Calbuco (Chili): Nouvel épisode éruptif // New eruptive episode

drapeau francaisD’après une dépêche de l’agence Reuters confirmée par les images de la webcam, le Calbuco, déjà entré en éruption à deux reprises la semaine dernière, a projeté ce jeudi un nouveau nuage de cendre et de gaz dans l’atmosphère.

Après une période de calme mais d’instabilité du volcan, une nouvelle éruption liée à des mouvements du magma était jugée probable par le SERNAGEOMIN. Elle a débuté jeudi à 13h09 (heure locale). Des chaînes de télévision ont diffusé des images d’un gros nuage gris se répandant rapidement dans le ciel au-dessus du volcan. Ce nuage se dirige vers le sud-est, en direction des Andes et de l’Argentine.

Les autorités régionales ont annoncé la convocation d’une réunion d’urgence. 1500 personnes viennent d’être évacuées après cette troisième éruption.

Une zone d’exclusion de 20 km autour du Cabulco reste en place depuis le 22 avril.

 —————————————-

drapeau anglaisAccording to a dispatch from the Reuters press agency, confirmed by images from the webcam, Calbuco which already erupted twice last week, spewed on Thursday a new cloud of ash and gases into the atmosphere.
After a period of calm but instability of the volcano, an eruption related to magma movements was deemed probable by SERNAGEOMIN. It started Thursday at 1:09 p.m. (local time). Television channels broadcast images of a big gray cloud spreading rapidly in the sky above the volcano. This cloud is heading south-east towards the Andes and Argentina.
Regional authorities have announced the convening of an emergency meeting. 1,500 local residents have been evacuated after this third eruption.
An exclusion zone of 20 km around Cabulco has remained in place since April 22nd.

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Une éruption à court terme? // The volcano might erupt soon

drapeau francaisL’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise enregistre depuis 24 heures une augmentation du nombre de séismes d’intensité croissante ainsi que des déformations persistantes au sommet du volcan.

Une éruption est donc probable à plus ou moins brève échéance.

Dans ces conditions, le préfet a décidé de mettre en œuvre la phase d’alerte 1 « éruption probable » du dispositif spécifique ORSEC* volcan à compter de ce jour à 6h00.

En conséquence, l’accès du public à la partie haute de l’enclos du Piton de la Fournaise, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier ainsi que le poser d’hélicoptère dans la zone du volcan sont interdits jusqu’à nouvel avis.

 ———————————————-

drapeau anglaisThe Observatory of Piton de la Fournaise has recorded over the last 24 hours an increase in the number of earthquakes with an increasing intensity, as well as persistent deformation at the summit of the volcano.
An eruption is likely sooner or later.
In these circumstances, the prefect has decided to implement the alert phase 1 (« probable eruption ») at the volcano from today at 6:00.
As a result, public access to the upper part of the Enclos, either from the footpath of Pas de Bellecombe or from any other footpath, as well as any helicopter landing are prohibited until further notice.

Geyser rose (Islande) [suite] // Pink geyser (Iceland) [continued]

drapeau francaisL’artiste chilien qui a déversé un colorant alimentaire dans le geyser Strokkur a finalement reçu de la police une amende de 680 euros pour avoir « nui à l’équilibre de la nature dans le secteur. » Pour le moment, les pandores islandais n’ont toujours pas vu la couleur de cet argent car l’oiseau s’est envolé pour le Chili sans payer l’amende et en promettant de revenir à Reykjavik pour plaider sa cause auprès d’un tribunal. Selon lui, son acte n’a laissé aucune trace visible. Il affirme que s’il devait payer l’amende pour avoir souillé la nature, il faudrait que les propriétaires de la zone de Geysir empêchent les cars de déverser quotidiennement des flots de touristes et qu’ils retirent les pylônes électriques qui gâchent le paysage. Il ajoute qu’il faudrait aussi interdire aux volcans d’entrer en éruption car leur cendre peut retomber jusque sur les geysers….

Source : Iceland Review.

 ————————————————

drapeau anglaisThe Chilean artist who poured food colouring into Strokkur finally got a 680-euro fine for “dis­rupt­ing the del­i­cate bal­ance of na­ture in the area”. However, the Icelandic cops have not yet seen the colour of the money as the bird has flown back to Chile without paying anything and promising to go back to Reykjavik to take the fine to the lawcourts. In his opinion, his act left no visible trace. He said that if he was to pay the fine, landown­ers of the Geysir area would have to stop hordes of tourist coaches from going there and take away the elec­tric pylons that spoil the landscape. And then they’d need to stop vol­ca­noes from erupt­ing be­cause the ash might en­ter the geysers.

Source : Iceland Review.

Geysir-paint

Crédit photo:  Iceland Review.

Kilauea (Hawaii) : Ça déborde ! // It’s overflowing !

drapeau francaisC’était prévisible. Après s’être stabilise, le gonflement du Kilauea a repris, même si la courbe du tiltmètre est moins prononcée que précédemment. Dans l’aube hawaiienne, on voit clairement la lave avancer sur le plancher de l’Halema’uma’u, un événement exceptionnel !

Il ne s’agit, pour le moment, que d’un événement mineur. Le niveau de la lave a légèrement baissé dans le pit crater avant de déborder de nouveau quelques heures plus tard. En ce moment, le gonflement du Kilauea semble marquer le pas. Il est donc peu probable qu’un débordement majeur se produise dans les prochaines heures.

On remarquera que dans le même temps le Pu’uO’o ne réagit toujours pas au gonflement sommital. La courbe du tiltmètre est parfaitement horizontale.

 ———————————————-

drapeau anglaisIt was to happen. After stabilising, the inflation of the Kilauea summit started again, even though the tiltmeter curve is less steep than before. In the Hawaiian dawn, one can perfectly see lava moving forward on the floor of Halema’uma’u. This is an exceptional event.

It is, for the moment, a minor event. The level of lava has dropped slightly in the pit crater before overflowing again a few hours later. Right now, the swelling of Kilauea seems stalled. Therefore, a major overflow is unlikely to occur in the coming hours.

It is interesting to note that at the same time Pu’uO’o still does not respond to the summit inflation. The tiltmeter curve is perfectly horizontal.

Halemau-29-avril

Le débordement vu par la webcam du HVO.

Kilauea (Hawaii): Spectaculaire explosion dans le lac de lave // Dramatic explosion in the lava lake

Le niveau du lac de lave a brièvement atteint le rebord du pit crater mardi matin avant de baisser de 3 ou 4 mètres. Vers 10h20 (heure locale), la chute d’un morceau de la paroi du cratère a provoqué une violente explosion, avec des fragments de lave et de roche qui ont atteint l’ancienne plateforme d’observation de l’Halema’uma’u (fermée au public depuis l’ouverture de la bouche en 2008) 85 mètres au-dessus du lac de lave.

Une caméra du HVO a enregistré cet événement :

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=h4riSEdsR00

Tout le monde sait qu’il y a des personnes qui se moquent de l’interdiction d’accès à l’ancienne plateforme d’observation. Y accéder en ce moment relève de l’inconscience car les explosions comme celle de mardi matin sont relativement fréquentes. Il est intéressant d’observer les mouvements à la surface du lac de lace une fois l’explosion terminée.

 ———————————————–

The lava lake briefly rose to the Overlook Crater rim early Tuesday morning then dropped to about 3-4 metres. At about 10:20 a.m. (local time) a rockfall caused a powerful explosion of molten lava and rock fragments to be hurled onto the area that was previously an observation area 85 metres above the lake and open to the public before the vent formed in 2008.

An HVO camera captured the event:.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=h4riSEdsR00

I know there are some people who do not respect the access interdiction to the old viewing platform. Getting there at the moment is sheer madness as the explosions are quite frequent. It is interesting to observe the movements at the surface of the lava lake after the explosion.

Kilauea (Hawaii): Débordera…ou débordera pas? // Will the lava lake overflow?

drapeau francaisLa lave du pit crater de l’Halema’uma’u est montée jusqu’à environ deux mètres du plancher du cratère principal le lundi 27 avril (voir vidéo ci-dessous) et elle est encore très près de la lèvre ce matin. Toutefois, le gonflement du sommet du Kilauea semble stabilisé et la courbe du tiltmètre est maintenant moins prononcée, même si elle montre toujours une certaine tendance à la hausse.

 Kilauea 28 avril

Le HVO indique que la sismicité reste élevée. Selon un scientifique du HVO avec lequel je viens de m’entretenir, il est impossible de faire un pronostic dans la mesure où on sait que la situation peut évoluer d’une manière ou d’une autre à tout moment.

La dernière apparition de la lave sur le plancher de l’Halema’uma’u proprement dit remonte à 1982, année où une petite mare de lave avait fini par émerger d’une fracture d’environ 900 mètres de longueur qui avait entaillé le plancher de la caldeira dans sa partie nord-ouest.

Les personnes qui veulent se rendre au Jaggar Museum (le seul lieu autorisé pour admirer le spectacle) devront présenter le pass des parcs nationaux ou payer un droit d’entrée. Des milliers de visiteurs affluent chaque jour pour observer le lac de lave. Au cours des derniers jours, il fallait attendre jusqu’à 30 minutes ou plus pour se garer. Pour faciliter la circulation une fois que les parkings du Jaggar Museum sont pleins, les rangers orientent les véhicules vers le terrain de sport du camp militaire du Kilauea. De là, les visiteurs doivent parcourir environ 1500 mètres pour atteindre la terrasse d’observation du Jaggar Museum. Il est conseillé aux visiteurs d’éviter les heures de pointe et d’arriver après 22 heures et avant quatre heures du matin si possible, faute de quoi l’attente risque d’être longue (une demi-heure ou plus !) pour garer son véhicule!

A noter que l’utilisation de drones est interdite dans tous les parcs nationaux aux Etats-Unis depuis me mois d’août 2014. Un ranger a utilisé son Taser sur un homme qui faisait voler un drone vers le lac de lave. L’individu a été arrêté devant les centaines de touristes présents sur la terreasse du Jaggar Museum. On ne discute pas avec la loi aux Etats Unis!

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=2iMJI8vHEL8

 ——————————————–

drapeau anglaisThe Halema’uma’u lava lake rose to about 2 metres of Halemaumau’s floor on Monday, April 27th (see video below) and it is still very close to the rim this morning. Inflation at the summit of Kilauea seems to have stabilised and the tiltmeter curve is far less steep, even though it still tends to rise.

 Kilauea 28 avril

HVO indicates that seismicity in the area remains elevated. According to an HVO scientist I have just talked to, it is impossible to make any forecast as the situation may changed in one way or another at any moment.

The last time the floor of Halema‘uma‘u saw lava was 1982, when a small puddle reached the bottom following an eruption from a 900-metre-long fissure that cut across the Kilauea caldera floor northwest of the crater.

People who want to drive to the Jaggar Museum (the only authorised site to watch the show) will need a National Park pass or pay an entry fee. Thousands of additional visitors are flocking every day to Hawai‘i Volcanoes National Park to witness the lava lake. Over the last several days, visitors waited up to 30 minutes or longer to park. To ease traffic once the Jaggar Museum parking lots fill up, rangers are currently redirecting vehicles during peak visitation hours to park at the Kilauea Military Camp sports field. From there, visitors can hike 1.6 km to the Jaggar Museum observation deck, the closest and best vantage point to view the spectacular lava lake.

Visitors should avoid peak hours, and arrive after 10 p.m. and before 4 a.m. if possible, or they will likely wait (a half hour or more!) in line for parking.

It should be noted that the use of drones has been prohibited at all U.S. national parks since August 2014. A park ranger used a Taser on a man flying a drone toward the lava lake. He then arrested the man in front of several hundred people at the Jaggar Museum terrace after telling him that flying an unmanned aircraft at a national park is prohibited.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=2iMJI8vHEL8

Calbuco (Chili)

drapeau francaisMême si le risque d’une autre explosion majeure est faible, les autorités chiliennes ont mis en garde contre de nouvelles éruptions du Calbuco. Le Bureau Météorologique Chilien a indiqué qu’ »un vestige du panache de cendre affecte la région des lacs avec un plafond d’environ 4,5 km. »
La plupart des aéroports au Chili et en Argentine ont rouvert mais plus de 6000 personnes

restent évacuées dans un rayon de 20 kilomètres autour de Calbuco et l’alerte rouge est maintenue.
Les scientifiques sont inquiets car la pluie prévue pour les prochains jours pourrait se mélanger à la cendre et déclencher de dangereux lahars. On estime que le Calbuco a déversé quelque 210 millions de mètres cubes de cendre.
Les forces armées gardent la zone affectée par l’éruption, avec en particulier les villes de Puerto Montt et Puerto Varas
Le gouvernement chilien a annoncé samedi qu’il allait fournir une aide pour couvrir les énormes pertes financières subies par les agriculteurs locaux et pour aider à évacuer les 4000 moutons, 350 bovins et autres animaux domestiques piégés par la cendre à Ensenada.
Source: Médias chiliens.

La chaîne de télévision Al Jazeera a été invitée par le SERNAGEOMIN a survoler le Calbuco le 26 avril.

https://www.youtube.com/watch?v=zVsGVBh63G8

La vidéo montre que le volcan continue à déverser d’impressionnants nuages de cendre qui, au moment du survol, se dirigeaient vers l’Argentine et l’Uruguay.

La deuxième partie du reportage montre les dégâts subis par la petite ville d’Ensalada (4000 habitants) d’où les gens ont été évacués. Les personnes interviewées sont revenues chez elles le temps de constater des dégâts et craignent que ce qui reste soit pillé par les voleurs. Malgré cette catastrophe, la plupart des habitants sont déterminés à revenir vivre dans la région où ils sont nés. L’épaisse couche de cendre que les hommes s’efforcent d’évacuer des toits des maisons pourrait contribuer à déclencher des lahars quand les pluies arriveront.

On pense que l’éruption coûtera au Chili quelque 600 millions de dollars. Les principales pertes concernent le secteurs agricole et en particulier l’élevage. Une grande partie des pâturages est rendue inutilisable par la cendre.

 ——————————————————

drapeau anglaisEven though the risk of another major explosion is low, Chilean authorities have warned of further eruptions of Calbuco volcano. The Chilean Meteorological Office has warned that « a remnant of the ash plume is affecting the Lake Region with an estimated ceiling of 4.5 kilometers. »

Most airports in Chile and neighbouring Argentina have reopened but more than 6,000 people living close to the volcano are still evacuated in a 20-kilometer radius around Calbuco and the Red alert is kept.

Scientists say they are also concerned that rain expected to fall in the next few days could mix with the ash to form dangerous lahars. Calbuco is estimated to have spewed out 210 million cubic metres of ash.

Armed forces are guarding the affected area, which includes the cities of Puerto Montt and Puerto Varas

On Saturday, the Chilean government announced it would provide aid to cover huge financial losses incurred by local farmers and to help evacuate some 4,000 sheep and 350 cattle and small animals trapped in ash-covered Ensenada.

Source: Chilean news media.

The Al Jazeera TV channel has been invited by the SERNAGEOMIN to fly over Calbuco on 26 April.
https://www.youtube.com/watch?v=zVsGVBh63G8

The video shows that the volcano continues to emit impressive ash clouds which, at the time of the video, were heading for Argentina and Uruguay.
The second part of the report shows the damage to the small town of Ensalada (pop. 4000) where people have been evacuated. Interviewees returned home time to see the damage and they fear that what is left will be looted by thieves. Despite this disaster, most people are determined to return to live in the area where they were born. The thick layer of ash that men are trying to evacuate from the roofs could trigger lahars in the valleys when the rains come.

It is thought the eruption will cost Chile some 600 million dollars. The main losses concern the agriculture and the cattle as most pastures have been covered with a thick layer of ash.

Calbuco

Crédit photo:  SERNAGEOMIN.