Kilauea (Hawaii / Etats Unis) [suite]

drapeau francais.jpgIl y a décidément beaucoup de lave sous le Pu’uO’o! Non contente de remplir le lac en surélévation au-dessus du plancher du cratère, elle s’échappe maintenant vers l’ouest à partir d’une source extérieure au lac. Elle a pratiquement rempli les deux petits cratères (Puka Nui et Martin Luther King [MLK]) qui se trouvent à la sortie de l’ouverture ouest du Pu’uO’o. Il faut s’attendre à ce que cette lave s’écoule sur le versant occidental du cratère dans les prochains jours.

 

drapeau anglais.jpgThere is quite a lot of lava beneath Pu’uO’o!  Besides filling the perched pond within the crater, it is now flowing westward and has filled the Puka Nui et Martin Luther King [MLK] pits out of the western gap of the crater. In the coming days, this lava is likely to flow on the western flank of Pu’uO’o.

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

Ce qui se passe actuellement sur le Pu’uO’o est vraiment impressionnant ! Les images de la caméra thermique et celles des webcams sur la lèvre du cratère le montrent de manière irréfutable : le plancher du Pu’uO’o est en train de se soulever et avec lui le lac de lave surélevé (« perched pond », comme l’appellent les scientifiques américains).

Le HVO indique que le plancher, lors des derniers relevés effectués le 16 juillet, se trouvait à 19 mètres sous la lèvre E du cratère et qu’entre le 29 juin (relevé précédent) et le 16 juillet, le soulèvement avait atteint une moyenne d’un mètre par jour !

Le lac de lave, quant à lui, domine le plancher du cratère de 6 mètres et un rempart quasi vertical le maintient en place et l’empêche – pour le moment au moins – de s’éventrer. Il ressort des dernières mesures que, le 16 juillet, la surface du lac de lave n’était qu’à environ 13 mètres sous la lèvre E du cratère.

Les derniers bulletins du HVO indiquent que le soulèvement du plancher continue. Donc, si l’on respecte la vitesse de soulèvement moyenne, à la fin du mois de juillet la surface du lac de lave se trouvera au niveau de la lèvre du Pu’uO’o et le plancher à seulement 6 mètres de celle-ci !

Comment la situation évoluera-t-elle ensuite ? Le plancher du Pu’uO’o se soulèvera-t-il jusqu’à la lèvre du cratère ? Le lac de lave parviendra-t-il à monter plus haut que la lèvre du Pu’uO’o, ce qui, de mémoire, ne s’est encore jamais produit sur un volcan ? Va-t-on assister à un déversement majeur de la lave sur les flancs du Pu’uo’o ? Ou bien, le cratère va-t-il s’effondrer sous son propre poids comme cela s’est produit en mars ? Nul ne le sait, mais il y a de fortes chances pour que le Pu’uO’o donne un spectacle digne de ce nom dans les prochaines semaines !

PuuOoo-mars-2011.jpg
Vue aérienne du Pu’uO’o depuis le SE en février 2011
(Photo: C. Grandpey)