Soputan (Indonésie)

drapeau francais.jpgLe Soputan (1783 m) dans la province de Nord Sulawesi a connu une crise éruptive ce dimanche matin à 6 heures (heure locale). Il a expédié des nuages de cendre jusqu’à 5 km de hauteur, mais la région est peu peuplée et les habitants n’ont pas été évacués. La zone d’évacuation a un rayon de 6 km autour du volcan mais elle est essentiellement recouverte de forêts. Le village le plus proche se trouve à 8 km sur le versant occidental.

La dernière éruption du Soputan a eu lieu en 2008, sans faire de victimes.

 

drapeau anglais.jpgMount Soputan (1783 m) in North Sulawesi province erupted about 6a.m.(local time) on Sunday. It spewed ash and dust particles 5 km into the air but people living in the sparsely populated area have not been evacuated. The recommended evacuation zone is set at a six-kilometre radius around the volcano but there’s only forest in that range. The nearest village is 8km away on the western side of the volcano.

Mount Soputan last erupted in 2008 with no fatalities recorded.
 

Turrialba (Costa Rica)

drapeau francais.jpgDressant ses 3340 mètres à une douzaine de kilomètres au NE de l’Irazu, le Turrialba n’est pas le volcan le plus populaire du Costa Rica, mais son activité éruptive ne saurait être négligée. De fortes émissions gazeuses causant des dégâts importants à la végétation ont poussé la population à évacuer les pentes du volcan entre 2007 et 2009. Les derniers événements de janvier-février 2010 ont montré que le volcan pouvait représenter une menace, avec des éruptions phréatiques et des émissions de cendre entraînant des retombées jusqu’à des dizaines de kilomètres.

L’activité fumerollienne se poursuit actuellement et des scientifiques qui ont visité le Turrialba début juin ont observé la présence d’un petit lac dans le cratère le plus à l’ouest, siège de la dernière activité. Depuis le mois de février, des glissements de terrain à l’intérieur du cratère ont obstrué la bouche éruptive. Les fortes pluies qui se sont abattues en mai ont donné naissance à un lac de couleur vert clair d’environ 70 m de diamètre et un mètre de profondeur. Des bouillonnements sont visibles à proximité des berges SO et NE tandis qu’une activité fumerollienne  est observée autour du cratère.

Source: Global Volcanism Network.

 

drapeau anglais.jpgStanding 12 km or so NE of Irazu, Turrialba (3340 m) is not the most popular volcano of Costa Rica but its eruptive activity should not be neglected. Strong gas emissions severely damaged the vegetation and forced people to evacuate between 2007 and 2009. The latest events of January – February 2010 confirmed that the volcano could be a menace with phreatic explosions and ash clouds that caused ashfall tens of kilometres around.

Fumarolic activity is going on today and scientists who visited Turrialba early in June observed a new crater lake in the W crater, which opened in January 2010 and was the center of the most recent activity. Since February, landslides inside the crater blocked the eruptive vent. Meteoric water from rains starting in May formed a light-green-colored lake that is 70 metres in diameter about 1 metre deep. Bubbling can be seen in the SW and NE shores, and fumarolic activity can be observed around the crater.

Source: Global Volcanism Network.