Les zones interdites du Kilauea (Hawaii) // The prohibited areas of Kilauea (Hawaii)

drapeau francaisComme je l’ai écrit à plusieurs reprises sur ce blog, l’accès aux cratères de l’Halama’uma’u et du Pu’uO’o est officiellement interdit. Malgré tout, certaines personnes essaient de se rendre sur ces zones actives du Kilauea. Elles doivent savoir que si elles se font prendre par la patrouille, cela risque fort d’augmenter le prix de leurs vacances!
On peut accéder au Pu’uo’o par le nord en traversant la réserve naturelle de Kahaualea. Officiellement, le sentier est fermé comme l’explique le panneau apposé à son point de départ (voir photo ci-dessous). On peut lire que l’entrée dans cette zone est « une violation de la loi administrative hawaiienne13-209-4.5. Les contrevenants s’exposent aux sanctions prévues par les nouvelles clauses 195-8 ». En dépit de ces menaces, des randonneurs et des chasseurs entrent souvent la zone où l’on peut se perdre, surtout sur le chemin du retour car plusieurs bifurcations du sentier sont particulièrement piégeuses. C’est la mésaventure qui est arrivée il y a quelques jours à deux randonneurs à leur retour du Pu’uO’o. Ils ont dû être secourus par une équipe du service d’incendie. Les sauveteurs ont pu déterminer les coordonnées GPS des deux hommes qui visitaient Hawaii pour la première fois. Ils ont été extirpés de la forêt par hélitreuillage, après avoir été obligés de passer la nuit dans la forêt. Ils n’ont eu pas besoin d’assistance médicale mais ils ont dû rendre des comptes à la police et aux agents de la réserve naturelle, avec une lourde amende pour avoir enfreint la loi hawaïenne.
Ceux qui visitent les zones interdites du Kilauea doivent aussi savoir que les pilotes des vols d’hélicoptère pour touristes contactent immédiatement les rangers quand ils voient des gens qui s’aventurent dans ces secteurs. Signaler des contrevenants à la police est une pratique courante aux Etats-Unis.

Source : Presse hawaiienne.

 ——————————————-

drapeau anglaisAs I put it several times on this blog, access to Halama’uma’u Crater and Pu’uO’o Crater is officially forbidden. Despite the interdiction, some people try to get to these active areas of Kilauea volcano. They need to know that if they get caught by the rangers, it might increase the price of their holidays!

Access to Pu’uo’o is often done from the north through the Kahaualea Natural Area Reserve. Officially the trail is closed as can be seen on the notice at its starting point (see photo below). One can read that entering the area is “a violation of Hawaii Administrative Rule 13-209-4.5. Violators will be subject to the penalties provided for in Hawaii Revisited Statutes 195-8.” However, hikers and hunters often enter the area where one can get lost, especially on the way back as several intersections on the trail can be disorienting. This is what happened a few days ago to two men who had to be rescued by a crew of the fire department. The rescuers were able to determine the GPS coordinates of the two visitors who were newcomers to Hawaii. A helicopter airlifted them via rescue net out of the forest. The two men, who had to spend the night in the forest, did not require medical assistance and were questioned by police and DLNR officers. No need to say they had to pay a heavy fine for their violation of the Hawaiian law.

Visitors to the prohibited areas also need to know that the pilots of the helicopter flights for tourists immediately call the rangers when they see people venturing in the forbidden areas. Reporting violators to the police is common practise in the U.S.

Source: Hawaiian newspapers.

Hawaii-glenwood

Entrée du sentier dans la réserve naturelle de Kahaualea  (Crédit photo:  DLNR)