Quelques nouvelles de La Palma (Iles Canaries) // Some news of La Palma (Canary Islands)

16h30 heures : Après avoir donné la priorité au Semeru (Indonésie) où le bilan s’alourdit, malheureusement, retour à La Palma pour quelques nouvelles de l’éruption du Cumbre Vieja.

Le gouvernement espagnol a approuvé une aide de 2,5 millions d’euros à l’attention des scientifiques qui travaillent sur l’île pour évaluer les effets de l’éruption.

S’agissant de l’éruption proprement dite, l’IGN a localisé sur l’île aux premières heures du 7 décembre une quinzaine de petits séismes avec une magnitude maximale de M 3,4, à 13 kilomètres de profondeur sous la commune de Fuencaliente. Sur le nombre, huit ont été localisés à Fuencaliente et six à Mazo, à des profondeurs variant entre 10 et 31 kilomètres.

De son côté, le Département de la sécurité nationale (DSN) explique que la lave se concentre sur la coulée la plus au sud, ainsi que dans la zone centrale et aussi dans le delta de lave, tandis que la zone nord ne montre pratiquement aucun changement.

—————————————–

4:30 pm : After giving priority to Semeru (Indonesia) where the death toll is unfortunately increasing, back to La Palma for some news of the Cumbre Vieja eruption.
The Spanish government has approved aid of 2.5 million euros for the scientists working on the island to assess the effects of the eruption.
Regarding the eruption itself, IGN located about fifteen small earthquakes on the island with a maximum magnitude of M 3.4, 13 kilometers deep under the municipality of Fuencaliente. . Of the number, eight events were located in Fuencaliente and six in Mazo, at depths varying between 10 and 31 kilometers.
For its part, the Department of National Security (DSN) explains that the lava concentrates on the southernmost flow, as well as in the central zone and also in the lava delta, while the northern zone shows hardly any change.

Hawaii : peu de lave et renforcement des conditions d’entrée aux Etats Unis // Little lava and strengthening of entry conditions to the United States

9 heures : Si vous aviez envie d’aller à Hawaii pendant les prochaines vacances de Noël pour admirer la lave du Kilauea, vous risquez d’être déçu. Depuis quelques jours, la source de l’éruption dans le cratère de l’Halema’uma’u montrait des signes de faiblesses et le HVO indique qu’elle vient de s’éteindre. Il se pourrait donc que l’éruption soit en phase terminale. Le cratère est invisible en ce moment car il fait un temps exécrable à Hawaii. Il va être intéressant de voir si cet arrêt de l’éruption est provisoire et lié à une forte baisse de la pression atmosphérique (elle a chuté de 1016 hPa à 1005 hPa à Hilo) , ou s’il est définitif.

Ce matin (9 heures heure française), la webcam thermique semble montrer un petit épanchement de lave dans le cratère. Il faut attendre les prochaines heures pour avoir confirmation de ce regain d’activité.

S’agissant du voyage à Hawaii, les choses se compliquent. Moins d’un mois après l’ouverture des frontières, les conditions pour se rendre aux Etats-Unis sont en train de se durcir. Tous les voyageurs étrangers entrant sur le territoire américain doivent désormais présenter un test négatif datant de moins de 24 heures avant l’embarquement. Ce document s’ajoute au certificat de vaccination obligatoire pour se rendre actuellement aux Etats-Unis.

°°°°°°°°°°

13 heures : Les images de certaines webcams confirment le retour de la lave sur le plancher du cratère de l’Halema’uma’u, même si on ne peut pas parler de lac de lave. Il se pourrait donc que les conditions météorologiques de ces derniers jours et la baisse significative de pression atmosphérique aient eu un effet sur le comportement de la lave du Kilauea.

———————————————

9:00 am : If you fancid going to Hawaii during the next Christmas vacation to admire lava on Kilauea Volcano, you might be disappointed. For several days, the source of the eruption in Halema’uma’u crater had shown signs of weakness and HVO indicates it has just died out.  It could mean that the eruption is about to come to an end. The crater is invisible at the moment because the very poor weather conditions in Hawaii. It will be interesting to see if this pause of the eruption is temporary and linked to a sharp drop in atmospheric pressure (it dropped from 1016 hPa to 1005 hPa at Hilo), or if it is final.

This morning (9:00 am French time), the thermal webcam seems to show a small lava effusion in the crater. We need to wait the next few hours to have confirmation of this uptick in activity.

When it comes to the trip to Hawaii, things get complicated. Less than a month after the opening of the borders, conditions for traveling to the United States are tightening. All foreign travelers entering the United States must now present a negative test dated less than 24 hours before boarding. This document is in addition to the compulsory vaccination certificate to travel to the United States.

°°°°°°°°°°

1:00 :  p.m : The images of some webcams confirm that lava is back on the floor of Halema’uma’u crater, even if there is no lava lake yet. Thus, the weather conditions of the past few days and the significant drop in atmospheric pressure may have had an effect on the behaviour of the Kilauea lava.

6 décembre 2021 : « Black is black! » Plus de lave dans le cratère de l’Halema’uma’u (capture écran webcam)

7 décembre 2021 : La caméra thermique semble montrer un timide retour de la lave sur le plancher du cratère

Confirmation un peu plus tard par l’une des webcams (capture écran)

Eruption du Semeru (Indonésie): le bilan s’alourdit // Semeru eruption : the death toll increases

11 heures : Le bilan de l’éruption du Semeru s’alourdit; il est passé à 34 morts le 7 décembre 2021, selon l’agence nationale de gestion des catastrophes. 34 personnes sont mortes et 17 autres sont portées disparues. Près de 3 700 personnes ont été évacuées de la zone affectée par les coulées pyroclastiques.
L’opération de sauvetage est à la fois difficile et dangereuse. Il y a eu encore trois petites éruptions le 7 décembre, avec des panaches de cendres d’une hauteur d’environ un kilomètre. La tâche des sauveteurs est rendue plus difficile par l’instabilité des cendres volcaniques qui sont froides en surface mais encore très chaudes en profondeur.
Le gouvernement indonésien envisage de reloger les populations vivant dans des zones jugées dangereuses. Cela signifie qu’environ 2 000 maisons sont concernées.
Source : Médias d’information indonésiens.

—————————————–

11:00 am : The death toll of the Mt Semeru eruption rose to 34 on December 7th, according to the national disaster agency. 34 people died and 17 are missing. Almost 3,700 persons have been evacuated from the affected area.

The rescue operation is both difficult and dangerous.There were three small eruptions on December 7th each spewing ash around a kilometre into the sky. The task for rescuers was made more difficult by the instability of the volcanic debris which are cold outside but still very hot inside.

The Indonesuian governement is thinking of relocating the opeople living in areas believed to be dangerous. This means around 2,000 houses are concerned.

Source: Indonesian news media.

Photo: C. Grandpey

Grimsvötn (Islande) : pas d’éruption en vue pour le moment // No eruption in the short term

Le 6 décembre 2021, le Met Office islandais a fait passer la couleur de l’alerte aérienne du Grimsvötn du Jaune à l’Orange. Le but des codes de couleurs est d’informer le secteur aéronautique de la situation sur un volcan. La couleur Orange signifie que « le volcan présente des signes d’activité avec un fort risque d’éruption », ou qu' »une éruption volcanique est en cours sans émission de cendres ou avec une faible émission de cendres ». En Islande, le Grímsvötn est actuellement le seul volcan en couleur Orange. L’Askja et le Fagradalsfjall sont en Jaune. Tous les autres volcans sont en Vert.
Il faut garder à l’esprit que lla couleur d’alerte aérienne Orange n’est qu’une mesure de prévention et n’indique pas qu’une éruption est sur le point de se produire. L’IMO a précisé qu’il n’y a actuellement aucune activité sismique annonçant une éruption à court terme. Cependant, le volcan doit être étroitement surveillé. En effet, une éruption du Grímsvötn a parfois suivi une crue glaciaire.
De manière assez logique, le tracé du tremor a montré une ascension régulière correspondant à l’augmentation du débit de la rivière Gígjukvísl. La crue a culminé le 5 décembre au matin. Ensuite, le tremor et le débit de l’eau de fonte ont commencé à diminuer. La sismicité est actuellement faible dans la région du Grimsvötn.

———————————————-

On December 6th, 2021, the Icelandic Met Office changed Grimsvötn’s aviation color code from Yellow to Orange. The aim of the color codes is to inform the aviation sector about a volcano’s status. The Orange color code means that « the volcano is exhibiting heightened unrest with increased likelihood of eruption », or that « a volcanic eruption is underway with no or minor ash emission. » In Iceland, Grímsvötn is currently the only volcano with an Orange color code. Askja and Fagradalsfjall are Yellow. All the the other volcanoes are marked Green.

One should keep in mind that the Orange color code is only a prevention measure and not an indication that an eruption is about to occur. IMO has specified that there is currently no seismic activity announcing an eruption in the short term. However, the volcano needs to be closely monitored. Indeed, a volcanic eruption in Grímsvötn has sometimes followed a glacial outburst flood.

In a fairly logical way, the tremor curve showed a regular rise corresponding to the increasing output of the Gígjukvísl river. The flood peaked on December 5th in the morning. Then, both tremor and meltwater output started decreasing. Seismicity is currently low in the Grimsvötn area.

Source : IMO