Kilauea (Hawaii): Dernières nouvelles de l’éruption // Latest news of the eruption

07h00 (heure française): Comme prévu par le HVO, la pause dans l’éruption a été de courte durée et deux nouvelles fractures se sont ouvertes dans Leilani Estates. Une autre maison a été détruite, ce qui porte à 27 le nombre de maisons et à 37 celui de structures détruites dans Lower Puna.
La Protection Civile a également ordonné à tous les habitants encore présents dans Lanipuna Gardens de quitter la zone immédiatement. Les deux nouvelles fractures actives (n ° 13 et 14) se sont ouvertes peu avant 13 heures le 8 mai 2018. La fracture n ° 13 s’est ouverte au niveau de Leilani Avenue et Kahukai Street, presque directement sous une maison qui a rapidement brûlé, avant que la lave cesse de s’écouler. La fracture n ° 14 sur Kaupili Street emetdu gaz, mais la Protection Civile ne sait pas si elle émet de la lave.
Les scientifiques ont aussi observé une possible fracture près de la 14, mais ils ne savent pas s’il s’agit d’une nouvelle fracture ou d’un prolongement de la 14.

Il est important de noter que les 12 fractures qui se sont ouvertes précédemment sont restées inactives depuis le 7 mai.
Source: Honolulu Star Advertiser.

°°°°°°°°°°

22 heures (heure française) : Pas de nouvelles, bonnes nouvelles. La journée du 9 mai se termine chez nous et vient de commencer à Hawaii. De toute évidence, la situation n’a pas empiré car le HVO ni aucun organe de presse local n’annonce l’ouverture de nouvelles fractures et de nouvelles coulées de lave.

Selon les dernières estimations, la lave sortie des fractures éruptives dans la Lower East Rift Zone couvre actuellement 104 acres soit environ 420 000 mètres carrés. Si l’on considère que la hauteur moyenne des coulées est d’environ 1,50 mètre, on arrive à un volume de lave de 630 00 mètres cubes, ce qui correspond plus ou moins – selon une estimation personnelle (voir ma note du 6 mai à 16 heures) – au volume qui résidait en amont dans le réservoir superficiel du Kilauea (Overlook Crater de l’Halema’uma’u), le Pu’uO’o et les conduits du réseau d’alimentation.

https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2018/05/06/eruption-du-kilauea-hawaii-dernieres-nouvelles-latest-news/

En supposant – et en espérant – que mes calculs correspondent à la réalité, on peut raisonnablement penser que le point culminant de l’épanchement de lave dans le district de Puna est maintenant passé. Dans ce cas, il se peut que de nouvelles fractures apparaissent avec émissions de gaz et d’un peu de lave destructrice, mais on ne devrait plus assister au spectacle de désolation des derniers jours. Les dernières observations effectuées par le HVO semblent confirmer cette hypothèse : les fractures émettent une importante quantité de gaz, mais peu de lave.

La durée de l’éruption dépendra de la quantité de lave qui reste dans les entrailles du volcan et qui est susceptible d’atteindre la Lower Rift Zone. L’Overlook Crater semble encore loin de s’être vidangé complètement.

Au moment où j’écris ces lignes, le HVO se préoccupe davantage de la situation au sommet du Kilauea. Ma prochaine note à paraître demain matin développera ce dernier point.

———————————–

7:00 (French time): As predicted by HVO, the pause in the eruption was short-lived and two more fissures have opened up in Leilani Estates. Another home has been confirmed destroyed, bringing the toll to 27 homes and a total of 37 structures destroyed in the Lower Puna neighborhood.

Civil Defense has also ordered all remaining residents in nearby Lanipuna Gardens to evacuate immediately. Officials said the two new vents, No. 13 and 14, opened shortly before 1 p.m. on May 8th, 2018.  No. 13 opened at Leilani Avenue and Kahukai Street, almost directly under a home, which it quickly burned down before the lava stopped. Vent No. 14 at Kaupili Street is spewing gas, but Civil Defense officials are unsure if it is producing lava.

Scientists have observed a possible 15th vent near No. 14 but authorities are unsure if it is a new fissure or an expansion of No. 14.

It should be noted that the previous 12 fissures have remained inactive since May 7th.

Source: Honolulu Star Advertiser.

°°°°°°°°°°°

10 p.m. (French time): No news is good news. May 9th is coming to an end in France ans starting in Hawaii. It seems the situation has not worsened as HVO or the local press do not mention the opening of new fissures or new lava emissions.

According to the latest estimates, lava from the eruptive fissures in the Lower East Rift Zone currently covers 104 acres, or about 420,000 square metres. If we consider that the average height of the flows is about 1.50 metres, we get to a volume of lava of 630 00 cubic metres, which corresponds more or less – according to a personal estimate (see my note of the 6 May at 4 pm) – to the volume that was contained in the shallow reservoir of Kilauea (Overlook Crater of Halema’uma’u), Pu’uO’o and the ducts of the supply network.
https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2018/05/06/eruption-du-kilauea-hawaii-dernieres-nouvelles-latest-news/

Assuming – and hoping – that my calculations correspond to reality, it is reasonable to think that the culmination of the lava effusion in Puna District is now behind us. New fissures may appear with gas emissions and some destructive lava, but we should no longer be witnessing the desolation of the past few days. HVO’s latest observations seem to confirm this hypothesis: the fissures emit significant volumes of gas, but little lava.

The duration of the eruption will depend on the amount of lava left in the bowels of the volcano. It looks as if the Overlook Crater is still far from being completely drained.

While I am writing these lines, HVO is more concerned about the situation at the summit of Kilauea. I will develop this last point in the next post to be publised tomorrow morning.

Nouvelle carte de la zone éruptive (Source: USGS / HVO)

Par pudeur et par respect pour des gens qui ont tout perdu, je ne publie pas de photos ou de vidéos de maisons en train de brûler sous les assauts de la lave.

4 réflexions au sujet de « Kilauea (Hawaii): Dernières nouvelles de l’éruption // Latest news of the eruption »

  1. Bonjour Claude.

    Je suis avec intérêt cette éruptions sur plusieurs sites, mais une question me brûle la langue.
    Vus les signaux GPS de déplacement de toute la partie sud de l’île annoncés de presque 2 mètres au niveau du rift, n’y a-t-il pas risque de voir ce glissement s’accélérer ?
    Des failles très chaudes, des contraintes thermiques et de pressions, tout ça me tracasse un peu.
    Cette hypothèse est commentée par ailleurs sur le web, mais qu’en pensez vous ?
    Merci et bonne journée.
    Frédox.

    J'aime

    1. Bonjour,
      Je ne pense pas que l’on assiste à des modifications majeures au niveau de l’East Rift Zone qui est en ce moment la seule partie de l’île concernée par l’éruption. Je peux me tromper mais pense que l’éruption est maintenant entrée dans sa phase terminale et qu’on ne devrait plus assister à des ouvertures spectaculaires de fractures. La lave qui coule dans les Leilani Estates provient essentiellement de l’Halema’uma’u et du Pu’uO’o qui se sont dégonflés après cette libération. D’après mes estimations, le volume de lave apparu à Puna est plus ou moins le même que celui qui se trouvait dans les réservoirs superficiels en amont. Je publierai un complément de note à ce sujet en soirée. Bonne journée aussi.

      J'aime

    2. Bonjour Frédox,
      Au prix ou en est rendu le « point d’audimat » ou le nombre de « clic » sur le web, le scénario catastrophe est toujours porteur d’une manne financière non négligeable et, c’est probablement ce qui d’emblé le laisse apparaitre comme probable. C’est pourquoi en premier lieu, la prudence est de mise devant de telles hypothèses, d’autant que les indicateurs signifiant l’évolution de cette éruption du Kilauea ne permettent pas d’envisager une poursuite apocalyptique de cette éruption, par ailleurs assez « ordinaire » sur ce volcan de point chaud.
      L’avis de Claude me semble comme toujours d’une très grande sagesse et étayé par le recul nécessaire à sa prise en compte et à son partage, ce que je m’empresse de faire sans aucune hésitation.
      Bien sûr, il est très regrettable que ces fissures soient venues détruire assez cruellement des habitations, mais n’est-ce pas ici le risque majeur lorsque l’on s’installe sur les pentes d’un édifice volcanique, fusse-t-il « bouclier », et plutôt « gentil », comparativement à d’autres volcans beaucoup plus dangereux, et tout aussi fréquentés, tels que le Vésuve ou le Montagne Pelée de Martinique, voir le Merapi d’Indonésie. Il est tout de même curieux que lorsqu’il s’agit d’allécher d’éventuels acquéreurs d’une terre à risques, les promoteurs, eux, se mettent soudainement à minimiser, voir à zapper, sur cette menace qui se termine trop souvent par une catastrophe, pas volcanique mais humaine, car voir sa maison et son jardin totalement rayé de la carte par une coulée de lave est effectivement une catastrophe humaine d’envergure.
      Bonne journée
      Cordialement
      Pierre Chabat

      J'aime

      1. Bonjour Pierre,
        Cela plus d’un quart de siècle que je m’intéresse au Kilauea sur lequel je me suis rendu à 7 reprises pour faire des observations, dont certaines en relation avec l’Observatoire. Vous avez raison de dire que l’éruption actuelle n’est pas une méga éruption. Elle fait la une des journaux parce que la lave a eu la mauvaise idée de débarquer dans une zone habitée. Les Américains ayant le sens des grandeurs, les scientifiques prévoient une suite un peu effrayante au sommet du volcan, avec de très violentes explosions. Je n’ai rien dit publiquement, mais je n’y crois pas trop. S’il devait y avoir contact entre la nappe phréatique et la lave, il aurait déjà eu lieu. En plus, ce contact se produit bien plus souvent lors de la phase ascendante du magma que pendant la phase descendante de la lave.
        Pour le reste, il est toujours osé de planter sa maison sur les pentes d’un volcan actif; cela revient un peu à jouer à la roulette russe. En plus, le District de Puna se trouve sur une zone de rift! Je n’irai jamais habiter là-bas!
        Cordialement,
        Claude Grandpey

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s