Fogo (Iles du Cap Vert): Situation critique pour le village de Portela // Critical situation for Portela

drapeau francais17 heures: Selon le directeur du Bureau National de Gestion des Catastrophes, l’éruption du Fogo a donné naissance hier à « une situation critique », avec la fermeture de la seule route alternative entre le Parc Naturel et Portela. Comme je l’ai écrit auparavant, la lave se déplaçait à une vitesse d’environ 20 mètres par heure et il était prévu que le village de Portela disparaisse de la carte à la fin de la nuit.
La Protection Civile a demandé à tous les conducteurs des véhicules qui se trouvaient encore à Cha das Caldeiras de « quitter immédiatement » la zone et de rejoindre dès que possible l’entrée du Parc Naturel du Fogo.
Les autorités ont également ordonné à tous les journalistes, qu’ils soient nationaux et internationaux, de quitter immédiatement l’ensemble de la zone à risque.
Dans le village de Portela, seules la police et l’armée ont été autorisées à rester. Si la lave devenait menaçante, les hommes devraient quitter la ville et se rendre à pied à Mosteiros.
En cliquant sur ce lien, vous aurez accès à plusieurs vidéos montrant la situation:
http://new.livestream.com/accounts/294253/events/3609986

23 heures: Selon le site OceanPress, la lave continue à avancer vers Portela et Cova Tina, mais à une vitesse plus lente de moins de 10 km par heure. A Portela (Cha das Caldeiras), trois autres maisons ont été détruites par la lave la nuit dernière.
Ce matin, les bouches éruptives n’émettaient pas de lave à haute altitude, mais les coulées sont alimentées par la lave à la base du cône qui s’est formé au cours de l’éruption.
La route alternative reliant Boca Fonte, Portela et Cova Tina est pratiquement bloquée. L’accès à Portela n’est possible qu’à pied. La Protection Civile travaille à l’ouverture d’une nouvelle route d’accès à ces localités.

Il faut remarquer que l’éruption du Fogo et la catastrophe humanitaire qui l’accompagne sont très peu médiatisées. Il n’y a aucun intérêt économique en jeu, alors un tel événement n’intéresse pas la presse, qu’elle soit écrite, parlée ou télévisée. En revanche, l’éruption de l’Aso au Japon, aussi modeste soit-elle, a été abondamment commentée car les panaches de cendre ont perturbé le trafic aérien dans la région. Comme l’a si bien écrit Jean de La Fontaine, « Selon que vous serez puissant ou misérable, etc, etc. »

——————————————–

drapeau anglais17:00: According to the Director of the National Disaster Management Office, the eruption of Fogo became yesterday a « critical condition » leading to the closure of only an alternative road between the Natural Park and Portela. As I put it before, lava was moving at a speed of about 20 metres per hour and it was expected that the village of Portela would disappear from the map by the end of the night.
The Civil Protection warned all drivers of the vehicles that were still in Chã das Caldeiras to « leave immediately » and to reach as soon as possible the entrance of the Natural Park of Fogo.
Authorities also ordered all journalists, whether national and international, that were on site to immediately abandon the entire area at risk.
In the village of Portela, only the police and military on the road were allowed to stay. In case they should be blocked by lava, they would have to leave the town and walk to Mosteiros.

By clicking on this link, you will have access to several videos showing the situation:

http://new.livestream.com/accounts/294253/events/3609986

23:00: According to the OceanPress website, lava continues to move towards Portela and Cova Tina, but at a slower pace of less than 10 km per hour. In Portela (in Chã das Caldeiras), three more houses were destroyed by lava during the past night.

This morning the eruptive vents didn’t emit lava at high altitudes, but the flow is being fed by the lava from the base of the cone that formed during the eruption.

The alternative road connecting Boca Fonte, Portela and Cova Tina is practically blocked, so the entry into Portela is only possible on foot. The Civil Protection is preparing the opening of a new access road to these locations.

Kilauea (Hawaii / Etats Unis): Situation stable à Pahoa

drapeau francaisLes coulées qui étaient apparues près de Apa’a Street et qui ont arrêté leur progression au début du mois de novembre restent en l’état, tout comme le front de la coulée du 27 juin qui n’a pas avancé depuis le 30 octobre, jour où il s’est approché à moins de 150 mètres de Pahoa Village Road. Comme je l’ai écrit auparavant, l’arrêt de la coulée du 27 juin est probablement le résultat d’une grosse émission de lave causée par l’ouverture d’un tunnel dans le secteur de Kahaualea, à environ 2 km en aval du Pu’uO’o, ce qui a affecté l’alimentation de la coulée en aval du tunnel.
Malgré tout, des coulées secondaires restent actives à environ 5 km de Apa’a Street, en bordure de la coulée principale. La coulée la plus active, qui est aussi la plus proche de Apa’a Street, se trouve sur la bordure nord de la coulée du 27 juin et elle se déplace vers le nord-nord-est (voir carte ci-dessous)
Actuellement, ces coulées secondaires ne représentent pas une menace immédiate pour les zones habitées.
Des discussions sont en cours actuellement avec les parties concernées à propos de l’ouverture d’un point d’observation et d’un site éducatif réservés au public à proximité de la station de transfert de Pahoa.

Source : West Hawaii Today.

 ——————————————

drapeau anglaisThe lava breakouts near Apa’a Street that stalled earlier this month remain at a standstill, as does the June 27th lava flow’s leading edge which has not advanced since October 30th when it came within 150 metres from Pahoa Village Road. As I put it before, the halt of the June 27th flow is likely the result of a large breakout from the lava tube at Kahaualea about 2 km below Pu’uO’o, that affected the supply of lava to the tube downslope.

However, the upslope breakouts remain active within 5 km from Apa’a Street, along the edges of the original lava flow. The most active breakout, which is also the closest to Ap’aa Street, is located along the north side of the June 27th flow and moving toward the north-northeast. (see map below)

Currently, the breakouts do not pose an immediate threat to area communities.

There are talks with area stakeholders about opening a public viewing and educational site near the Pahoa Transfer Station

Source : West Hawaii Today.

Pahoa-blog

Vue des coulées actives (en rouge vif) le 26 novembre 2014  (Source: USGS / HVO)