Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Nouvelles photos de l’éruption // New photos of the eruption

Christian Holveck – que je remercie chaleureusement – vient de me faire parvenir une nouvelle série de photos de l’éruption prises le 17 septembre en début de matinée. L’éruption se poursuit tranquillement. Le tremor se maintient à un niveau stable et bas. Comme lors de l’éruption précédente, un cône est en train de s’édifier autour des 2 ou 3 bouches actives d’où s’échappe une belle coulée qui n’a toutefois rien à voir par son ampleur avec celle émise par le Kilauea à Hawaii pendant la dernière éruption. L’avantage avec le Piton de la Fournaise, c’est que l’éruption n’est pas interdite ; on peut l’admirer depuis le Piton de Bert.

Sauf changement majeur, je ne diffuserai pas de bulletin d’activité dans les prochains jours.

——————————————–

Christian Holveck – whom I warmly thank – has just sent me a new series of photos of the eruption taken on September 17th in the early morning. The eruption continues without any significant change. The tremor keeps a stable and low level. As during the previous eruption, a cone is being built around the 2 or 3 active vents that emit a nice lava flow whose size has nothing to do with that emitted by Kilauea in Hawaii during the last eruption. The advantage with Piton de la Fournaise is that the eruption is not prohibited; one can watch it from Piton de Bert.
Unless there is a major change, I will not edit other activity bulletins in the coming days.

Photos: Christian Holveck

Publicités

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Dernières nouvelles / Latest news

L’éruption se poursuit mais les images des webcams montrent qu’elle baisse lentement mais sûrement d’intensité. Le tremor se maintient à un niveau stable et faible. Il y a toujours une belle fontaine, mais la lave jaillit moins haut que la veille. Le débit de surface était compris entre 2.5 et 5 m3/s en début de journée le 17 septembre 2018. L’écoulement de la lave s’opère majoritairement sur le chenal le plus au sud.

Source : OVPF.

Même si l’éruption est d’intensité relativement modérée, elle aura permis de faire de belles, voire de très belle photos. Beaucoup ressemblent à celles réalisées au cours de l’épisode éruptif précédent. Il est bon de rappeler aux photographes disposant de smartphones ou de boîtiers reflex dotés de petits capteurs que les prises de vues de nuit sont fortement déconseillées. Les images sont systématiquement surexposées avec des laves blanches du plus mauvais  effet. En revanche, les photos réalisées à l’aube et au crépuscule sont souvent superbes.

——————————————-

The eruption continues but the webcam iamges show that its intensity is slowly but surely decreasing. The tremor remains at a stable and low level. There is still a nice fountain, but lava gushes less high than the day before. The lava output was between 2.5 and 5 cubic metres per second early on September 17th, 2018. Most of the lava flow is contained within the southernmost channel.
Source: OVPF.
Even if the eruption has a relatively moderate intensity, it allows to make nice and even very nice photos. Many resemble those made during the previous eruptive episode. It is good to remind photographers with smartphones or small frame cameras that night shots should be avoided. The images are systematically overexposed with white lavas of the worst effect. On the other hand, the photos taken at dawn and dusk are often superb.

Même si la cadrage de la webcam n’est pas parfait, on se rend compte que la fontaine de lave perd régulièrement de son intensité.

Eruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) [suite]

L’éruption qui a débuté le 15 septembre se poursuit ce matin, dimanche 16 septembre 2018. Le tremor volcanique se maintient à un niveau stable, voire faible depuis 18 heures samedi soir. Des fontaines de lave continuent à jaillir de la bouche principale mais elles sont visiblement moins intenses que la veille. Le débit de lave est inférieur à 10 m3/s.

Source : OVPF

Faut-il acheter un billet d’avion en métropole pour aller voir l’éruption dans l’Océan Indien. Personnellement, je ne prendrais pas ce risque…

——————————————-

The eruption that started on September 15th continues this morning, Sunday (not Saturday as written by OVPF!) September 16th. The tremor has remained stable or low since 18:00 on Saturday evening. Lava fountains continue to gush from the main vent, but they are noticeably less intense than the day before. The lava output is less than 10 cubic metres per second.
Source: OVPF
Is it advisable to buy a plane ticket in continental France to go and see the eruption in the Indian Ocean. Personally, I would not take that risk …

Le tremor hier soir vers 18 heures (Source: OVPF)

Veniaminof (Iles Aléoutiennes / Alaska)

Cela fait plusieurs jours que le Veniaminof connaît un épisode éruptif, avec une coulée de lave à l’intérieur de la caldeira sommitale occupée par la glace. Aucune émission de cendre significative n’a été observée. L’activité sismique est intense ; on observe de l’incandescence pendant la nuit sur les images de la webcam et des températures de surface élevées sur les images thermiques proposées par les satellites. En raison de l’activité actuelle, la couleur de l’alerte aérienne a été élevée à Orange.
Source: Alaska Volcano Observatory.

———————————————-

Veniaminof volcano has been erupting during the past few days, feeding a lava flow confined to the ice-filled summit caldera. No significant ash emissions were observed. Elevated seismic activity, nighttime incandescence in webcam images, and elevated surface temperatures in thermal satellite data continue to be recorded. Due to the current activity, the aviation colour code has been raised to Orange.
Source: Alaska Volcano Observatory.

Au coeur des Aléoutiennes, les éruptions du Veniaminof peuvent perturber le trafic aérien entre les Etats Unis et l’Asie

Vue de la caldeira sommitale du Veniaminof

(Source: AVO)

 

Kilauea (Hawaii): Simple feu de paille ou reprise de l’éruption? // A simple flash in the pan, or a new start of the eruption?

Selon le dernier bulletin du HVO publié le dimanche 2 septembre 2018, de l’incandescence a de nouveau été observée le 1er septembre dans l’après-midi au fond de la Fracture n°8 et cette activité s’est poursuivie jusqu’en début de soirée. Cependant, dans la matinée du 2 septembre, il a été signalé que le cône ne présentait plus d’activité, sans émission visible de gaz.
La sismicité reste faible et la déformation du sol est négligeable au sommet du Kilauea. Les émissions de SO2 au sommet, dans la zone du Pu’uO’o et dans la Lower East Rift Zone sont infimes et souvent trop faibles pour être mesurés.
Comme je l’ai écrit précédemment, la lave que l’on voit occasionnellement dans Fracture n°8 est probablement de la lave résiduelle de l’ancienne éruption, plutôt que de la lave annonçant une reprise de l’éruption, comme le suggèrent les géologues du HVO. Tant que la sismicité et la déformation du sol seront négligeables, un tel événement semble fortement improbable.
Source: HVO.

—————————————–

According to HVO’s latest updaate released on Sunday, September 2nd, 2018, some incandescence was again observed in the fissure 8 cone on Sunday afternoon, an this activity extended into early evening. However, in the morningnof September 3rd, there were reports thatt the fissure 8 cone was quiet, with no visible fume.
Seismicity remains low and ground deformation is negligible at the summit of Kilauea. SO2 emission rates at the summit, Pu’uO’o, and Lower East Rift Zone are drastically reduced and often too low to measure.
As I put it before, the lava that is occasionally seen in Fissure is probably some residual lava from the eruption, rather than lava heralding a reprieve of the eruption, as suggested by HVO geologists. As long as seismicity and ground deformation are negligible, such an event seems highly unlikely.
Source: HVO.

Le fond de la Fracture n° 8 le 1er septembre 2018 (Crédit photo: USGS / HVO)

Sierra Negra (Galapagos / Equateur): Fin de l’éruption // Sierra Negra (Galapagos / Ecuador): End of the eruption

Selon l’Instituto Geofisico (IG), l’éruption du Sierra Negra, qui a débuté le 26 juin 2018 sur l’île Isabela aux Galapagos, s’est achevée après un épisode de 58 jours d’activité.
L’éruption a eu lieu le long de cinq fractures situées sur les flancs nord et nord-ouest du volcan, avec des coulées de lave qui ont couvert une superficie totale de 30,6 kilomètres carrés. Les coulées ont atteint la mer le 6 juillet et ont modifié le littoral de l’île, augmentant sa superficie de 1,5 kilomètre carré.
L’IG indique qu’un nouvel épisode d’activité pourrait se reproduire dans le futur, comme cela est déjà arrivé lors de précédentes éruptions des volcans des Galapagos. Il y a également la possibilité d’assister à une période de calme et de reprise de l’éruption, prévision semblable à celle proposée par le HVO pour le Kilauea à Hawaii.
Source: Instituto Geofisico.

———————————————-

According to the Instituto Geofisico (IG), the eruption of the Sierra Negra volcano, which started on June 26th, 2018 on Isabela Island in the Galapagos, has come to an end, after an episode of 58 days of activity.

The eruption occurred along five fissures located on the north and northwest flanks of the volcano, with lava flows that covered a total area of ​​30.6 square kilometres. The lava flows reached the sea on July 6th and modified the coastline of the island, increasing the territory by 1.5 square kilometres.

IG indicates that a new episode of activity might occur again in the futuren as already happened in previous eruptions in the Galápagos volcanoes. It is also considering the possibility of a period of calm and restarting the eruption, a prediction similar to the one made by HVO for Kilauea volcano in Hawaii.

Source: Instituto Geofisico.

Eruption du Sierra Negra en 2005 (Crédit photo: NASA)

Kilauea (Hawaii): Fin de l’éruption ? // End of the eruption ?

À en juger par le ton des derniers bulletins du HVO, il semble que les scientifiques américains soient à la fois perplexes et déçus par la situation sur le Kilauea. Ils s’attendaient à une éruption longue, qui pourrait durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois, et ils se trouvent confrontés à un événement qui s’achève relativement rapidement. Il est clair qu’ils ont mal apprécié la situation. Même les Américains peuvent se tromper!
Les dernières observations montrent que l’activité éruptive a cessé sur le volcan. On n’observe plus d’incandescence à l’intérieur du cône de la Fracture n° 8, et plus aucune lave ne pénètre dans l’océan. Des quantités négligeables de gaz, principalement de la vapeur, sortent de la paroi nord du cône de la Fracture n° 8 et de certains secteurs de la Lower East Rift Zone (LERZ). Les parois intérieures du cône et du chenal de lave ont tendance à s’affaisser. Le cône mesure une cinquantaine de mètres de hauteur. .
Le sommet de Kilauea est calme, sans effondrement, depuis le 2 août 2018. La sismicité reste faible et la déformation du sol est négligeable. Les émissions de SO2 au sommet et le long de la LERZ ont considérablement diminué et sont souvent trop faibles pour pouvoir être mesurées. .
A mes yeux, la fin de l’éruption n’est pas une surprise. Comme je l’ai fait remarquer à plusieurs reprises, son déclin a été très progressif : 1) réduction puis fin des fontaines de lave dans la Fracture n° 8 ; 2) diminution du débit de lave dans le chenal vers la mer ; 3) ralentissement de l’affaissement de la caldeira sommitale;  4) réduction de l’entrée de lave dans l’océan, puis 5) fin complète de l’éruption.

———————————————-

Judging from the tone of the latest HVO bulletins, it seems US scientists are both puzzled and disappointed with the situation on Kilauea Volcano. They had expected an eruption that might last more weeks or months and that is rapidly coming to an end. It is clear they were mistaken in their diagnosis. Even the Americans can be wrong!

The latest observations show that activity has stopped on the volcano. No more incandescence is visible in the Fissure 8 cone, and no more lava is entering the ocean. Minor amounts of gases, primarily steam, are rising from the north wall of the Fissure 8 cinder cone and from areas along the Lower East Rift Zone. The interior walls of the cone and lava channel are slumping downward and inward. The cinder cone is about 50 metres high.  .

The summit of Kilauea has remained quiet, with no collapse events since August 2nd, 2018. Seismicity remains low and ground deformation is negligible. SO2 emissions at both the summit and LERZ are drastically reduced and often too low to be measured. .

The end of the eruption is no surprise to me. As I have written it several times, the decline of the eruption was very progressive with 1) the reduction and the end of lava fountains in Fissure 8, then 2) the decrease in lava output in the lava channel to the ocean, together with 3) the slowing of the slumping of the summit caldera;  then 4) the reduction of the lava entry; then 5) the complete end of the eruption.

Plus aucun signe d’activité au fond de la Fracture n°8 (Crédit photo: USGS / HVO)