Glissement du flanc Est du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) // Sliding of the eastern flank of Piton de la Fournaise (Reunion Island)

Le glissement d’un flanc de volcan n’est pas chose nouvelle. Ce genre de basculement est observé sur plusieurs édifices à travers le monde. En Sicile, le versant Est de l’Etna a tendance a glisser dans la Mer Ionienne et on redoute les conséquences si le basculement venait à s’accélérer. .

On apprend aujourd’hui que le Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) n’échappe pas à ce phénomène. Les images satellitaires montrent que le flanc Est du volcan glisse lui aussi vers la mer.

La revue Nature Communication a publié le 17 mai 2022 une étude relayée par l’OVPF, qui confirme le glissement qui est visible sur des images satellitaires du volcan prises pendant plus de 20 ans.

Même s’il n’y a pas panique à bord pour le moment, la déstabilisation de l’un des flancs d’un volcan peut engendrer des glissements de terrain sur terre ou en mer et déclencher séisme et tsunami. Les scientifiques font remarquer que de tels événements sont responsables de 24 % des décès liés au volcanisme. Des dépôts d’avalanche de débris au large des îles volcaniques témoignent de glissements de flancs récurrents.

Source: Réunion la 1ère.

————————————–

The sliding of a volcano’s flank is nothing new. This kind of tilting is observed on several volcanoes around the world. In Sicily, Mt Etna’s eastern flank tends to slide into the Ionian Sea and scientists fear the consequences if the tilting were to accelerate. .
We are informed today that Piton de la Fournaise (Reunion Island) is no exception to this phenomenon. Satellite images show that the eastern flank of the volcano is also sliding toward the sea.
The journal Nature Communication published on May 17th, 2022 a study relayed by OVPF, which confirms the slide which can be seen on satellite images of the volcano taken for more than 20 years.
Even if there is no need to panic for the moment, the destabilization of one of the flanks of a volcano can cause landslides on land or at sea and trigger earthquakes and tsunamis. Scientists point out that such events are responsible for 24% of volcano-related deaths. Debris avalanche deposits off the volcanic islands testify to recurrent flank slides.
Source: Réunion la 1ère.

Photo: C. Grandpey

Un volcan s’endort, un autre se réveille // One volcano is going to sleep, another is waking up

Dans un communiqué diffusé à 02h45 (heure locale) le 17 janvier 2022, l’OVPF indique que l’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) a pris fin ce même jour à 02h10. L’événement a été signalé par l’arrêt du tremor volcanique.
L’Observatoire précise, comme à l’accoutumée, qu’aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution de la situation à venir (arrêt définitif, reprise de l’activité), compte tenu de signaux
sismiques qui sont toujours observés sous le sommet. Des rougeoiements sont toujours visibles et correspondent aux tunnels de lave qui se vidangent.

Source: OVPF.

Sans atteindre des sommets, cette éruption aura permis de réaliser de beaux clichés.

Un très bon article, bien illustré, sur la fin de l’éruption est à lire dans le Journal de l’Ile:

https://www.clicanoo.re/rubriques/societe/2022/01/17/videophotos-les-dernieres-heures-de-leruption

++++++++++

L’INGV signale une intensification de l’activité explosive dans la zone cratèrique nord du Stromboli (Sicile). Bien que la visibilité soit réduite en raison de la couverture nuageuse, « une accumulation continue de matériaux pyroclastiques dans la partie supérieure de la Sciara del Fuoco entraîne le détachement de gros blocs incandescents qui roulent jusqu’à la côte. » On observe également la présence d' »une petit coulée de lave qui reste confinée à la partie supérieure » et « dont le front laisse échapper de gros blocs incandescents ». D’un point de vue sismique, on observe « une augmentation modérée de l’amplitude moyenne du tremor volcanique, avec des valeurs moyennes à faibles ».

Source: INGV.

——————————————

In an update issued at 2:45 a.m. (local time) on January 17th, 2022, OVPF indicates that the eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) ended that same day at 2:10 a.m. The event was signaled by the cessation of the volcanic tremor.
The Observatory specifies, as usual, that no hypothesis is ruled out as to the evolution of the situation (definitive ending, resumption of activity), referring to the seismic signals that are still observed beneath the summit. Some glow is still observed on the eruptive site and corresponds to the lava tunnels which are draining.
Without reaching peaks, this eruption made it possible to take nice photos.
Source: OVPF.

++++++++++

INGV reports an intensification of explosive activity in the northern crater area of Stromboli (Sicily). Although visibility is reduced due to cloud cover, « a continuous accumulation of pyroclastic material in the upper part of the Sciara del Fuoco results in the detachment of large incandescent blocks that roll down to the coast. » There is also « a small lava flow which remains confined to the upper part » and « whose front lets out large incandescent blocks ». From a seismic point of view, one observes « a moderate increase in the average amplitude of the volcanic tremor, with average to low values ».
Source: INGV.

Piton de la Fournaise (Photo: Christian Holveck)

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : nouvelles images !

La météo n’est guère clémente sur l’île de la Réunion en ce moment, mais Christian Holveck a pu profiter d’éclaircies pour réaliser de nouveaux superbes clichés de l’éruption du Piton de la Fournaise. Il me précise que l’on observe ces jours-ci « une grosse et belle activité, tant au niveau du cône que des coulées. L’Observatoire enregistre d’ailleurs une augmentation du tremor depuis quelques jours. »

Photos: Christian Holveck

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : poursuite de l’éruption

L’éruption du Piton de la Fournaise se poursuit tranquillement. Chtristian Holveck s’est de nouveau rendu sur site le 4 janvier et m’a adressé quelques photos. Il m’indique que « le cône est toujours bien actif et continue à croître tranquillement tandis que les coulées qui circulent principalement en tunnels s’entassent et forment maintenant une longue proéminence d’où s’échappent parfois quelques résurgences qu’il est alors possible d’approcher. »

Photos : C. Holveck

L’OVPF indique avoir observé le 6 janviers 2021 un débordement de la lave contenue dans le cône éruptif, avec une belle coulée.

L’accès à l’Enclos reste interdit. Seuls quelques privilégiés, autorisés et encadrés, peuvent s’approcher davantage. Mon ami Christian Holveck en fait partie, ce qui devrait répondre aux questions, accompagnées d’une certaine jalousie, de certains volcanophiles que je connais en métropole…