Kilauea (Hawaii) : Une éruption comme en 1955? // An eruption like in 1955?

21h00 (heure française): Dans une mise à jour diffusée le 14 mai 2018 à 6 heures du matin (heure locale), le HVO a indiqué que la fracture 17 continue d’être active. Une coulée de lave étroite s’en échappe et avance lentement vers l’océan, situé à environ 3 km. Il n’y a pas de maisons ou de routes menacées en ce moment.
Dans une autre mise à jour publiée à 7h25 (heure locale), le HVO signale l’ouverture d’une nouvelle fracture dans la subdivision des Lanipuna Gardens. Elle s’est ouverte entre les fractures 15 et 16.
Comme je l’ai déjà écrit, les scientifiques du HVO s’attendent à voir un changement chimique dans la composition de la lave, ce qui entraînera des coulées de lave plus agressives et des fontaines plus vigoureuses lors de la progression de l’éruption le long de l’East Rift Zone dans le secteur de Lower Puna. Jusqu’à présent, l’éruption a émis de la lave qui était stockée sous terre depuis des décennies et peut-être même en 1955. On sait aussi que le magma du Pu’u O’o et probablement de l’Halema’uma’u s’est déplacé sous terre en direction du District de Puna au cours des dernières semaines. Les scientifiques pensent que le nouveau magma pousse le vieux magma dans le District de Puna. La lave plus ancienne est plus froide, plus visqueuse et plus lente. C’est la raison pour laquelle il y a eu relativement peu de fontaines et de coulées de lave au cours des 10 derniers jours. Avec l’arrivée d’un nouveau magma, des fontaines de lave jailliraient continuellement jusqu’à 20 ou 30 mètres de hauteur le long de fractures de plusieurs centaines de mètres de longueur. La lave couvrirait beaucoup plus de terrain, détruisant tout sur son passage.
Un scientifique du HVO a déclaré que la nouvelle lave pourrait se comporter comme lors de l’éruption de 1955, la première éruption du Kilauea dans une zone habitée depuis 1840. Cette éruption a commencé le 28 février et a donné naissance à au moins 24 bouches le long de l’East Rift Zone. La lave a couvert près de 16 kilomètres carrés. On estime que 87,6 millions de mètres cubes de lave ont détruit des habitations et enseveli des routes et des champs de canne à sucre. La population de Kalapana a été évacuée vers Kapoho. La lave a atteint la mer au moins à deux reprises et l’éruption s’est brusquement arrêtée le 26 mai 1955.
Sources: HVO et Honolulu Star Advertiser.

Vidéo montrant un survol de la fracture n°17 :  https://youtu.be/QldEGwWp5wA

———————————————-

9 p.m. (French time): In an update released on May 14th, 2018 at 6 a.m (local time)., HVO indicated that fissure 17 continues to be active. A narrow lava flow has been generated and is slowly moving toward the ocean, which is about 3 km away. There are no homes or roads threatened at this time.

In another update released at 7:25 a.m. (local time), HVO reported a new fissure in Lanipuna Gardens Subdivision. It opened between fissure 15 and 16.

As I put it before, HVO scientists are expecting to see a chemical change in lava composition that will usher in more aggressive lava flows and vigorous fountains as the current eruption spreads across the East Rift Zone in Lower Puna. Up to now, the current eruption has been spewing lava that was stored deep beneath the ground for decades and perhaps as far back as 1955. It is also known that magma from Pu’u O’o and probably Halema’uma’u has been moving underground into Lower Puna over the last few weeks. The scientists think new magma has been pushing the old magma out onto the Puna area. The older lava is cooler, more viscous and slower-moving. It is the reason why there have been relatively little fountaining and minimal lava flows over the last 10 days. With the arrival of a new magma, lava fountains would shoot up continuously 20 to 30 metres in the air along fissures hundreds of metres long. The lava would cover much more ground, destroying everything in its path.

One HVO scientist said new lava might behave much like the outbreak in 1955, the first Kilauea eruption into an inhabited area since 1840. That eruption started on February 28th and came out of at least 24 vents across the East Rift Zone, covering nearly 16 square kilometres. An estimated 87.6 million cubic metres of lava destroyed homes and buried roads and cane fields as communities were evacuated from Kalapana to Kapoho. The lava travelled as far as the sea on at least two occasions, and abruptly stopped on May 26th, 1955.

Sources : HVO & Honolulu Star Advertiser.

Here is a video showing an overflight of fissure No17 :

https://youtu.be/QldEGwWp5wA

Vue de la fracture n°17 (Crédit photo: USGS / HVO)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s