Vers la fin de l’éruption du Mauna Loa (Hawaii) // The Mauna Loa eruption is coming to an end

L’éruption continue timidement sur la Fracture n°3 de la zone de rift nord-est du Mauna Loa. Les coulées de lave et les émissions de gaz volcaniques se sont considérablement réduites. La plupart de la lave reste à l’intérieur de la bouche où elle forme un petit lac. Les coulées de lave qui étaient encore actives jusqu’à environ 2,4 km de la bouche éruptive se sont arrêtées et ne menacent plus la Saddle Road.
Selon le HVO, « l’éruption ne reprendra pas de manière intense si l’on se réfère au comportement éruptif passé du volcan et le comportement actuel laisse supposer que l’éruption va bientôt se terminer. Cependant, une tendance inflationniste du sommet du Mauna Loa accompagne la diminution de l’activité et il se pourrait que l’éruption continue faiblement. »
Le niveau d’alerte volcanique a été abaissé de WARNING (Danger) à WATCH (Vigilance). La couleur de l’alerte aérienne restera à ORANGE tant que l’activité éruptive persistera, avec la possibilité d’émissions de cendres volcaniques. (voir mon article sur les différents niveaux d’alerte.)
Source : HVO.

——————————————-

The eruption from fissure 3 on the Northeast Rift Zone of Mauna Loa continues but with greatly reduced lava output and volcanic gas emissions.  Most lava is confined to the vent in a small pond. The short lava flows that were still active about 2.4 km from the vent have stalled and no longer threaten the Saddle Road.

According to HVO, « high eruption rates will not resume based on past eruptive behavior and current behavior suggests that the eruption may end soon. However, an inflationary trend of Mauna Loa’s summit is accompanying the decreased activity and there is a small possibility that the eruption could continue at very low eruptive rates. »

The volcano alert level has been lowered from WARNING to WATCH. The aviation color code will remain at ORANGE as long as eruptive activity persists, with the possibility of volcanic ash emissions. (see my post about the different alert levels.)

Source: HVO.

Peu d’activité dans la Fracture n°3 (capture écran webcam)

Le Villarrica (Chili) reste en alerte Jaune // Yellow alert is kept at Villarrica (Chile)

Comme je l’ai écrit dans une note précédente, le niveau d’alerte du Villarrica (Chili) est actuellement Jaune. Une zone de danger a été mise en place avec un rayon de 500 mètres autour du cratère. Le SERNAGEOMIN a expliqué qu’il n’y a pas de risque imminent d’éruption mais que la situation pourrait changer dans les prochains jours. De petites explosions pourraient encore être observées à l’intérieur du cratère, avec toutefois un impact limité à la zone proche du volcan.
L’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (OVDAS) surveille le volcan en permanence pour tenir la population informée par les canaux officiels. Les habitants proches du Villarrica sont invités à s’en tenir aux informations diffusées par les autorités et à ne pas prêter attention aux rumeurs et aux fausses informations. .
Les géologues argentins sont également en alerte. Bien que le volcan se trouve entièrement sur le territoire chilien, les cendres émises lors d’une éruption pourraient atteindre des régions de l’autre côté des Andes.
L’Office national des catastrophes du Ministère de l’Intérieur (Onemi) a déclaré qu’il fallait se préparer à toute éventualité afin de « réduire la vulnérabilité des personnes qui vivent dans le secteur ».
La surveillance du Villarrica est disponible en ligne sur le site https://bit.ly/3VomY3V.
Voici une vidéo montrant l’intérieur du cratère de Villarrica à cette adresse :
https://youtu.be/W8XFrxLNewk

———————————————-

As I put it in a previous post, the alert level for Villarrica (Chile) is currently Yellow. A danger zone has been set up with a radius of 500 meters around the crater. SERNAGEOMIN has explained that there is no imminent risk of an eruption but the situation might change in the coming days and small explosions may continue inside the crater, with an impact restricted to the area near the volcano.

The Volcanological Observatory of the Southern Andes (OVDAS) is monitoring the volcano at all times to keep the population updated through official channels. Residents close to Villarrica are invited to stick to the information released by the authorities and not pay attention to rumours and fake news. .

Geologists in Argentina are also on alert. Although the volcano is fully in Chilean territory, the ashes it might emit may travel through the air and hit areas on the other side of the Andes.

The National Emergency Office of the Ministry of the Interior (Onemi) said it was necessary to be prepared for whatever comes in order to “reduce the vulnerability of the people who live in the sector.”

The monitoring of the Villarrica volcano is available online at https://bit.ly/3VomY3V.

Here is a video showing the inside of the Villarrica crater :

https://youtu.be/W8XFrxLNewk

Sismicité sur le Villarrica (Source: SERNAGEOMIN)

Hausse d’activité du Takawangha (Aléoutiennes / Alaska) // Increased activity at Takawangha (Aleutians / Alaska)

Situé à l’extrémité ouest des îles Andreanof dans les Aléoutiennes, le Takawangha est un jeune volcan avec une caldeira remplie de glace. Il se trouve dans une dépression entre le volcan Tanaga à l’ouest et des volcans plus anciens et profondément érodés à l’est. Le volcan a une lave basaltique à basaltique-andésite et son sommet est en grande partie recouvert de glace, à l’exception de cinq cratères holocènes qui, au cours des derniers milliers d’années, ont produit des éruptions explosives et des coulées de lave qui ont atteint les flancs inférieurs. Aucune éruption historique n’est connue, bien que la datation au Carbone 14 indique que des éruptions explosives se sont produites au cours des derniers siècles.
L’AVO indique que la sismicité à proximité du Takawangha a augmenté au cours des derniers jours et s’est intensifiée au cours des dernières 24 heures. Les séismes les plus importants ont des magnitudes comprises entre M 2,0 et M 3,0, avec des hypocentres à des profondeurs d’environ 3 à 6 km sous le niveau de la mer. Cette activité peut être due au mouvement du magma sous le volcan. Aucune activité éruptive n’a été détectée dans les données satellitaires ou autres données de surveillance. En raison de cette hausse de l’activité, l’AVO a relevé la couleur de l’alerte aérienne au JAUNE et le niveau d’alerte volcanique à ‘Advisory’ (surveillance conseillée).
Source : AVO, Smithsonian Institution.

———————————————

Located at the western tip of the Andreanof Islands in the Aleutians, Takawangha is a youthful volcano with an ice-filled caldera. It lies across a saddle from historically active Tanaga volcano to the west; older, deeply eroded volcanoes lie adjacent to the east. The summit of the basaltic to basaltic-andesite volcano is largely ice covered, with the exception of five Holocene craters that during the last few thousand years produced explosive eruptions and lava flows that reached the lower flanks. No historical eruptions are known, although radiocarbon dating indicates explosive eruptions have occurred within the past several hundred years.
The Alaska Volcano Observatory indicates that the umber of small earthquakes detected near Takawangha has increased over the past few days and has intensified over the past 24 hours. The earthquakes, the largest, with magnitudes between M 2.0 and M 3.0, have hypocenters at depths of about 3 to 6 km below sea level. This activity may be due to the movement of magma beneath the volcano. No eruptive activity has been detected in satellite or other monitoring data. Because of this increase in activity, AVO has raised the Aviation Color Code to YELLOW and Alert Level to ADVISORY.

Source: AVO, Smithsonian Institution.

Flanc Est du Takawangha (Crédit photo: AVO)

Hausse du niveau d’alerte du Mayon (Philippines) // Mayon Volcano’s alert level (Philippines) has just been raised

Le niveau d’alerte du Mayon (Philippines) a été relevé de 1 à 2 le 7 octobre 2022. Depuis que ce niveau d’alerte est passé de 0 à 1 le 21 août, les paramètres indiquant une activité volcanique sont restés généralement stables, sans rien révéler de particulier. Cependant, dans le même temps, la surveillance visuelle et par caméra du cratère sommital révélait une croissance continue de son dôme de lave.
Le 4 octobre 2022, le PHIVOLCS a remarqué que le dôme de lave avait augmenté de volume d’environ 48 000 m3 depuis le 20 août 2022.
L’inspection visuelle du sommet lors d’un survol le 7 octobre a confirmé la présence de lave fraîchement extrudée à la base du dôme de lave sommital.
Les données de déformation du sol à court terme par rapport à août 2022 montrent une déflation de l’édifice volcanique de l’est au sud-est, et une légère inflation sur les flancs ouest à sud-ouest.
Les paramètres de déformation du sol à plus long terme montrent que le Mayon connaît une légère phase d’inflation depuis 2020, en particulier au nord-ouest et au sud-est.
Les émissions de SO2 le 1er octobre 2022 atteignaient en moyenne 391 tonnes par jour, en dessous, don en dessous du niveau de base de référence
La récente hausse du niveau d’alerte signifie qu’il y a actuellement une hausse de l’activité volcanique causée par des processus magmatiques peu profonds qui pourraient éventuellement conduire à des éruptions phréatiques ou même précéder une éruption de plus grande ampleur. Il est fortement conseillé au public d’être vigilant et de s’abstenir de pénétrer dans la zone de danger permanent (PDZ) d’un rayon de 6 km.
Source : PHIVOLCS.

————————————————

The alert level for Mayon (Philippines) was raised from 1 to 2 on October 7th, 2022. Since the alert level was raised from 0 to 1 on August 21st, parameters showing volcanic activity have been generally unremarkable. However, visual and camera monitoring of the summit crater revealed a continued growth of its lava dome.

As of October 4th, 2022, the lava dome has increased in volume by approximately 48 000 m3 since August 20th, 2022.

Visual inspection of the summit during an aerial survey on October 7th confirmed the presence of freshly extruded lava at the base of the summit lava dome.

Short-term ground deformation data relative to August 2022 showed deflation on the eastern to southeastern Mayon edifice, and only slight inflation on the general western to southwestern flanks.

Longer-term ground deformation parameters show that Mayon has been slightly inflating since 2020, especially on the northwest and southeast.

SO2 emissions on October 1st, 2022, averaged 391 t/d, below background levels.

The recent raising of the alert level means that there is current unrest driven by shallow magmatic processes that could eventually lead to phreatic eruptions or even precede hazardous magmatic eruption. The public is strongly advised to be vigilant and desist from entering the 6 km radius Permanent Danger Zone (PDZ).

Source: PHIVOLCS.

Le superbe cône du Mayon cache un redoutable tueur (Crédit photo: Wikipedia)