Islande : une éruption vraiment bizarre !

Depuis tard dans la soirée du 2 mai, l’éruption islandaise a pris une nouvelle tournure. Comme je l’ai indiqué précédemment, elle se concentre dans le cinquième cratère à s’être ouvert sur la fracture le 13 avril 2021. Le processus éruptif est actuellement très étrange et ressemble plus à un geyser qu’à un volcan. On observe une alternance de phases actives très intenses avec de spectaculaires fontaines de lave accompagnées d’un abondant dégazage, et de périodes de calme pendant lesquelles rien ne se passe. Chaque activité dure en ce moment environ 4 minutes.

Bien malin serait celui capable d’expliquer ce changement de comportement de l’éruption. Les volcanologues islandais ont émis plusieurs hypothèses (voir ma note du 4 mai).  Il s’est peut-être produit un blocage dans le conduit d’alimentation (dû à des effondrements?). Cela induirait une hausse de la pression en amont d’où (peut-être!!!!) l’intensification du tremor observée depuis le 2 mai.

J’ai également noté pendant les périodes calmes une intensification du dégazage au sol, ce qui confirmerait un blocage. Mais ce n’est qu’une hypothèse.

En tout cas, les webcams permettent un excellent suivi de l’événement.

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : vers la fin de l’éruption ? // Toward the end of the eruption ?

Cela fait 3 semaines que le Piton de la Fournaise est en éruption, mais l’événement est quasiment invisible ces jours-ci à cause de la météo exécrable qui règne à la Réunion. Les fortes pluies ont causé des éboulements et des coupures de routes, en particulier dans le secteur de Salazie.

Les instruments montrent que l’éruption se poursuit, mais l’intensité du tremor décroît régulièrement depuis trois jours. Il ne serait pas surprenant que l’éruption touche à sa fin. Si c’est le cas, on sera dans la moyenne de durée des dernières éruptions, mais très loin du record établi en 1998 quand une éruption avait duré 6 mois, ou même des 47 jours de l’éruption de septembre 2018. .

Les deux cônes éruptifs sont toujours en activité, mais l’activité se déroule essentiellement en tunnels, de sorte que les coulées ne sont guère visibles en surface.

Les observations de l’OVPF sont compliquées par le fait que certains instruments ont été foudroyés .Pour d’autres, le manque d’ensoleillement empêche l’alimentation des panneaux solaires  et donc leur fonctionnement.

Comme je l’indiquais précédemment, le front de coulée demeure figé dans les Grandes Pentes à une centaine de mètres en amont du cratère Bonnet. La coulée s’est épaissie et s’est élargie.

Source : OVPF, Réunion la 1ère.

——————————————–

Piton de la Fournaise has been erupting for 3 weeks now, but the event is almost invisible these days due to the poor weather conditions on Réunion Island. Heavy rains caused landslides and road cuts, especially in the Salazie area.

The instruments show that the eruption is continuing, but the intensity of the tremor has been decreasing steadily for the past three days. It would not come as a surprise if the eruption came to an end. If this is the case, it will have the average duration of the last eruptions, but very far from the record set in 1998 when an eruption lasted 6 months, or even the 47 days of the eruption of September 2018..

The two eruptive cones are still active, but the activity mainly takes place in tunnels, so that the flows are hardly visible on the surface. OVPF’s observations are complicated by the fact that some instruments have been struck by lightning. For others, the lack of sunlight prevents the solar panels from being supplied and therefore from working properly. As I indicated previously, the flow front is no longer moving forward and has stopped in the Grandes Pentes about a hundred metres upslope from the Bonnet crater. The flow has thickened and widened. Source: OVPF, Réunion la 1ère.

Source : OVPF

Dernières nouvelles de La Soufrière de St Vincent // Latest news of St Vincent’s La Soufriere

Dans un premier rapport rendu public le matin du 17 avril 2020, et confirmé par un autre rapport publié dans la soirée, l’UWI a indiqué que l’essaim sismique longue période (LP) accompagné d’événements hybrides se poursuivait à La Soufrière. La fréquence de ces séismes avait chuté de manière significative vers 20 heures le 16 avril et était restée quasiment constante depuis lors. Aucun épisode de tremor n’avait été enregistré au cours des 12 heures précédant la publication du rapport. Le réseau GPS a montré un changement dans les données horizontales et verticales depuis la déflation observée après l’épisode explosif du 9 avril.

Une nouvelle image du cratère sommital a été élaborée à partir d’images satellites. Le nouveau cratère mesure environ 900 m du nord au sud et au moins 750 m de l’est à l’ouest. On estime sa profondeur à au moins 100 m. Il est situé dans le secteur sud-ouest du cratère sommital.

Le rapport indique qu’il y a plusieurs bouches à l’intérieur du nouveau cratère, mais une seule peut être clairement identifiée. D’autres bouches, signalées par les panaches de cendres et de vapeur qui s’en échappent, sont situées dans la partie nord du nouveau cratère.

L’éruption se poursuit, même si l’activité explosive semble avoir cessé pour le moment. Au vu du profil de l’activité sismique, il se peut que l’on assiste à la croissance d’un dôme de lave et que du magma continue à monter des profondeurs sous l’édifice volcanique, mais ces hypothèses doivent être confirmées.

Des explosions accompagnées de retombées de cendres, d’une ampleur similaire ou supérieure aux précédentes, pourraient être à nouveau observées, avec un impact sur Saint-Vincent et les îles voisines.

Le volcan est maintenu en alerte Rouge.

Source: UWI.

——————————————–

In a first report released on the morning of April 17th, 2020, and confirmed by another report published in the evening, UWI indicated that the swarm of long-period and hybrid earthquakes continued at St Vincent’s La Soufrière. The rate of occurrence of these earthquakes had dropped significantly at about 8 pm on April 16th and had remained near-constant since then. No episodes of tremor had been recorded in the last 12 hours. The GPS network has shown a change in the horizontal and vertical movement since the initial deflation observed after the April 9th explosive episode.

A revised picture has been constructed of the summit crater based on satellite images. The new crater, measures approximately 900 m N to S and at least 750 m E to W. It is thought to be at least 100 m deep and is located in the SW sector of the summit crater.

The report says there are several vents within the new crater, but only one can be identified clearly. Other vents, as indicated by the ash and steam plumes are located in the northern part of the new crater.

The volcano continues to erupt, although explosive activity appears to have ended for the moment. Its current pattern of seismic activity may indicate growth of a lava dome and that magma is being added from deep within the sub-volcanic system, but this has not yet been confirmed.

Explosions with accompanying ashfall, of similar or larger magnitude, could restart in the future impacting St. Vincent and neighbouring islands.

The volcano is kept at alert level Red.

Source: UWI.

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : l’éruption continue

L’éruption du Piton de La Fournaise continue. On observe toujours deux bouches éruptives, une principale et une secondaire de plus faible activité légèrement en aval. La hauteur des fontaines de lave émises par la bouche principale fluctue entre 20 et 60 mètres suivant les périodes d’activité. L’intensité du tremor volcanique est très fluctuante. L’OVPF explique que ces fluctuations sont liées soit au comportement du cône en cours d’édification (construction, effondrement), soit à des libérations ponctuelles de poches de gaz piégées dans les conduits d’alimentation.

La lave se dirige vers le Grand-Brûlé mais le front de coulée ne progresse que très lentement. La première coulée qui se situait aux alentours de 1500 mètres d’altitude n’a progressé que d’une centaine de mètres dans les Grandes pentes. Elle a été rejointe par un second bras de lave. Cette lave se trouve à proximité du cratère Bonnet, en contrebas du GR2, au niveau du Nez coupé du Tremblet. L’OVPF indique que l’intensité de l’éruption est relativement stable, avec un faible débit. Il est donc fort peu probable qu’elle atteigne la RN2 dans le Grand-Brûlé.

L’éruption reste confinée (sans couvre-feu !!) à l’intérieur de l’Enclos. IL n’y a donc aucun risque pour la population.

Source : OVPF.

————————————–

The eruption of Piton de La Fournaise continues. There are still two eruptive vents, a main one and a secondary one of lower activity slightly downslope. The height of the lava fountains emitted by the main vent fluctuates between 20 and 60 metres depending on the period of activity. The intensity of the volcanic tremor fluctuates too. These fluctuations are linked to the behaviour of the cone which is being bult, but also to the punctual release of gas pockets that were trapped in the conduits of the supply system.

Lava is travelling towards the Grand-Brûlé but the flow front is progressing only very slowly. The first flow, which was around 1,500 metres above sea level, only progressed a hundred metres in the Grandes Pentes. It was joined by a second branch of lava. This lava is located near the Bonnet Crater, below the GR2, at the level of the Nez Coupé du Tremblet. OVPF indicates that the intensity of the eruption is relatively stable, with a low lava output. It is therefore highly unlikely that it will reach the RN2 in the Grand-Brûlé.

The eruption remains confined (no curfew !!) inside the Enclos. There is therefore no risk to the population.

Source: OVPF.

Les coulées de lave le 12 avril 2021 (Source : OVPF)

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion / Reunion Island) : Nouvelle éruption ! // New eruption !

Après plusieurs jours de sismicité et d’inflation, le Piton de la Fournaise a eu pitié des scientifiques de l’OVPF et la lave a daigné percer la surface vers 19 heures (heure locale) ce9 avril 2021. L’éruption se situe sur le flanc sud-est du Dolomieu, à l’intérieur de l’Enclos.  La dernière crise sismique a démarré à 14h57, avec l’apparition du tremor, signe de l’ascension du magma dans sa phase terminale.

Avec le mauvais temps sur le massif, la presse locale explique qu’il est difficile de dire avec précision le nombre de fractures qui se sont ouvertes, mais elles semblent se trouver au sud du Château-Fort.

L’accès à l’Enclos est évidemment interdit, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier. La Réunion, ce n’est pas l’Islande !

Attention ! Dans les prochaines heures, je donnerai la priorité à l’éruption qui vient de débuter sur La Soufrière de St Vincent. Contrairement à la Réunion, des populations sont concernées et la situation est donc beaucoup plus sensible.

———————————————–

After several days of seismicity and inflation, the Piton de la Fournaise took pity on the OVPF scientists and lava accepted to pierce the surface around 7 p.m. (local time) on April 9th, 2021. The eruption is located on the south-eastern flank of the Dolomieu Crater, inside the Enclos. The last seismic crisis started at 2:57 p.m., with the appearance of the tremor, a sign of magma ascent in its terminal phase.

With the bad weather on the volcano, the local press explains that it is difficult to determine the number of eruptive fissures, but they seem to be located to the south of the Château-Fort.

Access to the Enclos is obviously prohibited, whether from the Pas de Bellecombe trail or from any other trail. Reunion Island is not Iceland!

Warning ! In the next few hours, I will give priority to the eruption that has just started on St Vincent’s La Soufrière. Unlike La Fournaise, populations are at risk and the situation is therefore much more serious.

°°°°°°°°°°

L’image de l’éruption proposée par la webcam du Piton de Bert ce soir est intéressante. On voit parfaitement la fracture éruptive de laquelle jaillissent des fontaines de lave.

Etna (Sicile) : en route pour le n°12 ! // New paroxysm !

7h30 (heure locale) :  Depuis 6h30 (heure locale), on observe à nouveau une hausse du tremor éruptif sur le volcan. L’INGV indique que l’activité strombolienne est en train de croître au niveau du Cratère SE, avec une colonne éruptive qui monte à 4000 m d’altitude. La webcam L.A.V.E. montrait déjà l’apparition d’une incandescence dans le cratère vers 3 heures du matin alors qu’une activité strombolienne était présente dans les autres cratères.

8 heures : Le tremor continue sa progression. La visibilité n’est pas très bonne ce matin. L’activité est forcément moins visible de jour. Les fontaines et coulées de lave sont moins spectaculaires.

Source : INGV

8h30 : Comme lors des paroxysmes précédents, la lave a débordé du Cratère SE et la coulée avance dans la Valle del Bove où le front de coulée se trouve à 2800 m d’altitude. .

9 heures : L’éruption bat son plein. Au vu du tremor, on ne devrait as être loin du point culminant. L’INGV indique que les fontaines atteignent 500 m de hauteur. Le font de coulée se trouve à 2600 m d’altitude. Le panache éruptif se dirige vers l’est, avec des pluies de cendres prévisibles dans les zones sous le vent.

A 9h30, la crise éruptive reste intense. Le panache éruptif atteint 8500 m d’altitude. Le front de coulée se situe à 2100 m au dessus du niveau de la mer.

10 heures : Le paroxysme se poursuit. Le tremor atteint des sommets et est en passe de battre son record d’intensité. Vue de loin, l’éruption est très spectaculaire. Front de coulée à 2000m d’altitude.

10h45 : Le tremor marque le pas. Il semble bien que ce 12ème paroxysme soit en train de toucher à sa fin. Même si la coulée reste active dans le Valle del Bove, les fontaines de lave ont disparu du Cratère SE.

En attendant le n°13 de la série…

Et un, et deux, et trois! Les trois derniers paroxysmes de l’Etna vus à travers le tremor volcanique :

————————————

7:30 am (local time) : Since 6:30 am (local time), there is again an increase in the eruptive tremor. INGV indicates that Strombolian activity is increasing at the SE Crater, with an eruptive column rising to 4000 m above sea level. The L.A.V.E. webcam already showed an incandescence in the crater around 3 a.m. while Strombolian activity was present in the other craters.

8:00 am : The tremor keeps increasing. Visibility is not very good this morning. Activity with lava fountains and lava flows is much more dramatic at light.

8:30 am : Like during the previous paroxysms, a lava overflow is observed at the SE Crater with a lava flow travelling toward the Valle del Bove. The lava front is located 2800 m a.s.l.

9:00 am : The eruption is in full swing. Judging from the tremor, the climax should occur soon. INGV indicates that the lava fountains are 500 m high. The lava flow front is located 2600 m a.s.l. in the Valle del Bove. The eruptive plume is moving east, with likely ashfall in downwind areas.

9:30 am : The eruption is still intense. The eruptive plume rises 8500 m above sea level and the lava flow front is 2100 m a.s.l.

10:00 am : THe paroxysm continues. The tremor is about to break an intensity record. Seen from a distance, the eruption is very spectacular. Lava front at 2,000 m a.s.l.

10:45 am : It looks as if the tremor has started declining. This means this 12th paroxysm is about to come to an end. Even though lava is still flowing in the Valle del Bove, the lava fountains has stopped at the SE Crater.

Waiting for Number 13…!

 

Etna (Sicile) : vers un 11ème paroxysme // 11th paroxysm underway

21 heures (heue locale) : Depuis 18h30 environ, on observe une intensification de l’activité strombolienne au niveau du Cratère SE avec un débordement de lave vers la Valle del Bove et une hausse du tremor. Il ne serait pas surprenant que le 11ème paroxysme soit en préparation, voire en cours.

++++++++++

21h30: Feu de paille ou simple pause? Le tremor est en train de décliner brusquement alors que la webcam L.A.V.E. montre la persistance d’une activité intense dans le Cratère SE. L’activité explosive persiste à l’intérieur des autres cratères.

Source : INGV

La suite demain. Buonanotte a tutti!

++++++++++

22h30 : Le tremor a décliné, mais il n’a as chuté brusquement comme il le fait à la fin d’un paroxysme. La webcam L.A.V.E. montre que l’activité est encore bien présente dans le Cratère SE. Reprendra-t-elle de plus belle ou le tremor retrouvera-t-il un niveau normal? Seule Mamma Etna a la réponse!

La suite demain. Buonanotte a tutti!

++++++++++

10 mars 2021 – 7 heures : Après le début hésitant décrit précédemment, le 11ème paroxysme a repris vers 22h30 la même trajectoire que les précédents. L’activité strombolienne dans le Cratère SE s’est commuée en fontaines de lave tandis qu’une coulée avançait dans la Valle el Bove. Son front s’est finalement arrêté à 1800 m d’altitude quand le spectacle a pris fin vers 4h30 ce matin.

Source : INGV

————————————–

9 p.m. (local time): Since around 6.30 p.m., strombolian activity has intensified at the SE Crater with a lava overflow toward the Valle del Bove and an increase in the tremor. It would not be surprising if the 11th paroxysm were about to occur, if not underway.

++++++++++

9:30 p.m: A flash in the pan or a simple break? The tremor is abruptly declining while  the L.A.V.E. shows the persistence of intense activity in the SE Crater. Explosive activity continues within the other craters.

++++++++++

10:30 p.m .: The tremor has declined, but it has not dropped sharply as it does at the end of a paroxysm. The L.A.V.E. webcam shows that activity is still present in the SE Crater. Will it pick up again or will the tremor return to a normal level? Only Mamma Etna has the answer!

To be continued….tomorrow! Good night!

++++++++++

March 10, 2021 – 7 a.m .: After the hesitant start described above, the 11th  paroxysm resumed around 10:30 p.m. in the same way as the previous ones. Strombolian activity in the SE Crater turned into lava fountains as a flow advanced into the Valle el Bove. Its front finally came to a standstill at 1,800m above sea level when the show ended around 4.30am this morning.