Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : Fin de l’éruption !

Comme cela était prévisible au vu des images proposées par les webcams, l’éruption débutée le 13 juillet 2018 entre 03h30 et 04h30 (heure locale) s’est arrêtée ce même jour à 22h00, après une phase de déclin continu du tremor et environ 3 heures de gaz piston (bouffées de gaz typiques des fins d’éruption du Piton de la Fournaise). Plus aucune lueur n’est visible sur les webcams au niveau des fissures éruptives. Seuls quelques rougeoiements restent perceptibles au niveau du front de coulée.

L’OVPF indique qu’aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution de la situation à venir (reprise de l’activité sur le même site, reprise de l’activité ailleurs, arrêt définitif).

Il ne fallait donc pas acheter un billet d’avion en métropole pour aller assister au spectacle ! Pendant ce temps, la lave continue à couler à flot à Hawaii….

——————————————–

As could be predicted in view of the images offered by the webcams, the eruption which started on July 13th, 2018 between 03:30 and 04:30 (local time) stopped at 22:00, after a continuous decline of the tremor and about 3 hours of gas pistoning (gas puffs typical of the ends of eruptions of Piton de la Fournaise). No more glow can be seen at the eruptive fissures.
OVPF indicates that no prediction can be made about the evolution of the future situation (resumption of activity on the same site, resumption of activity elsewhere, definitive end of the eruption).
So it would have been a bad idea to buy a plane ticket to go and attend the show! Meanwhile, lava continues to flow profusely in Hawaii ….

Crédit photo: OVPF

Publicités

Eruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

8h30 (heure métropole): Dans un premier bulletin diffusé à 00 heures, l’OVPF indiquait que depuis 23h40 (heure locale) le 12 juillet, une forte augmentation de la sismicité était observée sur le Piton de la Fournaise, avec une déformation rapide de l’édifice volcanique, signe que le magma avait commencé son ascension vers la surface. Dans le bulletin suivant émis à 5 heures le 13 juillet, l’Observatoire indiquait que le tremor volcanique, synonyme d’arrivée du magma à proximité de la surface, était apparu très progressivement depuis 3h30 environ. D’après les enregistrements de l’OVPF, la source de ce tremor est localisée sur le flanc nord du volcan. Les premières lueurs attestant d’un début d’éruption sont apparues sur les webcams de l’OVPF à 4h30.

L’année dernière, le Piton avait choisi d’entrer en scène le 14 juillet, avec une éruption qui avait duré plus de six semaines. Il s’agit de la 3ème éruption de l’année 2018.

Affaire à suivre…

Source : OVPF.

++++++++++

13 heures : Le site éruptif a pu être localisé avec précision par l’OVPF. Comme je l’indiquais précédemment, il se situe sur le flanc nord du volcan. Au total, 4 fissures éruptives se sont ouvertes sur 1 km de long, se propageant de l’amont de la Chapelle de Rosemont en direction du Formica Leo

Pour une fois, le public n’aura pas à effectuer de longues marches d’approche. Les fontaines de lave sont en effet visibles depuis le parking du Pas de Bellecombe et la zone est facile d’accès. Il faut quand même bien se couvrir car il fait froid au petit matin et pendant la nuit !

Le Journal de l’Ile a mis en ligne une galerie de photos prises par Serge Gélabert :

https://www.clicanoo.re/Eruption-du-13-juillet-2018/Societe/Article/2018/07/13/PHOTOS-Leruption-de-la-Fournaise-vue-du-ciel

++++++++++

15 heures (heure métropole) : L’éruption débutée le 13 juillet 2018 entre 03h30 (début de l’apparition du tremor) et 04h30 (premières lueurs visibles sur les webcams) se poursuit mais l’intensité du tremor est en baisse depuis sa phase d’intensité maximale
enregistrée à 06h00 (heure locale). Alors que les 4 fissures éruptives ouvertes en début d’éruption étaient toujours actives à 08h00 ce matin, la fissure la plus en amont (n°1) ainsi que le haut de la fissure n°2 n’étaient plus actifs à 12h30. La longueur de propagation des 4 fissures a été revue à la baisse (500 mètres au lieu de 1000 mètres dans les estimations
aériennes). Le débit de surface était compris ce matin entre 2.88 et 5.34 m3/s.

Aucun séisme volcano-tectonique et aucune déformation n’ont été enregistrés depuis le début de l’éruption.

Source : OVPF

————————————————

8:30 (Paris time): In a first bulletin released at midnight, OVPF indicated that since 23:40 (local time) on July 12th, a sharp increase in seismicity was observed on Piton de la Fournaise, with a rapid deformation of the volcanic edifice, the sure sign that magma had begun its ascent to the surface. In the following bulletin issued at 5:00 a.m.on July 13th, the Observatory indicated that the volcanic tremor, synonymous with the arrival of magma close to the surface, had appeared very gradually since about 3:30. According to OVPF parameters, the source of this tremor is located on the northern flank of the volcano. The first glows of eruption appeared on the OVPF webcams at 4.30am.
Last year, the Piton had chosen to erupt on July 14th, with an eruption that lasted more than six weeks. This is the 3rd eruption of the year 2018.

To be continued…
Source: OVPF.

++++++++++

1:00 pm: The eruptive site could be precisely located by OVPF. As I indicated previously, it is located on the north side of the volcano. A total of 4 eruptive fissures opened over a distance of 1 km,  from Rosemont Chapel to Formica Leo
This time, public will not have to go for long walks. The lava fountains are indeed visible from the Pas de Bellecombe car park and the area is easily accessible. Visitors are advised to wear warm clothes because it is cold in the morning and during the night!
The Journal de l’Ile has posted a gallery of photos taken by Serge Gélabert:
https://www.clicanoo.re/Eruption-du-13-juillet-2018/Societe/Article/2018/07/13/PHOTOS-Leruption-de-la-Fournaise-vue-du-ciel

++++++++++

3 :00 pm (Paris time): The eruption that started on July 13th, 2018 between 3:30 am (beginning of the tremor) and 4:30 am (first glow visible on the webcams) continues but the intensity of the tremor has been declining since its maximum intensity recorded at 06:00 a.m. (local time). While the 4 eruptive fissures which opened at the beginning of eruption were still active at 08:00 this morning, the most uplope one (# 1) and the upper part of fissure # 2 were no longer active at 12:30. The length of the 4 cfissures is 500 metres instead of 1000 metres as initially estimated. The lava output at the surface this morning was ranging between 2.88 and 5.34 m3 / s.
No volcano-tectonic earthquakes and no deformation have been recorded since the onset of the eruption.
Source: OVPF

Source: OVPF

Crédit photo: OVPF

Nouvelles du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) // News of Piton de la Fournaise (Reunion Island)

Frère de point chaud, il semblerait que le Piton de la Fournaise sur l’Ile de la Réunion brûle d’envie d’imiter le Kilauea à Hawaii. Depuis le début de mois de juillet, une inflation de l’édifice volcanique est de nouveau observée par l’Observatoire. Ainsi depuis le 1er juillet une élongation de 0,5-1 cm de la zone sommitale (voir figure ci-dessous) et une élongation de 0,5-1,2 cm de la base du cône terminal sont enregistrées.

L’OVPF précise que cette reprise de l’inflation est synonyme d’une pressurisation du réservoir magmatique superficiel par une réalimentation profonde en magma. Les fortes concentrations en CO2 dans le sol en champ lointain (Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes) qui se maintiennent depuis la fin de l’éruption le 1er juin dernier, coïncident avec une remontée profonde de magma. La reprise de l’inflation observée depuis le 1er juillet atteste d’un possible transfert vers de plus faibles profondeurs. A noter que pour l’éruption du 27 Avril – 1er juin 2018, cette phase de pressurisation avait duré trois semaines environ avant que le toit du réservoir ne se fragilise et ne se rompe, avec une injection de magma vers la surface et une éruption.

Le niveau d’alerte est maintenu à Vigilance. Les sentiers de la partie haute de l’Enclos Fouqué sont ouverts avec certaines restrictions.

Source : OVPF.

————————————————

Located on a hot spot, it seems that the Piton de la Fournaise on Reunion Island is eager to imitate Kilauea in Hawaii. An inflation of the volcanic edifice has again been observed since the beginning of July. For instance, since July 1st, a 0.5-1-cm elongation of the summit zone (see figure below) and a 0.5-1.2-cm elongation of the base of the terminal cone have been recorded.
OVPF states that this resumption of inflation is synonymous with a pressurization of the shallow magma reservoir by a deep magma recharge. The high CO2 concentrations in the far-field soil (Plaine des Cafres and Plaine des Palmistes), which have been regular since the end of the eruption on June 1st, coincide with a deep magma ascent. The new inflation episode observed since July 1st corresponds with a possible magma transfer to lower depths. One can remember that for the eruption of April 27th – June 1st, 2018, this pressurization phase lasted about three weeks before the roof of the reservoir got weakened and broke, with an injection of magma to the surface and an eruption.
The alert level is kept at Watch. The trails in the upper part of the Enclos Fouqué are open with some restrictions.
Source: OVPF.

Vue de l’inflation de la zone sommitale (Source: OVPF)

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : En attendant la prochaine éruption // Waiting for the next eruption

Suite à la fin de l’éruption annoncée par l’OVPF hier après-midi, le préfet de la Réunion a décidé le passage du volcan en phase de sauvegarde pour permettre de réaliser les expertises préalables à une éventuelle réouverture de certains secteurs au public.

Malgré la fin d’activité du point de vue géophysique, une éruption reste probable à court terme car le Piton de la Fournaise est entré dans une nouvelle phase d’inflation qui montre que le réservoir magmatique profond est en phase de réactivation..

En conséquence et en attendant les conclusions des reconnaissances sur le terrain, l’accès du public à l’Enclos Fouqué depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, restent interdits. Le sentier du Nez Coupé de Sainte-Rose est également interdit à la circulation pédestre à partir du Piton Partage en raison d’un danger réel d’effondrement depuis l’éruption du 3 avril.

Source : OVPF & Journal de l’Ile.

——————————————–

Following the end of the eruption announced by OVPF yesterday afternoon, the prefect of Réunion Island has decided shift the volcano in the “protection” phase to allow the expertise prior to a possible reopening of certain sectors to the public.
Despite the end of activity from a geophysical point of view, an eruption is likely in the short term because the Piton de la Fournaise has entered a new phase of inflation that shows that the deep magma reservoir is in the reactivation phase.
Consequently and pending the conclusions of field reconnaissance, public access to the Enclos Fouqué from the Pas de Bellecombe trail or from any other trail, as well as the landing of aircraft in the volcano area, remain prohibited. The Snez Coupé de Sainte-Rose Trail is also closed to pedestrian traffic from the Piton Partage due to a real danger of collapse since the April 3rd eruption.
Source: OVPF & Journal of the Island.

Crédit photo (Wikipedia)

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Eruption terminée! // The eruption is over!

L’éruption débutée le 27 avril 2018 s’est arrêtée le 1er juin 2018 à 14h30.

Comme indiqué précédemment, l’inflation de l’édifice est à nouveau observée depuis le 15 mai, ce qui signifie que le système magmatique en profondeur continue à se pressuriser.

La prochaine éruption ne devrait donc pas tarder. Rste à savoir si elle pourra rivaliser en intensité avec celle du Kilauea à Hawaii…

Source : OVPF.

——————————————–

The eruption that started on April 27th, 2018 definitely stopped on June 1st, 2018 at 14:30.

As I put it previously, an inflation of the volcanic edifice has been observed since May 15th, which means that the deep magma system keeps pressurizing. We should not have to wait very long for the next eruption. We’ll see if its intensity can rival with that of Kilauea Volcano in Hawaii…

Source: OVPF.

Source: OVPF

Crédit photo: Christian Holveck

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

En lisant les bulletins de l’OVPF à propos de l’éruption du Piton de la Fournaise, on a presque l’impression que le point chaud du Kilauea à Hawaii a pompé toute la lave du volcan réunionnais et ne lui laisse que quelques larmes de Pele pour se consoler ! Le tremor décline régulièrement, mais l’agonie de l’éruption actuelle est particulièrement longue. Les débits de lave émis sont tellement faibles qu’ils ne peuvent plus être mesurés depuis l’espace. A noter que dans le même temps l’inflation de l’édifice volcanique a repris. On ne devrait donc pas attendre très longtemps pour assister à une nouvelle éruption…

————————————–

Reading the OVPF bulletins about the eruption of Piton de la Fournaise, one almost gets the impression that the Kilauea hotspot in Hawaii has pumped all the lava from the Reunion volcano and leaves it a few Pele’s tears as a consolation! The tremor is steadily declining, but the agony of the current eruption is fairly long. The lava output is so low that it can no longer be measured from space. It should be noted that at the same time the inflation of the volcanic edifice has resumed. We should not have to wait very long to watch a new eruption…

Source: OVPF

Ça chauffe sur l’Ile de la Réunion ! // Things are getting heated on Reunion Island !

Le Journal de l’Ile de la Réunion a publié un article fort intéressant qui met bien en évidence la difficulté d’accès du public à un site éruptif actif. Pour le moment, l’Enclos Fouqué est fermé dès qu’une éruption débute. Pour permettre aux touristes et à la population locale d’admirer de plus près les éruptions du Piton de la Fournaise, une solution serait de les conduire en sécurité sous la houlette de guide compétents. Cela fait pas mal de temps que cette hypothèse est évoquée, mais le Préfet traîne les pieds. Aujourd’hui, les guides de montagne perdent patience et interpellent le Préfet pour qu’il donne son feu vert à l’accompagnement de touristes sur les sites éruptifs. Ils menacent de se mobiliser dans les prochains jours.

Depuis le 27 avril dernier, c’est à huis clos que se poursuit le spectacle de l’éruption du Piton de la Fournaise. Maintenu à bonne distance, le public doit toujours se contenter du point de vue depuis le Piton de Bert pour tenter d’apercevoir un peu de lave. La fermeture est même devenue totale : plus aucune accréditation n’est accordée par la Préfecture pour descendre dans l’Enclos Fouqué. C’est donc en douce, et avec le risque de ne pas être couverts en cas d’accident, que quelques passionnés se rendent au plus près de l’éruption. Sans eux, il n’y aurait pas d’images dans les médias, sur les réseaux sociaux et dans les journaux TV locaux et nationaux. Ces observations sont également utiles pour le travail scientifique de l’Observatoire Volcanologique.

Présenté comme l’atout touristique numéro un de La Réunion, le volcan est cadenassé à double tour. Selon les informations obtenues par le Journal de l’Ile, c’est en enjambant les grilles de l’Enclos qu’une équipe de la télévision espagnole a pu tourner la semaine dernière un reportage sur l’éruption. Diffusé en Espagne, il pourrait faire venir des touristes à la Réunion, mais il faudrait qu’ils puissent accéder au volcan !

Entre tout interdire et tout ouvrir, le Préfet avait ouvert une porte en se disant favorable à un accompagnement sécurisé, avec la reprise d’un projet initié dès 2010 par le Syndicat national des accompagnateurs en montagne. Dans la foulée, 47 accompagnateurs ont suivi une formation début 2017, financée par la Région, et se sont équipés en conséquence. L’investissement a été estimé en moyenne à 2 500 euros par professionnel. Une phase de test avait été mise en place lors de l’éruption de juillet 2017. La Préfecture avait jugé le projet «réaliste» mais ne pouvait totalement le valider car certains points restaient à améliorer notamment en matière de couverture radio. Deux nouvelles simulations concluantes ont été menées en mars 2018 et il ne manque plus que le feu vert de l’Etat. C’est la transmission avec la Préfecture qui est désormais au point mort.

Le lendemain du début de l’éruption actuelle, un mail a été envoyé à la Préfecture demandant l’autorisation d’enclencher le dispositif d’accompagnement. On attend toujours la réponse ! S’il fait toujours débat – il serait payant – le dispositif permettrait de conduire des groupes de 8 personnes dans l’Enclos, jusqu’à 80 personnes au maximum par rotation, à environ 200 mètres du site éruptif.

Depuis le début de l’éruption, les initiateurs du projet sont submergés d’appels de locaux et de touristes. Aujourd’hui, ils perdent patience. Faute d’avancées, ils promettent de passer à l’action dans les prochains jours.

L’interdiction d’accès au volcan a des répercussions jusqu’en métropole. Spécialisée dans l’organisation rapide de voyages « spécial éruption », l’agence Aventure et Volcans continuera de «boycotter La Réunion tant que l’accès au volcan ne sera pas autorisé, comme promis à de nombreuses reprises lors des différents salons du tourisme», écrit Tanguy de Saint-Cyr, son responsable, sur les réseaux sociaux. Cela ne manquera pas de réjouir Hawaï et d’autres destinations volcaniques à travers le monde.

Source : Journal de l’Ile.

——————————————

The Journal de l’Ile de la Réunion has published a very interesting article that highlights the difficulty of public access to an active eruptive site. For the moment, the Enclos Fouqué is closed as soon as an eruption begins. To allow tourists and the local population to have a closer look at the eruptions of Piton de la Fournaise, one solution would be to accompany them safely under the guidance of competent guides. It’s been a long time since this hypothesis has been mentioned, but the Préfet dragged his feet. Today, mountain guides are losing patience and call on the Préfet to give the go-ahead to accompany tourists on eruptive sites. They threaten to take action in the coming days.

Since April 27th 2018, the show of the eruption of Piton de la Fournaise is taking place in camera. Maintained at a safe distance, the public is only allowed to watch the eruption from Piton Bert in order to try to see a little lava. The closure has even become total: no more accreditation is granted by the Prefecture to go down in the Enclos Fouqué. It is therefore illegally, and with the risk of not being insured in case of accident, that some enthusiasts get closer to the eruption. Without them, there would be no images in the media, on social media, and in local and national TV news. These observations are also useful for the scientific work of the Volcano Observatory.
Presented as the number one tourist attraction of Reunion Island, the volcano is totally padlocked. According to information obtained by the Journal de l’Ile, a team of the Spanish television managed to get into the Enclos by climbing over the entrance gate last week and could make a report on the eruption. Broadcast in Spain, it could bring tourists to Reunion, but they would need to have access to the volcano!
Between prohibiting and opening everything, the Préfet had opened a door saying he was in favor of a secure accompaniment, with the resumption of a project initiated in 2010 by the National Union of Mountain Guides. In the wake of the Préfet’s words, 47 guides attended a training session in early 2017, funded by the Region, and got equipped accordingly. The investment was estimated at an average of 2,500 euros per guide. A test phase was set up during the eruption of July 2017. The Prefecture judged the project « realistic » but could not fully validate it because some points remained to be improved, in particular in terms of radio coverage. Two new successful simulations were conducted in March 2018 and only the green light of the State is missing.

The day after the start of the current eruption, an email was sent to the Prefecture requesting permission to activate the accompaniment. The guides are still waiting for the answer! If it is still controversial – tourists would have to pay – the project would lead groups of 8 people into the Enclos, up to 80 people maximum per rotation, about 200 metres from the eruptive site.
Since the beginning of the eruption, the initiators of the project have been overwhelmed by calls from locals and tourists. Today, they are losing patience. If nothing is done, they promise to take action in the coming days.
The ban on access to the volcano has repercussions as far as the metropolis. Specialized in the rapid organization of « special eruption » trips, the agency Aventure et Volcans will continue to « boycott Reunion Island as long as access to the volcano is not allowed, as was promised many times at various tourism fairs » , wrote Tanguy de Saint-Cyr, its manager, on social networks. This will delight Hawaii and other volcanic destinations around the world.
Source: Journal de l’Ile.

Frustration des touristes devant un spectacle qu’ils ne peuvent pas approcher (Crédit photo: Christian Holveck)