Forte activité du Santiaguito (Guatemala) // Strong activity of Santiaguito (Guatemala)

drapeau-francaisSelon l’INSIVUMEH, le Santiaguito a été secoué par une forte explosion le 1er décembre dans la matinée. Une surveillance volcanique accrue et une alerte pour le trafic aérien ont été mises en place.
Une puissante explosion a eu lieu à 07h07 (heure locale) et une coulée pyroclastique a parcouru environ 15 km en direction de l’ouest-sud-ouest. Des retombées de cendre ont été observées dans les localités proches du volcan.
Plusieurs explosions nettement plus fortes que la moyenne ont été signalées au cours des derniers jours au niveau du dôme Caliente.
Une explosion assez forte a été enregistrée le 30 novembre, avec des bombes incandescentes jusqu’à 150 mètres au-dessus du dôme Caliente. Une importante avalanche incandescente a également été observée sur le flanc oriental du dôme.
Le 30 octobre, de fortes pluies dans la région ont déclenché des lahars dans plusieurs ravines, avec des blocs entre 1 et 2 mètres de diamètre.
Voici une vidéo de l’éruption :
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=G4_Yy4ZNfZ0

——————————–

drapeau-anglaisAccording to INSIVUMEH, Santiaguito produced a large explosion on December 1st in the morning. An active volcano watch and the necessary precautions for air traffic in the area have been recommended.
A powerful explosion occurred at 07:07 am (local time) and a pyroclastic flow travelled about 15 km west-southwest. Ashfall has been in nearby communities.
Several explosions had been reported over the last few days from the Caliente lava dome, significantly stronger than average.
A moderately strong explosion was observed on November 30th, which ejected incandescent bombs up to 150 metres above the volcano dome. A large incandescent avalanche was also observed on the eastern side of the Caliente dome.
On October 30th, heavy rainfall in the area triggered cold lahars which descended several drainages with blocks that were between 1 and 2 metres in diameter.
Here is a video of the eruption:
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=G4_Yy4ZNfZ0

Eruption du Momotombo (Nicaragua)

drapeau-francaisSelon le SINAPRED, le Momotombo est entré en éruption dans la matinée du 1er décembre. La dernière éruption avait eu lieu il y a 110 ans. Quatre petites explosions ont émis des panaches de cendre et de vapeur jusqu’à 1 km au-dessus du sommet. La dernière a été la plus puissante.
Des retombées de cendre ont été signalées dans les localités d’El Papalonal et dans le dans le secteur de la centrale géothermique située au SO du volcan. Une équipe de scientifiques de l’INETER a parcouru la région et prélevé des échantillons de cendre et de gaz.
C’est la première fois que le volcan montre des signes d’activité éruptive depuis 1905. 16 éruptions seulement ont été enregistrées depuis 1524, avec de petites explosions phréatiques pour la plupart. Les seules éruptions significatives ont été observées en 1605 et 1609, avec de grosses bombes et des blocs expulsés jusqu’à environ 6 km, atteignant la région de la ville de León Viejo, aujourd’hui abandonnée.
La dernière éruption de 1905, a produit une coulée de lave depuis le sommet jusqu’à la base NE du volcan. Un petit panache noir a été observé au-dessus du cratère après un séisme le 10 avril 1996, mais les observations ultérieures n’ont révélé aucun changement significatif dans le cratère.
Selon les scientifiques, les dernières explosions n’ont pas été provoquées par l’augmentation d’activité du Telica tout proche au cours des dernières semaines.

Voici une petite vidéo de l’événement de ce matin:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=oWgt2fSWS4w

————————————-

drapeau-anglaisAccording to SINAPRED, Momotombo volcano erupted on the morning of December 1st. The last eruption was 110 years ago. Four small explosions produced steam and ash plumes rising up to 1 km. The last of the eruptions was the largest.
Ashfall was reported in the communities of El Papalonal and in the vicinity of the Momotombo geothermal plant situated SW of the volcano. An INETER team of scientists surveyed the area and took samples of ash and gasses.
This is the first time the volcano has shown signs of eruptive activity since 1905, and only 16 eruptions have been recorded since 1524, most of which have been small explosions of phreatic nature. The only two larger eruptions were observed in 1605 and 1609 when large bombs and blocks were expelled to distances of approximately 6 km in the area of the nowadays abandoned town of León Viejo.
The latest eruption, in 1905, produced a lava flow that traveled from the summit to the lower NE base. A small black plume was seen above the crater after an April 10th 1996 earthquake, but later observations noted no significant changes in the crater.
According to the scientists, the explosions have not been triggered by the increased activity of nearby Telica volcano over the last few weeks.

Here is a short video of today’s event:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=oWgt2fSWS4w

Fuego (Guatemala)

drapeau-francaisLe Fuego a connu une intensification de son activité ces derniers jours, avec jusqu’à cinq coulées de lave sur ses flancs. Le dernier bulletin de l’INSIVUMEH en date du 30 novembre indique que le volcan est en train de se calmer. La lave ne descend plus que sur une centaine de mètres. Les explosions et les ondes de choc qu’elles généraient ont considérablement faibli. Le panache de cendre s’étire encore sur une vingtaine de kilomètres.
Vous verrez une petite vidéo de l’activité du Fuego en cliquant sur ce lien :
http://www.reuters.com/video/2015/11/30/guatemalas-fuego-volcano-spews-ash-and-l?videoId=366512312#OT7F4jTxbzuZX37t.97

——————————–

drapeau-anglaisFuego volcano intensified its activity in recent days, with up to five lava flows on its flanks. INSIVUMEH’s last report (November 30th) indicates that the volcano has now calmed down. The lava flows are only a bout a hundred meters long. The explosions and the shockwaves they generated have greatly weakened. The ash plume still stretches over twenty kilometers.
You will see a short video of Fuego’s activity by clicking this link:
http://www.reuters.com/video/2015/11/30/guatemalas-fuego-volcano-spews-ash-and-l?videoId=366512312#OT7F4jTxbzuZX37t.97

Les villages fantômes du Sinabung (Indonésie) // Mt Sinabung’s ghost villages (Indonesia)

drapeau-francaisIl y a cinq ans, le Sinabung se réveillait après quatre siècles de repos, prenant au dépourvu scientifiques, autorités locales et populations. Pendant plusieurs années, le volcan a vomi des nuages de cendre et des coulées pyroclastiques qui ont tué 17 personnes au début de l’année 2014 et enterré les villages de Bekerah et Suka Meriah sous une épaisse couche de cendre, respectivement en 2013 et 2014. Les habitants de six autres villages ont dû abandonner leurs maisons. Au total, plus de 30 000 personnes ont été évacuées dans un rayon de 7 kilomètres autour du volcan. Aujourd’hui, 6 200 villageois sont hébergés dans des structures provisoires mises en place par le gouvernement ou vivent chez des amis ou parents en attendant d’être relogés dans des zones moins exposées aux colères du Sinabung. .
L’agence de presse Associated Press a mis en ligne une galerie de photos montrant ces villages fantômes où toute vie a disparu. Il suffit de cliquer sur ce lien pour voir les images :
http://www.itemlive.com/news/world/indonesia-ghost-villages-eerie-vestiges-of-volcano-s-power/article_9e4964e0-2171-51bd-950b-7ea82ada5fe9.html?mode=image

——————————–

drapeau-anglaisFive years ago, Mount Sinabung erupted after four centuries of rest, catching off their guard the scientific community, local authorities and populations. For several years, the volcano spewed clouds of ash and pyroclastic flows that killed 17 people in early 2014 and buried the villages of Suka and Bekerah Meriah under a thick layer of ash, in 2013 and 2014, respectively. The inhabitants of six villages had to abandon their homes. In all, more than 30,000 people were evacuated within a radius of seven kilometers around the volcano. Today, 6,200 villagers are housed in temporary shelters set up by the government or living with friends or relatives, waiting to be relocated to areas less exposed to Mt Sinabung’s wrath.
The Associated Press news agency has posted a photo gallery of these ghost towns where all life has disappeared. Just click on this link to see the pictures:
http://www.itemlive.com/news/world/indonesia-ghost-villages-eerie-vestiges-of-volcano-s-power/article_9e4964e0-2171-51bd-950b-7ea82ada5fe9.html?mode=image

Sinabung  2 blog

Coulée pyroclastique du Sinabung (Photo: J.P. Vauzelle)