Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Début de l’éruption ! // An eruption has started !

7h40 (heure métropole): Le bulletin de 10 heures de l’OVPF semble me donner raison. Le panache bleuté que j’avais détecté sur la webcam du Piton de Bert semble bien être le signe que l’éruption du Piton de la Fournaise a débuté. Le dernier bulletin de l’OVPF (10 heures, heure locale) indique que « suite à la crise sismique débutée à 09h16 heure locale, le tremor volcanique synonyme d’arrivée du magma à proximité de la surface est enregistré depuis 09h48 environ heure locale. L’analyse des données et les observations de panache depuis nos caméras montrent que la ou les fissure(s) éruptives se sont ouvertes dans le secteur du cratère Dolomieu, secteur nord nord-est à une altitude élevée pour l’instant. »

++++++++++

12 heures (heure métropole): L’éruption qui a commencé sur le coup de 10 heures (heure locale) ce matin continue mais les conditions météo empêchent actuellement de profiter du spectacle. Selon l’OVPF – informations relayées par France Info – « la ou les fissure(s) éruptives se sont ouvertes au bord du cratère Dolomieu, dans le secteur nord nord-est à une altitude élevée pour l’instant, » ce qui confirme ce que j’écrivais précédemment. « Il y a deux ou trois fontaines de lave (d’une hauteur maximale d’une trentaine de mètres) par fissure. Les coulées de lave ont déjà bien descendu les pentes et se trouvaient à 1900 mètres d’altitude environ après une heure d’éruption. L’éruption n’est pas visible depuis le Pas de Bellecombe, ni du Piton de Bert. Le meilleur point d’observation est la route nationale, même si elle reste encore bien éloignée des coulées de lave.
Comme toujours au moment d’une éruption, l’accès du public à l’Enclos Fouqué, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, sont interdits jusqu’à nouvel ordre.

++++++++++

18h30 (heure métropole) : Dans son dernier bulletin émis à 16h30 (heure locale), l’OVPF indique que l’éruption se poursuit, mais que le tremor est en baisse. Selon l’Observatoire, cette baisse peut être liée à une baisse d’activité sur l’une ou l’autre des deux fractures éruptives.

Les débits de surface étaient compris en début d’éruption entre 25 et 40 m3/s, valeurs classiquement observées en début d’éruption au Piton de la Fournaise.

On peut se demander si l’éruption durera très longtemps. Elle a mis du temps à démarrer, signe que la pression dans les conduits d’alimentation n’était pas très forte, ce qui est confirmé par la hauteur relativement modeste des fontaines de lave.

 

——————————————–

7:40 am (Paris time): The OVPF update released at 10:00 (local time) seems to confirm my previous observations. The bluish plume that I had detected on the Piton de Bert webcam seems to be the sign that a new eruption has started at Piton de la Fournaise. « Following the seismic crisis that started at 9:16 local time, the volcanic tremor synonymous with the arrival of magma close to the surface has been recorded since 09:48 (local time). Data analysis and plume observations from our cameras show that eruptive fissure (s) have opened in  the north-north-east area of the Dolomieu Crater, at a high altitude for the moment. « 

++++++++++

12:00 (Paris time): The eruption that started at about 10 o’clock (local time) this morning continues but the weather conditions are currently preventing visitors from enjoying the show. According to OVPF – the information has been relayed by France Info – « the eruptive fissure (s) opened at the edge of the Dolomieu Crater, in the north-north-east sector at a high altitude for the moment, » which confirms what I wrote previously. « There are two or three lava fountains per fissure, with a maximum height of about 30 metres. The lava flows have already travelled down the slopes and were about 1900 metres above sea level one hour after the start of the eruption. The eruption is not visible from the Pas de Bellecombe or the Piton de Bert. The best observation point is from the national road, although it is still far away from the lava flows.
As usual during an eruption, public access to the Enclos Fouqué, from the Pas de Bellecombe or from any other trail, as well as the landing of aircraft in the volcano area, are prohibited until further notice.

++++++++++

18:30 (Paris time): In its latest update released at 16:30 (local time), OVPF indicates that the eruption continues, but the tremor is declining. According to the Observatory, this drop can be linked to a decrease in activity at one of the two eruptive fissures.
The lava output at the start of the eruption was estimated between 25 and 40 cubic metres per second, which is the usual output at the beginning of an eruption at Piton de la Fournaise.
One may wonder whether the eruption will last very long. It took a long time to start, a sign that the pressure in the feeding conducts was not very high, which is confirmed by the relatively modest height of the lava fountains.

Evolution du tremor volcanique entre 09h48 et 13h30 (heure locale) le 18 février. (Source: OVPF)

Evolution du tremor volcanique entre 09h48 et 16h15 (heure locale) le 18 février. (Source: OVPF)

Vue par l’oeil de la webcam, l’activité de surface ne semble pas très intense.

 

Etna (Sicile): A nouveau des panaches de cendre // Ash plumes again

De nouvelles abondantes émissions de cendre sont de nouveau observées sur l’Etna. La cendre provient du Cratère NE où l’on observe également une activité strombolienne. Pour le moment, la cendre est emportée vers le SE par le vent. L’aéroport de Catane est en pré-alerte pour le cas où la situation évoluerait.

Source : La Sicilia.

———————————————–

Voluminous ash plumes are again observed on Mount Etna. The ash is coming from the NE Crater where one can also observe strombolian activity. For the moment, the ash is blown towards the SE by the wind. Catania Airport is on a pre-alert in case the situation should change.

Source: La Sicilia.

Capture d’image de la webcam ce matin à 9 heures

Dernières nouvelles d’Indonésie: L’Anak Krakatau se calme et l’Agung s’agite // Latest news of Indonesia: Anak Krakatau calms down and Mt Agung gets restless

Selon le Centre de gestion des catastrophes géologiques et volcanologiques (PVMBG), l’éruption de l’Anak Krakatau s’est arrêtée. Cette déclaration a été faite suite à l’observation des dernières images satellitaires. De plus, les données sismographiques des îles Sertung montrent qu’il n’y a plus d’épisodes significatifs de tremor sur le volcan.L’amplitude moyenne du tremor est actuellement de 10 millimètres, alors qu’elle atteint 25-30 mm pendant une éruption.
Cependant, ce changement de comportement de l’Anak Krakatau n’exclut pas la possibilité d’une reprise de l’éruption du volcan dans un avenir proche.
Le niveau d’alerte est maintenu à 3, ce qui signifie que les habitants et les touristes ne sont pas autorisés à s’approcher du volcan ou de s’adonner à des activités dans un rayon de 5 kilomètres de son cratère.

Le Mont Agung sur l’île de Bali a connu un nouvel épisode éruptif en tout début de matinée le 30 décembre 2018. La colonne de cendre émise par le volcan n’a pas pu être observée car un épais brouillard enveloppait le sommet. L’éruption a provoqué des retombées de cendre sur plusieurs zones autour du volcan. L’éruption a été enregistrée par un sismographe ; elle avait une amplitude maximale de 22 millimètres et une durée de trois minutes et huit secondes.
Le niveau d’alerte de l’Agung reste à 3, tandis que la zone de danger est maintenue à un rayon de 4 kilomètres du cratère. Toutes les personnes, y compris les touristes, sont priées de rester à l’écart de la zone de danger où aucune activité n’est autorisée. L’ascension de l’Agung est interdite depuis le réveil du volcan en 2017.
Source: The Jakarta Post.

————————————————–

According to the Volcanology and Geological Disaster Mitigation Center (PVMBG), the eruption Anak Krakatau has stopped. This statement follows the observation of the latest satellite imagery. Moreover, seismographic data from Sertung Islands show that there were no more significant tremor episodes at the volcano, with the average amplitude of volcanic activity standing at 10 millimetres, whereas during an eruption, Anak Krakatau’s average amplitude is 25 – 30 mm.

However, this change in the behaviour of Anak Krakatau does not rule out the possibility of the volcano erupting aagain in the near future.

Anak Krakatau’s alert level is kept at 3, which means residents and tourists are not allowed to approach the volcano or carry out activities in a radius of 5 kilometres from its crater.

Mount Agung on the island of Bali erupted again early on December 30th, 2018. The ash column coming out of the volcano could not be monitored as thick fog shrouded the summit. The eruption caused ashfall on several areas around the mountain. The eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 22 millimetres and a duration of three minutes and eight seconds

The alert level for Mt.Agung is maintained at 3 while the danger zone is still within a radius of 4 kilometers from the crater. All people, including tourists, are asked to stay away from the danger zone, where no activity is allowed.  Authorities have forbidden climbing on Mt. Agung since its volcanic activity increased in 2017.

Source : The Jakarta Post.

Episode éruptif sur le Mt Agung (Image webcam)

Episode éruptif sur le Krakatau avant son effondrement (Photo: C. Grandpey)

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

L’éruption débutée le 15 septembre 2018 se poursuit. L’intensité du tremor, après avoir nettement augmenté après le 3 octobre suite à la fermeture progressive du système d’alimentation (dyke et cône éruptif) est en baisse progressive depuis trois jours. Un phénomène de « gaz pistons » (émissions de bouffées de gaz) est toujours observé au niveau du site éruptif.

Une inflation de l’édifice est toujours enregistrée par les instruments, ainsi qu’une augmentation des concentrations de CO2 dans le sol dans le secteur du Gîte du Volcan. Les capteurs situés sur le pourtour de l’Enclos enregistrent toujours des émissions de SO2. Même si leurs concentrations sont 5 fois plus faibles qu’en début d’éruption, ces émissions confirment qu’il y a toujours du magma présent à basse pression.

Les observations effectuées le 8 octobre 2018 depuis le Piton de Bert et depuis les airs ont permis de localiser le front de coulée. Depuis le 30 septembre, le front nord a progressé de 1,8 km et se situait à 500 mètres des Grandes Pentes, les fronts sud et centraux n’ont pas bougé. Le front de coulée nord se situait à moins de 120 mètres du rempart Sud de l’Enclos Fouqué.

Source : OVPF.

————————————————

The eruption that started on September 15th, 2018 continues. The intensity of the tremor, after having significantly increased after October 3rd following the gradual closure of the feeding system (dyke and eruptive cone) has been gradually decreasing for three days. A phenomenon of « gas pistonning » (emissions of gas pulses) is still observed at the eruptive site.
Inflation of the volcanic edifice is still recorded by the instruments, as well as an increase in CO2 concentrations in the soil in the Cîte du Volcan area. Sensors on the perimeter of the Enclos still record SO2 emissions. Although their concentrations are 5 times lower than at the beginning of the eruption, these emissions confirm that there is still low pressure magma.
The observations made on October 8th, 2018 from Piton Bert and from the air have made it possible to locate the lava flow front. Since September 30th, the northern front has advanced 1.8 km and was 500 metres from the Grandes Pentes, the southern and central fronts have not moved. The northern flow front was less than 120 metres from the southern wall of the Enclos.
Source: OVPF.

Source: OVPF

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion // Reunion Island)

L’éruption débutée le 15 septembre 2018 se poursuit. L’intensité du tremor reste relativement stable. L’OVPF fait état d’ « une subtile reprise de l’inflation de l’édifice. » Il semblerait donc que l’on ait la présence d’une source de pression à l’aplomb du volcan ; ce paramètre sera à suivre ces prochains jours.
Les débits en surface estimés à partir des données satellites sont compris entre 1 et 4 m3/s, mais l’activité éruptive se déroule désormais principalement en tunnels, de sorte que la  détection d’anomalies thermiques est de plus en plus difficile et les valeurs de débit sont probablement sous-estimées.

Source : OVPF

A noter que la Cité du Volcan et l’OVPF organisent une conférence de presse le 3 octobre prochain à 11 heures  afin de présenter un premier bilan sur l’éruption en cours. Cette conférence est ouverte à la presse et au grand public.

Les photos et vidéos de l’éruption sont nombreuses sur la toile. Voici une vidéo réalisée par l’ami Thierry Sluys entre le 15 et le 18 septembre 2018 :

https://youtu.be/DZSF0qyqIGg

——————————————-

The eruption that started on September 15th, 2018 continues. The intensity of the tremor is quite stable. OVPF reports « a subtle inflation of the volcanic edifice. It seems that there is the presence of a source of pressure directly beneath the volcano; this parameter will be observed in the next few days.
The lava output at the surface flows, estimated from the satellite data, is between 1 and 4 cubic metres per second, but eruptive activity is now mainly in tunnels, so that the detection of thermal anomalies is increasingly difficult and the output values are probably underestimated.
Source: OVPF
There are numerous photos and videos of the eruption on the web. Here is a video shot by Thierry Sluys between September 15th and 18th, 2018:
https://youtu.be/DZSF0qyqIGg

Crédit photo: Christian Holveck

Semisopochnoi (Iles Aléoutiennes / Alaska)

Le volcan Semisopochnoi au cœur des Iles Aléoutiennes a montré des signes d’activité ces derniers jours. La dernière mise à jour de l’AVO indique que «la hausse de la sismicité qui a débuté le 18 septembre 2018 s’est intensifiée au cours des dernières heures et le fort signal de tremor apparu à 20h49 TU (12h49 heure locale) laisse supposer que des émissions de cendre se produisent ou sont imminentes sur le volcan ». La couleur de l’alerte aérienne a été portée à Orange et le niveau d’alerte volcanique à Vigilance.
Aucune anomalie n’a été détectée sur les images satellitaires, les rapports d’éclairs et les données infrasoniques. Le Semisopochnoi est surveillé par un réseau sismique local et à distance par satellite et par des détecteurs d’éclairs. Un réseau d’infrasons sur l’île d’Adak pourrait détecter des explosions sur le Semisopochnoi avec un délai de 13 minutes, en fonction des conditions atmosphériques.
Source: Alaska Volcano Observatory (AVO).

———————————————

Semisopochnoi volcano in the Aleutians has been showing signs of activity in the past days. The latest EVO update indicates that “elevated seismicity that started on September 18th, 2018 has intensified over the past couple of hours, and a strong tremor signal at 20:49 UTC (12:49 local time) suggests that ash emissions may be occurring or are imminent”. The Aviation colour code has been raised to ORANGE and the Volcano Alert Level to WATCH.
Nothing has been detected in satellite, lightning, or infrasound data. Semisopochnoi is monitored with an on-island seismic network, and remotely by satellite and lightning sensors. An infrasound array on Adak Island could detect explosive emissions from Semisopochnoi with a 13 minute delay if atmospheric conditions permit.

Source: Alaska Volcano Observatory (AVO).

Vue des trois cones du Mount Cerberus sur l’île Semisopochnoi. Photo prise en novembre 2012 (Crédit photo : Roger Clifford / AVO)

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Dernières nouvelles / Latest news

L’éruption se poursuit mais les images des webcams montrent qu’elle baisse lentement mais sûrement d’intensité. Le tremor se maintient à un niveau stable et faible. Il y a toujours une belle fontaine, mais la lave jaillit moins haut que la veille. Le débit de surface était compris entre 2.5 et 5 m3/s en début de journée le 17 septembre 2018. L’écoulement de la lave s’opère majoritairement sur le chenal le plus au sud.

Source : OVPF.

Même si l’éruption est d’intensité relativement modérée, elle aura permis de faire de belles, voire de très belle photos. Beaucoup ressemblent à celles réalisées au cours de l’épisode éruptif précédent. Il est bon de rappeler aux photographes disposant de smartphones ou de boîtiers reflex dotés de petits capteurs que les prises de vues de nuit sont fortement déconseillées. Les images sont systématiquement surexposées avec des laves blanches du plus mauvais  effet. En revanche, les photos réalisées à l’aube et au crépuscule sont souvent superbes.

——————————————-

The eruption continues but the webcam iamges show that its intensity is slowly but surely decreasing. The tremor remains at a stable and low level. There is still a nice fountain, but lava gushes less high than the day before. The lava output was between 2.5 and 5 cubic metres per second early on September 17th, 2018. Most of the lava flow is contained within the southernmost channel.
Source: OVPF.
Even if the eruption has a relatively moderate intensity, it allows to make nice and even very nice photos. Many resemble those made during the previous eruptive episode. It is good to remind photographers with smartphones or small frame cameras that night shots should be avoided. The images are systematically overexposed with white lavas of the worst effect. On the other hand, the photos taken at dawn and dusk are often superb.

Même si la cadrage de la webcam n’est pas parfait, on se rend compte que la fontaine de lave perd régulièrement de son intensité.