Etna (Sicile / Italie): Nouvelle crise éruptive // New eruptive crisis

drapeau-francaisLa visibilité n’est pas bonne sur l’Etna ce matin, mais le tremor et l’activité sismique montrent qu’une nouvelle crise éruptive – probablement au niveau de la Voragine – a débuté vers 2 heures du matin (TU) et semble sur le point de se terminer au moment où j’écris ces lignes. L’INGV ne devrait pas tarder à confirmer cet événement…en attendant le prochain épisode éruptif!

————————————–

drapeau-anglaisVisibility is not good on Mt Etna this morning but the eruptive tremor and seismic activity reveal that a new eruptive crisis – probably within the Voragine – started at two o’clock (GMT) and seems about to come to an end right now. An INGV report should soon confirm this event…before the next eruptive episode!

Etna 21 mai

Turrialba (Costa Rica); Fuego & Santiaguito (Guatemala)

drapeau-francaisLes trois volcans sont très actifs en ce moment.

L’activité du Turrialba a de nouveau connu une montée en puissance le 19 mai avec 3 fortes explosions et d’abondantes émissions de cendre. A chaque reprise, les panaches de cendre sont montés à plusieurs centaines de mètres au-dessus du cratère et des retombées ont été observées dans plusieurs localités, jusqu’à San José, la capitale. Beaucoup de personnes se sont rendues dans les hôpitaux à cause de problèmes respiratoires.

Le Fuego reste très actif lui aussi. Le principal risque réside dans les coulées pyroclastiques qui empruntent plusieurs ravines sur les flancs du volcan. L’INSIVUMEH indique que les matériaux ont tendance à s’accumuler, ce qui pourrait entraîner des lahars en cas de fortes pluies. Il est donc recommandé à la population d’éviter ces zones.

Voici un document montrant l’activité sismique et l’ampleur des événements pyroclastiques :

Fuego mai

Deux fortes explosions ont secoué les dômes de lave au sommet du Santiaguito dans l’après-midi du 19 mai. L’éruption a généré un panache de cendre qui a atteint 4,5 km d’altitude avant de s’étirer vers le sud et le sud-ouest sur 25 km. Des coulées pyroclastiques ont dévalé les flancs du volcan. L’INSIVUMEH indique que plusieurs localités ont subi des pluies de cendre.

——————————–

drapeau-anglaisThe three volcanoes are very active right now.
The activity of Turrialba increased again on May 19th with three loud explosions and voluminous ash emissions. Each time, the plumes rose several hundred meters above the crater and ashfall was observed in several municipalities, as far as San José, the capital. There are reports of people visiting the hospitals because of respiratory problems.

Fuego is very active too. The main risk lies with the pyroclastic flows that travel down several drainages on the flanks of the volcano. INSIVUMEH indicates that the materials tend to accumulate, which could cause lahars in case of heavy  rains. The population is therefore advised to avoid these areas.
The above document shows seismic activity and the extent of pyroclastic events.

Two loud explosions occurred at the Santiaguito lava-dome complex in the afternoon of May 19th. The eruption generated a column of ash that reached 4.5 km a.s.l. and drifted south and southwest to a distance of about 25 km. Pyroclastic flows descended down the slopes of the volcano. INSIVUMEH indicates that ashfall affected several communities..

Des nouvelles inquiétantes pour l’Arctique // Worrying news for the Arctic

drapeau-francaisLa presse française ne n’est pas fait l’écho d’une information qui présente une réelle importance dans le cadre de la protection de l’Arctique et de son environnement.

A l’issue du dernier Sommet de l’Arctique qui réunissait le Président Obama et les dirigeants des pays nordiques, le Président finlandais Sauli Niinistö a déclaré qu’il n’organiserait pas de sommet de l’Arctique dans le cadre de sa présidence du Conseil de l’Arctique. Selon lui, la situation internationale ne le permet pas alors et un tel événement a besoin d’une situation mondiale plus pacifique.
Dans son allocution d’ouverture du Sommet, le 13 mai 2016, le président finlandais a fait référence à une situation sécuritaire de plus en plus tendue en Europe du Nord. «La période est trouble à bien des égards. Les menaces de sécurité abondent. La situation est devenue plus tendue, même dans la région de la mer Baltique et en Europe du Nord. Il est nécessaire de renforcer la sécurité et la stabilité, ce qui suppose un dialogue approprié avec la Russie pour renforcer la transparence et réduire les risques.»
Une déclaration commune à l’issue du sommet souligne que «les États-Unis et les pays nordiques s’inquiètent de la présence militaire grandissante de la Russie dans la région de la mer Baltique, son arrogance nucléaire, ses manœuvres militaires non déclarées, et les actions provocatrices des avions russes et des navires de guerre.»
Source: Alaska Dispatch News.

————————————-

drapeau-anglaisAt the end of the latest summit between President Obama and Nordic Leaders, Finland President Sauli Niinisto has decided to abandon plans for an Arctic summit as part of its chairmanship period. He said the international situation was not appropriate and that such an event would require a more peaceful global situation.

In his opening remarks at the U.S.-Nordic Summit on May 13th 2016, the Finnish President referred to an increasingly tense security situation in Northern Europe. « Times are turbulent in many respects. Security threats abound. The situation has become more tense even in the Baltic Sea region and Northern Europe. Strengthening security and stability there is called for, and this includes appropriate dialogue with Russia to enhance transparency and reduce risk. »

A joint statement from the summit underlines that « the United States and the Nordic countries are concerned by Russia’s growing military presence in the Baltic Sea region, its nuclear posturing, its undeclared exercises, and the provocative actions taken by Russian aircraft and naval vessels. »

Source: Alaska Dispatch News.