Etna (Sicile / Italie)

De nouveau, l’Etna est en train d’émettre de volumineux panaches de cendre, essentiellement à partir du Cratère NE. En conséquence, la couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge et le trafic aérien est perturbé à l’aéroport de Catane. Si tous les avions peuvent décoller, les autorités indiquent que seuls six atterrissages sont autorisés chaque heure, en sachant que certains vols ont dû être détournés.

La situation est redevenue normale en fin d’après-midi.

Source : La Sicila.

————————————-

Voluminous ash plumes are still emitted by Mt Etna, essentially from the NE Crater. As a consequence, the aviation colour code has been raised to Red and air traffic is being disturbed at Catania Airport. If all planes are allowed to take off normally, officials indicate they are allowing only 6 landings per hour, adding that some of the flights had to be diverted.

The situation went back to normal late in the afternoon.

Source: La Sicilia.

 

 

L’activité volcanique dans le monde // Volcanic activity around the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

Comme je l’ai écrit précédemment, le Poás (Costa Rica) a connu un épisode éruptif mineur qui a débuté le 7 février 2019. Cet événement a conduit à la fermeture du parc national. Une odeur de SO2 a été signalée dans les zones sous le vent. L’incandescence dans le cratère a commencé à être visible le 11 février. Des nuages de cendre sont montés jusqu’à 200 mètres au-dessus du cratère avant de s’étirer vers le sud-ouest.
Source: OVSICORI.

Le 8 février 2019, la lave du Karangetang (Indonésie) continuait d’avancer sur 3,5 km dans la ravine de la rivière Malebuhe sur le flanc nord-ouest du volcan, avant d’atteindre l’océan. Des levées se sont édifiées en bordure de coulée et canalisent la lave. Des avalanches se produisent en bordure de coulée et génèrent des panaches marron et gris. Un delta de lave s’est formé dans l’océan et génère un volumineux panache de vapeur. La coulée de lave présente une largeur d’environ 160 mètres au moment où elle coupe une route située à 210 mètres de la côte où elle mesure environ 140 mètres de large. La sismicité est restée élevée. Le niveau d’alerte est maintenu à 3 (sur une échelle de 1 à 4). Il est demandé à la population de rester en dehors de la zone d’exclusion de 2,5 km autour des cratères N et S et de ne pas pénétrer à moins de 3 km à l’ONO et 4 km au NO.
Source: PVMBG.

On observe de l’incandescence dans le cratère Minamidake du Sakurajima (Japon). Le 7 février 2019, une explosion a généré un panache qui s’est élevé à 1,3 km au-dessus du cratère et a éjecté des matériaux à environ 1,5 km de ce dernier. Des explosions de moindre intensité ont été enregistrées les jours suivants. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 5).
Source: JMA.

Comme je l’ai déjà indiqué, plusieurs émissions de cendre ont été observées sur l’Etna (Italie), pour la plupart à partir du Cratère NE. On a observé des retombées à Nicolosi et Pedara. L’aéroport de Catane n’a pas été fermé mais est maintenu en niveau de pré-alerte
Source: INGV.

Au cours de la deuxième semaine de février, des explosions stromboliennes ont été observées dans le cratère Mackenney du Pacaya (Guatemala). Elles ont éjecté des matériaux jusqu’à 25 mètres au-dessus du cratère. Plusieurs coulées de lave parcouraient entre 10 à 250 mètres le long des flancs nord-ouest et est du volcan. De petites avalanches de matériaux ont également été observées sur les fronts des coulées de lave.
Sorce: INSIVUMEH.

L’activité éruptive est stable sur le Sabancaya (Pérou), avec une moyenne de 26 explosions par jour. Les panaches de gaz et de cendre s’élèvent jusqu’à 3 km au-dessus du cratère. Il est demandé à la population de ne pas s’approcher du cratère dans un rayon de 12 km.
Source: INGEMMET, IGP.

————————————————————

Here are a few pieces of news about volcanic activity around the world.

As I put it previously, Poás Volcano (Costa Rica) went through a minor eruptive episode which started on February 7th, 2019. The event led to the closure of the National Park. An SO2 odour was reported in downwind areas. Incandescence in the crater began to be visible on February 11th. Ash emissions rose 200 metres above the crater and drifted SW.

Source: OVSICORI.

On February 8th, 2019, lava from Karangetang (Indonesia) continued to advance over 3.5 km down the Malebuhe River drainage on the NW flank of the volcano and reached the ocean. Levees had formed at the margins, channeling the lava. Avalanches from the edges of the flow generated brown and gray plumes. A lava delta was building out into the ocean and generating a dense steam plume. The lava flow was about 160 metres wide where it crossed a road 210 metres from the coast, and about 140 metres wide at the coast. Seismicity remained high. The Alert Level remained at 3 (on a scale of 1-4), and residents were warned to remain outside the 2.5-km exclusion zone around the N and S craters, and not enter within 3 km WNW and 4 km NW.

Source: PVMBG.

Incandescence can be seen in the Minamidake crater of Sakurajima (Japan). On February 7th, 2019, an explosion generated a plume that rose 1.3 km above the crater rim and ejected material about 1.5 km from the crater. More minor explosive events were recorded in the following days. The Alert Level remains at 3 (on a 1-5 scale).

Source: Japan Meteorological Agency.

As I put it before, several ash emissions have been observed on Mt Etna (Italy), mostly originating from the NE Crater. as the ash fell in Nicolosi and Pedara. Catania airport was not closed, but maintained in a pre-alert level

Source : INGV.

During the second week of February, strombolian explosions were observed at Pacaya’s Mackenney Crater (Guatemala). They ejected material as high as 25 metres above the crater. Multiple lava flows travelled 10-250 metres down the NW and E flanks. Minor avalanches of material also occurred at the lava-flow fronts.

Sorce : INSIVUMEH.

Eruptive activity is stable at Sabancaya (Peru), with an average of 26 explosions per day. Gas and ash plumes are rising up to3 km above the crater. The public should not approach the crater within a 12-km radius.

Source : INGEMMET, IGP.

Le 14 février sur le coup de midi, le Cratère NE de l’Etna émettait encore des panaches de cendre.

La lave du Karangetang arrive dans la mer (Source: PVMBG)

Etna (Sicile): A nouveau des panaches de cendre // Ash plumes again

De nouvelles abondantes émissions de cendre sont de nouveau observées sur l’Etna. La cendre provient du Cratère NE où l’on observe également une activité strombolienne. Pour le moment, la cendre est emportée vers le SE par le vent. L’aéroport de Catane est en pré-alerte pour le cas où la situation évoluerait.

Source : La Sicilia.

———————————————–

Voluminous ash plumes are again observed on Mount Etna. The ash is coming from the NE Crater where one can also observe strombolian activity. For the moment, the ash is blown towards the SE by the wind. Catania Airport is on a pre-alert in case the situation should change.

Source: La Sicilia.

Capture d’image de la webcam ce matin à 9 heures

Etna (Sicile / Italie)

Sale temps pour le ski à Piano Provenzana! En fin de matinée, le Cratère Nord-Est de l’Etna a commencé à se racler la gorge et à émettre d’importants nuages de cendre. La direction empruntée par la cendre permet de laisser opérationnel l’aéroport de Catane. De telles émissions de cendre se produisent ponctuellement sur le volcan. Le tremor et la sismicité montrent qu’il ne devrait pas s’agir du début d’un nouvel épisode éruptif de grande ampleur.

————————————————–

This is not the right moment to go skiing at piano Provenzana! Late this morning, Mount Etna’s North-East Crater started to emit dense ash clouds. However, the ash is being blown away from Catania Airport so that the airport is operating normally. Such ash emissions occur from time to time on the volcano. The tremor and seismicity show that it should not be the beginning of another significant eruptive episode.

Réouverture de l’aéroport de Catane // Catania airport again operational

Comme je l’ai indiqué précédemment, une intensification de l’activité de l’Etna avec émission de nuages de cendre a contraint les autorités aéroportuaires fermer l’aéroport Fontanarossa de Catane hier après-midi, jusqu’à 11 heures ce matin.

On assiste – au moins provisoirement – à un retour au calme sur le volcan et l’aéroport a donc été autorisé à fonctionner de nouveau normalement. On observe cependant quelques retards et il est conseillé aux passagers de contacter leurs compagnies aériennes pour plus amples informations.

——————————————

As I put it previously, an intensification of activity on Mt Etna, with the emission of ash clouds, forced the airport authorities to close Fontanarossa Airport in Catania yesterday afternoon, until 11 am this morning.

It looks as if the situation is back to normal- at least temporarily – on the volcano and the airport has been allowed to operate again normally. However, there are some delays and passengers are advised to contact their airlines for further information.

Photo: C. Grandpey

L’aéroport de Catane à nouveau fermé // Catania airport again closed

Suite à la poursuite de l’activité de l’Etna et des panaches de cendre émis par le volcan, la société qui gère l’aéroport de Catane a indiqué que l’espace aérien serait fermé jusqu’à 11 heures demain, dimanche 27 janvier 2019. Aucun vol ne peut donc partir ni atterrir à l’aéroport de Catane. D’autres informations seront annoncées après la prochaine réunion de l’unité de crise qui se tiendra demain matin.

Source : La Sicilia.

————————————————

Due to Mount Etna’s activity and the ash plumes emitted by the volcano, the company that manages Catania Airport has indicated that the airspace would be closed until 11 am tomorrow, Sunday 27 January 2019. As a consequence, no flights can leave or land at Catania Airport. More information will be provided after the next crisis unit meeting tomorrow morning.
Source: La Sicilia.

Photo: C. Grandpey

Nouvelles du Stromboli et de l’Etna (Sicile / Italie)

La webcam ‘live’ du Stromboli montre que l’activité est relativement soutenue en ce moment, avec de belles gerbes incandescentes relativement fréquentes Ces observations sont confirmées par le Laboratoire de géophysique Expérimentale (LGS) qui précise que cette activité se caractérise par de puissantes émissions de gaz au niveau du cratère NE et par des explosions au niveau de ce même cratère NE et du cratère central C. S’agissant de la sismicité, les événements VLP ont une amplitude moyenne. Le tremor montre des valeurs moyennes. Les émissions de SO2 dans la partie NE de la terrasse cratérique continuent à montrer des valeurs moyennes.

En résumé, l’activité du Stromboli est intéressante mais n’a rien d’exceptionnel. Comparent mes observations personnelles sur le terrain il y a quelques années et l’activité actuelle, j’ai eu l’occasion de passer des nuits beaucoup plus intenses et bruyantes sur la Cima….dont l’accès était autorisé !

 

Dans son bulletin hebdomadaire couvrant la période du 11 au 17 janviers 2019, le Laboratoire de Géophysique expérimentale (LGS) indique que l’on observe actuellement sur l’Etna une activité explosive périodique qui génère un signal d’amplitude moyenne. Cela correspond à des événements essentiellement situés dans la Bocca Nuova et la Voragine. A noter qu’une nouvelle bouche s’est ouverte sur la paroi interne de ce dernier cratère, à une quarantaine de mètres au NO de la petite bouche qui était apparue en août 2016. Selon Carmelo Ferlito, cette nouvelle bouche émet des gaz, fait entendre des explosions et montre probablement de l’incandescence de nuit.  Les anomalies thermiques de basse intensité détectées par les satellites confirment cette activité. Le tremor se maintient à un niveau bas.

———————————————————

The ‘live’ webcam of Stromboli shows that activity is relatively sustained at the moment, with nice ejections of incandescent materials. These observations are confirmed by the Laboratory of Experimental Geophysics (LGS) which specifies that this activity is characterized by powerful gas emissions at the NE crater and explosions at the NE crater and central crater C. Regarding seismicity, VLP events have a medium amplitude. The tremor shows medium values. SO2 emissions in the NE portion of the crater terrace continue to show medium values.
In short, the current activity of Stromboli is interesting but not exceptional. Comparing my personal observations on the ground a few years ago and the current activity, I must say I had the opportunity to observe much more intense and noisy nights at the Cima … .whose access was not prohibited!

In its weekly bulletin for the period from 11 to 17 January, 2019, the Laboratory of Experimental Geophysics (LGS) indicates that there is currently on Mt Etna a periodic explosive activity that generates a signal of medium amplitude. This corresponds to events mainly located in the Bocca Nuova and Voragine. A new vent has opened on the inner wall of this crater, about 40 metres from the vent that appeared in August 2016. According to Carmelo Ferlito, the new vent emits gases accompanied by explosions and probably shows incandescence at night. , The low intensity thermal anomalies detected by the satellites confirm this activity. The tremor stays at a low level.

Photos: C. Grandpey