Mt Agung (Bali / Indonésie): Enfin des informations intéressantes // Interesting information, at last

Cela fait maintenant plus d’un mois que l’Agung est en niveau d’alerte maximum et aucune éruption n’a eu lieu. Comme je l’écrivais précédemment, la sismicité a considérablement diminué depuis le 20 octobre 2017. Malgré ce déclin, le volcan est maintenu au niveau d’alerte 4 (AWAS).
Les volcanologues ont décidé de ne pas changer le niveau d’alerte en se référant à l’analyse de différents paramètres comme l’activité sismique, la déformation de l’édifice volcanique, l’activité géochimique et l’imagerie satellitaire. En outre, l’observation d’éruptions passées ailleurs en Indonésie ne les incite guère à réduire le niveau d’alerte de l’’Agung. Par exemple, le Merapi est entré en éruption en 2006 à un moment où l’activité sismique était faible. De la même façon, le Sinabung a piqué une crise en 2013 après que son niveau d’alerte ait été réduit à 3.
De plus, l’observation visuelle de l’Agung a révélé des changements structurels significatifs, comme l’élargissement des fractures à l’intérieur du cratère. Des nuages ​​de vapeur de 100 à 500 mètres de hauteur ont été observés, ainsi que l’apparition de nouvelles zones chaudes dans les parties nord-est et centrale du cratère.
L’imagerie satellitaire montre en outre que de l’eau sort du cratère, ce qui laisse supposer une perturbation hydrologique profonde à l’intérieur de l’Agung, en raison du mouvement du magma. Les relevés GPS ont montré que l’Agung a connu une phase d’inflation volcanique, avec un gonflement de six centimètres entre septembre et octobre 2017. Toutefois, aucune augmentation significative des émissions de SO2 n’a été observée à 12 km et 3,5 km du sommet du volcan.

Tant que l’Agung restera en niveau d’alerte maximum, les dizaines de milliers de personnes qui ont fui leur domicile à l’intérieur de la zone de danger de 12 kilomètres devront rester en sécurité dans les centres d’hébergement provisoires.

Source: journaux indonésiens.

————————————-

Mount Agung has been on the highest alert level for just over a month. As I put it before, seismicity has been significantly declining since October 20th 2017. Despite this decrease, the volcano remains a level 4 (AWAS).

Volcanologists are not changing the alert level, based on a comprehensive analysis of various parameters, including seismic activity, deformation, geochemical activity, and satellite imagery. Besides, the observation of past eruptions elsewhere in Indonesia has made them hesitant to downgrade Agung. For instance, Mount Merapi erupted in 2006 after seismic activity had been low, while Mount Sinabung erupted in 2013 after its alert level was reduced to level 3.

Moreover, visual observation has shown significant structural change at Agung, including cracks at the crater. White steam clouds going up into the sky, 100 to 500 metres high, have bee observed, along with the formation of new hot areas on the northeastern and central part of Agung’s crater surface.

Satellite imagery additionally showed water coming out from the crater, suggesting a hydrologic disturbance deep inside Agung, due to the movement of magma. GPS readings showed Agung experienced volcanic inflation at its peak, with an increase of as much as six centimetres, from September to October 2017. However, no significant increase of SO2 emissions has been observed at 12 km and 3.5 km from the summit of the volcano.

As long as Agung remains on the highest alert level, tens of thousands of evacuees who fled their homes from inside the 12-kilometre danger zone must live as refugees.

Source: Indonesian newspapers.

Evolution de l’activité sismique sur l’Agung (Source: VSI)

Publicités

Ambae (Vanuatu): Prolongation des évacuations // Extension of the evacuations

Comme je l’ai écrit dans une note précédente, le volcan Manaro Voui à Ambae s’est calmé. Le 6 octobre, le niveau d’alerte a été abaissé de quatre à trois. La coulée de lave s’est arrêtée et la sismicité a diminué. Les émissions de cendre produites par les petites explosions ne dépassent pas quelques centaines de mètres. Les éruptions à Ambae durent généralement d’un mois à un mois et demi. Celle-ci a duré un peu plus d’un mois. En conséquence, si le volcan se comporte comme en 1966, en 2005 et en 2016, l’éruption devrait ralentir puis s’arrêter.
Malgré la baisse d’activité et du niveau d’alerte, en dépit de la promesse des autorités il y a quelques jours, l’état d’urgence a été prolongé de deux semaines, jusqu’au 24 octobre 2017. Les quelque 11 000 personnes évacuées vers les camps dans les îles voisines de Santo, Maewo et Pentecôte doivent prendre leur mal en patience dans l’attente d’une décision du gouvernement sur leur retour à Ambae où la cendre volcanique a contaminé l’eau et détruit les cultures.
L’extension de l’état d’urgence signifie que la présence renforcée de la police à Ambae se poursuivra.
Source: Radio New Zealand.

———————————

As I put it in a previous post, Manaro Voui volcano at Ambae has calmed down. On October 6th, the alert level was lowered from level four to level three. The lava flow had stopped and seismic energy has decreased.. Ashfall from the small explosions is only being dispersed a few hundred metres. Eruptions at Ambae usually last from a month to a month and a half. This one has been going a bit over a month, so if it is behaving like in 1966, 2005 and 2016, it is probably slowing down and stopping.

Despite the decrease in activity, the new alert level and the authorities’ promise a few days ago, the state of emergency has been extended for another two weeks, until October 24th, 2017. Eleven thousand people are in camps on Santo, Maewo and Pentecost, awaiting a decision from the government on when they can return to their island where volcanic ash has contaminated waterways and killed crops.

Extending the state of emergency means the enhanced presence of the police on Ambae will continue.

Source: Radio New Zealand.

Carte à risques d’Ambae (Source: Geohazards)

Agung (Bali / Indonésie) : Dernières nouvelles / Latest news

L’Agung est en niveau d’alerte maximal (4 / AWAS) depuis le 22 septembre 2017 et les dernières observations incitent les volcanologues indonésiens à ne rien changer. En effet, la sismicité reste élevée. Au cours de la journée du 8 octobre, on a enregistré 252 séismes d’origine volcanique peu profonds, 487 séismes profonds et 74 événements locaux d’origine tectonique. Les observations visuelles ont permis d’observer un panache de gaz et de vapeur d’une hauteur d’environ 200 mètres au-dessus du cratère. La hauteur maximale de ce panache (1500 mètres environ) a été observée dans la soirée du 7 octobre 2017.

Ces chiffres sont à comparer avec les précédent publiés sur ce blog : Le 30 septembre 2017, le VSI avait enregistré 252 séismes volcaniques superficiels, 542 événements profonds, ainsi que 4 séismes tectoniques locaux.
Le 1er octobre 2017, on enregistrait 100 séismes superficiels, 180 séismes profonds, ainsi que 7 événements tectoniques locaux.

Ces chiffres montrent que l’activité sismique reste élevée et montre des fluctuations. On n’enregistre toutefois pas de hausse soudaine de la sismicité annonciatrice d’une éruption à très court terme.

Source : VSI.

Dernière minute: Le Bureau National de Gestion des Catastrophes (BNPB) vient de prolonger l’état d’urgence pour le Mont Agung jusqu’au 16 octobre 2017.
Selon le BNPB, « l’activité volcanique est stable, mais on s’attend à ce qu’elle augmente. »
L’état d’urgence est entré en vigueur pour la première fois le 22 septembre 2017, date à laquelle le niveau d’alerte est passé à quatre (AWAS), le maximum.

————————————–

Mt Agung’s alert level has been kept at its maximum (4 / AWAS) since 22 September 2017 and the latest observations are inciting Indonesian volcanologists not to change anything. Indeed, seismicity remains elevated. On October 8th, 252 shallow volcanic earthquakes, 487 deep earthquakes and 74 local tectonic events were recorded. Visual observations made it possible to observe a plume of gas and steam rising about 200 metres above the crater. The maximum height of this plume (approximately 1,500 meters) was observed on the evening of 7 October 2017.

These figures should be compared with the previous ones published on this blog: On September 30th, 2017, VSI had recorded 252 shallow volcanic earthquakes, 542 deep events, as well as 4 local tectonic earthquakes.
On October 1st, 2017, there were 100 shallow earthquakes, 180 deep events, and 7 local tectonic earthquakes were recorded.
These figures show that seismic activity remains elevated and shows fluctuations. However, there is no sudden increase in seismicity that heralds a very short-term eruption.

Source: VSI.

Last minute : Indonesia’s National Disaster Mitigation Agency (BNPB) has extended the state of emergency for Mount Agung until October 16th 2017.

According to BNPB, « the volcanic activity has been steady, but we expect it to increase. »

The state of emergency first came into force on Sept. 22 when disaster alert level in the area was raised to level four (AWAS), its highest level.

Sismogramme pour la journée du 9 octobre 2017

Lewotolo (Petites Iles de la Sonde / Indonésie) // Lesser Sunda Islands (Indonesia)

Suite à une augmentation de la sismicité et du dégazage depuis le mois d’août et la fin du mois de septembre 2017, les autorités indonésiennes ont relevé à 2 le niveau d’alerte du volcan Lewotolo le 8 octobre. Ces mêmes autorités ont demandé à la population et aux touristes de respecter une zone de sécurité de 2 km de rayon autour du volcan.

La dernière éruption du Lewotolo a débuté le 2 janvier 2012 et a pris fin 12 jours plus tard. Elle avait un VEI de 1.

Source : VSI.

———————————–

Due to an increase in seismicity and degassing since August and the end of September 2017, Indonesian authorities raised the alert level for Lewotolo volcano to Level 2 (Alert) on October 8th. Authorities have warned people living near the volcano and tourists not to climb the volcano.around which a 2-km exclusion zone has been recommended.

The last eruption of this volcano started on January 2, 2012 and ended 12 days later. It had Volcanic Explosivity Index (VEI) of 1.

Source: VSI.

Ambae (Vanuatu): Baisse du niveau d’alerte // The alert level has just been lowered

Selon le dernier bulletin du Vanuatu Meteorology & Geohazards Department (VMGD), «l’éruption volcanique à Ambae se poursuit mais reste stable et confinée au lac Voui. Les analyses scientifiques confirment qu’il n’existe actuellement aucune preuve d’escalade de l’activité. En conséquence, le niveau d’alerte volcanique vient d’être abaissé de 4 à 3. L’éruption va probablement se poursuivre sans hausse significative. Le danger se limite à la zone qui s’étend à 3 km de la bouche active dans le lac Voui (autrement dit le cratère Manaro Voui)».
Si on se réfère au bulletin précédent (voir ma note publiée ce matin), cela pourrait signifier que toutes les personnes évacuées seraient autorisées à retourner chez elles. A condition que les autorités locales tiennent leur promesse…

————————————-

According to the Vanuatu Meteorology & Geohazards Department (VMGD) ‘s latest bulletin, “the volcanic eruption at Ambae is continuing but remains stable and confined to Lake Voui. Further scientific analyses confirm that there is currently no evidence of escalation of the activity. As a consequence, the Volcanic Alert Level has been lowered to Level 3 from Level 4. The volcanic eruption is likely to continue in a steady state. Danger is restricted to the danger zone that extends 3 km from the active vent in Lake Voui.”

If we refer to the previous bulletin (see my note released this morning), this might mean that all the people who were evacuated would be allowed to return to their homes. Let’s see if local authorities keep their promise…

Image thermique du lac Voui, avec le cratère du Manaro Voui en son centre (Source: VMGD)

Shinmoedake (Japon): Hausse du niveau d’alerte // The alert level has been raised

L’Agence météorologique japonaise (JMA) a relevé à 2 le niveau d’alerte du Shinmoedake, volcan qui appartient à la chaîne de montagne de Kirishima, à la frontière entre les préfectures de Kagoshima et Miyazaki. La décision a été prise le 5 octobre 2017 dans la soirée en raison d’une augmentation de l’activité sismique, avec 87 séismes d’origine volcanique. Le 5 octobre, des scientifiques de la JMA s’e sont rendus sur le terrain ; ils ont observé une activité fumerollienne et de faibles anomalies thermiques.
Le niveau 2 limite l’entrée dans les zones proches du volcan, tandis que le niveau 1 indique au public l’existence d’un volcan. Le niveau 5, l’alerte la plus élevée, oblige les gens à évacuer.
Compte tenu de la situation, des éruptions mineures pourraient se produire à court terme, et des matériaux pourraient être projetés dans un rayon de 1 km du cratère.
La JMA a précédemment abaissé le niveau d’alerte du volcan de 2 à 1 le 26 mai 2017 après des signes indiquant que l’activité volcanique avait diminué. La dernière éruption a eu lieu le 7 septembre 2011.
Source: The Japan Times.

————————————–

The Japan Meteorological Agency (JMA) has raised the alert level to 2 for Shinmoedake volcano in the Kirishima mountain range on the border between Kagoshima and Miyazaki prefectures. The decision was taken on October 5th in the evening because of an increase in seismic activity with 87 volcanic earthquakes. On October 5th, JMA conducted a field survey and observed fumarolic activity and weak thermal anomalies.

Level 2 restricts entry to areas near the volcano, while Level 1 only tells the public the existence of a volcano. Level 5, the highest alert, urges people to evacuate.

Given the situation, small-scale eruptions could occur soon, and rocks could be spewed within a 1-km radius from the crater.

The agency previously lowered its alert level from 2 to 1 on May 26th 2017 after signs that volcanic activity had subsided. The last eruption of this volcano took place on September 7th, 2011.

Source: The Japan Times.

Vue du Shinmoedake (Source: Wikipedia)

 

Agung (Bali / Indonésie): Dernières informations / Latest news

Bali est toujours dans l’attente d’une éruption de l’Agung. Comme je l’ai indiqué précédemment, des panaches de vapeur chargés en soufre s’élèvent jusqu’à une centaine de mètres au-dessus du cratère.

S’agissant de la sismicité, le VSI a enregistré le 30 septembre 2017 252 séismes volcaniques superficiels (VB), 542 événements profonds (VA), ainsi que 4 séismes tectoniques locaux (TL).
Le 1er octobre 2017, 100 séismes superficiels (VB), 180 séismes profonds (VA), ainsi que 7 événements tectoniques locaux (TL) ont été enregistrés.

Il est à noter qu’aucune anomalie thermique n’est détectée sur l’Agung en ce moment.

Le niveau d’alerte volcanique reste à la couleur Rouge et il est demandé à la population de ne pas pénétrer dans la zone dangereuse d’un diamètre variant entre 9 et 12 km autour du cratère.

La couleur de l’alerte aérienne est maintenue à l’Orange.

Source : VSI.

————————————————

Bali is still waiting for an eruption of Mt Agung. As I have put it before, sulphur-laden steam plumes are rising up to a hundred meters above the crater.
In terms of seismicity, on 30 September 2017, VSI recorded 252 shallow volcanic earthquakes (VB), 542 deep events (VA) and 4 local tectonic earthquakes (TL).
On 1 October 2017, 100 shallow earthquakes (VB), 180 deep earthquakes (VA), and 7 local tectonic events (TL) were recorded.

It should be noted that no thermal anomaly is currently detected on Mt Agung.

The volcanic alert level remains Red and the population is asked not to enter the danger zone with a diameter between 9 and 12 km around the crater.

The colour of the aviation colour code is maintained at Orange.
Source: VSI.

Source : MIROVA