Raung (Indonésie): Baisse du niveau d’alerte // The alert level has been lowered

drapeau francaisSuite au déclin de l’activité éruptive ces derniers jours, le niveau d’alerte du Raung a été abaissé hier lundi de 3 (Siaga) à 2 (Waspada). Il est toutefois demandé à la population de respecter le périmètre de sécurité d’un rayon de 2 km autour du cratère.

Ce nouveau niveau d’alerte signifie que les structures d’urgence telles que les abris temporaires, cuisines communes et autres toilettes peuvent être retirées du site affecté par l’éruption. D’autre part, les aéroports devraient de nouveau fonctionner normalement.

————————————–

drapeau anglaisFollowing the decline of eruptive activity in recent days, the alert level was lowered Monday at Raung volcano, from 3 (Siaga) to 2 (Waspada). Howeverlocal residents are asked to respect the safety zone with a radius of 2 km around the crater.
This new alert level means that emergency structures such as temporary shelters, public kitchens and toilets can be removed from the site which was affected by the eruption. Moreover, airports should again operate normally.

Photo:  C. Grandpey

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

drapeau francaisAprès une journée de visibilité nulle à la webcam du Piton de Bert, les nuages se sont dissipés ce soir, ce qui permet de voir que l’éruption se poursuit avec une intensité qui baisse de jour en jour. L’Observatoire et le Journal de l’Ile n’ont pas mis d’informations en ligne aujourd’hui, signe qu’aucun événement extraordinaire ne s’est produit. La seule question semble maintenant de savoir pendant combien de temps la lave va continuer à s’écouler sur la pente du volcan.

————————————————

drapeau anglaisAfter a day of zero visibility at the Piton de Bert webcam, the weather has cleared up tonight, which allows us to see that the eruption is continuing with an intensity that is decreasing day after day. The Observatory and the Journal de l’Ile did not release any news online today, a sign that no major event has occurred. The only question now is to know how long lava will keep flowing on the slope of the volcano.

L’éruption ce soir à 20 heures (heure locale)

Le Chimborazo (Equateur) libère ses victimes // Chimborazo (Ecuador) releases its victims

drapeau francaisComme la plupart des glaciers ailleurs dans le monde, ceux  qui se trouvent sur les pentes du Chimborazo ont tendance à reculer. Une étude indique qu’ »environ 35% de la couverture glaciaire qui existait en 1986 avait disparu en 2010. Le réchauffement de la température est probablement davantage responsable de la fonte de la glace que les variations des précipitations et de l’humidité ».
La fonte des glaciers peut être l’une des raisons pour lesquelles, samedi dernier, des guides ont découvert les corps congelés de trois alpinistes qui portaient encore leurs sacs à dos et une caméra. Les enquêteurs voudraient savoir s’ils faisaient partie d’un groupe de sept alpinistes français et leurs trois guides équatoriens qui ont disparu sur le Chimborazo en 1994 suite à une avalanche. Les autorités équatoriennes ont demandé aux proches des alpinistes français de venir sur place pour aider à déterminer l’identité des corps. Des médecins légistes ont déclaré qu’il fallait laisser les corps décongeler naturellement avant qu’ils puissent être examinés. Ils veulent éviter d’endommager les vêtements qui pourraient donner des indices sur leur identité et la date de leur mort.
Source: BBC Nouvelles.

——————————————————–

drapeau anglaisLike most glaciers around the world, those on the slopes of Chimborazo volcano are retreating. A study indicates that “approximately 35% of the glacier coverage of 1986 had disappeared by 2010. Changing temperature is more likely to be forcing glacier recession than changing precipitation and humidity”.

Glacier melting may be one of the reasons why, last Saturday, mountain guides found the frozen bodies of three climbers still wearing their backpacks and a film camera. Investigators would like to know whether they were part of a party of seven French climbers and three Ecuadorean guides who went missing on Chimborazo in 1994 after an avalanche. Ecuadorean officials have asked relatives of the missing French climbers to come forward to help determine the identities of the bodies. Forensic experts said the bodies would have to be left to defrost naturally before they can be examined. They want to avoid damaging clothing on the dead climbers, which may yield clues as to who they are and when they died.

Source : BBC News.

Le Chimborazo vu depuis l’espace (Crédit photo: NASA)