Dernières nouvelles d’Hawaii (suite) // Latest news from Hawaii (continued)

drapeau francaisSamedi 25 Octobre (08h00): La coulée de lave du 27 juin continue à avancer en direction de Pahoa, à une vitesse moyenne de 10 mètres par heure. Le front de coulée actif le plus étroit (environ 50 mètres de large) se trouve actuellement à environ 130 mètres de Apa’a Street, près de la station de transfert de Pahoa. Le front de coulée le plus large, qui avance de seulement quelques mètres par heure, se trouve à environ 100 mètres derrière l’autre et à environ 250 mètres de l’endroit où il devrait traverser la Cemetery Road.

Au vu de la vitesse actuelle de la lave, la coulée pourrait traverser Cemetery Road dans 12 à 15 heures ou entre minuit et les premières heures du matin samedi (heure locale). La lave a ralenti sa progression depuis jeudi parce qu’elle est sortie de la ravine mentionnée précédemment et a atteint une zone moins pentue qui a permis à la coulée de s’élargir et donc d’aller moins vite. La lave se trouve à 1,6 km de la Highway 130 et à environ 1 km et de Pahoa Village Road. Si la lave traverse la Route 130, environ 10.000 personnes pourraient se trouver isolées. Ce nombre se base sur le recensement de 2010 qui a révélé une population de 8000 habitants dans la région. Les travaux se poursuivent pour ouvrir la nouvelle Route de la Chaîne des Cratères et pour proposer un itinéraire alternatif si la Route 130 devait être inaccessible. La nouvelle Route devrait être opérationnelle début décembre.

Les touristes qui se rendent à Hawaii doivent garder à l’esprit qu’ils ne pourront pas voir la coulée de lave. L’accès est interdit à partir de toutes les zones publiques. De la même manière, au sommet du Kilauea, l’accès à Halema’uma’u est interdit. L’interdiction se justifie pleinement car des explosions se produisent périodiquement lorsque des morceaux de paroi du cratère tombent dans le lac de lave. C’est ce qui s’est produit à nouveau dimanche dernier. L’explosion a projeté de la lave et des matériaux sur l’ancienne plateforme d’observation qui est désormais fermée au public. La scène a été filmée par la caméra que le HVO utilise pour surveiller l’activité volcanique sur le site: https://www.youtube.com/watch?v=VH3wXTljLas&feature=player_detailpage

Sources: HVO, Protection Civile et la presse locale.

20h30 : Dans son dernier bulletin diffusé à 8 heure (heure locale) sur la radio hawaiienne, la Protection Civile indique que la coulée de lave du 27 juin a atteint Apa’a Street à 3h50 samedi matin, après avoir parcouru environ 270 mètres depuis la veille. La lave continue à avancer vers le nord-est à raison d’une dizaine de mètres par heure. La Protection Civile va maintenant s’assurer que tous les habitants de Pahoa dont les maisons se trouvent dans la partie basse du village sont au courant du danger que représente la coulée de lave. Ceux dont les habitations se trouvent sur le trajet probable de la lave doivent se tenir prêts à évacuer dans les 3 à 5 prochains jours.

 ———————————————–

drapeau anglaisSaturday October 25th (8:00): The June 27 lava flow continues its advance toward Pahoa, travelling at an average speed of 10 metres per hour. The smaller leading edge of the active flow (about 50 metres wide) is now about 130 metres from Apaa Street, near the Pahoa Transfer Station. The broader lobe, which is only moving forward by a few metres per hour, is about 100 metres behind the front of the narrow finger and lies about 250 metres from the point it is projected to cross Cemetery Road if it continues to advance. Based on the current rate the flow is traveling, lava could cross the roadway within 12 to 15 hours or between midnight and the early morning hours on Saturday (Hawaii time). The flow’s pace has slowed since Thursday because it has exited the gully and reached an area that is flatter causing the lava to broaden. The flow is expected to continue broadening during the next day or so.

The flow is now about 1.6 km from Highway 130 and and about 1 km from Pahoa Village Road. If the lava crosses Highway 130, as many as 10,000 people could become isolated. The estimate is based on 2010 Census numbers that showed a population of 8,000 in the area.

Work is going on to clear the Chain of Craters Road to provide an alternative route should the highway become blocked. The road is expected to be ready by early December.

Visitors to Hawaii need to keep in mind that the flow is not visible and cannot be accessed from any public areas.

In the same way, access is forbidden to Halema’uma’u crater. The interdiction is fully justified as explosions periodically occur when chunks of the crater wall fall into the lava lake. This happened again last Sunday. The explosion shot lava and ash over the overlook area that is closed to the public.

The video was captured by the HVO camera used to monitor volcanic activity at the site:

https://www.youtube.com/watch?v=VH3wXTljLas&feature=player_detailpage

Sources : HVO, Civil Defence and local press.

20:30: In its latest bulletin broadcast at 8 o’clock (local time) on the Hawaiian radio, Civil Defence indicates that the June 27th lava flow reached Apa’a Street at 3:50 on Saturday morning, after travelling about 270 meters since the day before. Lava continues to move forward in a NE direction at a rate of about ten metres per hour. Civil Defence will now ensure that all residents of Pahoa whose homes are downslope of the village are aware of the danger of the lava flow. Those whose homes are on the likely path of lava should be ready to evacuate in the next 3-5 days.

Pahoa-blog

Carte (mise à jour le 24 octobre) montrant la coulée du 27 juin. (Source: USGS / HVO)

Carte de meilleure résolution avec ce lien : http://hvo.wr.usgs.gov/maps/uploads/image-166.jpg

Pahoa-blog

Vue aérienne de la coulée du 27 juin à proximité immédiate de Pahoa le vendredi 24 octobre  (Crédit photo: Protection Civile)

Pahoa-blog

Vue aérienne de la coulée du 27 juin au niveau de Apa’a Road à Pahoa le samedi 25 octobre  (Crédit photo: USGS)

Evacuations en Colombie // Evacuations in Colombia

drapeau francaisLes autorités du sud-ouest de la Colombie ont ordonné l’évacuation d’environ 12000 personnes vivant à proximité des volcans Chiles et Cerro Negro de Mayasquer sur la frontière avec l’Equateur car les volcanologues craignent que l’activité sismique enregistrée ces derniers temps débouche sur une éruption.
Mardi dernier, le Geological Service colombien avait fait passer le niveau d’alerte des deux volcans de Jaune à Orange (voir ma note du 21 octobre). 48 heures plus tard, le service national de gestion des catastrophes a décidé d’évacuer plus de 3500 familles appartenant aux réserves indigènes de Chiles, Panam et Mayasquer.
Le gouverneur de l’État de Nariño a déclaré l’état d’urgence dans la région afin de faciliter les opérations de secours et la fourniture de soins en cas d’activité sismique ou volcanique plus intense.

Source : Inside Colombia.

———————————————–

drapeau anglaisAuthorities in southwest Colombia ordered the evacuation of around 12,000 people living near the Chiles and Cerro Negro de Mayasquer volcanoes on the border with Ecuador, amid fears that recent seismic activity may result in an eruption.

On Tuesday, Colombia’s Geological Service had changed the alert level of two volcanoes from yellow to orange (see my note of October 21st). 48 hours later, it was followed up by the National Disaster Risk Management Unit’s decision to evacuate more than 3,500 families belonging to indigenous reserves of Chiles, Panam and Mayasquer.

The governor of Narino state declared state of emergency in the area in order to facilitate rescue missions and provision of care in case of more intense seismic or volcanic activity.

Source : Inside Colombia.

Cerro-negro

Vue du Cerro Negro de Mayasquer  (Crédit photo:  GVN)