan depuis la mi-octobre 2021. Le niveau d’alerte reste à 1 (sur une échelle de 0 à 5). Le PHIVOLCS demande au public de rester en dehors des 4 km de la zone de danger permanent.

++++++++++

Dans un bulletin spécial, l’INSIVUMEH a indiqué qu’une période d’activité effusive avait commencé sur le Fuego (Guatemala) le 9 février 2022, avec des coulées de lave dans la ravine Ceniza sur le flanc SSO. On enregistrait 2 à 9 explosions par heure à la mi-février, avec des panaches de cendres qui s’élevaient jusqu’à 1,1 km au-dessus du cratère. Comme d’habitude, des retombées étaient observées dans les zones sous le vent. Des ondes de choc secouent périodiquement les structures dans les localités autour du volcan. L’activité effusive s’est intensifiée le 14 février avec des émissions de lave pouvant durer des minutes ou des heures. Les explosions stromboliennes ont également augmenté en fréquence et en intensité. De nuit, l’incandescence était visible au niveau du cratère. Les coulées de lave ont parcouru jusqu’à 200 m dans la ravine Ceniza, avec des avalanches de blocs se détachant du front de coulée.

++++++++++

L’éruption du Wolf (Galapagos) se poursuit, avec des coulées de lave actives qui avancent sur le flanc SE.
Source : Instituto Geofisico.

++++++++++

La situation est stable au Kamtchatka (Russie). La couleur de l’alerte aérienne reste Orange pourle Karymsky et le Sheveluch. Elle est maintenue au Jaune pour le Bezymianny.
Source : KVERT.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————

Here is some news of volcanic activity around the world :

While Mt Etna has calmed down since the eruptive crisis of February 10th, 2022, Stromboli (Sicily) is showing its usual Strombolian activity. When I observed the images from the excellent Skyline webcam on the evening of February 13th, this activity was mainly concentrated in the northern part of the crater terrace which emitted incandescence in pulses. I had the impression of seeing the heart of the volcano beating. From time to time, a Strombolian explosion occurred in the central part of the terrace. In short, the volcano presented a normal activity, but which justifies the security measures and the access restrictions to the summit. Stromboli is not stable enough to stay on the Pizzo and endanger tourists’ lives.

++++++++++

In the Philippines, PHIVOLCS indicates that unrest at Taal continues, with persistent low-level tremor, hot volcanic fluids circulating in the crater lake, and daily gas-and-steam plumes that rise as high as 3 km above the lake. SO2 emissions are still elevated, averaging 8,686-10,270 tonnes/day. One short-lived phreatomagmatic eruption on February 10th, 2022 February produced a plume that rose 300 m above the lake. The volcano alert level remains at a 2 (on a scale of 0-5).

PHIVOLCS issued a special notice for Kanlaon on February 9th, 2022, noting localized earthquake activity on the lower NW flank. Ground deformation data indicated slight inflation of the middle and upper flanks of the volcano since mid-October 2021. The alert level remains at 1 (on a scale of 0-5) and PHIVOLCS reminds the public to remain outside of the 4-km-radius Permanent Danger Zone.

++++++++++

In a special bulletin, INSIVUMEH reported that an effusive period at Fuego (Guatemala) began on February 9th, 2022, producing lava flows than descended the Ceniza drainage on the SSW flank. There were 2-9 explosions per hour recorded by mid-February, generating ash plumes that rose as high as 1.1 km above the crater rim. They caused ashfall in downwind areas. Periodic shock waves still rattle structures in communities around the volcano. The effusive activity intensified by February 14th with periods of elevated activity lasting minutes to hours. Strombolian explosions increased in frequency and intensity, gas emissions increased, and incandescence from the crater was visible at night. Lava flows traveled as far as 200 m down the Ceniza drainage and produced block avalanches from the flow front.

++++++++++

The eruption at Wolf (Galapagos) continues, with active and advancing lava flows on the SE flank.

Source: Instituto Geofisico.

++++++++++

The situation is stable in Kamchatka (Russia). The aviation color code for Karymsky and Sheveluch remains Orange. It is kept at Yellow for Bezymianny.
Source: KVERT.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm