Nouvelles du Sabancaya (Pérou) // News of Sabancaya Volcano (Peru)

L’Institut de Géophysique du Pérou (IGP) vient de me faire parvenir son dernier rapport sur le Sabancaya. On peut lire que l’activité éruptive reste à des niveaux modérés, avec en moyenne 42 explosions quotidiennes depuis le mois d’avril 2022 et une importante émission de cendres et de gaz. Les panaches montent souvent à 3500m au-dessus du sommet du volcan, avant de s’étirer sur toute la vallée de Colca, jusqu’à 30 km de distance.

Au cours des mois d’avril et de mai 2022, un important apport de magma a été observé à la surface, ce qui a provoqué la croissance d’un dôme préexistant dans le cratère. Les scientifiques pensent que ce dôme de lave peut donner naissance dans les prochains jours ou semaines à deux scénarios : 1) poursuite de l’activité explosive à son niveau habituel et ; 2) légère augmentation de l’activité explosive due à la surpression du système magmatique.

Dans la conclusion de son rapport, l’IGP écrit qu’en raison de la croissance du dôme de lave dans le cratère du Sabancaya, il est recommandé aux autorités de maintenir le niveau d’alerte volcanique de couleur Orange et adopter des mesures sanitaires préventives contre les retombées de cendres. Il est aussi recommandé de pas s’approcher à moins de 12 km du cratère. Toute approche ou ascension du volcan est à très haut risque. En cas de retombées de cendres, la population doit éviter tout contact avec ce matériau, se couvrir le nez et la bouche avec des chiffons humides ou des masques. Il est aussi conseillé de garder les portes et les fenêtres des maisons fermées.
Source: IGP.

—————————————–

The Geophysical Institute of Peru (IGP) has just sent me its latest report on Sabancaya. One can read that the eruptive activity remains at moderate levels, with an average of 42 daily explosions since April 2022 and significant ash and gas emissions. The plumes often rise to 3500m above the summit of the volcano, before drifting over the entire Colca Valley, as far as 30 km.
During the months of April and May 2022, a significant ascent of magma was observed on the surface, which caused the growth of a pre-existing dome in the crater. Scientists think that this lava dome can lead in the next days or weeks to two scenarios: 1) continuation of the explosive activity at its usual level and; 2) slight increase in explosive activity due to the overpressure of the magmatic system.
In the conclusion of its report, IGP writes that due to the growth of the lava dome in the Sabancaya crater, authorities should maintain the volcanic alert level at Orange and adopt preventive health measures in case of ashfall. It is also recommended not to approach within 12 km of the crater. Any approach or ascent of the volcano is at very high risk. In the event of ashfall, the population must avoid all contact with this material, cover their noses and mouths with damp cloths or masks. It is also advisable to keep the doors and windows of houses closed.
Source: IGP.

Voici quelques images issues du rapport, montrant en particulier l’évolution du dôme de lave :

Source ; IGP

Autres nouvelles de l’Etna (Sicile) // More news of Mt Etna (Sicily)

Au cours des dernières heures, on a observé une augmentation progressive de l’activité strombolienne au sommet du Cratère Sud-Est de l’Etna. En cliquant sur ce lien, vous evvrez une belle séquence explosive enregistrée le 22 mai au soir:

https://video.meride.tv/lasicilia/video/folder2/1653286345VIDEO-2022-05-22-21-27-30_lasicilia.mp4

Les panaches de cendres en direction du sud ont atteint une altitude d’environ 5 000 mètres. Au vu de cette nouvelle phase éruptive, l’INGV a émis une alerte rouge pour l’aviation, même si la cendre n’apas eu d’impact sur le fonctionnement de l’aéroport international Vincenzo Bellini de Catane.
Le volcan est resté bien actif tout au long de la nuit. La ville de Catane s’est réveillée avec une fine couche de cendre qui peut s’avérer dangereuse, en particulier pour les véhicules à deux roues. L’INGV précise que l’émission de cendres s’est arrêtée vers 4 heures du matin.
Dans le même temps, la lave sort toujours des deux bouches qui se sont ouvertes les 12 et 20 mai derniers. Les fronts de coulée les plus avancés sse trouvent à une altitude comprise entre 2 800 et 2 700 mètres dans la Valle del Leone.
D’un point de vue sismique, l’amplitude moyenne du tremor volcanique reste stable avec des valeurs relativement élevées. La source du tremor a été localisée sous le Cratère Sud-Est, à une profondeur d’environ 3 000 mètres. Aucune déformztion significative du sol n’a été observée.

Source: La Sicilia, INGV.

———————————————

Over the past few hours, a gradual increase in Strombolian activity has been observed at the summit of Mt Etna’s Southeast Crater. By clicking on this link, you will see a nice explosive sequence recorded on the evening of May 22nd:

https://video.meride.tv/lasicilia/video/folder2/1653286345VIDEO-2022-05-22-21-27-30_lasicilia.mp4

Ash plumes reached an altitude of about 5,000 meters. In view of this new eruptive phase, INGV issued a red alert for aviation, even if the ash had no impact on the operation of the Vincenzo Bellini international airport in Catania.
The volcano remained active throughout the night. The city of Catania woke up with a thin layer of ash that can be dangerous, especially to two-wheels. INGV specifies that the ash emission stopped around 4 am.
At the same time, lava is still coming out of the two vents that opened on May 12th and 20.th The most advanced flow fronts are at an altitude between 2,800 and 2,700 meters in the Valle del Leone.
From a seismic point of view, the average amplitude of the volcanic tremor remains stable with relatively high values. The source of the tremor was located beneath the Southeast Crater, at a depth of about 3,000 meters. No significant ground deformation has been observed.
Source: La Sicilia, INGV.

Image extraite de la vidéo ci-dessus

Eruption du Fuego (Guatemala)

Une nouvelle éruption a débuté sur le Fuego le 6 mars 2022. Elle a duré 26 heures. Même si l’activité éruptive a faibli, l’INSIVUMEH indique que les explosions et les émissions de cendres continuent. L’Institut conseille à la CONRED de rester en alerte car l’activité n’a pas cessé et il est nécessaire de protéger la population vivant à proximité du volcan.
L’éruption a commencé dans la nuit du 6 mars avec de fortes explosions, une activité strombolienne intense, avec des projections jusqu’à 200 mètres au-dessus du cratère. Des avalanches pyroclastiques et des nuages de cendres ont affecté plusieurs localités.
Cette forte activité a contraint les autorités à évacuer préventivement quelque 500 personnes de Panimaché 1 et Morelia vers Santa Lucía Cotzumalguapa, Escuintla, où elles resteront en sécurité dans un gymnase jusqu’à ce que les conditions soient propices à leur retour. .
Après ce paroxysme, l’activité éruptive a décliné progressivement, mais toujours avec des cendres et une odeur de soufre dans l’air ambiant.

Source: INSIVUMEH, Prensa Libre.

———————————————–

A new eruption began on Fuego on March 6th, 2022. It lasted 26 hours. Although eruptive activity has waned, INSIVUMEH indicates that explosions and ash emissions continue. The Institute advises CONRED to remain on alert because activity has not ceased and it is necessary to protect the population living near the volcano.
The eruption began on the night of March 6th with strong explosions, intense Strombolian activity, with projections up to 200 meters above the crater. Pyroclastic avalanches and ash clouds affected several municipalities.
This high activity has forced the authorities to preemptively evacuate some 500 people from Panimaché 1 and Morelia to Santa Lucía Cotzumalguapa, Escuintla, where they will remain safe in a gym until conditions are suitable for their return. .
After this paroxysm, the eruptive activity gradually declined, but still with ash and a smell of sulfur in the surrounding air.
Source: INSIVUMEH, Prensa Libre.


Le graphique reflète la diminution de l’amplitude sismique sur le Fuego vers 3 heures du matin le 8 mars.

(Source: INSIVUMEH))

Nouvelles du Stromboli (Sicile) // News of Stromboli (Sicily)

Selon le Laboratorio Geofisica Sperimentale (LGS), l’activité à Stromboli (Sicile) affiche actuellement un niveau moyen, avec une moyenne de 11 explosions par heure. Cependant, certains épisodes d’activité strombolienne peuvent être assez spectaculaires. Ainsi, en fin de soirée le 4 mars 2022, des explosions presque simultanées ont été enregistrées à partir de quatre bouches, comme on peut le voir sur cette vidéo fournie par Boris Behncke (INGV Catane) :

https://twitter.com/i/status/1499871976525119488

Il convient de noter que fin février 2022, l’activité du Stromboli se caractérisait par des explosions à partir de trois bouches dans la zone cratèrique nord et de trois bouches dans la zone cratèrique sud-central. Dans la zone cratèrique Nord, les explosions de la bouche N1 projetaient des lapilli et des bombes à une centaine de mètres de hauteur, tandis que les deux bouches N2 éjectaient des matériaux à moins de 80 m de hauteur.
Source : INGV.

—————————————————–

According to the Laboratorio Geofisica Sperimentale (LGS), activity at Stromboli (Sicily) currently shows a medium level, with an average of 11 explosions per hour. However, some episodes of Strombolian activity can be quite spectacular. For instance, late in the evening of March 4th, 2022, almost simulataneous explosions were recorded from four vents, as can be seen on this short video provided by Boris Behncke (INGV Catania) :

It should be noted that late in February 2022, activity at Stromboli was characterized by explosions from three vents in the North Crater area and three vents in the South-Central Crater area. Explosions from the N1 vent ejected lapilli and bombs about 100 m high and those at two N2 vents ejected material less than 80 m high.

Source : INGV.