Les lahars de l’Ubinas (Pérou)

drapeau francaisLe dimanche 12 et le lundi 13 avril 2015, d’impressionnants lahars ont dévalé les flancs du volcan Ubinas.

https://www.youtube.com/watch?v=kDdguKyKr4Q&feature=player_detailpage

Ces lahars ont été provoqués par la conjugaison de deux phénomènes : d’une part, les grandes quantités de cendres qui se sont déposées sur les flancs du volcan après l’activité explosive qui a débuté le 8 avril et, d’autre part, des pluies abondantes et la neige sur le volcan les 10 et 11 avril. Les coulées de boue ont bloqué une route d’accès à la ville d’Ubinas.
Il convient de noter que les volcanologues en charge de la surveillance du volcan avaient prévenu l’apparition de ce phénomène, et demandé aux autorités de prendre des mesures préventives dans ce domaine.

Source : Observatorio Vulcanologico del Sur (OVS).

 —————————————–

drapeau anglaisOn April 12th and 13th, impressive lahars rushed down the slopes of Ubinas volcano.
https://www.youtube.com/watch?v=kDdguKyKr4Q&feature=player_detailpage

These lahars were caused by the combination of two phenomena: first, the large amounts of ash deposited on the flanks of the volcano after the explosive activity that began on April 8th and, on the other hand, the heavy rains and snow on the volcano on 10 and 11 April. Mudslides blocked an access road to the town of Ubinas.
It should be noted that volcanologists in charge of the monitoring of the the volcano had warned about the occurrence of this phenomenon, and asked the authorities to take preventive measures.
Source: Vulcanologico Observatorio del Sur (OVS).

Lire à Limoges (suite): Pour ceux qui m’ont raté…

Plusieurs personnes m’ont contacté, déçues de ne pas m’avoir rencontré à « Lire à Limoges » le samedi ou le dimanche au stand Cultura. Si vous êtes dans ce cas et si vous désirez acheter le livre Dans les Pas de l’Ours, envoyez moi un mail (grandpeyc@club-internet.fr). J’ai quelques exemplaires de l’ouvrage et je me ferai un plaisir de vous le dédicacer, de le porter à votre domicile ou de vous l’envoyer par la poste (frais d’envoi à ma charge). N’oubliez pas de mentionner votre adresse ! Le prix du livre est 19,80 euros.

Couv-ours-blog

Les volcans philippins bientôt interdits // Philippine volcanoes soon prohibited

drapeau francaisA la veille de la saison estivale aux Philippines, les autorités s’attendent à ce que des activités telles que l’escalade de montagne atteignent de nouveaux sommets. C’est dans ce contexte que les législateurs philippins ont été invités à proposer une loi interdisant ces activités non autorisées sur les volcans actifs. Lorsque la Loi Anti-Escalade de Volcans sera votée, l’escalade de montagne et d’autres activités semblables ne seront permises que sur autorisation du gouvernement et de l’Institut Philippin de Volcanologie et de Sismologie (PHIVOLCS).
Les initiateurs de la loi ont pris en considération un accident survenu le 7 mai 2013, lorsque cinq personnes sont mortes en essayant d’escalader le Mayon. Il s’agit notamment de quatre touristes allemands et de leur guide philippin. Au cours de leur tentative d’escalade, le Mayon a connu un épisode explosif avec émission de blocs et de cendre. Sept autres personnes ont été blessées, dont quatre citoyens thaïlandais. Le PHIVOLCS avait affirmé que le Mayon ne présentait pas un risque d’éruption mais avait rappelé à la population de ne pas s’aventurer dans la zone de danger permanent de 6 km autour du volcan.
Les auteurs de la future loi ont également indiqué que plusieurs entreprises et autres organismes ont été créés pour organiser des voyages qui comprennent des activités d’escalade de montagne en différents endroits des Philippines, suite au développement de l’industrie touristique dans le pays. La prolifération de ces entreprises a compliqué pour le Ministère de l’Environnement et des Ressources Naturelles (DERN) la surveillance des déplacements vers les destinations touristiques et la maintenance d’un impact minimal sur l’environnement. Les législateurs ont ajouté que la principale préoccupation du gouvernement devait être la sécurité de ses citoyens et celle des touristes.
Les contrevenants à la loi Anti-Escalade de Volcans devront payer une amende qui ne sera pas inférieure à 10 000 pesos (environ 210 euros) et pas supérieure à 50 000 pesos (environ 1040 euros) s’ils mènent des activités d’escalade sur des volcans actifs dans un rayon de dix kilomètres du cratère. Ne seront pas concernées les activités encadrées par le DERN et autorisées par le PHIVOLCS. Le PHIVOLCS exigera la présentation de documents montrant le but de l’expédition sur le volcan, la liste des personnes qui feront l’ascension et qui ne devront pas être moins de quatre, une liste des organisateurs de la montée, ainsi que le paiement des sommes exigées, avant de pouvoir émettre une lettre d’autorisation. Dans le cadre de cette loi, l’équipe d’escalade devra se présenter au bureau du DENR le plus proche ou à un poste de rangers avant et après la montée.
Source: The Philippine Star.

 ——————————————-

drapeau anglaisAs summer activities such as mountain climbing are expected to peak again, lawmakers in the Philippines were urged to propose a law prohibiting such unauthorized activities on active volcanoes. When the Anti-Volcano Climbing Act is voted, mountain climbing and other activities will only be permitted upon authorization of the government and a clearance from the Philippine Institute of Volcanology and Seismology (PHIVOLCS).

The initiators of the law took into consideration an incident on May 7th, 2013, when five people died while trying to climb Mount Mayon. These included four German tourists and their Filipino tour guide. During their climbing attempt, Mayon volcano exploded and discharged ash. Seven others were injured, including four Thai citizens. PHIVOLCS had affirmed that Mayon was in no danger of erupting but they had reminded the public not to venture into the 6-kilometre permanent danger zone.

The authors of the future law also cited that several companies and organizations have been founded to organize travel tours which include mountain climbing activities to different locations in the Philippines due to the rising tourism industry. The proliferation of these companies have made it more difficult for the Department of Environment and Natural Resources (DENR) to monitor the traffic to tourist destinations and to maintain minimal impact on the ecological footprint. The lawmakers added that the primary concern of the government should be the safety of its citizens and tourists.

Violators of the proposed Anti-Volcano Climbing act will be charged a fine of not less than 10,000 pesos (about 210 euros) but not more than 50,000 pesos (about 1040 euros) if they conduct mountaineering activities on active volcanoes within a ten-kilometre radius from the crater, with exemption of activities supervised by DENR and authorized by PHIVOLCS. PHIVOLCS will require submission of documents showing the purpose for which the climb is to be undertaken, the list of the members of the team who will make the climb which shall not be less than 4 members, a list of the organizers of the climb, and payment of required fees before they can issue authorization letter. Under Anti-Volcano Climbing Act, the team shall report to the nearest DENR office or ranger station before and after the climb.

Source : The Philippine Star.

Mayon-blog-2

Mayon-blog

Le Mayon, un superbe volcan aux redoutables coulées pyroclastiques (Photos:  Wikipedia)