Dernières nouvelles de l’éruption du Kilauea (Hawaii) // Latest news of the Kilauea eruption (Hawaii)

11 heures (heure française) : De volumineux panaches de cendre continuent à s’échapper de l’Overlook Crater de l’Halema’uma’u au sommet du Kilauea et le National Weather Service a prolongé l’avis de retombées de cendre sur la Grande île jusqu’à 8 heures le 16 mai 2018. Cette cendre devrait atteindre le sud-ouest de l’île, y compris les secteurs de Wood Valley, Pahala, Punaluu, Naalehu et Hawaiian Oceanview Estates. Une couche atteignant 0,5 cm devrait être observée dans les zones touchées. Les alizés devraient s’affaiblir mercredi, puis redevenir actifs entre jeudi et le week-end. Le National weather Service a déclaré que l’avis pourrait devoir être prolongé en fonction des conditions et rappelle que la cendre peut causer une irritation des yeux et des voies respiratoires. Toute personne souffrant de maladies respiratoires doit rester à l’intérieur pour éviter d’inhaler les particules de cendre et il est conseillé à la population dans son ensemble de se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou un chiffon.
Le HVO a publié un avis à l’intention des pilotes selon lequel le panache de cendre atteint 12 000 pieds (environ 3600 mètres) et que les conditions pourraient devenir «plus explosives» sur le Kilauea. La couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge.
Les responsables d’Hawai’i Electric Light Co. ont averti que la cendre pourrait entraîner des coupures de courant prolongées.

Les scientifiques du HVO ont également indiqué le 15 mai au soir que la fracture n ° 6 près de Leilani Avenue et  Pohoiki Road s’est réactivée, avec des projections et fontaines de lave. La coulée émise par la fracture n ° 17 progresse peu et ne menace pas la Highway 137 pour le moment.
Source: HVO et journaux hawaïens.

°°°°°°°°°°

20 heures (heure française) : En ce moment, c’est surtout le panache de cendres dans le cratère de l’Halema’uma’u qui retient l’attention, mais il ne faut pas oublier que l’éruption continue dans la Lower East Rift Zone.

Pour le moment, le panache de cendre qui sort de l’Overlook Crater n’est pas le « big one » redouté par les scientifiques du HVO. Un tel événement explosif reste toutefois possible. Pour cela, il faudrait que les eaux souterraines s’infiltrent dans la colonne de magma qui est redescendue sous le cratère de l’Halema’uma’u et que les matériaux qui tombent des parois du cratère l’obstruent, ce qui provoquerait une montée en pression des gaz. Le système volcanique est très dynamique, à la fois sur l’East Rift Zone et au sommet. Le panache actuel a probablement été généré par des effondrements qui ont frappé la colonne de roche en fusion,  ou bien par une intrusion d’eau ou bien par une combinaison des deux phénomènes. La colonne de lave qui, jusqu’à récemment donnait naissance au lac de lave, a disparu suite à l’éruption dans l’East Rift Zone. Cela pourrait permettre à l’eau de la nappe phréatique d’entrer dans le puits laissé vide par la lave et provoquer une violente éruption explosive au sommet.
Selon le HVO, le panache de cendre s’est élevé de 3 000 à 3 600 mètres au-dessus du niveau de la mer et a envoyé la cendre jusqu’à Pahala, à 30 kilomètres vers le sud-ouest. Une alerte à l’attention de l’aviation a été émise. Les géologues étudient la cendre pour voir s’il y a des signes d’intrusion d’eau à l’intérieur de la colonne magmatique.

Le 15 mai au matin, l’activité les long de l’East Rift Zone restait concentrée sur la fracture n° 17, avec des projections de lave intermittentes à la fracture n° 18. Plus tôt dans la matinée, une nouvelle fracture (n ° 20) située près de la fracture 18 a produit deux petites coulées de lave. La coulée a’a émise par la fracture n° 17 a progressé d’environ 380 mètres depuis le début de l’après-midi. La lave a considérablement ralenti sa progression et la coulée présente une longueur d’environ 2,5 km. Les émissions de gaz volcaniques demeurent élevées dans toute la zone située sous le vent.
Le magma continue d’arriver dans Lower East Rift Zone, comme le confirme le déplacement continu vers le nord-ouest d’une station GPS. L’activité sismique reste élevée, mais les séismes ne se sont pas déplacés vers l’aval de la zone de rift au cours des deux derniers jours.
Source: HVO.

———————————————-

11 a.m. (French time): The National Weather Service has extended the ashfall advisory for areas of the Big Island until 8 a.m. on May 16th, 2018 as the Halemaumau Crater at Kilauea’s summit continues to intermittently emit huge plumes of ash. The volcanic ash is expected to reach the region to the southwest including Wood Valley, Pahala, Punaluu, Naalehu, and Hawaiian Oceanview Estates. Ash accumulation up to 0.5 cm is expected to be deposited in the affected areas. Trade winds are expected to weaken on Wednesday, then become breezy again from Thursday into the weekend. The weather service said the advisory may need to be extended depending on conditions and warns that the ash may cause eye and respiratory irritation. Anyone in the advisory areas with respiratory illnesses should remain indoors to avoid inhaling the ash particles and everyone outside should cover their mouth and nose with a mask or cloth.

Earlier this afternoon, HVO issued a “notice for aviation” warning pilots that the ash plume has been reported as high as 12,000 feet and conditions could become “more explosive.” The aviation colour code has been increased to Red

Hawai‘i Electric Light Co. officials are warning that the volcanic ash falling on parts of the southern Big Isle could lead to extended power interruptions.

HVO scientists also reported on May 15th in the evening that fissure No. 6, near Leilani Avenue and Pohoiki Road, has become active again, with lava fountaining and spatter. The flow from fissure No. 17, meanwhile, has had little advancement after progressing toward Highway 137 at the start of the week.

Source: HVO and Hawaiian newspapers.

°°°°°°°°°°

8 p.m. (French time): A lot of attention is given to the ash plume in Halema’uma’u Crater but one should not forget that lava is still eruption in the Lower East Rift Zone.

For the moment, the ash plume coming out of the Overlook Crater is not the “big one” feared by HVO scientists. Such an explosive event remains possible, assuming groundwater seeps into the receding magma column beneath Halema‘uma‘u Crater and debris falling from crater walls plug the vent, allowing pressure to build. The system is very dynamic, both down at the rift zone and at the summit. The current plume could have been caused by rockfalls hitting the receding column of molten rock, water intrusion or a combination of both. The column, which until recently supported a lava lake at the surface, is dropping at the summit in response to the East Rift Zone eruption in Lower Puna. That could allow groundwater to enter the volcanic shaft, which can cause a more explosive eruption at the summit.

According to geologists, the ash plume rose to 3,000-3,600 metres above sea level and spread ash as far as Pahala, 30 kilometres to the southwest. An aircraft warning was issued near the volcano. Geologists are studying the ash to see if there is evidence of water intrusion inside the magma column.

On May 15th in the morning, activity along the East Rift Zone remained concentrated at fissure n°17, with intermittent lava spattering at fissure n°18. Earlier in the morning, a new fissure (n° 20) located near fissure 18 produced two small pads of lava. The ‘a’ā flow spreading from fissure n° 17 advanced about 380 metres since the early afternoon. The advance of the flow has slowed significantly and is nearly 2.5 km in length. Volcanic gas emissions remain elevated throughout the area downwind of the fissures.
Magma continues to be supplied to the Lower East Rift Zone as indicated by the continued northwest displacement of a GPS monitoring station. Elevated earthquake activity continues, but earthquake locations have not moved farther downrift in the past couple of days.

Source : HVO.

Voici une vidéo du panache de cendre de  l’Halema’uma’u:

Panache de l’Halema’uma’u le 15 mai2018 au matin. On remarquera la forte concentration de cendre (Crédit photo: USGS / HVO)

Panache de l’Halema’uma’u le 16 mai au matin. La cendre est beaucoup moins présente (Image webcam USGS / HVO)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s