White Island (Nouvelle zélande)

   Les données collectées au cours d’un survol de White Island effectué hier par des scientifiques du GNS montrent une légère augmentation des gaz émis par le volcan. Le tremor est redevenu continu et la sismicité demeure à un niveau élevé.
Les émissions de CO2 sont passées de 1800 à 2000 tonnes par jour, celles de SO2 de 366 à 600 tonnes et celles de H2S atteignent 19 tonnes par jour, contre 15 tonnes lors des mesures précédentes. Les scientifiques pensent que l’augmentation des gaz soufrés est due à « la remontée en température et au mouvement de soufre élémentaire dans le système hydrothermal autour du nouveau magma sous le cratère ».
Le niveau d’alerte volcanique est maintenu à 1 et la couleur pour l’aviation reste Orange.

 

   Data from a gas-measuring flight undertaken yesterday at White Island by GNS scientists shows that levels of volcanic gases emitted by the volcano are slightly higher than the levels measured last week. Besides, seismic activity has reverted to a continuous tremor and remains at a high level.
CO2 emissions have increased from 1800 to 2000 tons per day, SO2 from 366 to 600 tons per day and H2S is now 19 tons per day (previously, 15 tons/day). GNS scientists say it is quite likely that the increases in sulphur gases are caused by “re-heating and movement of elemental sulphur in the hydrothermal system surrounding the new magma beneath the crater”.
The Volcanic Alert Level remains at 1 and the Aviation Colour Code remains at Orange

Publicités

Etna (Sicile / Italie)

   Alors qu’un nouvel épisode strombolien a été enregistré hier soir, Boris Behncke (INGV Catane) donne quelques détails supplémentaires sur l’activité observée sur l’Etna le 28 janvier en fin de journée. L’épisode éruptif est resté largement concentré à l’intérieur de la Bocca Nuova. Boris indique que « c’était le 4ème événement en janvier dans ce cratère après ceux du 10-15, 16 et 18 de ce mois. Il est resté semblable à ses prédécesseurs. Les valeurs maximales atteintes par le tremor sont restées inférieures à celles du 18 janvier et surtout du 16 janvier. La source de l’activité reste la même : le petit cône intracratérique adossé à la paroi SE de la Bocca Nuova. »
« Un nouvel élément de l’épisode du 28 janvier a été l’apparition d’une petite activité strombolienne au niveau du Nouveau Cratère SE (NCSE) ; elle a accompagné l’activité de la Bocca Nuova pendant environ 2 heures 30. C’est la première fois depuis une douzaine d’années que l’on observe une activité simultanée dans deux des cratères de l’Etna. En revanche, entre 1995 et 2001, il étant fréquent de voir l’activité apparaître dans deux, trois, et plus rarement quatre cratères ».

 

   While a new strombolian episode was recorded last night, Boris Behncke (INGV Catania) gave some more details about the activity observed on Mount Etna on January 28th in the evening. This episode was mainly concentrated within Bocca Nuova. Boris indicates “it was the fourth from this crater during this month, after those of 10-15, 16 and 18 January and it was rather similar to its predecessors. The peak values attained by the volcanic tremor amplitude were slightly lower than those of the 18 January episode, and significantly lower than those of the 16 January episode. The single source of the activity was once again the intracrater cone leaning against the SE base of the inner crater wall.”
“A new element in the eruptive episode of January 28th was the strombolian activity at the NSEC, which accompanied during the first two-and-a-half hours of the episode of strombolian activity within Bocca Nuova. This is indeed the first occurrence of simultaneous eruptive activity at two of Etna’s summit craters since about 12 years; in contrast, during the period of summit activity of 1995-2001, it was rather normal to see contemporaneous activity at two, sometimes three and rarely all four of the summit craters.”

Etna-98

Activité simultanée de la Voragine et de la Bocca Nuova en juillet 1998  (Photo: C. Grandpey)

Etna (Sicile / Italie)

   Il est 19h30. Depuis une demi-heure environ, la Bocca Nuova a repris du service. On le voit parfaitement sur les webcams.

22heures: Le tremor et le tracé sismique montrent que l’épisode strombolien est maintenant dans sa phase descendante. Plus intense que le précédent, il n’aura toutefois pas atteint des sommets. D’autres épisodes se produiront probablement dans les prochains jours. Il est étonnant de constater que l’Etna, peut-être par pudeur, a tendance à se donner en spectacle essentiellement de nuit!

 

   It is 19:30 and Bocca Nuova has been active again for about 30 minutes. The show can be seen on the webcams.

22:00: The tremor and the seismographs show that the strombolian episode is now declining. It was more intense than the previous one but not exceptional. More episodes will probably occur in the coming days. It is surprising to see that Mount Etna, maybe out of modesty, tends to make a show essentially at night!

Webcam-LAVE

White Island (Nouvelle Zélande)

   La vidéo ci-dessous confirme que le petit lac à l’intérieur du cratère s’est asséché et un petit cône de matériaux a commencé à se former autour de l’évent éruptif. La bouche active continue à projeter vigoureusement de la boue, des pierres, de la vapeur et du gaz jusqu’à 50 ou 100 mètres de hauteur. Il ne semble pas y avoir de cendre dans le panache. Cette activité est intermittente, de même que l’activité sismique, ce qui est, somme toute, normal. D’après GNS Science, l’activité actuelle n’est pas suffisante pour déclencher le niveau 2 de l’alerte volcanique. Il est sans cesse rappelé aux visiteurs que des explosions plus importantes sont susceptibles de se produire à tout moment.
http://www.facebook.com/video/video.php?v=316885808431778

 

   The video here below confirms that the lake within the crater has now dried out and a small tuff cone has started to form on the former floor of the lake. The active vent continues to produce vigorous bursts of mud, rock, steam and gas 50-100 metres high. It seems ash is not being carried into the plume. This activity is intermittent as is the seismic activity. GNS Science says the current activity is not sufficient for Volcanic Alert Level 2. Visitors are reminded that larger explosions are always possible and occur with little or no warning.

http://www.facebook.com/video/video.php?v=316885808431778

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

   Hier soir, alors que le soleil s’était couché depuis longtemps en France, il ne faisait que se lever à Hawaii. Entre deux rideaux de pluie, sa lumière illuminait le site où la lave entre en plusieurs points dans l’Océan Pacifique en dégageant des panaches de gaz et de vapeur.

 

   Last night, at a moment when the sun had set for quite a long time in France, it was rising in Hawaii. Between two curtains of rain, sunlight illuminated the site where lava falls into the Pacific Ocean in multiple entries, producing plumes of gas and steam.

Kilauea-rivage

(Avec l’aimable autorisation du HVO)

Tolbachik (Russie)

   Comme je l’écrivais précédemment, on trouve de nombreuses photos de l’éruption du Tolbachik sur Internet. En voici une série diffusée sur le site « Russia beyond the headlines » :
http://rbth.ru/multimedia/2013/01/29/hot_spot_22315.html

 

   As I put it before, one can find quite a good number of photos of the Tolbachik eruption on the Internet. Here is a series on the site “Russia beyond the headlines”:
http://rbth.ru/multimedia/2013/01/29/hot_spot_22315.html

Popocatepetl (Mexique)

   Comme je l’indiquais il y a quelques jours, la situation est relativement stable sur le Popocatepetl, même si, de temps en temps, elle a tendance à s’intensifier. Des bouffées de gaz et de vapeur s’échappent régulièrement du cratère ; la hauteur des panaches atteint parfois une hauteur de 2 km. De nuit, on observe toujours de l’incandescence au niveau du cratère. Elle s’intensifie au moment des expulsions de gaz.
L’activité actuelle est bien résumée par les 3 captures d’écran des webcams effectuées le 27 et 28 janvier 2013.
Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune, Phase 2.
Source : CENAPRED.

 

   As I put it previously, the situation is quite stable on Popocatepetl even if there may be some increase from time to time. Puffs of steam and gas, as high as 2 km, regularly come out of the crater. At night, one can observe incandescence above the crater. It intensifies when the volcano emits puffs of gas.
Current activity is summed up in these three screenshots of the webcams performed on January 27th and 28th 2013.
The colour of the alert level remains Yellow, Phase 3.
Source: CENAPRED.

Popo-blog