Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

drapeau francais8 heures: Au vu des images de la webcam du Piton de Bert ce matin, l’éruption semble poursuivre son déclin. Aucun rougeoiement n’est visible. Par contre, un important panache de SO2 s’échappe de la bouche active. Un contact personnel m’indiquait hier que le gonflement de l’édifice volcanique persistait, malgré l’évacuation du magma de ces derniers jours. Il ne serait donc pas surprenant que de nouveaux sursauts éruptifs aient lieu dans les prochains mois.

Il ne fait pas beau en ce moment sur le Piton de la Fournaise et le volcan disparaît souvent derrière la masse nuageuse.

20 heures : Le dernier bulletin émis par l’Observatoire confirme les images de la webcam. L’intensité de l’activité sismique est globalement stable depuis 24 heures. De la seule bouche éruptive encore active s’échappe un unique bras de coulée, qui se divise en deux au niveau du cratère Cornu. Le bras qui s’étire vers le sud est assez court alors que celui qui tourne vers l’est se prolonge vers le front de coulée qui n’est plus alimenté à l’heure actuelle.

——————————————

drapeau anglais8:00: Judging from images of the Piton Bert webcam this morning, the eruption seems to continue its decline. No more glow is visible. However, a significant SO2 plume is coming out of the active vent. A personal contact was telling me yesterday that the inflation of the volcanic edifice persisted despite the evacuation of the magma in recent days. It would not be surprising if new eruptive events occurred in the coming months.
Weather conditions are not good on the Piton de la Fournaise and the volcano often disappears behind the clouds.

20:00: The Observatory’s latest update confirms the webcam images. The intensity of seismic activity has been quite stable over the past 24 hours. There is only one lava flow coming out of a single eruptive vent. This flow divides into two branches at the Cornu Crater. The southernmost branch is quite short whereas the easternmost travels towards the lava front without reaching it.

27 août 1883 : Un jour à ne pas oublier // August 27th 1883: A day to remember

drapeau francaisLe 27 août 1883, Krakatau est entré en éruption avec une série de quatre explosions qui ont généré un son si fort qu’il a fait éclater des tympans des marins à bord des navires à 60 kilomètres du volcan. Le bruit de l’éruption a été perçu jusqu’à 5000 kilomètres de distance. Sa force est estimée à l’équivalent de 200 mégatonnes de TNT; à titre de comparaison, la bombe atomique qui a détruit Hiroshima n’avait que 20 kilotonnes.
En disparaissant dans la mer, le Krakatau a déclenché des tsunamis dévastateurs. Entre les vagues meurtrières, les gaz toxiques et la cendre rejetés par le volcan, plus de 30.000 personnes ont perdu la vie.
Le SO2 et les autres gaz ont généré un panache d’au moins 10 km de hauteur qui a assombri pendant plusieurs jours le ciel de la région. Le panache s’est répandu à travers le monde pendant plus d’un an et a créé de spectaculaires couchers de soleil. La température du globe a chuté pendant les cinq années qui ont suivi le cataclysme.
Le Krakatau a disparu de la surface de l’océan, mais il n’était pas mort. L’activité volcanique a persisté et a fait naître en 1927 une nouvelle île baptisée Anak Krakatau, le fils de Krakatau, qui a repris l’activité éruptive de son père.

———————————————

drapeau anglaisOn August 27th 1883, Krakatau erupted in a series of four explosions that produced such a sound that it ruptured the eardrums of sailors on ships 60 kilometres away. It was heard as far away as 5,000 kilometres.  The force of the eruption is estimated as the equivalent of 200 megatons of TNT; for comparison, the atomic bomb which destroyed Hiroshima was only 20 kilotons.

As Krakatau sank into the sea, it unleashed devastating tsunamis. Between the killer waves and the toxic gases and ash released by the volcano, more than 30,000 died.

The SO2 and other gases plumed at least 10 km up into the atmosphere, darkening skies for days in the surrounding area. They spread across the globe and for more than a year created spectacular sunsets worldwide. Global temperatures dropped for the next 5 years.

Krakatoa was obliterated but it didn’t die. Continued volcanic activity caused the island to regrow, with a new volcanic dome surfacing above the ocean in 1927. Named Anak Krakatau, Krakatau’s son, it has resumed its father’s eruptive activity.

Eruption de l’Anak Krakatau (Photo: C. Grandpey)