Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : Fin de l’éruption ! // End of the eruption !

Comme cela était prévisible, l’éruption du Piton de la Fournaise n’a pas fait long feu. Débutée le 29 juillet vers midi (heure locale), elle s’est arrêtée le 30 juillet à 04h30 (heure locale), après une baisse progressive du tremor volcanique (voir ci-dessous)

L’OVPF indique qu’ « aucune hypothèse n’est écartée pour l’instant quant à l’évolution de la situation à venir (arrêt définitif, reprise de l’activité sur le même site, reprise de l’activité plus en aval) compte tenu de la faible durée de l’éruption et des faibles volumes émis en surface. »

La brièveté de cette éruption n’est guère surprenante. Comme je l’ai indiqué précédemment, l’inflation de l’édifice volcanique a été lente ; la sismicité indicatrice de l’ascension du magma a été longue ; la pression de l’émission de lave au cours de la phase initiale de l’éruption était relativement faible. Tous ces facteurs ne pouvaient déboucher que sur une éruption de faible durée. On se retrouve donc dans la même situation qu’au mois de juin. Il est effectivement possible qu’un nouvel épisode d’activité se déclenche d’ici quelques semaines, mais dans le contexte actuel une éruption majeure ne semble guère envisageable.

Il est dommage que le Piton mette fin au spectacle si rapidement car, pour une fois, les autorités préfectorales avaient demandé à la Commune du Tampon de mettre en place un dispositif pour faciliter l’accès au volcan et contribuer à fluidifier la circulation.

——————————————–

Predictably, the eruption of Piton de la Fournaise did not last long. Started on July 29th around noon (local time), it stopped on July 30th at 4:30 (local time), after a gradual decline of the volcanic tremor (see below)
OVPF states that « no hypothesis is currently discounted as to the evolution of the future situation (definitive end, resumption of activity on the same site, resumption of activity further downslope) given the short duration of the eruption and the low volume of lava emitted on the surface. »
The brevity of this eruption is hardly surprising. As I indicated earlier, the inflation of the volcanic edifice has been slow; seismicity indicative of magma ascent  has been long; the pressure of lava emission during the initial phase of the eruption was relatively low. All these factors could only lead to a short-lived eruption. We are therefore in the same situation as in June. A new episode of activity may indeed start within a few weeks, but in the current context a major eruption is highly unlikely.
It is unfortunate that the Piton put an end to the show so quickly because, for once, the prefectural authorities had asked the Township of Le Tampon to take measures to facilitate access to the volcano and help streamline the road traffic.

Source: OVPF

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Nouvelle éruption // New eruption

 7 heures (heure métropole): L’OVPF indique que depuis 05h13 (heure locale) le lundi 29 juillet 2019 une crise sismique est enregistrée sur les instruments de l’Observatoire. Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide de l’édifice. Ceci indique que le magma est en train de quitter le réservoir et se propage vers la surface. Une éruption est probable à brève échéance. Le Piton de la Fournaise est en Alerte 1. L’accès à l’Enclos est fermé.

Source : OVPF.

++++++++++

12 heures:  (heure métropole) L’éruption n’aurait-elle pas débuté? La webcam du Piton Basaltes montre un panache suspect. Silence radio pour le moment du côté de l’OVPF.

++++++++++

12h30 (heure métropole): Confirmation du début de l’éruption par l’OVPF: Ouverture d’au moins 3 fissures au niveau de la Chapelle de Rosemont

++++++++++

15 heures (heure métropole): L’éruption se poursuit dans l’Enclos, mais elle paraît assez poussive. L’OVPF a indiqué que 3 fissures se sont ouvertes dans le secteur de la Chapelle de Rosemont, mais un contact sur le terrain m’a précisé que l’une d’elles a déjà cessé d’être active. Il ne semble pas y avoir beaucoup de pression. D’ailleurs, on n’a pas observé de fontaines de lave pendant la phase initiale de l’éruption. D’autre part, la crise sismique annonciatrice de l’événement a été particulièrement longue, ce qui montre que l’ascension du magma a été lente et laborieuse. Il ne serait pas surprenant que l’éruption cesse rapidement, comme la précédente sur le versant Est du volcan.

++++++++++

18 heures (heure métropole).:  Dans son dernier bulletin émis à 18 heures (heure locale -16 heures heure métropole), l’OVPF indique que l’éruption débutée le 29 juillet 2019 aux alentours de 12h00 (heure locale) se poursuit. L’intensité du tremor éruptif a baissé d’un facteur 2 depuis le début de l’événement.

Voici quelques précisions supplémentaires sur la localisation de l’éruption. Les 3 fissures se sont ouvertes sur le flanc nord du volcan, à 600 m du Formica Léo, sur une longueur totale d’environ 450 mètres, sur les vestiges de la coulée de juillet 2018.

Les premières observations de l’OVPF montraient à 17heures (heure locale) une activité sur les trois fissures avec des fontaines de lave de l’ordre de 20-30 mètres de haut maximum et des coulées de lave de type aa s’étendant sur une faible longueur (500 mètres environ) compte tenu de la topographie des lieux relativement plate.

Les débits de surface étaient de l’ordre de 21,6 m3/s en début d’éruption.

Source : OVPF.

———————————————

7:00 (Paris time): OVPF indicates that since 05h13 (local time) on Monday, July 29th, 2019 a seismic crisis is recorded on the instruments of the Observatory. This seismic crisis is accompanied by rapid deformation of the edifice. This indicates that magma is leaving the reservoir and is asczndung to the surface. An eruption is likely in the near future. The Piton de la Fournaise is in Alert 1. Access to the Enclos is closed.
Source: OVPF.

++++++++++

12:00: It looks as if the eruption has started. The webcam at Piton Basaltes shows a very suspicious plume.

+++++++++

12:30: Confirmation of the start of the eruption by the Observatory. At least 3 fissures have opened in the Chapelle de Rosemont area.

++++++++++

15:00: The eruption continues in the Enclos, but it seems rather slow. OVPF has indicated that fissures opened in the arptionea of Rosemont Chapel, but a friend of mine on the eruption site told me that one of them has already ceased to be active. There does not seem to be much pressure. Moreover, lava fountains were not observed during the initial phase of the eruption. On the other hand, the seismic crisis announcing the event was particularly long, which shows that the magma ascent has been slow and laborious. It would not be surprising that the eruption should cease quickly, as the previous one on the east side of the volcano.

++++++++++

18:00 (Paris time): : In its latest bulletin released at 18:00 (local time – 16:00 Paris time), OVPF indicates that the eruption that started on 29 July 2019 around 12:00 (local time) continues. The intensity of the eruptive tremor has decreased by a factor of 2 since the beginning of the event.
Here are some more details on the location of the eruption. The 3 fissures opened on the northern flank of the volcano, 600 metres from Formica Léo, over a total length of about 450 metres, on the remains of the July 2018 flow.
The first observations by OVPF showed at 17:00 (local time) an activity on the three fissures with lava fountains about 20-30 meters high and aa lava flows extending over a short length (about 500 metres) due to the relatively flat topography of the area.
The surface lava output was about 21.6 cubic metres per second at the beginning of eruption.
Source: OVPF.

Vue des trois fissures éruptives (Crédit photo: OVPF)

Vue de l’une des fractures éruptives (Photo: Fabrice Juignier)

Premières images de l’éruption (Crédit photo: OVPF)

Le volcan vu depuis le Pas de Bellecombe-Jacob. Au premier plan, on peut voir le Formica Leo.

Le portail de l’Enclos Fouqué est fermé pour cause d’éruption imminente

Photos: C. Grandpey

Photos du Sinabung (Indonésie)

On parle peu du Sinabung ces jours-ci, mais le volcan reste bien actif, comme le montrent les derniers rapports publiés par la Smithsonian Institution. L’épisode éruptif actuel a commencé à la fin de l’année 2013, après une activité phréatique en 2010 qui a produit des panaches de cendre, des dômes et des coulées de lave, ainsi que des écoulements pyroclastiques qui ont entraîné l’évacuation et la réinstallation des populations vivant à proximité du volcan. Au plus fort de son activité, le Sinabung a été maintenu en niveau d’alerte 4 (AWAS), le plus élevé, à partir du 2 juin 2015.
Au cours des premières années de l’éruption, les coulées pyroclastiques ont construit un delta de lave en forme d’éventail sur le versant SE. Cette activité s’est poursuivie jusqu’en 2018 ; le dernier panache de cendre important a été signalé le 22 juin. Cependant, de petites émissions de cendre se sont poursuivies au moins jusqu’au 5 juillet 2018.
Le 6 avril 2018, une éruption a généré un panache de cendre qui a atteint environ 7,5 km au-dessus du sommet. L’éruption a également produit des écoulements pyroclastiques qui ont parcouru environ 3,5 km depuis le sommet le long du versant SE. L’éruption a entraîné la fermeture d’un aéroport et les retombées de cendre ont dévasté des centaines d’hectares de terres agricoles.
Deux autres panaches de cendre ont été signalés les 12 et 19 avril 2018, avec des altitudes d’environ 2,7 et 5,5 km. Une coulée pyroclastique a été observée lors de l’éruption du 12 avril. D’autres petites émissions de cendre et de gaz ont eu lieu au cours du mois. Deux panaches de cendre ont été observés les 19 et 20 mai 2018 ; ils sont montés respectivement jusqu’à 3,2 et 5 km au dessus du niveau de la mer. La dernière activité a eu lieu les 15 et 22 juin, avec des panaches de cendre qui ont atteint 3 km et 3,5 km d’altitude. Après le 22 juin, l’activité s’est limitée à de la sismicité et des panaches de cendre, de gaz et de vapeur à plusieurs centaines de mètres au-dessus du sommet.

Un an plus tard, le 9 juin 2019, une éruption du Sinabung a généré un épais panache de cendre qui s’est élevé à environ 7 km au-dessus du sommet et a produit des coulées pyroclastiques qui ont parcouru 3,5 km au sud-est et 3 km au sud. Des émissions continues de cendre étaient visibles le 10 juin, jusqu’à 500 mètres au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte a été abaissé à 3 (sur une échelle de 1 à 4) le 20 mai 2019, avec une zone d’exclusion générale de 3 km et des extensions à 5 km sur le secteur SE et à 4 km du secteur NE.
Source: CVGHM, Global Volcanism Program

———————————————–

Little is said about Sinabung these days, but the volcano is still active, as shown by the latest reports released by the Smithsonian Institution. The current eruptive episode started in late 2013, after some phreatic activity in 2010 that produced ash plumes, lava domes and flows, and pyroclastic flows that caused evacuation and relocation of nearby communities. Sinabung had been on alert level 4 (AWAS), the highest hazard status, since June 2nd, 2015.

During the first intense years of the eruption Sinabung built a pyroclastic flow and lava fan on the SE slope. This activity continued into 2018, with the last significant ash plume reported on June 22nd.  However, minor ash emissions continued at least until July 5th, 2018.

An eruption on April 6th, 2018 produced an ash plume that reached about 7.5 km above the summit. The eruption also produced pyroclastic flows that travelled about 3.5 km from the summit down the SE slope. The eruption resulted in the closure of a nearby airport and ashfall affected hundreds of hectares of agricultural land.

Two more notable ash plumes were reported on April 12th and 19th, to altitudes of about 2.7 and 5.5 km, respectively. A pyroclastic flow was reported during the April 12th eruption. Smaller ash and gas emissions occurred through the month.

Two ash plumes were recorded on May 19th and 20th, 2018, rising to about 3.2 and 5 km above sea level, respectively. The last activity occurred on June 15th and 22nd, when ash plumes reached 3 and 3.5 km a.s.l. Activity after June 22nd was limited to seismicity and ash, gas, and steam plumes to several hundred metres above the summit.

One year later, on June 9th, 2019, an eruption on Sinabung produced a dense dark ash plume that rose around 7 km above the summit, and generated pyroclastic flows that travelled 3.5 km SE and 3 km S. Continuous emissions were visible rising 500 metres above the summit on June 10th. The alert level was lowered at 3 (on a scale of 1-4) on May 20th, 2019, with a general exclusion zone of 3 km and extensions to 5 km on the SE sector and 4 km in the NE sector.

Source: CVGHM, Global Volcanism Program.

++++++++++

Mon ami Thierry Sluys, propriétaire de l’excellent gîte LEU BLEU AZUR sur l’île de la Réunion se trouvait dans la région du Sinabung il y a quelques jours et il m’a fait parvenir une série de photos. En voici quelques unes qui montrent bien l’intensité des éruptions de ce volcan. Avec mes sincères remerciements.

 

(Photos: Thierry Sluys)

Etna (Sicile): Ça se calme ! // The eruption is declining

7 heures : Au vu de l’activité sismique, l’éruption se poursuit sur l’Etna, mais les images des caméras thermiques montrent que l’écoulement de lave a nettement diminué d’intensité. Le tremor éruptif, qui montrait une certaine stabilité dans le soirée du 27 juillet, est maintenant en perte de vitesse. 

——————————————

7:00: Judging from seismic activity, the eruption continues on Mt Etna but the thermal cameras show that the lava output is far less intense. The eruptive tremor, which was quite stable in the evening of July 27th,  is now rapidly declining.

Source: INGV

Etna (Sicile): Nouvel épisode éruptif ! // New eruptive episode !

11h45: Une séquence éruptive vient de débuter dans le Nouveau Cratère Sud-Est (NCSE) de l’Etna. Les webcams montrent de volumineux panaches tandis que la caméra thermique fait apparaître une belle fontaine de lave qui donne naissance à une coulée. Très logiquement, le tremor monte en flèche. L’INGV indique qu’une nouvelle fracture s’est ouverte dans la partie basse du versant sud du NCSE.  La couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge.

++++++++++

21 heures : L’épisode éruptif qui a commencé ce matin avec l’ouverture d’une nouvelle bouche sur le Nouveau Cratère Sud-Est continue ce soir, mais le tremor semble décliner, ce qui pourrait annoncer la fin prochaine de cet événement.  En attendant, la webcam Skyline montre que la lave s’écoule en abondance le long du versant méridional du NCSE, ainsi qu’une petite activité strombolienne au sommet du cratère. Au plus fort de la crise, à la mi journée, une séquence explosive particulièrement intense a généré un panache de cendre qui s’est élevé jusqu’à 7,5 km d’altitude.

++++++++++

22h30 : Contrairement à ce que l’on aurait pu imaginer, le tremor a cessé de décliner et l’éruption s’est stabilisée à un niveau relativement élevé. Il est bon de rappeler qu’une fracture s’est ouverte ce matin à la base du Nouveau Cratère Sud-Est. Une coulée de lave bien alimentée s’échappe de la fracture et avance sur le versant sud du volcan, en direction des monts Barbagallo et Frumento Supino. Le front de coulée le plus avancé a atteint ce soir l’altitude 2 600 mètres.

Suite à une réunion avec les autorités compétentes, la Protection Civile a décidé de faire passer le niveau d’alerte du volcan Vert à Jaune.

Voici une bonne vidéo de l’éruption: https://www.facebook.com/giovanni.giusa/videos/2256044457778606/

———————————————

11:45: An eruptive episode has just started in Mt Etna’s New South-East Crater (NSEC). The webcams show a voluminous ash plume while the thermal camera shows a nice lava fountain that gives birth to a lava flow. Quite normally, the tremor is increasing sharply. INGV indicates that a new eruptive fissure opened in the lower part of the southern flank of the NSEC.  The aviation colour code has beeen raised to Red.

++++++++++

21 :00 : The eruptive episode that started this morning with the opening of a new vent on the New South-East Crater is going on this evening but the tremor seems to be declining, which might be a sign that the event will soon be over. The Skyline webcam shows that lava is currently flowing profusely alonh the S flank of the NSEC. One can also see a minor strombolian activity at the summit of the crater. At the climax of the crisis, at midday or so, a very intense explosive sequence produced an ash plume that rose up to 7.5 km above sea level.

++++++++++

22:30: Contrary to what could have been imagined, the tremor has stopped declining and the eruption has stabilized at a relatively high level. It is worth remembering that a fissure opened this morning at the base of the New Southeast Crater. A well-fed lava flow escapes from the fissure and advances on the southern flank of the volcano, towards Mount Barbagallo and Monte Frumento Supino. The most advanced lava front reached this evening the altitude 2,600 metres.
After a meeting with the relevant authorities, the Civil Protection has decided to raise the volcanic alert level from Green to Yellow.

Here is a nice video of the eruption: https://www.facebook.com/giovanni.giusa/videos/2256044457778606/

°°°°°°°°°°

L’activité en fin de matinée:

Source: INGV Catane

L’activité ce soir vers 20h30::

Capture d’écran de la webcam Skyline

Eruption du Tangkuban Perahu (Indonésie) … et du Mont Aso (Japon)

Se dressant à proximité de Bandung – l’ancienne capitale de l’Indonésie – le Tangkuban Perahu n’est pas le plus connu des volcans indonésiens. Son histoire éruptive est dominée par des éruptions phréatiques répertoriées depuis le 19ème siècle. Donc, ce qui s’est passé le 26 juillet 2019 n’est pas vraiment une surprise, d’autant plus que le volcan avait envoyé des avertissements il y a quelques semaines, avec une forte hausse de la sismicité fin juin et surtout les 10 et 22 juillet 2019.
Le volcan a donc connu une violente éruption phréatique le 26 juillet. Elle a envoyé deux personnes à l’hôpital pour blessures. On pouvait voir un panache de cendre s’élever jusqu’à 2,7 km au dessus du niveau de la mer, avec des retombées de cendre dans les localités voisines. Il n’y a pas eu d’autres victimes.
Il s’agit de la première éruption du Tangkuban Parahu depuis 2013, année où un événement avec un VEI 2 avait été enregistré.
Source: Médias indonésiens.

++++++++++

Une éruption mineure a débuté sur l’Aso à 22h57 (GMT) le 25 juillet 2019 et a généré une colonne de cendre qui est montée jusqu’à 3 km au dessus du niveau de la mer.
Le niveau d’alerte est maintenu à 2 (sur une échelle de 1 à 5) depuis avril. Les habitants et les touristes ne sont pas autorisés à pénétrer dans la zone de danger de 1 km autour du cratère.
La dernière éruption est la suite d’une série d’événements mineurs qui ont débuté le 16 avril 2019, après une hausse de la sismicité qui avait commencé le 14 avril. L’éruption du 16 avril fut la première observée sur l’Aso depuis octobre 2016, année où elle a produit une colonne de cendre qui s’est élevée jusqu’à 11 km au dessus du niveau de la mer et envoyé de gros blocs sur les pentes du volcan. La cendre est également retombée sur les voitures, les maisons et les rues de la ville d’Aso et on a observé cette même cendre à 320 km du cratère.
L’éruption d’octobre 2016 fut la première éruption explosive du volcan depuis 1989.
Source: The Japanese Times, The Watchers.

—————————————

Close to Bandung – Indonesia’s former capital city – Tangkuban Perahu is not the best known of all Indonesian volcanoes. Its eruptive history is dominated by phreatic eruptions that have been recorded since the 19th century. So, what happened on July 26th, 2019 did not really come as a surprise. Besides, the volcano had sent warnings a few weeks ago, with increased seismicity at the end of June and next on July 10th and 22nd.

The volcano went through a strong phreatic event that sent two people two hospital for injuries. An ash plume could be seen rising up to 2.7 km above sea level, with ashfall in nearby communities. There are no reports of other casualties.

This is the first eruption at Tangkubanparahu since 2013when an event with a VEI 2 was recorded.

Source: Indonesian news media.

++++++++++

A small-scale eruption started at Aso volcano at 22:57 (UTC) on July 25th, 2019 and produced an ash column up to 3 km above sea level.

The Alert Level has remained at 2 (on a scale of 1-5) since April. Residents and tourists are not allowed to enter the 1- km danger zone around the crater.

The latest eruption continues a series of small events that started on April 16th, 2019, after a period of increased seismicity detected since April 14th. The April 16 eruption was Asosan’s first since October 2016 when it produced a column of ash up to 11 km above sea level and sent large rocks down the slopes of the volcano. Ash also rained down on cars, houses and roads in the city Aso and was reported as far as 320 km from the crater.

The October 2016 eruption was the first explosive eruption at the volcano since 1989.

Source: The Japanese Times, The Watchers.

Vue du Tangkuban Perahu depuis Bandung (Crédit photo: Wikipedia)

Séquence éruptive sur le Mont Aso (Crédit photo: JMA)

Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska) & Ubinas (Pérou)

L’Alaska Volcano Observatory (AVO) a fait passer la couleur de l’alerte aérienne à l’Orange et le niveau d’alerte volcanique à Vigilance sur le Shishaldin. Les équipes scientifiques sur le terrain ont signalé la présence d’un lac de lave actif avec des épisodes de spattering à l’intérieur du cratère sommital lors d’un survol en hélicoptère. L’activité sismique reste élevée comme au cours des dernières semaines. On observe toujours une anomalie thermique sur les images satellites. Aucune lave ni cendre n’a été projetée à l’extérieur du cratère pour le moment.
Source: AVO.

++++++++++

Une forte explosion secoué l’Ubinas le 23 juillet 2019. Elle a projeté des matériaux incandescents sur les pentes du volcan. Un panache de cendre s’est élevé à environ 9,3 km au dessus du niveau de la mer.
Une puissante éruption avait déjà eu lieu sur le volcan le 19 juillet 2019, après une forte activité sismique enregistrée depuis le début du mois. Le nuage éruptif avait atteint une altitude de 12,1 km. Des retombées de cendre avaient été signalées dans plusieurs villes et villages.
Source: IGP, The Watchers.

——————————————

The Alaska Volcano Observatory has raised the aviation colour code to ORANGE and the alert level to WATCH at Shishaldin Volcano. Field crews reported an active lava lake and minor spattering within the summit crater during a helicopter overflight. Elevated seismic activity continues similar to the past few weeks along with consistent elevated surface temperatures in satellite images. No lava or ash has erupted outside the summit crater at this time.

Source: AVO.

++++++++++

A strong explosion took place at Ubinas volcano on July 23rd, 2019. The explosion ejected incandescent material on the slopes of the volcano. An ash plume rose to about 9.3 km above sea level.

A powerful eruption had already taken place at the volcano on July 19th, 2019, after increased seismic activity had been recorded since the start of the month. The eruptive cloud had reached an altitude of 12.1 km. Ashfall had been reported in several towns and villages.

Source: IGP, The Watchers.