Pompéi (Italie) : Espérons… ! // Let’s hope…! // Speriamo bene…!

drapeau francaisA plusieurs reprises – comme dans cette note du mois de mars 2014 (http://volcans.blogs-de-voyage.fr/2014/03/06/pompei-secroule-pompeii-is-collapsing/) – j’ai attiré l’attention du public sur l’état de délabrement du site de Pompéi, merveilleux témoignage de la vie romaine au début de notre ère, avant que la ville soit anéantie par l’éruption du Vésuve en l’an 79.

Il semblerait que le vent soit en train de tourner et que les Italiens aient décidé de s’attaquer sérieusement au problème de restauration du site. Il est vrai qu’au vu des derniers événements – effondrements, coulées de boue, pillages, délinquance – l’UNESCO avait menacé retirer Pompéi de sa liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité

Une enveloppe de 130 millions d’euros, dont 96 millions de fonds européens, vient d’être octroyée pour la conservation et la rénovation de Pompéi, deuxième site touristique du pays derrière le Colisée de Rome, avec 2,7 millions de visiteurs en 2014.

Le site a récemment fait la Une des médias internationaux en raison de mouvements syndicaux qui ont perturbé les visites à plusieurs reprises ces derniers mois, mais il semblerait que ces événements soient à oublier. Aujourd’hui, plusieurs chantiers de restauration ont été mis sur pied, avec des groupes d’ouvriers spécialisés chacun dans un domaine: la pierre, le plâtre, les fresques, les mosaïques, etc. Ils ont été sélectionnés sur concours et travaillent sur des périodes de six mois. De plus, la zone a été renforcée pour assurer la sécurité.

Le renouveau est également illustré par l’ouverture d’une exposition qui propose une vingtaine des premiers moulages des victimes carbonisées par les nuées ardentes crachées par le Vésuve. Pompéi propose aussi des visites nocturnes, accompagnées de lectures, vidéos et conférences, pour élargir le champ de compréhension du site archéologique.

Source : Presse italienne.

——————————————

drapeau anglaisOn several occasions – as in the note of March 2014 (http://volcans.blogs-de-voyage.fr/2014/03/06/pompei-secroule-pompeii-is-collapsing)  – I drew public attention to the dilapidated state of Pompeii, a marvelous testimony of Roman life at the beginning of our era, before the city was destroyed by the eruption of Vesuvius in 79 AD.
It seems that the wind is about to shift and that the Italians have decided to seriously tackle the problem of the restoration of the site. It is true that in light of recent events – collapses, mudslides, looting, crime – UNESCO threatened to withdraw Pompeii from its World Heritage List.
A budget of 130 million euros, with 96 million of EU funding, has been granted for the conservation and restoration of Pompeii, the second tourist site in the country behind the Coliseum in Rome, with 2.7 million visitors in 2014 .
The site has recently made the headlines in the international media because of union movements that disrupted visits several times in recent months, but it seems that these events need to be forgotten. Today several restoration projects have been set up, with groups of workers each specialized in one area: stone, plaster, frescoes, mosaics, etc. They were selected on a competitive basis and work for periods of six months. In addition, the area has been reinforced to ensure safety.
The revival is also illustrated by the opening of an exhibition that presents twenty first casts of victims charred by the volcanic clouds spewed by Mount Vesuvius. Pompei also offers night tours, with readings, videos and conferences, to expand the understanding of the archaeological site.
Source: Italian news media.

Pompei-blog-5

Photo: C. Grandpey