Ça bouge au Vanuatu // Volcanic unrest at Vanuatu

drapeau francaisDeux rapports mis en ligne par Geohazards le 21 février nous apprennent que l’activité volcanique à Ambrym s’est intensifiée ces derniers temps. Le premier rapport indique que le niveau d’alerte volcanique est passé de 1 à 2.
Le deuxième bulletin nous rappelle que le volcan d’Ambrym connaît « une éruption mineure ». Selon Geohazards, cette éruption se produirait à partir d’une nouvelle bouche à l’intérieur de la caldeira. Le niveau d’alerte volcanique a été élevé de 2 à 3.
Le danger demeure sur les zones à proximité et autour de toutes le bouches actives (Benbow, Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu et Mbwelesu), dans la vallée et sur les zones exposées aux alizés et sujettes aux retombées de cendre. Il est demandé à toutes les communautés, villages, visiteurs et agences de voyage de prendre en compte cette information.

 ——————————————

drapeau anglaisTwo reports released by Geohazards on February 21st indicate that “volcanic activity at Ambrym is showing signs of major unrest”. The first report indicated that the volcanic alert level had been increased from 1 to 2.

The second bulletin reminds us that « the Ambrym volcano activity is undergoing a minor eruption. Minor flank eruption from a new vent is happening inside the caldera ». The volcanic alert level has been increased from 2 to 3.

The danger remains on areas in proximity to and around all the volcano’s active vents (Benbow, Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu and Mbwelesu), down valley and on volcanic ash prone areas exposed to trade winds. Thus approaching the volcano is not safe; therefore, all communities, villages, visitors and travel agents are recommended to seriously consider this information.

Azur TV dans les pas de l’ours

Ce dimanche sur la chaîne de télévision AZUR TV (canal 31 de la TNT), rediffusion de l’émission « L’oeil du voyageur ». Elle vous fera voyager en Alaska à l’occasion de la sortie du livre de Jacques Drouin et Claude Grandpey « Dans les pas de l’Ours » (Editions Séquoia – 19,80€).

Les rediffusions ont lieu à 7h30, 14 heures et 23h35. On peut aussi les regarder sur Internet à cette adresse:

http://www.azur-tv.fr/

On trouve le livre dans toutes les bonnes librairies. Si, comme à Limoges (mais ici on est habitué !) il n’est pas en rayon, vous pouvez me le commander (grandpeyc@club-internet.fr) en ajoutant 3,70€ de frais d’envoi.

Couv-ours-blog

 

Holuhraun (Islande): Et si H. Sigurðsson avait raison? // What if H. Sigurðsson’s prediction proved true?

drapeau francaisDans des notes rédigées le 14 octobre 2014 et le 21 janvier 2015, j’exprimais ma surprise devant la prévision du volcanologue islandais Haraldur Sigurðsson qui affirmait que l’éruption dans l’Holuhraun prendrait fin en mars 2015. Il allait jusqu’à avancer la date du 4 mars pour la fin des hostilités. Une telle affirmation semblait quelque peu fantaisiste à notre époque, alors que la prévision volcanique n’en est – malgré ce que disent certains – qu’à ses balbutiements.

Sigurðsson expliquait que l’affaissement de la caldeira du Bárðarbunga était linéaire – pas une courbe – et qu’il ralentirait progressivement en même temps que se tarirait la source. Ainsi, selon lui, l’éruption devait se terminer 173 jours après le 12 septembre.

Les dernières informations fournies par le comité scientifique islandais indiquent que « l’éruption dans l’Holuhraun continue mais a beaucoup diminué au cours des dernières semaines ». Les rapports fournis à l’issue de survols en hélicoptère indiquent que la taille du lac de lave est en train de diminuer.

Attendons de voir comment va évoluer la situation. Si l’éruption prend fin de manière définitive le 4 mars (plus ou moins une semaine), on pourra dire que H. Sigurðsson avait raison. Sa découverte aurait une importance particulière car elle pourrait servir de référence pour prévoir la durée d’éruptions islandaises du même type dans le futur.

 —————————————————-

drapeau anglaisIn notes written on 14 October 2014 and 21 January 2015, I expressed my surprise to the prediction made by Icelandic volcanologist Haraldur Sigurdsson who said that the eruption in Holuhraun would end in March 2015. He went as far as telling the day –  March 4th – for the end of hostilities. Such a statement seemed somewhat fanciful in our days when volcanic prediction is only – despite what some say – at its beginning.
Sigurðsson explained that the collapse of the Bárðarbunga caldera was linear – not a curve – and it would gradually slow down at the same time that the source would dry up. Thus, in his opinion, the eruption would end 173 days after September 12th.
The latest information provided by the Icelandic scientific committee indicates that « the eruption in Holuhraun continues but has decreased significantly in recent weeks. » The reports from helicopter pilots indicate that the size of the lava lake is decreasing.
Let’see how the situation will evolve. If the eruption were to end definitively on March 4th (plus or minus one week), we could say that H. Sigurðsson was right. Its discovery would be of particular importance because it could serve as a benchmark for predicting the duration of Icelandic eruptions of the same type in the future.

Barda-blog

Crédit photo:  Wikipedia.