Les humains émettent beaucoup plus de CO2 que les volcans!

Il y a quelque temps, un blogonaute m’interrogeait sur la quantité de gaz carbonique émise par les volcans et sur son impact environnemental comparé aux quantités de CO2 rejetées par les activités humaines.

 

Une réponse vient d’être donnée par Terrence Gerlach, volcanologue américain maintenant à la retraite qui travaillait au Cascades Volcano Observatory. Selon lui, il n’y a pas photo : si l’on compare les émissions de CO2 des volcans terrestres à celles de nos activités, le résultat est sans équivoque. En moyenne, nous émettons 135 fois plus de gaz carbonique que les volcans. Autrement dit, en une année les activités humaines émettent en moins de trois jours l’équivalent des rejets de CO2 de tous les volcans terrestres pendant une année !

 

Pour arriver à cette conclusion, Terrence Gerlach a travaillé sur cinq études publiées sur les émissions planétaires de CO2 d’origine volcanique. Ces estimations ont été réalisées par l’intermédiaire de mesures à distance, de vols dans les nuages de gaz, et en mesurant un certaines concentrations d’isotopes à proximité des volcans sous-marins, en sachant que le CO2 se dissout dans le magma à grande profondeur et se trouve libéré quand le magma atteint la surface.

Les résultats de ces études varient entre 100 millions et 500 millions de tonnes de CO2 d’origine volcanique par an. Gerlach a donc choisi d’utiliser le nombre intermédiaire de 250 millions de tonnes de CO2 par an pour réaliser ses comparaisons. Or, les émissions anthropiques – d’origine humaine – étaient de 35 milliards de tonnes en 2010, soit 140 fois plus !

 

Terrence Gerlach donne plusieurs exemples pour illustrer ses propos. Ainsi, il aurait fallu, en mai 1980, que le Mont St Helens entre en éruption toutes les deux heures et demie pour rattraper son retard sur les humains en matière de CO2 émis. En juin 1991, l’éruption du Pinatubo aurait dû avoir lieu toutes les 12 heures et demie pour atteindre un niveau semblable !

Autre exemple très révélateur : Au plus fort de son activité en avril 2010, le volcan islandais Eyjafjöll a émis entre 150 000 et 300 000 tonnes de CO2 par jour. Pourtant, la quantité de CO2 émise par ce volcan et les volcans en général est négligeable si l’on pense qu’en 2007, la Chine émettait déjà 18 millions de tonnes de CO2 par jour, ce qui est l’équivalent d’environ 80 éruptions de l’Eyjafjöll en même temps !

 

Beaucoup de gens ont du mal à réaliser que les volcans polluent moins que les humains car les images d’éruptions montrées à la télévision sont très impressionnantes. Pourtant, il ne faudrait pas oublier que le paroxysme éruptif ne dure que quelques heures, voire quelques jours, alors que les activités humaines polluantes sont quasi permanentes !  

Les calculs de Gerlach suggèrent que nos émissions actuelles de CO2 pendant une année dépasseraient même celles liées à l’éruption d’un ou plusieurs supervolcans par an.  

 

Marie Edmonds, volcanologue à l’Université de Cambridge, est d’accord avec l’étude de son collègue. Selon elle, « même si les volcans sont la principale source naturelle de CO2 dans l’atmosphère, les résultats montrent sans doute possible que la quantité de CO2 qu’ils émettent est 100 à 150 fois moins importante que les quantités anthropiques ».   

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.