Belles images d’Islande // Great photos of Iceland

drapeau francaisL’Islande est un paradis pour les photographes. Les paysages ne sont jamais les mêmes. La météo change très rapidement, donnant naissance à une grande variété de lumières. Beaucoup de photographes professionnels ont visité l’Islande et Internet leur permet aujourd’hui de présenter des galeries de leur art.
Le site Iceland Review a publié une galerie d’images du photographe canadien Stan Klasz. Elles apparaissent sur le blog de voyage « Stuck in Iceland » et montrent l’Islande de manière très originale.
Klasz a visité l’Islande en avril / mai 2015. Selon lui, « cette période de l’année est un véritable défi, car c’est le passage de l’hiver à l’été ; il y avait encore beaucoup de neige et le temps évoluait rapidement ; les paysages n’étaient pas encore verts, mais cette période de l’année permettait un accès relativement libre à un grand nombre de lieux sans les foules de touristes que l’été apporte avec lui. »
Voici le résultat de son travail. Cliquez sur chaque rectangle pour voir les photos:
http://www.imageklasz.com/A-study-of-Iceland

——————————————-

drapeau anglaisIceland is a paradise for photographers. The landscapes are never the same. The weather changes very rapidly, giving birth to a wide variety of lights. Many professional photographers have visited Iceland and the Internet now allows them to insert galleries of their art.
The Iceland Review website has released a gallery of images by Canadian photographer Stan Klasz. They were published on the Stuck in Iceland travel blog and capture Iceland in a rather unique way.
Klasz visited Iceland in April/May 2015. He says “this time of year was a real challenge because it was the transition from winter to summer, there was still a lot snow around, the weather was rapidly changing, the landscape had yet to become green, but it allowed for relatively unhindered access to a lot of locales without the throngs of tourists that the summer would bring. »
Here is the result of his work. Click on each rectangle to see the photos:
http://www.imageklasz.com/A-study-of-Iceland

Klasz copie

Crédit photo: Stan Klasz.

Ubinas (Pérou): Nouvel épisode éruptif // New eruptive episode

drapeau-francaisL’Ubinas a été secoué par un nouvel épisode éruptif le 27 septembre dans la soirée avec un panache de cendre qui est monté jusqu’à 1.100 mètres au-dessus du cratère. L’événement a duré 59 secondes. Au cours des six derniers jours, l’observatoire avait signalé une augmentation du nombre de séismes volcano-tectoniques. On estime que l’éruption a émis une énergie de 5 mégajoules. Les volcanologues locaux pensent que d’autres émissions de cendre, faibles ou modérées, auront lieu dans les prochains jours. La dernière éruption significative a eu lieu le 21 septembre avec un panache de cendre qui a atteint 1.500 mètres au-dessus du cratère avant de se disperser dans un rayon de 10 kilomètres.
Source: OVS + Peru this Week.

Voici une courte vidéo de l’éruption:
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=VLJXPVs1Eig

—————————————

drapeau-anglaisUbinas volcano registered a new explosion on September 27th in the evening with an ash plume up that rose 1,100 metres above the crater. The event lasted 59 seconds. In the last six days, the observatory had reported an increased number of volcano-tectonic earthquakes. It is estimated the eruption emitted an energy of 5 megajoules. Local volcanologists think that more mild or moderate exhalations will occur in the coming days. The last strong eruption occurred on September 21st with an ash plume that reached 1,500 metres above the crater and then scattered in a radius of 10 kilometers.
Source : OVS + Peru this Week.

Here is a short video of the eruption:
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=VLJXPVs1Eig

Bonne nouvelle pour l’Arctique // Good news for the Arctic Ocean

drapeau francaisIl y a quelques semaines (voir ma note du 5 août), la compagnie pétrolière Shell décidait de reprendre les forages dans les eaux arctiques de l’Alaska, pour la première fois depuis 2012. Elle avait reçu l’autorisation de l’administration Obama de commencer les forages en mer dans la partie nord-ouest de l’Alaska.
La bonne nouvelle aujourd’hui est que Shell cessera jusqu’à nouvel ordre toute exploration dans les eaux arctiques au large des côtes de l’Alaska suite aux résultats décevants obtenus par un puits d’exploration dans lequel ont été investis des milliards de dollars et des années de travail. La décision concerne les mers des Tchouktches et de Beaufort.
Shell a décelé la présence de pétrole et de gaz dans un puits foré dans la mer des Tchouktches à environ 130 km au large de la côte nord ouest de l’Alaska. Toutefois, le pétrole n’est pas en quantité suffisante pour justifier une exploration supplémentaire dans la région.
Hier lundi, c’était pour Shell la dernière journée de forage de l’année sous permis fédéral. Il a été demandé à la compagnie d’arrêter un mois avant la formation de la banquise dans la zone de concession. Le forage a atteint une profondeur de 2.000 mètres avec le puits d’exploration sous 45 mètres d’eau. Malheureusement, ce puits révélait bien du pétrole et du gaz, mais il ne présentait pas d’intérêt commercial.
Source: Alaska Dispatch News

——————————————

drapeau anglaisA few weeks ago (see my note of August 5th), the Shell oil company decided to resume drilling in Alaska’s Arctic waters for first time since 2012. The company had received a permit from the Obama administration to begin drilling in the sea in Northwest Alaska.
The good news today is that Shell will cease exploration in Arctic waters off Alaska’s coast following disappointing results from an exploratory well backed by billions in investment and years of work. The decision affects both the Chukchi and the Beaufort.
Shell found indications of the oil and gas in the well in the Chukchi Sea about 130 km off Alaska’s northwest coast. However, the petroleum was not in quantities sufficient to warrant additional exploration in that portion of the basin.
Monday was Shell’s final day to drill this year under its federal permit. Regulators required Shell to stop a month before sea ice is expected to re-form in the lease area. The company reached a depth of 2,000 metres with the exploratory well drilling in about 45 metres of water. The well had oil and gas shows, but it was not commercial.
Source: Alaska Dispatch News.

Chukchi_Sea

Vues des mers des Tchouktches et de Beaufort où devaient avoir lieu les forages.

(Source: Wikipedia)