Fogo (Iles du Cap Vert): Le village de Portela disparaît sous la lave // Portela is being engulfed in lava

drapeau francais16 heures: Dans les premières heures de la matinée du 2 décembre, l’école primaire de Chã das Caldeiras et l’hôtel Pedra Brabo ont été totalement engloutis par la lave. Des dizaines de maisons ont également été détruites et l’accès au village de Portela est de plus en plus risqué Selon les membres de la Protection Civile qui sont sur le terrain, la situation est assez compliquée et il est fortement déconseillé de s’approcher du secteur de Portela. La lave avance sur plusieurs fronts et a augmenté sa vitesse depuis hier. Elle se déplace à raison de deux mètres toutes les 12 minutes. Il n’y a pratiquement plus personne dans le village de Portela. Les membres de la Protection Civile ont quitté les lieux, ainsi que les personnes qui s’efforçaient de retirer du vin de la cave viticole de Chã. Dix personnes ont été hospitalisées après avoir inhalé des gaz volcaniques.

23 heures: Comme on pouvait s’y attendre, le village de Portela, dans Chã das Caldeiras est en train de disparaître sous la lave qui, depuis ce matin, parcourt 2 mètres toutes les 12 minutes. En une seule journée, elle a dévoré 37 maisons. En tout, il y a maintenant 57 maisons détruites depuis le début de l’éruption.
Comme je l’ai écrit auparavant, l’école primaire de Chã das caldeiras et l’hôtel Pedra Braba ont été détruits ce matin. La lave est à peine à quelques mètres de la cave viticole de Chã das Caldeiras.
Les habitants ne peuvent rien faire d’autre que pleurer en assistant à la destruction de l’endroit où ils sont nés, où ils ont grandi et construit leur vie.

Voici une série d’images mise en ligne par la BBC: http://www.bbc.com/news/world-africa-30291041

Source : Ocean Press

——————————————

drapeau anglais16:00: In the early hours of Tuesday, December 2nd, the primary school of Chã das Caldeiras and the hotel Pedra Brabo were totally consumed by lava. Dozens of houses have also been destroyed and access to Portela village is increasingly risky According to Civil Defence members who are on the field, the situation is quite complicated and people are strongly advised not to approach the Portela area. Lava is moving forward on several fronts and has increased its speed since yesterday. It advances at a rate of two metres for every 12 minutes. There is virtually no one in Portela village. Members of Civil Defence have left the place as well as some people who were working in the withdrawal of the wine of the Winery of Chã. Ten persons have been hospitalised after having inhaled volcanic gases.

23:00: As could be expected, the Portela district of Chã das Caldeiras is now being swallowed by the lava that since this morning has been travelling at a speed of 2 metres every 12 minutes. In a single day, it has consumed 37 homes. In all, there are now 57 homes destroyed since the beginning of the eruption.
As I put it before, the Primary School of Cha das Caldeiras and the hotel Pedra Braba were destroyed this morning. Lava is barely a few metres from the Chã das Caldeiras Winery.

The residents could do nothing but observe in tears the destruction of the place where they were born, grew up and built their lives.

Here is a series of images released by the BBC: http://www.bbc.com/news/world-africa-30291041

Source: Ocean Press.

Fogo-blog

La lave entre dans le village de Portela  (Crédit photo:  AVCAN)

Fogo-blog

L’éruption du Fogo vue depuis l’espace le 29 novembre 2014  (Crédit photo:  NASA)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.