Quatre bonnes adresses sur l’Ile de la Réunion: 3) Un vol en ULM avec PLANETAIR 974

Basée à l’aéroport de Pierrefond, pas très loin de Saint Pierre, la compagnie Planetair 974 propose des survols de l’île de la Réunion à bord d’ULM, appareils dotés de moteurs de 100 CV et qui ressemblent à de petits avions. Il y a plusieurs avantages par rapport à un survol en hélicoptère: les vols sont beaucoup moins onéreux (moitié prix) et on voyage en solo avec les pilotes qui sont particulièrement sympathiques et compétents chez Planetair 974. Il est vrai que l’on a affaire à d’anciens pilotes de chasse de l’armée de l’air. Les ULM sont en parfait état et la sécurité est le maître mot dans cette agence. Plusieurs formules sont proposées. J’avais personnellement opté pour un survol du Piton de la Fournaise et des trois cirques. Bruno a tout de suite compris mon attirance pour les volcans et en a rajouté un peu lors du survol du volcan. Quand je vous disais qu’ils sont très sympa…!

Vous trouverez tous les renseignements à cette adresse :

www.planetair974.fr

Voici quelques images glanées au cours de ce périple d’une heure au-dessus de la Réunion…

Photos: C. Grandpey

Survol du Pacaya (Guatemala) avec un drone // Overflight of Pacaya Volcano (Guatemala) with a drone

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez une vidéo intéressante qui montre un survol du sommet du Pacaya à l’aide d’un drone. La date du survol n’est pas mentionnée, mais l’activité volcanique correspond à celle décrite dans les derniers bulletins de l’INSIVUMEH : Episodes stromboliens à partir de plusieurs bouches actives dans le cratère Mackenney que l’on voit sur la vidéo.  Les projections atteignent une cinquantaine de mètres de hauteur. Il n’est pas impossible d’observer de temps à autre de petites coulées de lave d’une cinquantaine de mètres de longueur.

https://www.youtube.com/watch?v=OGlC6jRAOOc&app=desktop

———————————–

By clicking on the link below, you will see an interesting video that shows an overflight of Pacaya volcano with a drone. The date of the overflight is not mentioned but volcanic activity  corresponds with the one described in the latest INSIVUMEH reports: strombolian episodes from several active vents within the Mackenney Crater which can be seen on the video. Ejections rise about 50 metres above the crater and small lava flows can occasionally be observed.

https://www.youtube.com/watch?v=OGlC6jRAOOc&app=desktop

Photo: C. Grandpey

Nouvelle vidéo de l’éruption du Kilauea (Hawaii) // New video of the Kilauea eruption (Hawaii)

drapeau-francaisUn hélicoptère de la compagnie Paradise Helicopters a effectué un survol de l’éruption du Kilauea le jeudi 19 janvier 2017. Les bonnes conditions météorologiques ont permis de faire des observations intéressantes du Pu’uO’o, et plus particulièrement du lac de lave dans la partie orientale du cratère. La vidéo peut être vue à cette adresse:
Https://youtu.be/UYIQzg6loHo

Le bras secondaire de la coulée 61g dont le front se trouve à 2,5 km au NE du Pu’uO’o est à peine actif et « semble sur le point de se tarir », selon un photographe à bord de l’hélicoptère.
Le bras principal de la coulée 61g continue à déverser d’importants volumes de lave dans l’océan Pacifique à Kamokuna juste à l’intérieur du Parc des Volcans. L’entrée de la lave se situe sur le côté est, alors que l’ancienne entrée ouest reste totalement inactive. Aucun delta de lave n’a encore commencé à se former.
Le pilote de l’hélicoptère a pu voir, une nouvelle fois, le bateau d’une agence de voyage à moins de 20 mètres de l’arrivée de la lave dans l’océan. Les bateaux et les pilotes d’hélicoptères ne sont pas autorisés à s’approcher à moins de 300 mètres de l’entrée de lave, mais les bateaux continuent à aller au plus près.
Source: Big Island Now.

————————————–

drapeau-anglaisA Paradise Helicopter could fly over Kilauea’s current eruption on Thursday, January 19th 2017. The good weather conditions allowed to make good observations of Pu’uO’o, and more particularly the lava lake in the eastern part of the vent. The video can be seen at this address:

https://youtu.be/UYIQzg6loHo

The lava flow whose front lies 2.5 km NE of Pu’uO’o is barely active and “appears to be dying,” according to a photographer’s report.

The main 61g flow keeps dumping tons of lava into the Pacific Ocean at Kamokuna just inside Hawai‘i Volcanoes National Park. The main ocean entry is located on the eastern side, whereas the past western entry is still inactive. No lava delta has yet begun to form.

The helicopter pilot could see one tour boat, once again, within 20 metres of the ocean entry. Boat and helicopter pilots are restricted to 300 metres from the ocean entry, but the boats continue to sail very close to it.

Source: Big Island Now.

BI 002

Lac de lave dans le cratère du Pu’uO’o en 2006 (Photo: C. Grandpey)

Holuhraun (Islande): Envie de survoler l’éruption? // How about a flight over the eruption?

drapeau francaisLa situation n’a pas beaucoup évolué et le Met Office indique que l’éruption dans l’Holuhraun « continue avec la même intensité et avec le même débit de lave ».
La sismicité reste élevée sur le Barðarbunga où on observe toujours un affaissement de la caldeira voir l’autre note à propos de l’éruption).
Le principal problème avec  cette éruption est la pollution par les gaz car les émissions de SO2 sont susceptibles d’affecter les zones habitées. C’est également la raison pour laquelle le site de l’éruption a été fermé aux visiteurs. Pour les touristes, la seule solution est de prendre un avion ou un hélicoptère à Reykjavik ou à Akureyri. Voici quelques informations pratiques:

– Une virée en avion depuis l’aéroport de Reykjavík dure environ 2 heures et demie et vous coûtera 100 000 ISK, soit environ 655 euros. Nombre minimum de passagers: 2.
– Un circuit en avion au départ de l’aéroport de Akureyri dure environ 75 minutes et vous coûtera 60 000 ISK, soit environ 400 euros. Nombre minimum de passagers: 2 ou 3 (Le vol depuis Reykjavik n’est pas inclus dans le prix).
– Une balade en hélicoptère depuis l’aéroport de Reykjavík dure entre 2h30 et 3h30, et vous coûtera 239 900 ISK, soit environ 1571 euros. Nombre minimum de passagers: 3.

Voici ce que vous verrez depuis l’hélicoptère:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=wN_Qfv7qp98

 ————————————–

drapeau anglaisThe situation has not much changed and the Met Office indicated that the eruption in Holuhraun “continues at a similar intensity and with similar lava flow”.

Seismicity is still elevated in the Barðarbunga caldeira where subsidence is still observed (see the other note about the eruption).

The main problem with the eruption is the gas pollution as SO2 emissions may affect populated areas. It is also the reason why the eruption site has been closed to visitors. The only way for tourists to see the eruption is to take a plane or a helicopter either from Reykjavik or from Akureyri. Here is some practical information:

– An airplane tour from Reykjavik Domestic Airport lasts about 2.5 hours and will cost you 100,000 ISK, or about 655 euros. Minimum passengers: 2

– An airplane tour from Akureyri Domestic Airport lasts about 75 minutes and will cost you 60,000 ISK, or about 400 euros. Minimum passengers: 2 or 3. (The flight from Reykjavik in not included in the price).

– A helicopter tour from Reykjavik Domestic Airport lasts 2.5 – 3.5 hours and will cost you 239,900 ISK, or about 1571 euros. Minimum passengers: 3.

Here is what you will see from the helicopter:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=wN_Qfv7qp98

Barda-blog

L’éruption vue depuis les airs  (Crédit photo:  Wikipedia)