Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgDans sa dernière mise à jour, l’INGV décrit le 7ème paroxysme du Cratère SE en indiquant qu’il a suivi le m^me processus que les précédents. Il a débuté par une activité strombolienne le 24 juillet au soir pour atteindre son apogée le lendemain matin. L’activité strombolienne a alors évolué vers un épisode de fontaines de lave et une abondante émission de cendre. Cette dernière est retombée sur une zone entre Milo et Fornazzo ainsi que sur la côte de la Mer Ionienne près de Piposto. Dans le même temps, une coulée de lave de plusieurs branches descendait la Valle del Bove pour s’arrêter, comme les précédentes, près des Monti Centenari. Comme pour l’épisode du 19 juillet, le spectacle s’est terminé avec plusieurs explosions dont le bruit était perceptible à l’est et au sud-est du volcan.

Il est intéressant de rappeler les dates de ces différents paroxysmes ainsi que les intervalles de temps qui les ont séparés : 12-13 janvier, 18 février (37 jours), 10 avril (51 jours), 12 mai (33 jours), 9 juillet (58 jours), 19 juillet (10 jours), 24 juillet (5 jours). Il semblerait donc que les intervalles se fassent plus courts. A ce train, un nouveau paroxysme pourrait intervenir très prochainement, à moins que l’Etna décide d’offrir un nouveau type de spectacle ! Qui sait ?

 

drapeau anglais.jpgIn its latest update, INGV describes the 7th paroxysm of the SE Crater, indicating that it followed the same pattern as the previous ones. It started with a strombolian episode on the evening of July 24th and culminated the next morning. The strombolian activity changed into a lava fountain, accompanied by increasingly voluminous ash emission. Ashall was reported in the area between the villages of Fornazzo and Milo on the mountain slope, and the Ionian coast near Riposto. Meantime, a lava flow travelled down the Valle del Bove, splitting into several parallel branches, following the same path as the lava flows emitted during the previous paroxysms, reaching the base of the western slope near the Monte Centenari. As in the preceding paroxysm, the final phase of this episode consisted of a prolonged series of violent explosions heard over a wide area in the eastern and south-eastern sectors of the volcano.

It is interesting to notice that the 7 paroxysms occurred on 12-13 January, then 18 February (37-day interval), 10 April (51-day interval), 12 May (33-day interval), 9 July (58-day interval), 19 July (10-day interval) and 24 July (5-day-interval). Thus, it looks as if the intervals are getting shorter. At the current rate, another paroxysm might take place very soon, unless Mount Etna decides to start a larger event! Who knows?