Kilauea (Hawaii) : Dans l’attente d’une éruption (suite) // Waiting for an eruption (continued)

7 heures (heure française): Les autorités hawaïennes se préparent à une possible éruption alors que la sismicité reste intense le long de l’East Rift Zone. Les mesures comprennent l’identification des abris, la mobilisation de la police et de la Protection Civile pour assurer la sécurité des habitants, et des équipes d’entretien des routes pour assurer l’accès aux itinéraires d’évacuation. Les habitants du District de Puna doivent se tenir informés de la situation et être prêts à une évacuation.
Selon un communiqué de la Protection Civile le 1er mai 2018, un dyke est en train de progresser vers la partie basse du District de Puna jusqu’après la Highway 130. Une éruption peut avoir lieu entre le Pu’uO’o et au-delà de Kapoho à l’est.
Des essaims sismiques, avec 8 à 10 événements par heure, sont ressentis dans la région et pourraient annoncer une éruption. L’activité sismique actuelle est semblable à celle qui a précédé une éruption dans le District de Puna en 1955. Au cours de cette éruption qui a débuté en février 1955, au moins 24 bouches se sont ouvertes le long de l’East Rift Zone, laissant échapper de nombreuses coulées de lave. La lave a recouvert des routes, des maisons et des champs de canne à sucre avant d’atteindre l’océan. L’éruption s’est brusquement terminée le 26 mai 1955.
Voici une vidéo de l’éruption de 1955 fournie par le Musée Lyman:
https://youtu.be/DN9pdJyGhuo

Le Parc National des Volcans d’Hawaï indique qu’en raison de la possibilité d’une nouvelle éruption, les autorités ont fermé une zone comprenant la route en terre battue entre Kalapana à l’est et l’extrémité de la Chain of Craters Road à l’ouest, ainsi que toutes les zones entre cette route et l’océan.

Voici une vidéo mise en ligne par Paradise Helicopters suite à un survol effectué le 1er mai 2018 et l’effondrement du plancher du Pu’uO’o. Impressionnant!

°°°°°°°°°°

22 heures (heure française) : Rien de très nouveau à Hawaii au matin du 3 mai 2018 (heure locale). La tension est palpable dans le District de Puna  où la sismicité est toujours intense, même si elle a légèrement diminué. Les fractures sur les routes confirment l’intrusion magmatique dans la région. On sent qu’une éruption est sur le point d’avoir lieu, mais on ne sait ni quand, ni où. On remarquera la différence avec le Piton de la Fournaise, autre volcan de point chaud. Sur l’Ile de la Réunion, on a affaire à une gentille éruption qui reste concentrée dans l’Enclos, sans aucun risque pour les zones habitées. A Hawaii, ce n’est pas la même chose ; le District de Puna est habité et, connaissant la rapidité avec laquelle une éruption peut se déclencher et la vitesse à laquelle la lave peut se propager, il faudra réagir rapidement lorsque l’éruption débutera….si elle débute ! Les scientifiques du HVO sont confrontés aux limites de la prévision volcanique. On pense qu’une éruption va avoir lieu, mais ça ne va pas plus loin !

Ailleurs sur le Kilauea, le niveau de la lave ne cesse de baisser dans l’Overlook Crater de l’Halema’uma’u. Les réseaux d’alimentation de la zone sommitale du Kilauea et de l’East Rift Zone étant interconnectés, on peut raisonnablement penser que l’Overlook Crater est en train de se vider et que la lave est en train de migrer quelque part le long de l’East Rift Zone. Rien de neuf sur le Pu’uO’o depuis l’effondrement du plancher du cratère. Toute la zone est recouverte de cendre rougeâtre. La coulée 61g semble tarie, ce qui est normal étant donné qu’elle n‘est plus alimentée par le Pu’uO’o.

Il ne reste plus qu’à attendre et voir. Seule Madame Pele sait ce qui va se passer dans les prochaines heures ou les prochains jours

—————————————-

7:00 (French time): Hawaian authorities are preparing for a possible eruption amid continuous earthquakes along the East Rift Zone of Kilauea Volcano. Preparations include the identification of shelters, mobilization of police and other security personnel to ensure residents’ safety, and road crews to ensure access to evacuation routes. Residents in the lower Puna area should keep informed about the situation and be prepared to evacuate.

According to a Civil Defense briefing early on May 1st, 2018, a magma dike is making its way down to the lower Puna area past Highway 130. An eruption may take place anywhere from Pu’uO’o to beyond Kapoho to the east.

Swarms of earthquakes, of eight to 10 tremors per hour, are being felt in the area, which could precede an eruption. The current seismic activity is similar to what preceded an eruption in the lower Puna District in 1955. During that eruption, which started in February 1955, at least 24 separate volcanic vents opened up and down the volcano’s East Rift Zone, with lava flows covering many roads, homes, and sugar cane fields, eventually reaching the ocean. The eruption abruptly ended on May 26th, 1955.

Here is a video of the 1955 eruption provided by the Lyman Museum:

https://youtu.be/DN9pdJyGhuo

Hawai‘i Volcanoes National Park reports that due to the possibility of a new eruption and unstable geologic activity, parl authorities have closed an area including the gravel emergency access road from the eastern gate near Kalapana, to the western gate at the end of Chain of Craters Road, and all land on the ocean side of the emergency road.

°°°°°°°°°°

10 pm (French time): Nothing really new in Hawaii on the morning of May 3rd, 2018 (local time). The tension can be felt in the Puna District where seismicity is still intense, even though it has slightly decreased.. Cracks in the roads confirm the magma intrusion in the area. An eruption is probably about to take place, but nobody knows when or where. We can notice the difference with the Piton de la Fournaise, another hotspot volcano. On Reunion Island, one can observe a nice hermless eruption that remains concentrated in the Enclos, without any risk for inhabited areas. In Hawaii, it’s not the same thing; the Puna District is populated and, knowing the speed at which an eruption can occur and the speed at which lava can flow, it will be necessary to react quickly when the eruption will begin … .if it begins! HVO scientists are confronted with the limits of volcanic prediction. An eruption will probably take place, but prediction can’t go any further!
Elsewhere on Kilauea, the level of lava continues to drop in Halema’uma’u Overlook Crater. As the supply networks of Kilauea and the East Rift Zone are interconnected, it is reasonable to assume that the Overlook Crater is emptying and lava is migrating somewhere along the the East Rift Zone. There has been nothing new on Pu’uO’o since the collapse of the crater floor. The whole area is covered with reddish ash. The 61g lava flow no longer advances, which is normal since it is no longer fed by Pu’uO’o.
We just have to wait and see. Only Mrs. Pele knows what will happen in the next hours or days.

Carte montrant où se produisent – au vu de la sismicité – l’intrusion et la migration magmatiques (Source: USGS / HVO)

Zone du Parc interdite (Source: USGS / HVO)

Fractures sur une route dans le District de Puna (Crédit photo: HVO)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s