Fogo (Iles du Cap vert): L’aide s’organise mais la lave reste menaçante // Aid is being organised but lava is still a threat

8 heures: La municipalité de Santa Catarina, sur l’île de Fogo, prévoit de construire un nouveau village pour les personnes victimes de l’éruption dans Chã das Caldeiras ; il se trouverait à « Somada », entre Achada Furna et Monte Largo. L’information a été annoncée lors d’une visite du Président Jorge Carlos Fonseca. La ville offre des possibilités de construction de nouveaux logements et des conditions naturelles favorables aux éleveurs. La région possède une très grande zone pentue bien adaptée aux animaux de pâturage et répondant aux désirs des jeunes de Chã das Caldeiras qui travaillent depuis longtemps dans les secteurs du pastoralisme et de l’agriculture.
Cependant, les habitants de Portela ne sont pas enthousiastes à l’idée de ce projet. Ils préféreraient que le nouveau village soit construit dans la région de Monte Velho car, selon eux, elle dispose de meilleures conditions pour l’agriculture et le pastoralisme.

20 heures: Selon la presse locale, la lave se fait à nouveau menaçante à Portela. Après un répit de quelques jours, il semble que trois fronts soient redevenus actifs le 6 décembre et la lave aurait détruit plusieurs structures. Selon certains habitants, la situation était calme jusque vers huit heures du matin avec juste une coulée qui se déplaçait très lentement. Cependant, à partir de huit heures, un second front de lave à proximité des églises et des maisons s’est réactivé et a commencé à avancer à une vitesse d’un mètre toutes les deux minutes.
La lave aurait recouvert la troisième route d’accès qui conditionnait l’accès à Portela.
La police nationale a reçu l’ordre d’interdire à quiconque d’entrer à Portela et de rester hors de la zone de danger.

Source : Ocean Press.

 ——————————————–

8 a.m.: The municipality of Santa Catarina, on Fogo Island, plans to build a new village for the displaced from Chã das Caldeiras in « Somada », between Achada Furna and Monte Largo. The information was released during a visit of President Jorge Carlos Fonseca. The town has strong housing and natural conditions, favourable to livestock farmers. The area has a wide slope that facilitates grazing animals and thus meeting the desires of the young people from Chã das Caldeiras, who have been working in the fields of pastoralism and agriculture for a long time.

However, the inhabitants of Portela are not enthusiastic about this project, as they would prefer the new village to be built in the region of Monte Velho, justifying that it has better conditions for agriculture and pastoralism.

8 p.m.: According to local news media, lava is again threatening Portela. After a few days’ respite, it seems three lava fronts became active on December 6th and lava consumed several structures. According to some residents, the situation was calm until around eight o’clock in the morning with only just a stream of lava moving very slowly. However, from eight o’clock, the second front of lava close to churches and houses reactivated and began to move at a speed of one metre every two minutes.

Lava is said to have invaded the third access road, conditioning the access to Portela.

The national police has been ordered not to let anyone get in Portela. Everybody should keep out of the danger area.

Source: Ocean Press.

Fogo-blog

Vue de Chã das Caldeiras avec les villages de Portela et Bangaeira, toujours sous la menace de la lave.

Fuego (Guatemala)

drapeau francaisAlors que Kilauea, le Fogo et le Piton de la Fournaise concentrent notre attention en ce moment, il ne faudrait pas oublier que d’autres volcans sont très actifs dans le monde entier. Le Fuego en fait partie.
Dans un bulletin spécial publié le 1er décembre, l’INSIVUMEH indique que l’activité se caractérise par des périodes d’explosions plus fréquentes et plus intenses à raison de  6-8 événements par heure. De volumineux panaches de cendre grise montent généralement à plus de 1 km au-dessus du cratère avant de s’étirer sur une vingtaine de kilomètres. Des retombées de cendre ont été observées à Morelia, Santa Sofia, Panimaché et Yepocapa. Certaines explosions sont audibles jusqu’à 30 km de distance, avec des ondes de choc qui font vibrer les maisons, en particulier sur les versants S et SO. Des blocs incandescents dévalent plusieurs ravines.

 —————————————-

drapeau anglaisWhile Kilauea, Fogo and the Piton de la Fournaise are concentrated our attention, one should not forget that other volcanoes are quite active around the world. Fuego is one of them.

In a special bulletin issued on December 1st, INSIVUMEH reported that activity remained characterized by periods of more frequent and intense explosions observed 6-8 times per hour. Dense grey ash plumes usually rise more than 1 km above the crater before drifting over about 20 km. Ashfall has been observed in Morelia, Santa Sofía, Panimaché, and Yepocapa. Some explosions are audible as far as 30 km away with shock waves that vibrate structures on the S and SW flanks. Incandescent blocks descend multiple drainages.

Fuego-blog

Fuego-blog-2

Activité explosive typique du Fuego, avec retombées de matériaux incandescents.

(Capture d’images de la webcam le 5 décembre 2014)