Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

drapeau francaisC’est le statu quo sur le Piton. L’Observatoire indique que l’éruption (qui a débuté le 4 février 2015) se poursuit. Il n’y a aucune évolution significative de l’ensemble des paramètres géophysiques. Le beau temps a l’air de revenir sur le volcan, ce qui permettra d’observer les coulées de lave dans de meilleures conditions depuis le Piton de Bert.

L’Observatoire a mis en ligne sur son site une carte des coulées d’après les images satellites du 8 février 2015 :

http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf

 ——————————————-

drapeau anglaisThe situation remains unchanged on the Piton. The Observatory indicates that the eruption (which started on February 4th 2015) continues. There have not been any significant changes in all the geophysical parameters. Il seems weather conditions are improving on the volcano, so that it will be possible to have a better view of the lava flows from the Piton de Bert.

The Observatory has released on its website a map of the lava flows as seen by the satellites on February 8th 2015:

http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf

Colima (Mexique)

drapeau francaisTous les articles et leurs titres pompeux que l’on peut lire chaque jour sur Internet pourraient inciter les gens à croire que l’activité du Colima est très intense. En fait, la réalité est un peu différente. En s’appuyant sur les images de la webcam, les bulletins de l’Observatoire et les images satellites, le VAAC de Washington a indiqué que le 4 février le Colima émettait un petit panache de cendre qui s’étirait vers l’est. Plus tard ce même jour, une émission de cendre montait à une altitude de 7,3 km avant de se diriger vers l’est, suivie de deux autres panaches.
Dans un bulletin publié le 7 février, la Protection Civile a indiqué que « le Colima reste actif, même si l’on continue à observer une légère diminution du nombre et de l’importance des avalanches de blocs. Les coulées de lave ont peu progressé, et on observe de petits glissements de terrain constitués de blocs de lave. Les explosions continuent mais diminuent en intensité. Les habitants sont invités à ne pas s’approcher à moins de 5 km du volcan « .

En cliquant sur ce lien, vous verrez l’un des épisodes éruptifs classiques du Colima en date du 10 février 2015 :

http://www.reuters.com/video/2015/02/11/mexican-volcano-spews-rock-and-ash-in-la?videoId=363163505&videoChannel=117760&channelName=World+News

 ——————————————–

drapeau anglaisAll the articles and their pompous titles to be read every day on the Internet might lead people to believe activity at Colima volcano is very intense. Actually, the truth is a bit different. Based on webcam views, Colima Observatory notices and satellite images, the Washington VAAC reported that on February 4th a small ash plume from Colima drifted E. Later that day an emission rose to an altitude of 7.3 km and drifted E, and two additional ash clouds drifted E.

In a bulletin released on February 7th, Civil Defence reported that “Colima remained active, although there continued to be a slight decrease in the number and size of lava-block avalanches. Lava flows minimally advanced, and small landslides of lava blocks were observed. Explosions continued but also decreased in intensity. Residents were warned not go within 5 km of the volcano”.

By clicking on this link, you will see one of the tyîcal eruptive episodes of Colima volcano (February 10th 2015):

http://www.reuters.com/video/2015/02/11/mexican-volcano-spews-rock-and-ash-in-la?videoId=363163505&videoChannel=117760&channelName=World+News