Etna (Sicile / Italie): Prochaine reprise de l’activité éruptive? // New eruptive activity in the short term?

drapeau francaisAu cours des derniers jours, la sismicité a montré une certaine hausse sur l’Etna. Il n’y a aucune activité visible au sommet, mais le réseau sismique a commencé à enregistrer le 23 juin une augmentation régulière de l’amplitude du tremor. Bien que ce dernier soit maintenant reparti à la baisse, la situation pourrait indiquer une migration du magma vers la surface et annoncer une nouvelle phase d’activité dans un avenir proche.
Il faut garder à l’esprit que, depuis le début du mois d’avril 2016, on a observé une reprise progressive de l’activité sommitale de l’Etna, avec une augmentation des émissions de gaz au niveau du Cratère NE et de la bouche qui s’était ouverte le 25 novembre, 2015 sur le flanc E du Nouveau Cratère SE.
Une activité strombolienne intense a débuté dans le Cratère NE dans la soirée du 17 mai.
Le 20 mai,  une activité strombolienne était visible dans la Voragine, avec des détonations audibles jusque sur les versants S et E.
Le 22 mai, une bouche sur le flanc supérieur du Nouveau Cratère SE a produit une série d’émissions de cendre qui sont montées à plusieurs centaines de mètres au-dessus du sommet.
Le 23 mai, des émissions de cendre sporadiques ont continué au niveau de cette même bouche.

Attendons maintenant pour le prochain épisode de l’histoire de l’Etna …

———————————–

drapeau anglaisOver the past days, seismicity has been increasing at Mount Etna. There is no visible activity at the summit, but the seismic network started registering a gradual rise in the amplitude of the volcanic tremor on June 23rd. Although the tremor is now decreasing, this could indicate magma migrating to the surface and possibly herald new activity in the near future.

One should keep in mind that since early April 2016, there has been a gradual resumption of summit eruptive activity at Etna, which initially consisted of increased gas emission mainly from the Northeast Crater and from the vent that had opened on November 25th, 2015, on the upper east flank of the New Southeast Crater.

Intense strombolian activity began at Etna’s Northeast Crater during the evening of May 17th.

On May 20th, strombolian activity was visible at Etna’s Voragine and produced explosion noises audible across a large area on the S and E flanks.

On May 22nd, a vent on the upper E flank of New Southeast Crater produced a series of ash emissions which rose several hundred meters above the summit.

On May 23rd, sporadic ash emissions continued from the vent on the upper E flank of the New Southeast Crater.

Let’s now wait for the next episode of Mount Etna’s story…

Etna juin

Evolution du tremor au cours des derniers jours.

Retour d’Ecosse ! // Back from Scotland !

drapeau francaisMe voici de retour en France après un séjour en Ecosse, occasion pour moi de retrouver de vieux amis à Edimbourg et d’aller admirer la beauté des paysages de cette terre nordique. Ma visite a été d’autant plus intéressante qu’elle se trouvait au moment du référendum européen avec le résultat que l’on sait. Dans leur grande majorité, les Ecossais tiennent l’Angleterre pour responsable. Le sentiment anti-anglais est très fort, comme j’ai pu m’en rendre compte en discutant avec la population, jeune ou vieille, citadine ou campagnarde. Les fermiers écossais redoutent la perte des subventions en provenance de Bruxelles. Il y a aujourd’hui un très fort désir d’indépendance (entre 52 et 58% des gens veulent quitter le Royaume Unis, selon les derniers sondages). Je pense qu’un second référendum dans ce sens aura lieu prochainement. L’Ecosse devra toutefois être prudente car le pétrole (y compris celui de la Mer du Nord pour lequel l’Ecosse est partie prenante) ne rapporte plus autant d’argent que ces dernières années… Comme on dit outre-Manche, « wait and see ! »

Voici quelques images écossaises, à commencer par les deux volcans qui se dressent au cœur de la ville d’Edimbourg. Ils sont très vieux, avec plus de 320 millions d’années, mais ils nous rappellent – comme la Grotte de Fingal que j’évoquais précédemment sur ce blog – que le volcanisme secouait autrefois cette partie de l’Europe…

——————————–

drapeau anglaisI’m back in France after a stay in Scotland, an opportunity to meet old friends in Edinburgh and admire the scenic beauty of this northern land. My visit was all the more interesting as it was punctuated by the European referendum with the result that we know. Most Scots hold England responsible for the brexit. The anti-English sentiment is very strong, as I could realize when talking to people, young or old, from the towns or the countryside. Scottish farmers fear the loss of subsidies from Brussels. Today there is a strong desire for independence (between 52 and 58% of people want to leave the United Kingdom, according to the latest polls). I believe that a second referendum about Scotland’s independence will take place soon. However, Scotland needs to be careful as oil (including the North Sea Oil for which Scotland is involved) does not bring back so much money in recent years … As they say in Britain, « wait and see!  »
Here are some Scottish images, starting with the two volcanoes at the heart of the city of Edinburgh. They are very old, with eruptions more than 320 million years ago, but they remind us – iust like Fingal’s Cave I mentioned earlier on this blog – that volcanism once shook this part of Europe …

Voici le Château d’Edimbourg perché sur son rocher de dolérite…

Ec 07

Ec 08

Arthur’s Seat, masse volcanique érodée par les glaciers…

Ec 09

Ec 10

La côte nord avec la crise du logement chez les guillemots…

Ec 01

Ec 02

Les macareux sont fidèles au poste….

Ec 06

Ec 04

Paysages typiques d’Ecosse…

Ec 14

Ec 12

Ma lumière préférée…

Ec 13

Sans oublier le joueur de cornemuse pour touristes devant le château d’Eilean Donan!

Ec 11

Photos: C. Grandpey

Dernières nouvelles du Kilauea (Hawaii) // Latest news of Kilauea (Hawaii)

drapeau francaisL’éruption du Kilauea continue. Au sommet, le niveau du lac de lave est actuellement assez élevé, à environ 25 mètres sous le plancher du cratère, de telle sorte que sa surface peut être partiellement aperçue depuis la tour d’observation du HVO (voir image ci-dessous).
La coulée de lave active au sud-est du Pu’uO’o continue de progresser et de s’étaler. Une image satellite du lundi 27 juin montrait que la coulée avait une longueur de 6,3 km ; une partie du front de coulée était entrée dans la partie nord de la subdivision des Royal Gardens. La lave a accéléré sa progression et avance à raison d’environ 300 mètres par jour, contre 100 mètres précédemment, avant qu’elle ait entamé sa descente le long du pali. La grande question est de savoir si elle va avancer encore longtemps, atteindre la plaine côtière et finir par se jeter dans l’océan. Seule Madame Pele connaît la réponse. Comme je l’ai écrit précédemment, en supposant que la coulée de lave reste active, elle ne devrait pas atteindre l’océan avant la fin juillet.

—————————————

drapeau anglaisThe eruption of Kilauea continues. At the summit, the level of the lava lake is quite high, about 25 metres beneath the crater floor so that its surface can partially be seen from the HVO observation tower (see image below).

The active lava flow southeast of Pu’uO’o continues to advance and spread. A satellite image from Monday, June 27th, showed that the flow was 6.3 km long, and a small area of the flow front had entered the northern portion of the Royal Gardens subdivision. The flow has accelerated and is now moving forward at an average speed of roughly 100 metres per day, against 100 metres previously, before it went down the pali. The big question is to know whether it will keep advancing for a long time, reach the coastal flat and then the ocean. Only Madame Pele has the answer. Anyway, as I put it previously, supposing the lava flow remains active, it should not reach the ocean before the end of July.

Hal

La surface du lac de lave vue depuis la tour d’observation du HVO

Hawaii (Etats Unis): Kauai & Niihau

drapeau-francaisL’île de Kauai est apparue il y a environ six millions d’années; c’est la plus ancienne des principales îles de l’archipel hawaiien. Le plus haut sommet est le Mont Kawaikini avec 1598 m. Le deuxième plus haut sommet est le Mont Wai’ale’ale, près du centre de l’île, avec 1569 mètres. L’un des endroits les plus arrosés de la planète, avec une pluviométrie moyenne annuelle de 1170 centimètres, se trouve sur le versant oriental du Mont Wai’ale’ale. Les pluies abondantes qui s’abattent chaque année sur Kauai ont creusé des vallées profondes dans les montagnes du centre de l’île et sculpté des canyons avec de nombreuses cascades. La plupart des visiteurs qui atterrissent à Kauai viennent voir le Canyon de Waimea, l’un des plus beaux canyons au monde. Plusieurs sentiers permettent d’en atteindre le fond. Même si la remontée fait mal aux mollets, je ne peux que recommander cette superbe randonnée.
L’île de Kauai a servi de cadre à plus de soixante-dix films hollywoodiens et à des émissions de télévision. Le Canyon de Waimea a été utilisé en 1993 dans le tournage du film Jurassic Park. Certaines parties de l’île ont également été utilisées pour les scènes d’ouverture du film Indiana Jones et les Aventuriers de l’Arche Perdue. Plusieurs scènes de Pirates des Caraïbes, La Fontaine de Jouvence ont également été tournées à Kauai.

On peut aujourd’hui visiter Niihau, baptisée autrefois « l’Ile Interdite ». C’est l’un des seuls endroits au monde où la technologie ne s’est pas encore introduite. L’île a été achetée au roi Kamehameha en 1864 et a conservé un grand nombre de modes de vie traditionnels, y compris la langue hawaïenne. Elle est habitée par environ 200 habitants dont la langue maternelle est l’hawaiien
Accessible via Niihau Helicopters, on peut passer une demi-journée sur cette île en tant qu’invité des propriétaires.

Pour Kauai et Niihau, voir aussi ma note du 19 janvier 2016 consacrée à ces deux îles :
https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2016/01/19/niihau-kauai-hawaii/

—————————————-

drapeau-anglaisKauai is approximately six million years old; it is the oldest of the main Hawaiian Islands. The highest peak is Kawaikini at 1,598 m. The second highest mountain is Mount Wai’ale’ale near the center of the island, with 1,569 metres above sea level. One of the wettest spots on earth, with an annual average rainfall of 1170 centimetres, is located on the east side of Mount Wai’ale’ale. The high annual rainfall has eroded deep valleys in the central mountains, carving out canyons with many scenic waterfalls. Most visitors to Kauai come to see Waimea Canyon, one of the world’s most beautiful canyons. Several footpaths allow to get to the bottom of the canyon. Even if the slope is a bit steep, I recommend this wonderful trek.
The island of Kauai has been featured in more than seventy Hollywood movies and television shows. Waimea Canyon was used in the filming of the 1993 film Jurassic Park. Parts of the island were also used for the opening scenes of Indiana Jones, Raiders of the Lost Ark. Some scenes from Pirates of the Caribbean: On Stranger Tides were also filmed in Kauai.

You can now visit Niihau, called in the past the “Forbidden Island ». It is one of only places in the world where technology has not yet moved in. It was purchased from King Kamehameha in 1864 and has preserved many of the traditional ways of life, including the Hawaiian language. It is inhabited by about 200 locals whose primary language is Hawaiian.
Accessible via Niihau Helicopters, you can now escape for half a day to this island as a guest of the owners.

For Kauai and Niihau, you can also read my post of January 19th 2016 that was devoted to both islands:
https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2016/01/19/niihau-kauai-hawaii/

AA 13

AA 01

AA 03

AA 05

AA 08

AA 09

AA 10

AA 11

AA 04

AA 12

AA 07

AA 14

Photos: C. Grandpey