Nouvelles du Mayon (Philippines) // News of Mayon Volcano (Philippines)

Le PHILVOCS indique aujourd’hui que l’activité du Mayon est assez stable. Plusieurs effondrements et un séisme d’origine volcanique ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures. Les événements de chutes de pierres se produisent au niveau du front et des bordures de la coulée de lave qui avance dans la ravine Miisi. L’activité actuelle peut être qualifiée d’«éruption non explosive», semblable aux événements de 2006 et 2009. Le niveau d’alerte 3 reste en vigueur sur le volcan
Le PHILVOCS indique que, pour le moment, on ne devrait pas assister à une éruption majeure. Une éruption majeure ne peut survenir que s’il y a une pression excessive des gaz à l’intérieur du volcan. Un survol du volcan a révélé l’absence de dépôts explosifs tels que des coulées pyroclastiques sur certaines zones du volcan. Toutefois, l’Institut demande à nouveau aux habitants de rester vigilants car des lahars peuvent encore se produire. La zone de sécurité doit être évitée à tout prix.

—————————————–

PHILVOCS indicates today that activity at Mayon is quite stable with several instances of rockfall activity and one volcanic earthquake during the past 24 hours. Rockfall events are generated by the collapsing lava front and margins of the advancing lava flow on the Miisi Gully. The current activity may be categorized as a “non-explosive eruption”, similar to events in 2006 and 2009. Alert Level 3 remains in effect over the volcano

PHILVOCS indicates that, for the moment, it does not expect a major eruption. It explains that a major eruption can only happen if there is an excessive pressure that causes gas volume inside the volcano. An aerial inspection revealed the absence of explosive deposits like pyroclastic flows on some areas of the volcano.  But the Institute still cautioned residents to stay alert as lahars may still occur, adding they should steer clear of the danger zone of the volcano.

Vue du sommet du Mayon (Crédit photo: PHILVOCS)

Publicités

2017 : année la plus chaude sans El Niño ! // 2017 : The hottest year without El Niño !

L’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) vient de confirmer ce que j’écrivais officieusement le 14 janvier 2018 : Les années 2015, 2016 et 2017 ont été les plus chaudes jamais enregistrées. L’année 2016 a été la plus chaude des trois, avec une température moyenne de surface du globe qui a dépassé de 1,2°C celle de l’époque préindustrielle. 2017 arrive en deuxième position et devance légèrement 2015. La température moyenne a excédé de 1,1°C celle de l’époque préindustrielle (1880-1900).

Toutefois, l’année 2017 est l’année la plus chaude jamais observée sans le phénomène naturel El Niño dans l’Océan Pacifique qui se traduit par une hausse de la température à la surface de l’eau (sur une dizaine de mètres d’épaisseur) dans l’est de l’océan Pacifique, autour de l’équateur. El Niño contribue ainsi la hausse la moyenne mondiale des températures.

Il faut noter que 17 des 18 années les plus chaudes appartiennent au 21ème siècle, avec un rythme du réchauffement exceptionnel ces trois dernières années. Comme je l’ai fait remarquer à plusieurs reprises, c’est dans l’Arctique que la hausse de températures a été particulièrement marquée. Selon l’OMM, cela aura « des répercussions durables et de grande ampleur sur le niveau de la mer.

Source : France Info.

—————————————

The World Meteorological Organization (WMO) has just confirmed what I wrote informally on January 14th 2018 : The years 2015, 2016 and 2017 were the hottest ever recorded. The year 2016 was the warmest of the three, with an average surface temperature of the globe that exceeded by 1.2°C that of the pre-industrial era. 2017 arrives second, slightly before 2015. The average temperature exceeded by 1.1°C that of the pre-industrial era (1880-1900).
However, the year 2017 is the hottest year ever observed without the El Niño natural phenomenon in the Pacific Ocean which results in a rise in the temperature at the surface of the water (about ten metres deep) in the eastern Pacific Ocean, around the equator. El Niño contributes to pushing up the global average temperatures.
It should be noted that 17 out of the 18 hottest years belong to the 21st century, with an exceptional rate of warming over the past three years. As I have pointed out on a number of occasions, the rise in temperatures in the Arctic has been particularly dramatic. According to WMO, this will have « long-lasting and far-reaching impacts on the sea level. »
Source: France Info.

Source: NCEP-NCAR

Nouvelles de l’Agung (Bali / Indonésie) // News of Mt Agung (Bali / Indonesia)

Dans un bulletin émis le 12 janvier 2018, le VSI dresse un bilan de l’activité de l’Agung depuis sa recrudescence au mois de septembre 2017.

Le rapport indique tout d’abord que l’activité éruptive se poursuit, avec un événement qui a généré une colonne de cendre de 2500 mètres de hauteur (soit 5600 mètres d’altitude) le 11 janvier 2018. Cette présence de cendre dans l’atmosphère justifie le maintien de l’alerte aérienne à la couleur Orange. Malgré tout, l’aéroport international n’a pas été affecté par les panaches de cendre car le vent souffle nord et nord-est.

S’agissant de l’activité volcanique proprement dite, le VSI rappelle que l’éruption a vraiment débuté le 21 novembre 2017 et a connu son intensité maximale les 27 et 28 novembre avec une colonne éruptive de 4000 mètres de hauteur. Jusqu’à présent, on a enregistré plus de 27 000 événements sismiques sur le volcan. Le niveau d’alerte volcanique est maintenu au maximum (4 – AWAS), avec une zone de danger d’un rayon de 6 km. Il est demandé à la population et aux touristes de respecter ce périmètre de sécurité.

En dehors de la zone de danger, le VSI précise qu’il n’y a guère de danger pour la population qui ne doit pas hésiter à utiliser des masques pour se couvrir le nez et la bouche, mais aussi se protéger les yeux et la peau en période d’éruption.

Pour terminer, le bulletin du VSI recommande à la population de se méfier des fausses informations qui pourraient circuler et de se fier uniquement aux sources officielles.

En ce moment, la situation ne semble guère évoluer. Les dernières images du cratère – malheureusement elles sont très rares – avaient tendance à montrer un système ouvert avec des épisodes ponctuels de dégazage accompagnés d’émissions de cendre, comme cela s’est produit le 11 janvier. Il ne semble pas que l’on assiste à la formation d’un dôme à l’intérieur du cratère. On attend avec impatience les dernières images prises à l’aide de drones !

Voici une vidéo en accéléré diffusée le 16 janvier 2018 par le VSI :

https://www.youtube.com/watch?v=8lRMdRiwqJE

————————————–

In a bulletin released on January 12th, 2018, VSI summarizes Mt Agung’s situation since the beginning of renewed activity in September 2017.
The report indicates first that the eruptive activity continues, with an event that generated an ash column 2,500 metres high (ie 5,600 metres a.s.l.) on January 11th, 2018. This presence of ash in the atmosphere justifies the maintenance of the aviation colour code to the colour Orange. Nevertheless, the international airport has not been affected by ash plumes as the wind blows north and northeast.
Regarding volcanic activity, VSI reminds us that the eruption really started on November 21st, 2017 and peaked on November 27th and 28th with an eruptive column 4,000 metres high. So far, more than 27,000 seismic events have been recorded on the volcano. The volcanic alert level is kept at the maximum (4 – AWAS), with a danger zone with a 6-km radius. The population and tourists are asked to respect this safety perimeter.
Outside the danger zone, VSI specifies that there is little danger for the population. People should not hesitate to use masks to cover their noses and mouths, but also to protect their eyes and their skin during eruption periods.
Finally, VSI recommends that the public be wary of false information that could circulate and rely solely on official sources.

At this moment, the situation does not seem to change a lot. The last images of the crater – unfortunately they are very rare – showed an open system with occasional degassing episodes accompanied by ash emissions, as happened on January 11th. There does not seem to be the formation of a dome inside the crater. We look forward to the latest images taken with drones!
Here is a timelapse video released on January 16th 2018 by VSI:
https://www.youtube.com/watch?v=8lRMdRiwqJE