Piton de la Fournaise : Situation le 21 juillet 2017 // Situation on July 21st 2017

L’éruption se poursuit. L’intensité du tremor est en augmentation depuis 24 heures. Cette hausse est essentiellement due à la fermeture du cône en aval de la fracture éruptive qui augmente la pression sur ses parois. Les dernières observations montrent que le cône continue son édification et se referme. Trois bouches actives sont visibles à l’intérieur. De nombreux tunnels de lave se sont formés en aval du cône. Des cassures au sein de ces tunnels laissent s’échapper de nombreuses coulées latérales de faible intensité.

Source : OVPF.

—————————————

The eruption continues. The intensity of the tremor has been increasing over the past 24 hours. This increase is mainly due to the closure of the cone downslope of the eruptive fracture, which increases the pressure on its walls. The last observations show that the cone is still being built and is closing. Three active vents can be seen inside the cone. Numerous lava tubes have been formed downslope of the cone. Collapses along these tunnels allow many small lateral flows to come out of them.
Source: OVPF.

Crédit photo: Christian Holveck

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Situation stable

L’éruption débutée le 14 juillet se poursuit et semble avoir trouvé sa vitesse de croisière. En effet, l’intensité du tremor est relativement stable depuis plus de 72 heures et pratiquement équivalente à celle observée le deuxième jour d’éruption.

Source : OVPF.

Voici une nouvelle photo prise le 20 juillet. Elle confirme que la coulée qui s’échappe du cône volcanique reste bien alimentée.

—————————————-

The eruption that started on July 14th continues and seems to have found its cruising speed. Indeed, the tremor intensity has been relatively stable for more than 72 hours and practically equivalent to that observed on the second day of the eruption.
Source: OVPF.
Here is a new photo taken on July 20th. It confirms that that lava flow coming out of the volcanic cone is still well fed.

Crédit photo: Christian Holveck

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Le point sur l’éruption // Latest news

L’éruption débutée le 14 juillet se poursuit tranquillement. Après une chute brutale de son intensité dans la nuit du 17 au 18 juillet, l’intensité du tremor est relativement constante aujourd’hui 18 juillet, et se situe à une intensité équivalente à celle observée le deuxième jour d’éruption. Selon l’OVPF, « cette chute du tremor est à mettre en relation avec un changement morphologique au niveau du cône éruptif qui est en train de se former. Un effondrement de sa partie amont est venu égueuler le cône vers l’Est, laissant une ouverture et un écoulement plus aisé de la lave en surface. Actuellement au sein de ce cône, l’activité se focalise sur 6 points. »

Source : OVPF.

———————————–

The eruption that started on July 14th continues in a quiet way. After a sharp drop in its intensity during the night of July 17-18, the tremor intensity is relatively constant today, July 18th ; its intensity is equivalent to that observed on the second day of the eruption. According to OVPF, « this decline of the tremor is to be related to a morphological change of the eruptive cone that is being built. A collapse of its upslope part has opened the cone to the east, leaving an easier opening for lava to flow at the surface. Activity is currently located on 6 points within this cone.  »
Source: OVPF.

Vue du site éruptif le 16 juillet 2017 (Crédit photo: Christian Holveck)

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Dernières nouvelles // Latest news

L’éruption débutée le 14 juillet se poursuit. L’OVPF indique qu’après une nouvelle phase d’augmentation pendant la nuit du 16 au 17 Juillet, l’intensité du tremor a diminué le 17 juillet entre 7h et 13h (heure locale) avant de connaître de nouveau des phases de fluctuations importantes. Ces variations sont souvent enregistrées lors des premiers jours d’éruption et correspondent à la formation du cône éruptif en un seul point. Ce cône éruptif subit des phases de construction et d’effondrements qui modifient sa morphologie et la pression en son centre, expliquant ces variations de tremor.

Source : OVPF

Ci-dessous, vous pourrez voir une nouvelle photo de l’éruption prise par Christian Holveck le 16 juillet. Avec mes remerciements.

—————————————

The eruption that started on 14 July continues. OVPF indicates that after a new phase of increase during the night 16 – 17 July, the intensity of the tremor decreased on July 17th between 07:00 and 13:00 (local time) before again experiencing phases of significant fluctuations . These variations are often observed during the first days of an eruption and correspond to the building of the eruptive cone at a single point. This eruptive cone undergoes phases of construction and collapse which modify its morphology and the pressure at its centre, which accounts for these variations of the tremor.
Source: OVPF
Below you will see a new photo of the eruption taken by Christian Holveck on July 16th. With thanks.

Crédit photo: C. Holveck

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion / Reunion Island): Dernières nouvelles // Latest news

Après avoir connu un déclin régulier depuis le début de l’éruption le 14 juillet, le tremor semble avoir repris un peu de vigueur et l’OVPF indique qu’il se maintient à un niveau constant depuis 9 heures ce matin. Les images de la webcam postée au Piton de Bert confirme ce regain d’activité.

——————————–

After a steady decline since the onset of the eruption on 14 July, the tremor seems to have regained some vigour and OVPF indicates it has kept steady since 9 am this morning. The images of the webcam posted at the Piton de Bert confirm this renewed activity.

Vue du tremor éruptif (Source: OVPF)

Crépuscule sur l’éruption (Webcam Piton de Bert)

 

Quelques nouvelles de l’Etna (Sicile / Italie) // Some news of Mt Etna (Sicily / Italy)

Dans son dernier bulletin, l’INGV décrit l’activité de l’Etna entre le 20 avril et le 14 juin 2017. Comme je l’ai indiqué dans des notes précédentes, la dernière éruption a continué dans la matinée du 27 avril et a commencé à décliner à la mi-journée, quand a cessé l’activité strombolienne avec, malgré tout, des coulées de lave qui ont persisté pendant quelques heures l’après-midi de ce même jour.
Après cet épisode éruptif, l’activité de l’Etna a subi un changement remarquable. On n’a plus assisté à des séquences éruptives avec émission de lave. Au lieu de cela, pendant les premiers jours du moi de mai, on a assisté à de nombreux épisodes, très brefs, de hausse d’amplitude du tremor, avec déplacement de sa source vers le Cratère SE. Bien que ce phénomène accompagne souvent des épisodes d’activité éruptive intense, dans certains cas, aucune activité éruptive n’est observée. L’amplitude des pics de tremor s’est accompagnée ou a été suivie d’une activité strombolienne faible qui a commencé pendant la nuit du 27 avril au niveau de la bouche qui s’est ouverte au nord de celle située dans l’ancienne dépression entre l’ancien et le nouveau Cratère SE. Au cours du mois de mai, on a enregistré plus de 35 épisodes d’augmentation de l’amplitude du tremor, suivis de quatre autres dans les 10 premiers jours de juin. Depuis quelques jours, on observe une activité explosive très faible, toujours au niveau de la bouche mentionnée précédemment, sans variation significative du tremor.

Source : INGV.

——————————————–

In its latest report, INGV describes the activity of Mt Etna between 20 April and 14 June 2017. As indicated in previous notes, the last eruption continued on the morning of 27 April and began to decline at midday, when strombolian activity ceased with, nevertheless, lava flows that persisted for a few hours during the afternoon of that same day.
After this eruptive episode, the activity of Mt Etna underwent a remarkable change. No eruptive sequences were observed with lava emission. Instead, during the early days of May, there were numerous episodes, very brief, of tremor amplitude rise, with its source moving towards the SE Crater. Although this phenomenon often accompanies episodes of intense eruptive activity, in some cases no eruptive activity is observed. The amplitude of the tremor peaks accompanied or was followed by weak strombolian activity which began during the night of April 27th at the vent that opened north of the one in the former depression between the old and the new SE Crater. During the month of May, there were more than 35 episodes of increase in tremor amplitude, followed by four more in the first 10 days of June. During the last few days, a very low explosive activity was observed, still at the above-mentioned vent, with no significant fluctuation of the tremor.
Source: INGV.

Tremor au cours du mois de mai, avec les pics mentionnés dans le rapport de l’INGV.

Tremor depuis le début du mois de juin, avec de nouveaux pics correspondant à la faible activité explosive des derniers jours.

Les caprices du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) // The whims of Piton de la Fournaise (Reunion Island)

J’ai bien failli rater une éruption du Piton de la Fournaise ! Pendant que j’étais aux Etats-Unis, le volcan réunionnais a fait semblant de vouloir entrer en éruption…mais il n’y a pas eu d’éruption…pour le moment ! Avec le Piton, on ne sait jamais !

Au vu des bulletins diffusés par l’Observatoire, l’histoire commence le 17 mai 2017. Depuis 13h40 (heure locale) une crise sismique est enregistrée sur les instruments d l’OVPF. Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide, signifiant que le magma a commencé sa propagation vers la surface. »

A 21 heures ce même jour, on peut lire : « Suite à la crise sismique débutée à 13h40, le tremor volcanique synonyme d’arrivée du magma à proximité de la surface est enregistré très progressivement depuis 20h10 environ heure locale. D’après les enregistrements de l’OVPF, l’éruption est localisée sur le flanc nord-est du cône terminal. Aucune confirmation visuelle n’a pu être confirmée pour l’instant sur les webcams du fait des mauvaises conditions météorologiques. »

3 bulletins sont diffusés le 18 mai. Ils nous apprennent que « la phase de tremor éruptif débutée le 17 Mai 2017 à 20h10 (heure locale) s’est arrêtée le 18 Mai 2017 à 01:00 (heure locale). L’arrêt de ce signal indique la fin de l’alimentation en magma en surface. Néanmoins la sismicité volcano-tectonique se poursuit. Aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution dans les heures à venir. » L’origine du signal semble se situer dans le secteur nord-est de l’Enclos Fouqué. Des séismes volcano-tectoniques sont localisés sous la zone sommitale et sous le secteur nord-est de l’Enclos Fouqué. La reconnaissance aérienne effectuée ce même jour «n’a détecté aucune activité de surface au pied du rempart de Nez Coupé de Sainte Rose ni à l’extérieur de l’Enclos. Ceci suggère que le magma est passé à proximité de la surface générant des fractures « sèches » non émissives de lave en surface, et ne produisant qu’un dégazage à l’origine du trémor. » Autrement dit, on aurait affaire à une éruption avortée.

Le bulletin du 19 mai confirme la sismicité élevée dans la zone sommitale. Les déformations de l’édifice volcanique ont ralenti. Les concentrations de CO2 restent élevées mais ont cessé d’augmenter.

Le 20 mai, la sismicité se poursuit sous la zone sommitale. Aucune évolution des autres paramètres.

Le 21 mai, la sismicité sommitale semble marquer le pas.

22 mai : Confirmation de la baisse de la sismicité sommitale.

Le 23 mai, la sismicité reste faible, mais il semble que l’i=on assiste à une reprise de l’inflation. Tendance à confirmer.

« Les différentes mesures réalisées sur le terrain ces derniers jours ont permis de mettre en évidence deux nouvelles zones de fumerolles (l’une sur la coulée de Septembre 2016 et l’autre sur une coulée plus ancienne. Ces zones se situent sur le trajet pris par le magma en profondeur, confirmant l’arrivée du magma proche de la surface et son dégazage en surface via des fractures dites « sèches », et à l’origine du tremor enregistré le 17 Mai dernier. Ces zones de fumerolles, ainsi que les cartes de déformation et de sismicité montrent que le magma s’est propagé assez loin, jusqu’en bordure de l’Enclos. »

L’OVPF n’a pas diffusé de nouveau bulletin depuis le 23 mai. La situation reste sous haute surveillance. Les dernières mesures confirment qu’il y a bien eu une éruption avortée. Toutefois, on sait que des reprises d’activité éruptive ne sauraient être exclues sur le Piton de la Fournaise qui aime bien jouer avec les nerfs des scientifiques en poste à l’Observatoire !

Le niveau d’alerte est à 1 : Eruption probable ou imminente.

Crédit photo: Wikipedia