Volcans du monde //Volcanoes of the world

  Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

En Islande, l’éruption de Fagradalsfjall se poursuit mais il n’est plus possible de l’observer depuis la colline proche de la bouche active depuis que la lave a recouvert le sentier menant au point d’observation. De nouveaux sentiers vers le site de l’éruption sont à l’étude,

La coulée de lave n’a pas encore totalement fermé le sentier A, mais les autorités locales disent que ce n’est qu’une question de temps avant que cela se produise. Une option consiste à diriger les visiteurs vers le sentier de randonnée B, mais il se peut que lui aussi doive être modifié.

Les gaz volcaniques ont envahi le site de l’éruption les 5 et 6 juin, mais cette pollution n’a toutefois pas atteint des niveaux dangereux. La majeure partie des gaz se concentre à proximité des coulées de lave.

La lave passe maintenant par dessus les deux digues qui avaient été construites pour ralentir sa course vers la vallée de Nátthagi. Elle pourrait ensuite se diriger vers le sud et menacer un câble à fibre optique et la route Suðurstrandarvegur.

Source : Médias islandais.

Voici une nouvelle webcam permettant de voir l’éruption de plus près :

https://www.youtube.com/watch?v=ehuO-yyogAA

Capture d’écran de la nouvelle webcam

++++++++++

Un important épisode éruptif a eu lieu sur le Sinabung (Indonésie) à 16h35 UTC le 6 juin 2021. Il a produit une coulée pyroclastique et généré un panache de cendres jusqu’à 9 km au-dessus du niveau de la mer. La couleur de l’alerte aérienne a été momentanément élevée au Rouge et plus tard abaissée à l’Orange. Le niveau d’alerte reste à 3 sur une échelle de 4.

Source : CVGHM.

Photo: J.P. Vauzelle

++++++++++

Un essaim sismique avec un événement de M 3,9 a été enregistré dans le secteur du Mont Hood (Oregon) le 5 juin 2021. L’essaim s’est poursuivi jusqu’au 6 juin et a ensuite commencé à décliner.

L’essaim s’est produit au sud du sommet du mont Hood à une profondeur de 4,3 km sous le niveau de la mer. Il a été précédé de plusieurs séismes et suivi de dizaines de répliques. Les sismologues ne pensent pas que cet essaim signifie un changement dans le comportement du mont Hood. Ces essaims durent généralement de quelques heures à quelques jours et peuvent inclure jusqu’à une cinquantaine d’événements.

Source : Observatoire Volcanologique des Cascades.

Photo : C. Grandpey

++++++++++

L’Etna (Sicile) enchaîne les paroxysmes. Le dernier en date a eu lieu le 4 juin 2021 et a suivi le processus habituel : activité strombolienne dans le Cratère SE, évoluant ensuite en fontaines et débordements de lave. L’événement s’accompagne d’une hausse rapide du tremor qui, une fois atteint son point culminant, chute aussi rapidement qu’il avait grimpé.

Fontaine de lave vue par la caméra thermique

++++++++++

Au Guatemala, le Pacaya montre un dégazage au niveau du cratère où se produisent des explosions de faible intensité. L’INSIVUMEH précise qu’il n’est pas exclu que des coulées de lave soient générées sur les différents flancs.

On observe sur le Fuego une dizaine d’explosions par heure, avec des colonnes de cendres qui montent à une hauteur de 4 300 à 4 700 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les grondements émis par le volcan font toujours vibrer les toits et les fenêtres des maisons proches du volcan. Des avalanches de matériaux sont toujours observées dans plusieurs ravines où elles atteignent parfois la végétation. Des retombées de cendres sont signalées dans plusieurs localités.

Le Santiaguito montre son activité explosive habituelle. Les explosions expulsent des colonnes de cendres et de gaz qui montent à une hauteur de 3 600 m d’altitude. Des avalanches de blocs et de cendres faibles à modérés sont observées sur les flancs ouest et sud-ouest. L’INSIVUMEH met en garde contre le risque de coulées pyroclastiques modérées à fortes et conseille d’éviter les lits des rivières près des pentes du volcan.

Sommet du Santiaguito (Photo : C. Grandpey)

++++++++++

Après l’éruption du Nyiragongo (République Démocratique du Congo) le 22 mai 2021, l’heure est au retour progressif des déplacés à Goma et Nyiragongo après la stabilisation de la situation. Les dégâts causés par la lave sont très importants. L’évaluation faite par la communauté humanitaire s’élève à 20 millions de dollars.

Le gouvernement de la RDC a pris la décision de délocaliser la population des lieux ravagés par le volcan. Plus de dix villages, dont Buhene, ont été rasés par la lave. Le Premier Ministre a ajouté qu’« il faudra tirer les leçons de l’éruption de 2002 et celle de 2021 pour que plus jamais nos populations ne soient si proches du danger. » Des nouveaux sites seront choisis par les autorités où des logis seront construits pour les sinistrés.

Source : Presse congolaise.

Cratère du Nyiragongo en 2014 (Source : Wikipedia)

++++++++++

Au Kamchatka la couleur de l’alerte aérienne reste Orange pour l’Ebeko, le Karymsy et le Sheveluch. Elle reste Jaune pour le Bezymianny.

Source : KVERT.

Cratère du Karymsky (Crédit photo : KVERT)

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world :

 In Iceland, the Fagradalsfjall eruption is going on but it has been no longer possible to observe it from the hill close to the active vent since lava invaded the trail leading to the observation point. New hiking paths to the eruption site are under consideration,

The lava flow has not yet closed hiking path A, but local authorities say it is just a matter of time before that happens. One option is to direct traffic more toward hiking path B, but it, too, may have to be altered.

Volcanic gas pollution at the eruption site increased on June 5th and 6th, although it did not reach dangerous levels. Most of the gas pollution is near the lava streams.

Lava now flows over both protective walls that had been built to slow it down toward Nátthagi valley, from where it could continue flowing south and threaten a fiber optic cable and Suðurstrandarvegur road.

Source: Icelandic news media.

Here is a new webcam allowing a close view of the eruption:

https://www.youtube.com/watch?v=ehuO-yyogAA

++++++++++

A significant eruptive episode took place at Sinabung (Indonesia) volcano at 16:35 UTC on June 6th, 2021. It produced a pyroclastic flow and generated an ash plume up to 9 km above sea level.

The Aviation Colour Code was momentarily raised to Red and later lowered back to Orange.

The Alert Level remains at 3 on a scale of 4 levels.

Source: CVGHM.

++++++++++

 An earthquake swarm with an M 3.9 event was recorded in the Mount Hood area (Oregon) on June 5th, 2021. The swarm continued into June 6th when it started to decline.

The swarm was located south of the summit of Mount Hood at a depth of 4.3 km below sea level. It was preceded by several earthquakes and followed by tens of aftershocks..

Seismologists do not believe that this swarm signifies a change in volcanic hazard at Mount Hood, These swarms usually last from a few hours to a couple of days and have had as many as 50 well-located events.

The last known eruption of Mt Hood took place in 1865 and 1866, with a VEI 2).

Source : Cascades Volcano Observatory

++++++++++

The series of paroxysms at Mt Etna (Sicily) continues. The most recent event took place on June 4th, 2021 and followed the usual process: Strombolian activity in the SE Crater, then evolving into lava fountains and overflows. The eruptive crisis is accompanied by a rapid rise in the tremor which, when peaked, drops as rapidly as it had climbed.

++++++++++

In Guatemala, Pacaya is degassing at the crater where low intensity explosions occur. INSIVUMEH specifies that lava flows may be generated on the flanks of the volcano.

About ten explosions per hour are observed at Fuego, with ash columns rising to a height of 4,300 to 4,700 metres above sea level. The rumblings still vibrate the roofs and the windows of the houses near the volcano. Avalanches of material are still observed in several drainages where they sometimes reach the vegetation. Ashfall is reported in several municipalities.

Santiaguito is showing its usual explosive activity. The explosions expel columns of ash and gas which rise to a height of 3,600 m. Weak to moderate rock and ash avalanches are observed on the western and southwest flanks. INSIVUMEH warns of the risk of moderate to strong pyroclastic flows and advises to avoid river beds near the slopes of the volcano

++++++++++

After the eruption of Nyiragongo (Democratic Republic of the Congo) on May 22nd, 2021, the time has come for the gradual return of the displaced to Goma and Nyiragongo once the situation stabilizes. The damage caused by the lava is quite significant. The assessment made by the humanitarian community is $ 20 million.

The government of the DRC has taken the decision to relocate the population from the places destroyed by the volcano. More than ten villages, including Buhene, were razed to the ground by the lava. The Prime Minister added that « it will be necessary to learn the lessons of the 2002 and 2021 eruptions so that our populations are never again so close to the danger. » New sites will be chosen by the authorities where housing will be built for the victims.

Source: Congolese press.

++++++++++

 In Kamchatka, the aviation colour code is kept at Orange for Ebeko, Karymsky and Sheveluch. It remains Yellow for Bezymianny.

Source: KVERT.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

 En Islande, rien n’indique que l’éruption sur la péninsule de Reykjanes est en passe de s’arrêter. L’Université d’Islande indique que débit éruptif a augmenté d’environ 70%. Comme je l’ai écrit précédemment, les projections des fontaines de lave ont déclenché des incendies de végétation à proximité de l’éruption.

Selon les données recueillies le 10 mai 2021, le débit de lave émis par l’éruption dans la Geldingadalur a considérablement augmenté la semaine dernière ; il est passé de 8 mètres cubes par seconde à près de 13. L’éruption est maintenant deux fois plus intense qu’elle ne l’a été jusqu’à présent  Le volume de lave émis atteint plus de 30 millions de mètres cubes et couvre une superficie de près de 1,8 km2.

L’éruption peut être divisée en trois phases: La première, qui a duré environ deux semaines, a été marquée par un débit de lave régulier, mais avec une tendance à la baisse ; il est passé de 7-8 m3 par seconde à 4-5 m3 par seconde. La deuxième phase, qui a également duré deux semaines, a été marquée par l’ouverture de nouvelles bouches au nord des premiers cratères. Le débit éruptif était compris entre 5 et 8 m3 par seconde. Au cours de la troisième phase, qui a débuté il y a trois semaines, un seul cratère est resté actif. Le débit éruptif a augmenté ces derniers temps, en particulier la semaine dernière. Cependant, par rapport à d’autres éruptions en Islande, l’intensité de l’éruption reste relativement faible. L’éruption dans la Geldingadalur est toutefois remarquable. En effet, l’intensité de la grande majorité des éruptions diminue après leur début, ce qui n’est pas le cas avec l’éruption actuelle. Selon le Met Office, « il n’y a aucun moyen de prévoir combien de temps durera l’éruption ou si le débit éruptif continuera d’augmenter. »

Le plus grand danger sur le site éruptif reste le chemin d’accès en raison de la présence de randonneurs relativement inexpérimentés. Les autorités craignent qu’il y ait davantage d’accidents avec l’arrivée de plus de touristes pendant l’été. La première partie du sentier, très pentue, a été modifiée pour la rendre moins raide. D’autres aménagements devraient faciliter le parcours. Un nouveau parking, plus proche de l’éruption que l’aire de stationnement actuelle, raccourcira également le trajet à pied de 1,2 à 1,3 kilomètre dans chaque sens. L’éruption sur la péninsule de Reykjanes est vraiment pour touristes !

Source : presse islandaise.

++++++++++

L’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) débutée le 9 avril 2021 se poursuit. L’amplitude du tremor continue sa lente décroissance qui a débuté le 2 mai. Son amplitude reste cependant encore significative et se situe à environ 30% de l’amplitude maximum observée au début de l’éruption, le 13 avril.

Les deux cônes sont toujours actifs, avec un dégazage qui est toujours plus marqué et des projections de lave toujours présentes au niveau du cône le plus en aval.

L’écoulement de la lave à la sortie des bouches éruptives, se fait essentiellement en tunnels jusqu’à la limite supérieure des Grandes Pentes, où des résurgences de lave sont visibles en surface. Le front de coulée continue sa lente progression dans les Grandes Pentes. Le dernier relevé du 7 mai révélait que la coulée se situait à environ 1200 m d’altitude.

La légère inflation de la zone sommitale semble s’être arrêtée.

Source : OVPF.  

Photo : Christian Holveck

++++++++++

Au Guatemala, on observe sur le Pacaya une activité fumerollienne dans le cratère Mackenney. L’activité effusive se poursuit avec des coulées de lave atteignant 2300 mètres de longueur sur le flanc sud-ouest où le front de lave s’est actuellement stabilisé. La lave s’accumule et forme des promontoires de plusieurs mètres de hauteur. Des épisodes de tremor associés à l’ascension du magma et au déplacement des coulées de lave restent enregistrés.

Des explosions d’intensité variable, parfois fortes, sont observées sur le Fuego, à raisonde 5 à 9 événements par heure, avec des colonnes de cendres qui montent à 4500 et 4800 mètres d’altitude. Des retombées de cendres sont signalées à Morelia, Santa Sofía, Panimache et d’autres localités dans cette région. Comme d’habitude, certaines explosions génèrent des grondements et des ondes de choc. Des avalanches fréquentes de blocs dévalent plusieurs ravines. Les pluies abondantes génèrent des lahars dans ces ravines il est demandé à la population d’être vigilante.

On observe de faibles explosions sur le dôme Caliente du Santiaguito, avec des colonnes de cendres qui atteignent une altitude de 2800 mètres. Des retombées de cendres sont signalées dans plusieurs localités. L’’extrusion de lave continue au sommet, avec des chutes de blocs et des avalanches de matériaux en raison de l’instabilité du cratère. Il y a également un risque de coulées pyroclastiques et il est demandé à la population d’éviter le lit et les berges des rivières près des pentes du volcan, d’autant plus que le risque de lahars subsiste en période de fortes pluies.

Source : INSIVUMEH. .

Dôme de lave du Santiaguito (Photo : C. Grandpey)

++++++++++

La situation reste inchangée à Hawaï. L’éruption du Kilauea continue. L’activité est confinée à l’Halema’uma’u où la lave est émise par une bouche sur le côté nord-ouest du cratère. Le lac de lave (qui est plutôt une accumulation de lave) présente actuellement une profondeur de 228 m. Il est immobile et rigide sur sa moitié Est. Les émissions de SO2 atteignent 200 tonnes par jour.

Source: HVO.

Crédit photo : HVO

++++++++++

Dans sa dernière mise à jour du 10 mai 2021, l’UWI SRC indique que l’activité sismique à La Soufrière de St Vincent  est restée faible depuis l’explosion et l’émission de cendres du 22 avril. Au cours des dernières 24 heures, seuls séismes longue période ont été enregistrés. Des mesures de SO2 sur le volcan ont été effectuées depuis un bateau au large de la côte ouest avec l’aide des garde-côtes. Le volcan émet en moyenne 208 tonnes par jour et reste actif. Une intensification de l’activité peut encore avoir lieu avec pas ou peu de signes précurseurs.

Il est demandé aux habitants d’être prudents lorsqu’ils traversent les ravines en raison du risque élevé de lahars pendant les périodes de pluie sur le volcan.

La Soufrière est maintenue en alerte ORANGE.

Source: UWI.

++++++++++

La situation reste inchangée au Kamchatka où le Karymsky, le Sheveluch  et l’Ebeko sont toujours en alerte aérienne de couleur Orange, tandis qu’elle est Jaune pour le Bezymianny. Ell est Verte pour les autres volcans d la région.

Source : KVERT.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world :

There are no signs the ongoing eruption on Iceland’s Reykjanes peninsula will stop soon.  Lava flow at the site has increased by around 70% according to the latest data release by the University of Iceland. As I put it before, projections from the lava fountains have started brush fires in the vicinity of the eruption.

According to data gathered on May 10th, 2021, the lava flow at the Geldingadalir eruption increased significantly last week, from 8 cubic metres per second to nearly 13. The eruption is now twice as powerful as it has been for most of the active period. The volume of the lava expelled by the eruption has now reached over 30 million cubic metres and covers an area of nearly 1.8 km2.

The eruption can be divided into three phases:

The first one, which lasted about two weeks, was characterized by a steady, but slowly decreasing lava discharge, which went from 7-8 m3 per second to 4-5 m3 per second.

The second phase, which lasted two weeks as well, was characterized by the opening of new vents north of the original craters. The lava discharge was between 5 and 8 m3 per second.

During the third phase, which began three weeks ago, one main crater has been active, producing nearly all the lava. During this time, the lava discharge has increased, especially the past week.

However, compared to other eruptions, the intensity of the eruption is limited. The Geldingadalir eruption is exceptional in that the vast majority of eruptions decrease in strength after they begin. According to the Met Office, “there is no way to predict how long the eruption will last or whether lava flows will continue to increase.”

The biggest danger at the eruption site seems to be the hiking path itself due to the presence of relatively inexperienced hikers. Authorities fear there will be more accidents wiyh the arrival of more tourists during the summer. The first slope on the path was modified to make it less steep. Other modifications are expected that should make the trail easier for hikers. A new parking lot, closer to the eruption site, will also shorten the hike by 1.2-1.3 kilometres in each direction. The eruption on the Reykjanes Peninsula is definitely for tourists!

Source: Icelandic news media.

++++++++++

The eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) that started on April 9th, 2021 continues. The amplitude of the tremor continues its slow decrease which began on May 2nd. However, its amplitude still remains significant and is about 30% of the maximum amplitude observed at the start of the eruption on April 13th.

The two cones are still active, with a degassing which is still quite high and projections of lava at the cone farther down the slope.

Lava mainly flows in tunnels down to the upper limit of the Grandes Pentes, where resurgences can be seen on the surface. The flow front slowly advances in the Grandes Pentes. The last observationson May 7th revealed that the flow had reached an altitude of around 1,200 m.

The slight inflation of the summit area seems to have stopped.

Source: OVPF.

++++++++++

In Guatemala, fumarolic activity is observed on Pacaya in the Mackenney crater. Effusive activity continues with lava flows travelling as far as 2,300 meters on the southwest flank where the lava front has currently stabilized. Lava accumulates and forms promontories several metres high. Tremor episodes associated with the ascent of magma and the displacement of lava flows remain recorded.

Explosions of varying intensity, sometimes strong, are observed on Fuego, with 5 to 9 events per hour, with columns of ash which average 4500 and 4800 meters above sea level. Ashfall is reported in Morelia, Santa Sofía, Panimache and other municipalities in this region. As usual, some explosions generate rumblings and shock waves. Frequent rock avalanches travel down several ravines. The heavy rains may generate lahars. The population is asked to be vigilant.

Weak explosions are observed on the Caliente dome of Santiaguito, with ash columns reaching an altitude of 2800 metres. Ashfall is reported in several municipalities. Lava extrusion continues at the summit, with rockfalls and avalanches of material due to the instability of the crater. There is also a risk of pyroclastic flows and people are asked to avoid river beds and river banks near the slopes of the volcano, especially as the risk of lahars remains high during periods of heavy rains.

Source: INSIVUMEH. .

++++++++++

The situation remains unchanged in Hawaii. Kilauea is erupting. Lava activity is confined to Halema’uma’u with lava erupting from a vent on the northwest side of the crater. The lava lake (or rather the lava accumulation) is currently 228 m deep and remains stagnant over its eastern half. SO2 emission rates have been measured at 200 tonnes per day.
Source: HVO.

++++++++++

In its latest update of May 10th, 2021, the UWI SRC indicates that seismic activity at St Vincent’s La Soufrière has remained low since the explosion and ash emission of April 22nd.

In the last 24 hours, only a few long-period earthquakes have been recorded, and measurements of the SO2 flux at the volcano were carried out by boat off the west coast with the assistance of the coastguard. They revealed an average of 208 tons per day, The volcano continues to be in a state of unrest, and escalation in activity can still take place with little or no warning.

Residents are asked to be cautious when crossing river valleys due to the increased risk of lahars during periods of rainfall on the volcano.

La Soufriere is kept at alert level ORANGE.

Source: UWI.  .    .

++++++++++

The situation remains unchanged in Kamchatka where the aviation colour code for Karymsky, Sheveluch and Ebeko is still Orange, while it is Yellow for Bezymianny. It is Green for the other volcanoes in the region.

Source: KVERT.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde (suite) // Volcanoes of the world (continued)

Le dernier rapport hebdomadaire de la Smithsonian Institution donne d’autres informations intéressantes sur l’activité volcanique dans le monde:

En Indonésie, des avalanches incandescentes  sont émises quotidiennement par le cratère Jonggring Seleko du Semeru. Elles parcourent de 200 à 1000 m dans la ravine Kobokan sur le flanc SE. Des matériaux incandescens sont éjectés à une cinquantaine de mètres au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4), avec une zone d’exclusion générale de 1 km et des extensions à 4 km dans le secteur SSE.

L’éruption strombolienne du Lewotolo se poursuit avec des panaches de cendres s’élevant à 200-1 000 m au-dessus du sommet. Les explosions stromboliennes éjectent des matériaux à 100-600 m au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4) et le public est invité à rester à 4 km du cratère.

Source: PVMBG.

++++++++++

Au Guatemala, les explosions du complexe de dômes du Santiaguito génèrent des panaches de cendres qui s’élèvent de 600 à 900 m au-dessus du sommet. Des avalanches de blocs et de cendres sont observées sur les flancs ouest et sud-ouest. Des retombées de cendres sont observées dans les zones sous le vent.

L’activité strombolienne et effusive se poursuit sur le Pacaya. Les explosions au niveau du cône dans le cratère Mackenney éjectent des matériaux jusqu’à 200 m de hauteur. Des coulées de lave restent actives sur les flancs S et SO où elles parcourent jusqu’à 1,7 km.

On enregistre en moyenne 5 à 11 explosions par heure sur le Fuego. Elles génèrentnt des panaches de cendres jusqu’à 1,1 km au-dessus du cratère. Les ondes de choc continuent de faire vibrer les bâtiments autour du volcan. Des avalanches de blocs descendent le long de plusieurs ravines et atteignent souvent la végétation. Des matériaux incandescents sont éjectés de 100 à 300 m au-dessus du sommet. Des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs secteurs.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

On enregistre toujours une activité intense sur le Reventador (Equateur). La sismicité se caractérise par  42 à 106 explosions quotidiennes, des séquences de tremor volcano-tectoniques et harmoniques et événements longue période (LP). On observe souvent des panaches de gaz, de vapeur et de cendres. Une incandescence est visible au niveau du cratère et des blocs incandescents roulent  sur 600 à 800 m sur les flancs NE et S. Une nouvelle coulée de lave est apparue sur le flanc N.

Source : Instituto Geofisico.

—————————————-

The Smithsonian Institution’s latest Weekly Report gives some more interesting news about volcanic activity around the world:

In Indonesia, daily incandescent avalanches are emitted by the Jonggring Seleko Crater at Semeru. They travel 200-1,000 m down the Kobokan drainage on the SE flank. Incandescent material is ejected 50 m above the summit. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), with a general exclusion zone of 1 km and extensions to 4 km in the SSE sector.

The strombolian eruption at Lewotolo continues with ash plumes rising 200-1,000 m above the summit. The strombolian explosions eject material 100-600 m above the summit. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4) and the public is asked to stay 4 km away from the summer crater.

Source : PVMBG.

++++++++++

In Guatemala, explosions at Santiaguito lava-dome complex generate ash plumes that rise 600-900 m above the summit. Block-and-ash avalanches are observed on the W and SW flanks. Ashfall is observed in downwind areas.

Strombolian activity and lava effusion continue at Pacaya. Explosions from the cone in Mackenney Crater eject material as high as 200 m above the crater. Lava flows are active on the S and SW flanks and  travel as far as 1.7 km.

An average of 5-11 explosions per hour is recorded at Fuego, generating ash plumes as high as 1.1 km above the crater. Shock waves keep rattling buildings around the volcano. Block avalanches descend several drainages, often reaching the vegetation. Incandescent material is ejected 100-300 m above the summit. Ashfall has been reported in several areas.

Source : INSIVUMEH.

++++++++++

Elevated activity continues to be recorded at Reventador (Ecuador). Seismicity is characterized by 42-106 daily explosions, volcano-tectonic and harmonic tremor events, and long-period earthquakes. Gas, steam, and ash plumes are often observed. Crater incandescence and incandescent blocks rolling 600-800 m down the NE and S flanks are observed on some nights. A new lava flow has appeared on the N flank.

Source : Instituto Geofisico.

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

La dernière éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) a pris fin le 8 décembre 2020. Dans les jours qui ont suivi, l’OVPF a continué à enregistrer de la sismicité, comme cela se produit souvent sur le volcan après une éruption. Il est probable que des réajustements se produisent dans la chambre magmatique superficielle. L’Observatoire n’a pas publié de nouveaux bulletins depuis le 9 décembre. Le site nous apprend toutefois qu’il n’y a pas d’activité, que le niveau d’alerte est « Sauvegarde » et que les sentiers de la partie haute de l’Enclos Fouqué et d’accès au sommet restent fermés.

Comme je l’ai indiqué précédemment, la chambre magmatique superficielle est probablement en cours de remplissage depuis sa vidange en avril 2020. Il faut donc s’attendre à de nouveaux événements éruptifs de courte durée le temps qu’elle se remette à flot définitivement.

Dernière minute : La préfecture de La Réunion a annoncé le retour en phase de Vigilance du Piton de la Fournaise ce vendredi 18 décembre. Le public pourra donc accéder à la partie haute de l’Enclos à compter du samedi 19 décembre.

++++++++++

En Indonésie, l’éruption du Lewotolo se poursuit avec des panaches de cendres s’élevant jusqu’à 1 km au-dessus du sommet. Des explosions stromboliennes sont observées la plupart des nuits avec des projections de matériaux au-dessus du cratère. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4) et le public est invité à rester à 4 km du cratère.

Des avalanches de blocs continuent de dévaler le flanc ouest du Merapi. Une comparaison des photos prises le 29 novembre et le 8 décembre montre quelques changements morphologiques dans la zone sommitale. Cependant, des images de drone du 5 décembre ne révèlent aucune arrivée de nouveaux matériaux sur le dôme de lave dans le cratère.

L’éruption du Semeru se poursuit. Des matériaux incandescents sont éjectés à 50-100 m au-dessus du sommet. Des coulées pyroclastiques et des avalanches de blocs descendent toujours les flancs S et SE du volcan. Des explosions sont enregistrées par le réseau sismique. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4), avec une zone d’exclusion générale de 1 km et des extensions à 4 km dans le secteur SSE. Source: PVMBG.

++++++++++

Au Guatemala, des explosions se produisent toujours sur le Fuego avec  des panaches de cendres jusqu’à 1,1 km au-dessus du cratère. Ces explosions génèrent des ondes de choc qui font vibrer les bâtiments jusqu’à 20 km du sommet. Les avalanches de blocs descendent plusieurs ravines et atteignent parfois les zones de végétation. Des retombées de cendres sont souvent signalées dans les zones sous le vent.

Une bouche s’est ouverte au NNO du sommet de Pacaya et a laissé échapper une coulée de lave qui s’est dirigée vers l’ouest-sud-ouest. La coulée de lave qui s’est ouverte en octobre sur le flanc OSO est toujours active : elle présente plusieurs ramifications dont les longueurs sont comprises entre 400 et 600 m. On observe quotidiennement des explosions stromboliennes au niveau du cône dans le cratère Mackenney, avec des projections de matériaux jusqu’à 150 m au-dessus du cratère.

L’activité s’est intensifiée sur le Santiaguito au cours des derniers jours. Des coulées pyroclastiques ont été observées sur les flancs du volcan et des retombées de cendres ont été signalées dans les zones sous le vent.

Plus précisément, l’activité s’est intensifiée le 11 décembre 2020 lorsque le Santiaguito a envoyé une colonne de cendres jusqu’à 3 300 m d’altitude.

Le 13 décembre, l’INSIVUMEH a indiqué que des coulées pyroclastiques avaient été observées le long des pentes ouest-sud-ouest du volcan.

Il est conseillé à la population de rester à l’écart du volcan.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

Sur l’Etna (Sicile), l’activité strombolienne a continué jusqu’au 15 décembre 2020 sur le Cratère SE, au niveau d’au moins deux bouches. La bouche la plus à l’Est envoyait des lambeaux de lave sur la lèvre du cratère. Dans le même temps, une activité explosive discontinue était observée dans la Voragine.

La visite sur le terrain du 14 décembre a permis de confirmer l’effondrement de la partie SO du cône du Cratère SE. Cet effondrement a généré les trois coulées pyroclastiques décrites précédemment.

Comme je l’indiquais dans mes notes précédentes, l’épisode éruptif du 13 décembre a également donné naissance à deux coulées de lave à la base du Cratère SE ainsi que sur le flanc sud-ouest. La coulée principale s’est élargie à la base du cratère pour former au moins quatre lobes dans la zone entre le Cratère SE et les Crateri Barbagallo. L’un des lobes a a continué à avancer dans la direction SSO puis s’est arrêté entre les Crateri Barbagallo et le Monte Frumento Supino. La coulée de lave SO a suivi la même trajectoire que la coulée Sud ; elle a atteint et contourné vers l’ouest le Monte Frumento Supino où son front s’est élargi et épaissi. Lors de la visite sur le terrain, les deux coulées de lave n’étaient plus alimentées et étaient en cours de refroidissement.

Du point de vue sismique, le tremor éruptif a présenté des fluctuations tout en restant à un niveau élevé les 13 et 14 décembre. Il a rapidement chuté le 15 décembre pour retrouver des valeurs moyennes. Les données de déformation du sol ne montrent pas de variations significatives.

Source : INGV.

En cliquant sur ce lien, vous verrez une vidéo du dernier épisode éruptif:

—————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world :

The last eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) came to an end on December 8th, 2020. In the days that followed, OVPF continued to record seismicity, as often happens on the volcano after an eruption. Readjustments probably occur in the shallow magma chamber. The Observatory has not published any new bulletins since December 9th. However, the website informs the public that there is no activity, that the alert level is « Sauvegarde » and that the trails to the upper part of the Enclos Fouqué, as well as access to the summit remain closed.

As I put it previously, the shallow magma chamber has probably been filling since its drainage in April 2020. More eruptive events of short duration are therefore likely until it finally gets afloat.

Last minute : The alert level for Piton de la Fournaise was lowered to « Vigilance » on December18th, 2020. This means that the Enclos and the summit trails will be open to the public as soon as December 19th in the morning.

++++++++++

In Indonesia, the eruption at Lewotolo continues with ash plumes rising as high as 1 km above the summit. Strombolian explosions can be observed most nights ejecting material above the summit crater. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4) and the public is asked to stay 4 km away from the summit crater.

Rock avalanches still travel down Merapi’s western flank. A comparison of photos taken on 29 November and 8 December showed some morphological changes in the summit area; however, drone footage from 5 December revealed no new lava dome material in the summit crater.

The eruption of Semeru continues. Incandescent material is ejected 50-100 m above the summit. Pyroclastic flows and rock avalanches still descend the S and SE flanks of the volcano. Explosions are recorded by the seismic network. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), with a general exclusion zone of 1 km and extensions to 4 km in the SSE sector.

Source: PVMBG.

++++++++++

In Guatemala, explosions are still occurring at Fuego, generating ash plumes as high as 1.1 km above the crater. They generate shock waves that rattle buildings within 20 km of the summit. Block avalanches descend several drainages, sometimes reaching vegetated areas. Ashfall is often reported in downwind areas.

A new lava flow has emerged from a vent NNW of Pacaya’s summit and has travelled as far as 250 m WSW. The branched lava flow which opened in October on the WSW flank is still active, with lengths between 400 and 600 m. Strombolian explosions from the cone in Mackenney Crater are observed on most days; they eject material as high as 150 m above the crater.

Activity increased on Santiaguito during the past days. Pyroclastic flows have been seen travelling along the slopes of the volcano and ashfall has been reported in downwind areas.  .

More specifically, activity intensified on December 11th, 2020 when Santiaguito sent an ash column up to 3 300 m above sea level.

On December 13th, INSIVUMEH reported that pyroclastic flows were observed along the west-southwest slopes of the volcano.

People have been advised to stay away from the volcano.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

On Mt Etna (Sicily), Strombolian activity continued until December 15th, 2020 at the SE Crater. The easternmost vent constantly sent shreds of lava over the crater rim. At the same time, discontinuous explosive activity was observed within Voragine.

The field visit on December 14th confirmed the collapse of the SW part of the SE Crater cone. This collapse generated the three pyroclastic flows described previously.

As I indicated in my previous posts, the eruptive episode of December 13th  also produced two lava flows at the base of the SE Crater as well as on the southwest flank. The main flow widened at the base of the crater to form at least four lobes in the area between the SE Crater and the Crateri Barbagallo. One of the lobes continued to travel in the SSW direction and then stopped between the Crateri Barbagallo and the Monte Frumento Supino. The SW lava flow followed the same direction as the South lava flow; it reached and bypassed Monte Frumento Supino westward, where her lava front widened and thickened. During the field visit, the two lava flows were no longer fed and were cooling.

From a seismic point of view, the eruptive tremor showed fluctuations but remained above background level on December 13th and 14th. It sharply declined on December 15th and retrieved medium values. The ground deformation data does not show significant variations.

Source: INGV.

L’image de la caméra thermique installée sur la Montagnola à une altitude de 2600 m montre l’activité strombolienne à partir de trois bouches éruptives sur le Cratère SE de l’Etna, ainsi que la nouvelle coulée de lave émise par la fissure qui s’est ouverte pendant le paroxysme du 13 décembre.

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Dernière minute! Le niveau d’alerte du Merapi (Indonésie) a été élevé de 2 à 3 (sur une échelle de 1 à 4) le 5 novembre 2020 en raison d’une augmentation de la sismicité. La sismicité s’est intensifiée depuis le mois octobre. Bien qu’aucune nouvelle croissance du dôme de lave n’ait été observée depuis le 3 novembre, une extrusion rapide du magma ou une éruption explosive reste possible. C’est la raison pour laquelle les autorités ont décidé de porter le niveau d’alerte à 3. Il est conseillé aux mineurs d’arrêter leurs activités dans les ravines à proximité du volcan. Les touristes sont priés de ne pas gravir la montagne.   :

Source : VSI.

++++++++++

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte aérienne reste Orange pour le Klyuchevskoy, le Karymsky, le Sheveluch et l’Ebeko. Elle reste Jaune pour le Bezymianny.

Source : KVERT.

++++++++++

Au Guatemala, l’activité est restée stable sur le Fuego, le Pacaya et le Santiaguito.

Sur le Fuego, on observe toujours des explosions accompagnées d’ondes de choc, des avalanches de blocs dans plusieurs ravines et des retombées de cendres dans les zones sous le vent.

Il est fait état d’explosions sur le cône Mackenney du Pacaya ainsi que des coulées de lave sur les flancs NE et SO du volcan.

Les extrusions de lave produisent des effondrements sur le Santiaguito, avec de petites coulées pyroclastiques.

Source : INSIVUMEH.

++++++++++

L’activité éruptive se poursuit sur le Sinabung avec son cortège d’explosions, coulées pyroclastiques et retombées de cendre. Le niveau d’alerte reste à 3 sur une échelle de 4. Des zones d’exclusion de 3 km et 5m de rayon restent en place autour du volcan.

Source : CVGHM.

++++++++++

On continue à enregistrer une faible sismicité sur le Korovin (Aléoutiennes / Alaska), mais il n’y a aucun signe d’une activité volcanique. L’AVO a fait passer à la couleur Jaune l’alerte aérienne et à Advisory (Vigilance conseillée) le niveau d’alerte volcanique le 28 octobre 2020. La dernière éruption du Korovin a eu lieu en 2007  L’événement éruptif le plus significatif a été observé en 1998 avec un VEI de 3.

Source : AVO.

++++++++++

Avec le réchauffement climatique, le Vieux Fidèle (Parc National de Yellowstone) pourrait s’essouffler et même arrêter de fonctionner car les épisodes de sécheresse deviennent de plus en plus sévères. C’est la conclusion d’une étude publiée dans les Geophysical Research Letters.

https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2020/11/03/le-vieux-fidele-pas-eternel-will-old-faithful-stop-erupting-some-day/

++++++++++

Dans son dernier bulletin couvrant le mois d’octobre 2020, l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) fait état de la poursuite de la sismicité sous la zone sommitale et de l’inflation de l’édifice volcanique suite à l’intrusion du 28-29 septembre. Les flux élevés de CO2 dans le sol confirment la poursuite de la pressurisation du réservoir magmatique superficiel et sa réalimentation par du magma profond tout au long du mois d’octobre 2020.

Suite à l’intrusion magmatique du 28-29 septembre 2020, la sismicité a persisté en octobre 2020, à la fois sous le sommet et sous le flanc Est. L’activité sismique sommitale superficielle, après une augmentation entre le 10 et le 16 octobre, est restée présente jusqu’à la fin du mois avec une moyenne de 4 événements par jour, même si une diminution a été observée sur les 4 derniers jours du mois.

Suite à l’intrusion magmatique du 28-29 septembre, une inflation de l’édifice a été de nouveau observée tout au long du mois d’octobre 2020. Ainsi, il a été mesuré une élongation d’environ 4,4 cm de la zone sommitale et une élongation d’environ 5,8 cm de la base du cône sommital.

—————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world :

Latest ! The alert level of Merapi (Indonesia) was raised from 2 to 3 (on a scale of 1 – 4) on November 5th, 2020 due to an increase in seismicity. Seismicity has intensified since October.

Although no new lava dome growth has been observed since November 3rd, a rapid extrusion of magma or an explosive eruption is possible.

This is the reason why authorities have decided to raise the alert level to 3. Miners are advised to stop activities in the river channels nearby. Tourists are asked not to climb the mountain.

Source : VSI.

++++++++++

In Kamchatka, the aviation colour code remains Orange for Klyuchevskoy, Karymsky, Sheveluch and Ebeko. It remains Yellow for Bezymianny.

Source: KVERT.

++++++++++

In Guatemala, activity remained stable on Fuego, Pacaya and Santiaguito.

On the Fuego, there are still explosions accompanied by shock waves, block avalanches in several drainages, and ashfall in downwind areas.

Explosions are reported on Pacaya’s Mackenney cone, as well as lava flows on the NE and SW flanks of the volcano.

Lava extrusions produce collapses on Santiaguito, with small pyroclastic flows.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

Eruptive activity continues on Sinabung with explosions, pyroclastic flows and ashfall. The alert level remains at 3 on a scale of 4. Exclusion zones of 3 km and 5 km remain in place around the volcano.

Source: CVGHM.

++++++++++

Low-level seismicity continues at Korovin Volcano (Aleutians / Alaska) with no other signs of volcanic activity. AVO raised the Aviation Colour Code and the Alert Level to Yellow and Advisory, respectively, on October 28th, 2020. The last eruption at this volcano took place in 2007. Its strongest known eruption took place in 1998, with a VEI 3.

Source : AVO.

++++++++++

With climate change, the Old Faithful (Yellowstone National Park) could erupt less frequently, or entirely stop erupting, as severe drought conditions become more prolonged and widespread. This is the conclusion of a study published in Geophysical Research Letters.

https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2020/11/03/le-vieux-fidele-pas-eternel-will-old-faithful-stop-erupting-some-day/

++++++++++

 In its latest report for the month of October 2020, the Volcanological Observatory of Piton de la Fournaise (Reunion Island) indicates that seismicity is going on bebeath the summit area and the inflation of the volcanic edifice continued after the intrusion of September 28-29. The high fluxes of CO2 in the soil confirm the continued pressurization of the shallow magma reservoir and its recharge by deep magma throughout the month of October 2020.
Following the magma intrusion of September 28-29, 2020, seismicity persisted in October 2020, both beneath the summit and under the eastern flank. The shallow summit seismic activity, after an increase between October 10th and October 16th, was still recorded until the end of the month with an average of 4 events per day, although a decrease was observed over the last 4 days of the month.
Following the magma intrusion of September 28-29, an inflation of the edifice was again observed throughout the month of October 2020. Thus, an elongation of about 4.4 cm of the summit area and an elongation of about 5.8 cm. of the base of the summit cone were measured by the instruments.

Coulée de lave sur le Klyuchevskoy le 23 octobre 2020 (Crédit photo : KVERT)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde :

Suite à la baisse de la sismicité, l’absence d’activité éruptive et d’anomalie thermique de surface ces dernières semaines, l’AVO a abaissé la couleur de l’alerte aérienne du Pavlof (Aléoutiennes / Alaska) au Vert et le niveau d’alerte volcanique à Normal. Cependant, les éruptions du Pavlof se produisent souvent avec peu ou pas d’activité préalable ; le volcan doit donc être surveillé en permanence.
Source: AVO.

++++++++++

Au Kamtchatka, on observe une activité strombolienne sur le Klyuchevskoy, avec une coulée de lave dans la ravine Apakhonchich sur le flanc SE. On observe également de fortes explosions générant des panaches de cendres qui s’étirent sur 200 km vers le SE. La couleur de l’alerte aérienne est passée à l’Orange le 8 octobre 2020.

Des explosions sont également observées sur l’Ebeko. Elles génèrent des panaches de cendres jusqu’à 3 km au-dessus du niveau de la mer. La couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange.

Une anomalie thermique a été détectée par des satellites sur le Sheveluch dont la couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange.
Source: KVERT.

++++++++++

Au Guatemala, l’activité est toujours intense sur le Fuego avec une moyenne de 5 à 19 explosions par heure. Les ondes de choc habituelles secouent les bâtiments jusqu’à 7 – 15 km du sommet. Des matériaux incandescents éjectés jusqu’à 100 à 400 m de hauteur ; ils provoquent des avalanches de blocs dans plusieurs ravines. Ces avalanches atteignent parfois la végétation. Des retombées de cendres sont signalées dans plusieurs zones sous le vent. Le 9 octobre 2020, des lahars ont dévalé plusieurs ravines sur les flancs du Fuego, provoquant une fermeture de route.

Une activité strombolienne accompagnée de coulées de lave se poursuit sur le Pacaya. Les explosions dans le cratère Mackenney éjectent des matériaux jusqu’à 200-300 m au-dessus de la bouche éruptive. Au moins quatre coulées de lave sont toujours actives sur les flancs N et E; elles avancent sur 200-400 m.
Source: INSIVUMEH.

++++++++++

Le Popocatepetl (Mexique) montre son activité habituelle, avec des émissions de vapeur et de gaz, dont la plupart contiennent de petites quantités de cendres. De petites  retombées de cendres sont signalées dans les zones sous le vent. Une incandescence est parfois observée au-dessus du cratère. Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune, Phase 2.
Source: CENAPRED.

——————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

With a decline of seismicity and no eruptive activity or unusual surface temperatures observed in recent weeks, AVO has lowered the aviation colour code for Pavlof (Aleutians / Alaska) to Green abd the volcanic alert level to Normal. However, eruptions at Pavlof often occur with little or no precursory activity, and the volcano needs to be continually monitored.

Source: AVO.

++++++++++

In Kamchatka, strombolian activity is observed at Klyuchevskoy, with a lava flow advancing down the Apakhonchich drainage on the SE flank. One also observes strong explosions generating ash plumes that drift over 200 km SE. The aviation colour code was raised to Orange on October 8th, 2020.

Explosions are also observed at Ebeko. They produce ash plumes up to 3 km above sea level. The aviation colour code is kept at Orange.

A thermal anomaly has been identified by satellites over Sheveluch whose aviation colour code remains at Orange.

Source: KVERT.

++++++++++

In Guatemala, activity is still high at Fuego with an average of  5-19 explosions per hour. The usual shock waves rattle buildings within 7-15 km of the summit. Incandescent material ejected 100-400 m high cause avalanches of blocks in several drainages. These avalanches sometimes reach the vegetation. Ashfall is reported in several downwind areas. On October 9th, 2020, lahars descended multiple drainages on Fuego’s flanks, causing a road closure.

Strombolian activity and lava effusion continue at Pacaya. Explosions in the Mackenney Crater eject material up to 200-300 m above the vent. At least four lava flows are still active on the N and E flanks; travelling over 200-400 m.

Source: INSIVUMEH.

+++++++++

Popocatepetl (Mexico) is showing its usual steam-and-gas emissions, most of which contain minor amounts of ash. Minor ashfall is reported in downwind areas. Incandescence is sometimes observed above the crater. The alert level remains at Yellow, Phase Two.

Source: CENAPRED.

Vue du Klyuchevskoy (Source : KVERT)