Cleveland (Alaska / Etats unis)

drapeau francais.jpgL’Alaska Volcano Observatory (AVO) vient d’élever à 1 (« advisory ») le niveau d’alerte du Cleveland car des anomalies thermiques persistantes ont été observées sur les images satellites. Le volcan – qui se trouve sur une île inhabitée – ne dispose pas de réseau sismique de sorte que les scientifiques ne sont pas en mesure de suivre son activité sur le terrain.

De brèves explosions produisant des nuages de cendre pouvant atteindre une hauteur de 6 km sont relativement fréquentes sur le Cleveland dont la dernière activité remonte à l’été 2010 avec des panaches de cendre et de petites coulées de lave sur sa partie supérieure.

La dernière véritable éruption a eu lieu en février 2001 avec une coulée de lave qui a atteint l’océan.

 

drapeau anglais.jpgAVO has just raised the alert level for Cleveland to « Advisory » after persistent thermal anomalies have been spotted in satellite data. There is no real-time seismic network at the volcano – which is on an uninhabited island – so that scientists are not able to track local earthquake activity related to volcanic unrest.

Short-lived explosions with ash clouds or plumes exceeding 6 km a.s.l. are frequent on Cleveland which last showed signs of unrest last summer, with a small ash emission and lava flows on its upper flanks.

The last significant eruption began in February 2001 and eventually produced a lava flow that reached the ocean.

 

Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgVoici quelques détails supplémentaires sur le dernier (le 6ème de l’année) paroxysme de l’Etna. Comme je l’ai indiqué précédemment, on a assisté à un phénomène de fontaines de lave et l’apparition d’une coulée qui s’est dirigée, comme les précédentes, vers la Valle del Bove. Dans un rapport consacré à ce dernier paroxysme, l’INGV précise que cette coulée de lave n’avait pas sa source dans un évent éruptif mais était de type « rhéomorphique ». On appelle ainsi une coulée issue de l’accumulation de matériaux encore mous qui, aidés par la pente, se mettent en mouvement sous leur propre poids. On pouvait d’ailleurs constater sur les images des webcams que la coulée continuait d’avancer en montrant une belle incandescence plusieurs heures après la fin de l’épisode de fontaines de lave.  

 

drapeau anglais.jpgHere are some more details about the latest paroxysm (the 6th one this year) on Mount Etna. As I put it before, there was an episode of lava fountaining together with a lava flow that travelled towards the Valle del Bove. In a report about this paroxysme, INGV indicates that this lava flow did not have its source in an eruptive vent but was « rheomorphic ». This word refers to a lava flow that is caused by the piling up of still fluid materials that start moving downslope. This phenomenon was confirmed by the webcam images that showed the lava flow still advancing several hours after the lava fountains had stopped.