Ils voient des éruptions partout!

Il suffit que la sismicité trahisse quelques soubresauts de la Terre pour que les réseaux sociaux s’affolent, s’enflamment, et que le mot « éruption » se mette à pulluler. Malheureusement – ou heureusement pour les régions concernées – tout n’est pas aussi simple. Ce n’est pas parce que la Terre ne met à trembler qu’une éruption va se produire. Ce serait trop facile et les différents observatoires l’ont bien compris, même s’ils ne peuvent pas trop s’aventurer dans les pronostics.

Ces derniers jours, un essaim sismique significatif a affecté la Péninsule de Reykjanes en Islande, pile poil où s’est déroulée la dernière éruption qui venait d’être déclarée « officiellement terminée ». Dans le doute, les autorités islandaises ont tout de suite réagi en élevant le niveau d’alerte volcanique à « incertitude » et la couleur de l’alerte aérienne à Orange. On ne sait jamais. Ce qui est rassurant, c’est que les autres paramètres susceptibles d’annoncer une éruption (émissions gazeuses, déformation du sol, hausse de la température, etc) font pour le moment défaut.

Le problème avec la Péninsule de Reykjanes, c’est qu’elle se trouve sur la dorsale médio-atlantique où les événements d’origine tectonique sont nombreux. Il est donc très difficile de dire si le dernier essaim sismique a une origine tectonique ou volcanique. Certains pensent que la sismicité est provoquée par un déplacement latéral du magma dans le sous-sol, phénomène qui avait précédé la sortie de la lave au mois de mars. Les prochains jours et les prochaines semaines nous diront si cette hypothèse est exacte et si une éruption a eu lieu.

Sur l’île éolienne de Vulcano, c’est un peu le branle-bas de combat suite à une intensification des émissions gazeuses – de CO2 en particulier – et une hausse de températures au niveau des fumerolles sur la lèvre et à l’intérieur de la Fossa. Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont tout de suite pensé qu’il s’agissait des prémices d’une éruption semblable à celle qui a secoué le volcan à la fin du 19ème siècle. Là encore, c’est aller un peu vite en besogne, car il manque certains paramètres pour faire une telle affirmation. Comme je l’ai écrit précédemment, j’ai connu une situation semblable à Vulcano dans les années 1990 – époque où j’effectuais des observations sur l’île – et il n’y a pas eu d’éruption à cette époque. Se méfier en particulier de la densité des panaches fumerolliens qui ne signifient pas forcément que le volcan traverse une hausse d’activité et qu’il va entrer (et non pas « Rentrer », comme on peut le lire) en éruption. .

Le problème en 2021, ce sont les émissions de CO2 dans le secteur de Volcano Porto. Il a été demandé aux habitants d’aller dormir ailleurs afin qu’ils ne se fassent asphyxier par le gaz pendant leur sommeil. Cela s’appelle le principe de précaution. Reste à savoir pendant combien de temps il pourra être appliqué…

S’agissant du Semeru (Indonésie), le mot « éruption » a été prononcé dès que l’on a appris que des coulées pyroclastiques avaient déferlé sur des villages et tué des dizaines de personnes. Trop tard. La prévision éruptive reste quasiment impossible sur les volcans de la Ceinture de Feu du Pacifique, ce qui explique des bilans humains élevés. Côté prévision, nous ne savons pas faire grand-chose et le principe de précaution est souvent mis en place pour éviter que des personnes se fassent tuer. Mais c’est parfois déjà trop tard.

La prévision à La Palma (Iles Canaries) a été correcte, ce qui a donné le temps aux autorités d’évacuer les populations menacées. Le Cumbre Vieja est bien différent du Semeru. Les coulées de lave – même si elles peuvent avancer rapidement – laissent le temps de déguerpir et au final, il n’y a pas eu de morts directement liées à l’éruption.

Après une période de calme, l’Etna (Sicile) s’est réveillé en décembre 2021 avec une petite activité strombolienne dans le Cratère Sud-Est. Tout de suite, le mot « éruption » a jailli comme un diable de sa boîte sur les réseaux sociaux L’apparition d’une petite coulée de lave au pied d’une paroi de la Valle del Bove a ravivé les souvenirs de l’éruption de 1991-1993 qui avait débuté dans ce secteur de l’Etna, Au final, le volcan s’est calmé, la lave a cessé de s’écouler, et il n’y a pas eu d’éruption…

C’était à La Palma (capture écran webcam)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

On observe un retour à un calme relatif sur l’Etna (Sicile) après l’activité éruptive du 13 décembre (coulée de lave dans la Valle del Bove) et du 14 décembre (volumineux panaches de cendre). Dans son dernier bulletin, l’INGV indique qu’une petite activité strombolienne persiste dans le Cratère Sud-Est.

Coulée de lave du 13 décembre (Crédit photo: M. Neri)

++++++++++

Le 10 décembre 2021, l’AVO a élevé le niveau d’alerte du Davidof (Aléoutiennes / Alaska) à Advisory (surveillance conseillée) et la couleur de l’alerte aérienne au Jaune. Au cours des jours précédents, un essaim sismique avait été enregistré à proximité du volcan. Le séisme le plus significatif avait une magnitude de M 4,2. Cet essaim peut être dû à une hausse de l’activité volcanique ou à une activité tectonique dans la région.

++++++++++

Selon le rapport hebdomadaire de l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique (OVSM), au moins 7 séismes de type volcano-tectonique ont été relevés sous la Montagne Pelée entre le 3 et le 10 décembre 2021. 5 événements de magnitude inférieure ou égale à M 0.1 ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 1.2 et 0.7 km de profondeur. 2 séismes de magnitude inférieure ou égale à M 1.2 ont été localisés à environ 4.5 km à l’ouest-sud-ouest de Grand-Rivière, à 6.2 et 8.4 km de profondeur. Selon l’OVSM, cette sismicité superficielle est probablement associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population. Le niveau d’alerte de la Montagne Pelée reste à la couleur Jaune.

La zone de dégazage en mer à faible profondeur entre Saint-Pierre et le Prêcheur est toujours active.

La végétation a fait sa réapparition au niveau de la zone où elle était dégradée sur le flanc sud-ouest de la Montagne Pelée entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude. En revanche, de nouvelles zones de végétation détériorée ont été détectées sur les images satellitaires dans la haute rivière Claire et à proximité des sources Chaudes.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Il semble que l’éruprion du Cumbre Vieja soit en perte de vitesse à La Palma. On observe un très net déclin de la sismicité et le cratère n’émet plus de lave. Certains habitants ont été autorisés à rentrer chez eux. Les scientifiques espagnols restent toutefois vigilants. L’IGN et Pevolca vont attendre 10 jours avant d’affirmer que l’éruption est terminée. C’est la plus longue de l’histoire de La Palma. .Elle est décrite dans des notes publiées quotidiennement sur ce blog.

++++++++++

L’éruption du Kilauea (Hawaï) se poursuit à partir d’une bouche dans la paroi ouest du cratère de l’Halema’uma’u. La lave alimente le petit lac dans la partie ouest du cratère. Sa surface s’est élevée d’environ 65 mètres depuis le début de l’éruption le 29 septembre 2021. Le volume total de lave émis par le volcan a été estimé à environ 30 millions de mètres cubes le 16 novembre.
Aucune activité particulière n’a été observée dans l’East Rift Zone du Kilauea.
Source : HVO.

Image thermique du cratère (Source: HVO)

++++++++++

Selon les derniers chiffres publiés par les autorités indonésiennes, 46 personnes sont mortes lors de l’éruption du Semeru, 18 sont grièvement blessées et 12 plus légèrement. Dans le même temps temps, les données concernant les réfugiés indiquent un total de 9 374 personnes. Les survivants ont été répartis dans 129 localités, à Lumajang et dans les districts voisins,
Les animaux des villages ont également été touchés par l’éruption. Les derniers chiffres font état de 764 vaches, 684 chèvres et 1 578 volailles. Trois sites ont été mis en place pour la distribution de nourriture pour animaux et à l’attention des services vétérinaires.
Source : médias d’information indonésiens.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Ceux qui piaffaient d’impatience et espéraient une éruption du Grimsvötn (Islande) après la dernière crue glaciaire vont être déçus. Rien n’indique qu’un tel événement va se produire dans les prochains jours. Il arrive que la baisse de pression provoquée par la vidange du lac sous-glaciaire favorise la montée du magma, mais pas cette fois. La volcanologie n’est pas une science exacte; ce n’est pas « A tous les coups on gagne »! Aucune sismicité n’annonce une prochaine éruption.

++++++++++

Le Centre indonésien de gestion des risques géologiques (CVGHM) a fait passer le niveau d’alerte de l’Awu (Îles Sangihe / Nord Sulawesi) de 1 à 2 le 12 décembre 2021 en raison de l’augmentation de l’activité sismique depuis le mois d’octobre. La dernière éruption de ce volcan a eu lieu en 2004, avec un VEI 2. L’Awu est l’un des volcans les plus meurtriers d’Indonésie, avec plusieurs éruptions de VEI 3 et VEI 4 depuis 1711.
Il est demandé au public de ne pas s’approcher du volcan dans un rayon de 1 km du cratère.
Source : CVGHM via The Watchers.

Source: Wikipedia

++++++++++

Un survol de White Island (Nouvelle-Zélande) au cours de la deuxième semaine de décembre a révélé une augmentation significative de la température de la bouche active qui atteint désormais 516 °C. De faibles émissions de cendres sont toujours observées, comme lors des vols précédents. Au vu des dernières observations, on assiste à la poursuite de l’émission de gaz à haute température par une poche magmatique sous le volcan.
Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue au Jaune.
Source : GeoNet.

Toujours en Nouvelle-Zélande ; le ministère de la Conservation a défini une zone d’exclusion de 700 mètres autour du Ruapehu. Il est demandé aux touristes de ne pas s’approcher du lac de cratère et de ne pas camper à moins de 1,5 kilomètre du lac. Le dernier bulletin d’activité indique que le volcan est entré dans une « phase de réchauffement »; la température du lac atteint 31°C, ce qui se situe « dans les plages normales de fluctuation ».
La zone d’exclusion ne devrait pas affecter les touristes qui ont l’intention de visiter le parc national du Tongariro.
Le Ruapehu reste au niveau d’alerte volcanique 1.

Le Ruapehu et son lac de cratère (Photo: C. Grandpey)

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————

Here is some news of volcanic activity around the world :

The situation is relatively quiet again on Mt Etna (Sicily) after the eruptive activity of December 13th (lava flow in the Valle del Bove) and December 14th (voluminous ash plumes). In its latest update, INGV indicates that a small Strombolian activity is still observed in the Southeast Crater.

++++++++++

On December 10th, 2021, AVO raised the alert level for Davidof (Aleutians / Alaska) to Advisory and the Aviation Color Code to Yellow. During the previous days a seismic swarm had occurred in the vicinity of the volcano. The largest earthquake had a magnitude of M 4.2. This swarm may be associated with volcanic unrest or it could also be due to regional tectonic activity.

++++++++++

According to the weekly report of the Martinique Volcanological and Seismological Observatory (OVSM), at least 7 volcano-tectonic earthquakes were recorded beneath Mount Pelée between December 3rd and 10th, 2021. 5 events with magnitudes less than or equal to M 0.1 were located inside the volcanic edifice between 1.2 and 0.7 km deep. 2 earthquakes with magnitudes less than or equal to M 1.2 were located about 4.5 km west-southwest of Grand-Rivière, at a depth of 6.2 and 8.4 km. According to OVSM, this shallow seismicity is probably associated with the formation of micro-fractures in the volcanic edifice. None of these earthquakes were felt by the population. The alert level of Mount Pelée remains at Yellow.
The shallow sea degassing zone between Saint-Pierre and le Prêcheur is still active.
Vegetation has reappeared in the area where it was degraded on the southwest flank of Mount Pelée between the upper Claire River and the Chaude River. On the other hand, new areas of deteriorated vegetation were detected on satellite images in the upper Claire River and near the hot springs.

++++++++++

It looks as if the Cumbre Vieja eruption is running out of steam on the island of La Palma. There is a marked decrease in seismicity and the crater no longer emits lava. Some residents have been allowed to return to their homes. Spanish scientists remain vigilant, however. IGN and Pevolca will wait 10 days before saying the eruption is over. The current eruption has become the longest in La Palma. .
You will find a description of the eruption in the various posts published daily in this blog.

++++++++++

The eruption of Kilauea (Hawaii) continues from a single vent in the western wall of Halemaʻumaʻu crater, supplying lava into the lava lake that is contained within the western portion of the crater. The lake has seen a total increase of about 65 meters since lava emerged on September 29th, 2021. The total erupted volume since the beginning of the eruption was estimated to be about 30 million cubic meters on November 16th.
No unusual activity has been noted in the Kilauea East Rift Zone.

Source: HVO.

++++++++++

According to the latest figures released by Indonedian authorities, 46 people died during the Mt Semeru eruption, 18 are seriously injured, and 12 suffering minor injuries. Meanwhile, the temporary data for refugees shows a total of 9,374 people. The survivors were spread across 129 locations, both in Lumajang and the neighboring districts,

The animals in the villages were also affected by the eruption. The latest figures include 764 cows, 684 goats and 1,578 poultry. Three posts are in place for the distribution of animal feed and animal health services.

Source: Indonesian news media.

++++++++++

Those who were impatient and hoping for an eruption of Grimsvötn (Iceland) after the last glacial outburst flood will be disappointed. There is no indication that such an event will occur in the coming days. Sometimes the drop in pressure caused by the drainage of the subglacial lake helps the rise of magma, but not this time. Volcanology is not an exact science; it is not « You’re sure to win »! No seismicity announces an eruption in the short term.

+++++++++

The Indonesian Center for Volcanology and Geological Hazard Mitigation (CVGHM) raised the Alert Level for Awu (Sangihe Islands / North Sulawesi) from 1 to 2 on December 12th , 2021, due to increased seismic activity detected since October. The last eruption at this volcano took place in 2004, with a VEI 2. Awu is one of Indonesia’s deadliest volcanoes, with a history of VEI 3 and 4 eruptions since 1711.

The public has been advised not to approach the volcano within a radius of 1 km from the crater.

Source: CVGHM via The Watchers.

++++++++++

An overflight of White Island (New Zealand) during the second week of December revealed a significant increase of the active vent temperature thzat now reaches 516 °C. Minor ash emissions are still observed, like during the previous flights Thé latest observations are consistent with hot gas continuing to be released by a magma pocket beneath the volcano.

The Volcanic Alert Level remains at 2 and the Aviation Color Code is kept at Yellow.

Source: GeoNet.

Still in New Zealand; the Department of Conservation has re-drawn a 700-metre exclusion zone around Mt Ruapehu, asking people not to visit Crater Lake and not to camp within 1.5 kilometres of the summit lake. The latest update indicates that the volcano has entered a « heating phase » with the lake temperature reaching 31 degrees Celsius, which is within normal ranges of fluctuation.

The exclusion area should not affect any visitors planning to visit the Tongariro National Park.

Mt Ruapehu remains at Volcanic Alert Level 1.

°°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Nouvelles du Cumbre Vieja (La Palma) et de l’Etna (Sicile)

Il semble se confirmer que l’éruption du Cumbre Vieja marque le pas. C’est ce qu’ont confirmé aujourd’hui les scientifiques de Pevolca. Le cratère n’émet pas de lave et aucun séisme n’a été enregistré depuis le 12 décembre au soir. Il n’y a pas, non, plus d’inflation de l’édifice volcanique. La prudence reste toutefois de mise et le volcan reste sous surveillance constante. Le ministère de l’Agriculture, a versé une somme de 13,5 millions d’euros aux organisations en charge sed bananeraies impactées par l’éruption.

Sources: Pevolca, El Pais.

++++++++++

Une activité explosive accompagnée de volumineux panaches de cendres a commencé sur l’Etna à 11h15 (UTC) le 14 décembre 2021. Cette activité survient le lendemain de l’apparition d’une petite coulée de lave au niveau d’une bouche à la base d’une paroi de la Valle del Bove.
L’activité d’aujourd’hui s’est accompagnée d’une augmentation progressive du trémor volcanique qui a chuté une fois la crise éruptive terminée. Aucune déformation significative du sol n’a été observée.
La couleur de l’alerte aérienne est momentanément passée de l’Orange au Rouge en raison des panaches de cendres qui se dirigeaient vers le sud.
Source : INGV.
https://twitter.com/i/status/1470722833265438721

———————————————-

It looks as if the Cumbre Vieja eruption is really declining. This was confirmed today by Pevolca scientists. The crater does not emit any lava and no earthquake has been recorded since the evening of December 12th. There is no more inflation of the volcanic edifice. Caution remains, however, and the volcano is still constantly monitored. The Ministry of Agriculture has granted a sum of 13.5 million euros to organizations in charge of banana plantations affected by the eruption.
Sources: Pevolca, El Pais.

++++++++++

Explosive activity accompanied by voluminous ash plumes started at Mt Etna at 11:15 (UTC) on December 14th, 2021. This activity comes just a day after a small lava flow appeared at a new vent at the base of a wall of Valle del Bove.

Today’s activity was accompanied by a gradual increase of the volcanic tremor which dropped once the eruptive crisis was over. No significant ground deformation has been observed.

The Aviation Color Code was momentarily raised from Orange to Red because of the ash plumes that were blown south..

Source: INGV.

Etna (Sicile) : Emission de lave dans la Valle del Bove // Mt Etna (Sicily) : Lava emission in the Valle del Bove

20 heures : L’INGV indique qu’à partir d’environ 16h30 (UTC) le 13 décembre 2021 une faible activité strombolienne intra-cratèrique est observée sur le cratère SE de l’Etna. A partir de 17h05 (UTC) l’analyse des images des caméras de vidéosurveillance montre l’ouverture d’une bouche effusive à la base de la paroi occidentale de la Valle del Bove à une altitude estimée entre 2200 et 2100 m d’altitude. Une petite coulée de lave est émise par cette bouche. L’amplitude du tremor montre une hausse modeste. Aucune déformation significative du sol n’a été observée. Affaire à suivre.

++++++++++

23 heures : L’INGV a effectué un survol de la zone où est apparue la bouche effusive dan s la Valle del Bove. La coulée de lave est faiblement alimentée et n’a parcouru que quelques centaines de mètres jusque dans le secteur des Monti Centenari, entre 1700 et 1800 m d’altitude. Aucune activité explosive n’a été observée dans la bouche effusive.
On enregistre toujours une lente progression du tremor volcanique qui s’approche des valeurs élevées. Aucune déformation significative n’est enregistrée.

—————————————–

8:00 pm : INGV indicates that starting around 16:30 UTC on December 13th, 2021 weak intracrateric strombolian activity was observed on Mt Etn,a’s SE Crater. From 17:05 UTC the analysis of the images of the monitoring cameras showed the opening of an effusive vent at the base of the western wall of Valle del Bove at an altitude of about 2200 – 2100 m above sea level. A small lava flow is emitted from this vent. The amplitude of the tremor signal sows a modest increase. No significant ground deformation has been observed. To be continued.

++++++++++

11:00 pm : INGV carried out an overflight of the area where the effusive vent appeared in the Valle del Bove. The lava flow is weakly fed and has only travelled a few hundred meters as far as the Monti Centenari area, between 1700 and 1800 m a.s.l. No explosive activity was observed at the effusive vent.
There is still a slow progression of the volcanic tremor which approaches high values. No significant deformation is recorded.

Crédit photo : Marco Neri