Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

L’UWI indique que l’activité éruptive à La Soufrière de Saint-Vincent continue de suivre le même schéma que ces derniers jours. Aucune explosion majeure n’a été observée, mais l’UWI précise que tout risque n’est pas écarté pour les prochains jours. Les scientifiques mettent en garde sur le risque de lahars qui pourraient se déclencher avec l’arrivée de la saison des pluies.  Le niveau d’alerte reste maximum (Rouge). 13 303 personnes ont été déplacées par l’éruption. 88 centres d’hébergement temporaire abritent 6208 personnes. 6567 autres logent chez des parents ou amis.

Panache éruptif de La Soufrière (Source : UWI)

++++++++++

L’éruption se poursuit dans la Geldingadalir (Islande). Cela fait maintenant plus d’un mois que la lave est émise par des bouches qui s’alignent le long d’une fracture éruptive au cœur de la péninsule de Reykjaes. A noter que le double cône très spectaculaire qui s’était formé au début de l’éruption a cessé de fonctionner et se contente maintenant de dégazer.

Un séisme de M 4.1 a été enregistré sur la Péninsule de Reykjanes à 23 h 05 le 20 avril 2021. Il s’agit du séisme le plus significatif sur la péninsule depuis le début de l’éruption dans la Geldingadalur le 19 mars. Les scientifiques islandais expliquent que le séisme était probablement dû à «des mouvements de stress dans la croûte terrestre dus à l’éruption. »

Les autorités islandaises ont sécurisé le site de l’éruption avec des sentiers bien balisés et des parkings pour les véhicules. Cependant, les visiteurs doivent se méfier des gaz volcaniques.

Image webcam du superbe double cône au début de l’éruption

++++++++++

L’OVPF indique que l’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) se poursuit dans l’Enclos Fouqué avec deux bouches actives qui continuent d’émettre des fontaines et des coulées de lave. La lave n’avance pas et le front des coulées reste confiné sur le plateau au-dessus des Grandes Pentes (voir carte ci-dessous). A noter que la déflation du sommet a fait place à une légère inflation et que les émissions de CO2 dans les zones à proximité du volcan ont augmenté. Il se pourrait donc que l’éruption se poursuive encore un certain temps, voire s’intensifie. On estime à 7 millions de mètres cubes le volume de lave émis depuis le début de l’éruption.

Source: OVPF.

Evolution du champ de lave : en noir le 10 avril ; en jaune le 11 avril et en rouge le 20 avril 2021. Le trait blanc représente la fracture éruptive qui s’est ouverte le 9 avril 2021. (Source : OVPF)

++++++++++

L’éruption du Kilauea (Hawaii) continue sans changement significatif à l’intérieur de l’Halema’uma’u. Seule la partie ouest du lac de lave est active et alimentée par une bouche qui s’est ouverte dans la partie NO du cratère. La surface de la lave se trouve à environ 226 m de profondeur et reste invisible depuis les points d’observation au sommet du volcan. Les émissions de SO2 s’élèvent en ce moment à 950 tonnes par jour.

Source : HVO.

Vue du cratère e l’Halema’uma’u (Phoro : HVO)

++++++++++

Le Pacaya (Guatemala) maintient un niveau d’activité élevé. On observe une colonne de dégazage de 200 mètres au-dessus du cratère, tandis que des panaches de cendres montent jusqu’à 2800 mètres. La coulée de lave sur le flanc ouest continue d’être active mais les différents fronts n’ont pas avancé de manière significative. S’agissant de la sismicité, on enregistre toujours des épisodes de tremor

Source : INSIVUMEH. .

Panache éruptif du Pacaya (Source : INSIVUMEH)

+++++++++

 Au Kamchatka, le niveau d’alerte du Karymxky, du Sheveluch et de l’Ebeko est Orange, celui du Bezymianny est Jaune. Tous autres volcans de la péninsule sont au Vert.

Source : KVERT.

Vue du cratère de l’Ebeko en 2006 (Crédit photo: Wikipedia)

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world :

UWI indicates that eruptive activity at St Vincent’s La Soufrière continues to follow the same pattern as in recent days. No major explosion has been observed, but UWI says that all risks are not ruled out for the next few days. Scientists warn of the risk of lahars that could be triggered with the onset of the rainy season. The alert level remains at its maximum (Red). 13,303 people were displaced by the eruption. 88 shelters accomodate 6,208 people. 6,567 others are staying with relatives or friends.

++++++++++

The eruption continues in Geldingadalir (Iceland). For more than a month now, lava has been emitted from vents that line up along an eruptive fissure in the heart of the Reykjaes Peninsula. The very spectacular double cone that formed at the start of the eruption is no longer active and is now only degassing.

An M 4.1earthquake was detected on the Reykjanes peninsula at 11.05pm on April 20th, 2021. It is the largest earthquake that has been detected on the peninsula since the eruption in nearby Geldingadalir began on March 19th. Icelandic geologists explain that the earthquake was likely due to “stress movements in the earth’s crust due to the eruption”.

Icelandic authorities have secured the eruption site with well-marked trails and parking spaces for vehicles. However, visitors should beware of volcanic gases.

++++++++++

OVPF indicates that the eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) continues in the Enclos Fouqué with two active vents which emit lava fountains and lava flows. The lava does not advance and the flow front remains confined to the plateau above the Grandes Pentes. The summit deflation has given way to slight inflation and CO2 emissions in areas near the volcano have increased. The eruption could therefore continue for some time or even intensify. The volume of emitted lava has been estimated at 7 million cubic metres since the start of the eruption.

Source: OVPF.

++++++++++

The eruption of Kilauea (Hawaii) continues without significant change within Halema’uma’u. Only the western part of the lava lake is active and fed by a vent that opened in the NW part of the crater. The lava surface is about 226 m deep and remains invisible from observation posts at the summit of the volcano. SO2 emissions have been measured at 950 tonnes per day.

Source: HVO.

++++++++++

Pacaya (Guatemala) maintains a high level of activity. A degassing column 200 metres above the crater is observed, while ash plumes are rising up to 2,800 metres. The lava flow on the western flank continues to be active but the various fronts have not advanced significantly. Regarding seismicity, there are still episodes of tremor

Source: INSIVUMEH. .

++++++++++

In Kamchatka the alert level for Karymxky, Sheveluch and Ebeko is Orange. The alert level for Bezymianny is Yellow. It is Green for the other volcanoes of the peninsula. .

Source: KVERT.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Coucou! Caché! // Hello! Goodbye!

drapeau-francaisLe 27 mai à 11h30, l’OVPF a diffusé le bulletin suivant : « Depuis 08h45 ce matin, l’observatoire enregistre une baisse significative du tremor volcanique. A 11h00 le tremor s’est arrêté, et seul un signal de dégazage résiduel persiste. Ceci signifie l’arrêt très probable de l’écoulement de la lave en surface. A l’heure actuelle, aucune observation visuelle n’a été effectuée du fait des mauvaises conditions météorologiques. Aucune hypothèse n’est écartée quand à l’évolution de la situation dans les jours à venir. »

Si l’on doit s’en tenir là, il est vrai que l’éruption du Piton de la Fournaise fut brève, puisqu’elle avait commencé le 26 mai à 8h05 avec une hausse du tremor liée à l’apparition de la lave en surface.

Les conditions météo très défavorables n’ont pas permis de voir grand-chose. La vidéo et les photos réalisées depuis l’hélicoptère (voir le lien dans ma note précédente) sont, à ma connaissance, les meilleurs documents pour illustrer l’éruption.

Une fois encore, il aurait été maladroit d’acheter un billet d’avion en métropole pour admirer les fontaines de lave. Une fois à la Réunion, le spectacle aurait déjà pris fin !

Maintenant, reste à savoir s’il s’agit d’une simple pause ou d’un arrêt définitif de l’éruption. Il faut remarquer que le tremor a décliné très vite après le début de l’éruption, phénomène qui ne plaide guère pour une reprise de l’activité. Mais le volcan a peut-être une analyse différente….

————————————–

drapeau-anglaisOn May 27th  at 11:30, the OVPF issued the following bulletin: « Since 8:45 this morning, the observatory has recorded a significant drop of the volcanic tremor. At 11:00, the tremor stopped, and only a residual degassing signal persists. This probably means the surfac lava flows have stopped. At present, no visual observation was performed because of the bad weather. No hypothesis can be discarded about the developments in the coming days.  »
If the situation does not change, it is true that this eruption of the Piton de la Fournaise was a short one, as it began on 26 May at 8:05 with an increase in the tremor related to the lava breakout.
The unfavorable weather conditions have not allowed to see much of the eruption. The video and the photos taken from the helicopter (see the link in my previous note) are, as far as I know, the best documents to illustrate the eruption.
Once again, it would have been a mistake to buy a plane ticket on the mainland to go and see the lava fountains. Once on the island, the show would already have been over!
Now, the question is to know whether it is a simple break or the real end of the eruption. The tremor has declined rapidly after the beginning of the eruption, a phenomenon which hardly calls for a resumption of activity. But the volcano may have a different analysis ….

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

drapeau francaisAprès une journée de visibilité nulle à la webcam du Piton de Bert, les nuages se sont dissipés ce soir, ce qui permet de voir que l’éruption se poursuit avec une intensité qui baisse de jour en jour. L’Observatoire et le Journal de l’Ile n’ont pas mis d’informations en ligne aujourd’hui, signe qu’aucun événement extraordinaire ne s’est produit. La seule question semble maintenant de savoir pendant combien de temps la lave va continuer à s’écouler sur la pente du volcan.

————————————————

drapeau anglaisAfter a day of zero visibility at the Piton de Bert webcam, the weather has cleared up tonight, which allows us to see that the eruption is continuing with an intensity that is decreasing day after day. The Observatory and the Journal de l’Ile did not release any news online today, a sign that no major event has occurred. The only question now is to know how long lava will keep flowing on the slope of the volcano.

L’éruption ce soir à 20 heures (heure locale)

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Le point sur l’éruption

7 heures : La visibilité n’est pas très bonne ce matin et il est difficile de faire le point sur l’éruption à l’aide de la webcam du Piton de Bert. L’Observatoire ne divulgue que très peu d’informations et, contrairement au HVO à Hawaii, les sismographes ne sont pas mis en ligne.

Il faut donc se tourner vers le Journal de l’Ile (http://www.clicanoo.re/488121-le-piton-de-la-fournaise-joue-les-prolongations.html) pour avoir les dernières nouvelles.

On peut lire que « c’est en début de soirée, à 18h50 précises, qu’une première fissure éruptive a fait son apparition dans le sud de l’enclos, au niveau du cratère Rivals […] Peu après 21h15, une seconde fissure éruptive, moins puissante que la première, est apparue aux trois-quarts supérieurs de la pente du cratère sommital, au nord-nord-ouest du Bory avec deux coulées de lave.» Selon le directeur de l’Observatoire, « avec l’ouverture d’une seconde fissure éruptive plus de deux heures après le début de cette phase, nous constatons qu’il y a une propagation de l’intrusion du magma sous l’Enclos. »

°°°°°°°°°°

8 heures : Le dernier bulletin de l’Observatoire indique que « dans la soirée, les fontaines situées en amont se sont arrêtées. A l’heure actuelle seule la fissure la plus basse (à proximité du cratère Rivals) semble être encore active (mais cela est à vérifier in situ). L’énergie sismique a diminué durant la nuit. Le front de coulée n’est pas localisé à l’heure actuelle car il est a quitté le champ de la caméra tard dans la soirée. Quatre séismes ont été détectés dans la nuit. »

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez une série de belles photos de l’éruption prises ce matin par Serge Gélabert. Comme je le fais souvent remarquer, l’aube et le crépuscule sont les meilleurs moments pour les photos d’éruptions. Mieux vaut éviter la nuit noire qui donne des résultats décevants, surtout avec les appareils photo dotés de petits capteurs. :

http://www.clicanoo.re/488165-photos-l-eruption-au-lever-du-jour.html

°°°°°°°°°°

17 heures : Dans son bulletin de fin de journée, l’Observatoire indique que l’éruption continue, ce qui est confirmé par les images de la webcam (voir ci-dessous). L’intensité du tremor éruptif a baissé depuis le début de l’éruption tout d’abord très rapidement au cours des deux premières heures, puis plus lentement.
Les premières analyses d’images satellites montrent également une diminution très rapide du débit de lave (entre 30 et 60 m3/s hier soir et moins de 10 m3/s ce matin).
Une seule fissure, longue d’une centaine de mètres, reste active à l’heure actuelle. En son point amont, un petit cône s’est édifié, avec des projections rythmées. Plus en aval, trois fontaines continuent également de fonctionner.

———————————————————–

7:00: Visibility is not very good this morning and it is difficult to see the eruption with the webcam at the Piton Bert. The Observatory discloses very little information and, unlike HVO at Hawaii, seismographs are not posted online.
We must therefore refer to the Journal de l’Ile (http://www.clicanoo.re/488121-le-piton-de-la-fournaise-joue-les-prolongations.html) for the latest news.
We can read that « It was in the early evening, at 6:50 p.m., that a first eruptive fissure appeared in the southern part of the Enclos, close to the Rivals Crater […] Shortly after 9:15 p.m., a second eruptive fissure, less active than the previous one, appeared at the upper three-quarters of the slope of the summit crater, north-northwest of the Bory Crater, with two lava flows. »According to the director of the Observatory,  « With the opening of a second eruptive fissure more than two hours after the start of this phase, we can see that there is a spread of the magma intrusion beneath the Enclos . « 

°°°°°°°°°°

8:00: The Observatory’s latest update states that « in the evening, the upslope lava fountains have stopped. At present only the lower part of the fissure (near the Rivals Crater) seems to be still active (but this needs to be checked in situ). Seismic energy decreased during the night. The lava front is not defined at this time because could no longer be seen on the webcam late in the evening. Four earthquakes were detected during the night. »

Here are some nice photos of the eruption:

http://www.clicanoo.re/488165-photos-l-eruption-au-lever-du-jour.html

°°°°°°°°°°

17:00: In its evening update, the Observatory indicates that the eruption continues, which is confirmed by the images of the webcam (see below). The intensity of the eruptive tremor has decreased since the beginning of the eruption, rapidly during the first two hours, then more slowly.
The first analyses of satellite images show a rapid decrease in the lava output (between 30 and 60 m3 /s last night and less than 10 m3 /s this morning).
A single fissure, about one hundred metres long, remains active. In its upslope point, a small cone has been built, with rhythmic projections. Further downslope, three lava fountains are still active.

Evolution de la sismicité (Source: OVPF)

L’éruption vue par la webcam du Piton de Bert ce soir à 19 heures (heure locale)